Conseils

Comment mesurer et améliorer le taux de conversion de son e-commerce ?

comment mesurer et ameliorer le taux de conversion de son e-commerce

BeeView

Beeview, 10 ans d'expérience dans le Webmarketing, spécialisé dans la création et le référencement de site interner dans le Morbihan (Vannes) accompagne les entreprises bretonnes dans leur stratégie digitale : Création et référencement naturel de site internet,formation sur les réseaux sociaux, développement sur mesure. Notre priorité est d'accompagner nos clients dans leur stratégie marketing sur internet en essayant de répondre au mieux à leur image et à leur métier. Le suivi et l'accompagnement est au coeur de notre démarche pour que chaque client puisse être autonome pour communiquer sur la toile.

Lorsque l’on se lance dans la vente en ligne, mesurer l’efficacité sa stratégie webmarketing, est un élément indispensable pour atteindre ses objectifs de vente. Grâce à Google Analytics par exemple, vous allez pouvoir mesurer votre audience et suivre l’évolution de votre trafic. Il y a quelques années, voir le nombre de visiteurs progresser au fil des mois était souvent gage de réussir mais depuis quelques années, il est important de suivre l’efficacité et la performance de son site E-commerce grâce au taux de conversion.

Avant de pouvoir l’analyser, il faut comprendre ce qu’est le taux de conversion et à quoi sert-il exactement.


Qu’est-ce que le taux de conversion ?

Le taux conversion permet de calculer le ratio entre votre nombre de visites et votre nombre de transformation sur votre boutique. Cela vous permet de définir la performance de votre boutique en ligne en fonction des objectifs définis et aussi suivre l’évolution dTauxDeConversione votre chiffre d’affaires. Grâce à cet indicateur, vous aurez une visibilité quotidienne de l’impact de votre stratégie digitale sur votre business. Par exemple, Si vous faites des campagnes de newsletter, vous pourrez mesurer l’impact qu’à chaque email sur votre trafic et sur votre chiffre d’affaires et identifier les messages qui sont le plus efficaces auprès de votre audience. Si vous faites la promotion de vos services ou de vos produits sur Facebook, vous pourrez mesurer l’efficacité de chaque campagne. Vous l’aurez compris, mettre en place un outil de mesure de conversion et de suivi de chiffre d’affaires vous apportera des réponses sur la performance de votre site internet.

Maintenant vous savez ce qu’est le taux de conversion et à quoi il sert, encore faut-il pouvoir le mesurer. La première étape passe par, premièrement la mesure de vos résultats actuels, et deuxièmement de la comparaison de ceux-ci avec vos objectifs. Voyons cela en détails.


Etape 1 : Mesurer et comparer

Pour bien commencer dans cette étape, il est important de configurer votre site internet et votre outil de statistiques comme Google Analytics pour collecter et mesurer votre taux de conversion.

Tout d’abord, vous pouvez mesurer :

  • Votre taux de mise au panier sur vos produits
  • Votre nombre de création de compte client
  • Votre nombre de commandes
  • Votre nombre d’inscrits à la newsletter
  • Votre nombre de message reçu via les différents formulaires
  • Le chiffre d’affaires généré
  • Le nombre d’avis clients reçus

L’idéal est de mettre en place cet outil de mesure dès la mise en ligne de votre e-commerce car vous aurez ainsi un suivi immédiat et vous pourrez ensuite identifier les éléments qui sont performants et les facteurs bloquants. Vous pourrez ainsi voir si ces résultats correspondent à vos objectifs.

Une fois le suivi configuré, il faut alors mettre en place votre stratégie webmarketing (Référencement naturel, référencement payant, Réseaux sociaux, Mailing, blog). Ainsi vous allez avoir un retour immédiat sur l’efficacité de chaque canal de communication. Il est primordial de bien analyser ces résultats pour en tirer des pistes d’améliorations. Nous vous expliquons comment faire dans la seconde étape.


Etape 2 : Analyser pour identifier les sources d’améliorations

Grâce au suivi de votre taux de conversion, vous allez avoir un outil d’aide à la décision pour définir votre stratégie digitale et aussi apporter les changements nécessaires sur votre e-commerce pour être plus performant.

En fonction des canaux de communication utilisés par votre boutique en ligne, vous pourrez mesurer ceux qui sont les plus efficaces et ainsi décider si budget consacré a chaque canal est suffisant ou pas.

