Pour ce premier billet d’une longue série dédiée à la performance web et à l’optimisation du temps de chargement des sites e­-commerce, je vous propose de découvrir 4 raisons fondamentales d’avoir un site web rapide, illustrées d’exemples concrets pour vous en convaincre !

Convertissez plus, convertissez mieux

En tant qu’acteur e­-commerce, vous êtes littéralement obsédé par votre taux de conversion et c’est bien normal ! Mais saviez­-vous que le temps de chargement de votre site peut avoir un impact énorme sur la conversion ? Vous êtes peut­-être dubitatif lors que vous entendez parler d’Amazon, qui aurait perdu 1% de chiffre d’affaires pour 100 ms supplémentaire de chargement (2008).

Pourtant, nombreux sont les acteurs du secteur à avoir constaté des impacts similaires. Exemple en 2015 avec Etam qui a fait grimper son taux de conversion de 20% en accélérant son chargement de 700 ms seulement. Avec un site rapide, vous allez donc convertir davantage, mais aussi convertir mieux ! Car le panier moyen est également impacté. Assez simple d’imaginer en effet que si vos internautes ont une expérience de visite