Grâce au taux de conversion, vous allez également pour savoir si votre canal de transformation est efficace ou si vous avez une perte sur l’une des pages de votre procédure de commande (page de présentation des produits, présentation du panier, processus de commande et validation de la commande avec paiement). Cela sera alors l’occasionner d’identifier le facteur bloquant et y apporter des modifications avant de régler le problème et améliorer votre conversion.

L’idéal pour tester les changements sur votre taux de conversion, est de mettre en place de l’A/B setting. Cette technique consiste à développer une nouvelle version de votre site avant les changements souhaités et de la proposer à un échantillon de vos visiteurs (5% ou 10% par exemple).   Cela permettra de surveiller si les changements proposés sur la nouvelle version sont plus efficaces et améliorer votre taux de conversion.

Maintenant que vous avez les outils pour obtenir un meilleur de taux de conversion, une question se pose : qu’est qu’un bon taux de conversion ? Même si il est difficile de répondre à cette question, voici notre analyse du sujet.


C’est quoi un bon taux de conversion ?

Il est difficile de donner aujourd’hui une réponse précise car il va dépendre de plusieurs facteurs et surtout de vos objectifs commerciaux. Certains E-commerçants seront ravis avec un taux de conversion à 1% et d’autres 2 ou à 3%. Cela va dépendre de votre catalogue de produits à la vente et de votre panier moyen également. Le taux de conversion reste un indicateur et chacun peut interpréter différemment le résultat. L’important est de mesurer votre taux de conversion pour suivre son évolution en fonction des actions que vous allez mener (refonte de votre boutique en ligne, développement de votre référencement naturel, campagne publicitaire sur les réseaux sociaux).

De la mesure à l’analyse en passant par les sources d’améliorations, vous avez dorénavant tous les outils pour améliorer votre taux de conversion.  Et maintenant à vous de jouer.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Manil

    21 mars 2016 at 14 h 53 min

    Bonjour BeeView,

    Tout d’abord merci pour cet article qui synthétise l’importance du taux de conversation en tant que KPI ecommerce. Je l’ai parcouru avec attention et aimerais ajouter quelques commentaires concernant l’étape 2.

    En effet, je découperais cette étape en deux activités bien distinctes : a) Analyser puis b)Identifier les sources d’améliorations.

    Pour l’analyse d’abord, il existe pléthore d’outils analytiques et difficile de faire le trie. Personnellement, je travaille avec Digital Analytics d’IBM car :
    – Il dispose de capacités analytiques plus avancées que la moyenne.
    – Son interface est flexible avec la possibilite de combiner des rapports personnalises avec des rapports prêts a l’emploi (très pratique pour personnaliser les vues selon les besoins métiers).
    – Gros avantage et pas des moindres : les données recueillies appartiennent a l’annonceur et non au développeur de la solution.
    – Enfin, concernant le modèle l’attribution de telle ou telle vente (capital pour maitriser ses budgets marketing), Digital Analytics reste en avance sur ce sujet. Il permet de relier avec précision la conversion au point de contact d’origine. Les marketeurs obtiennent une vue unique et exhaustive dans le temps mais aussi selon les différentes sources de trafic afin de budgétiser plus sereinement mais surtout selon la performance. 

    Pour l’identification ensuite, vous faites bien d’insister car rien de plus frustrant pour un e-marketeur/web designer/charge d’experience client de manquer de visibilité sur les facteurs bloquants. Mais, vous en conviendrez, il est difficile d’entreprendre des pistes d’améliorations ou même de tester des changements via de l’A/B testing si on ne pas sait pas ou chercher. Partant de ce constat, je recommanderai Tealeaf Customer Experience On cloud qui apporte de la visibilité en tant réelle sur le parcours desktop et mobile des visiteurs/clients.
    Tealeaf donne de la visibilité sur l’origine des freins a l’achat et leurs raisons en rejouant fidèlement les sessions de visiteurs. Autre fonctionnalité particulièrement utile : la possibilite de créer des alertes automatiques qui se déclenchent des qu’un comportement identifie au préalable se reproduit. Je vous laisse imaginer les avancées en termes d’amélioration de la conversion, de la convivialité de la navigation et infine de la satisfaction client.

    J’aimerais beaucoup échanger avec la personne en charge de l’analytique chez BeeView. N’hésitez pas a me contacter ou bien a laisser un commentaire pour que nous prenions contact.

     

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top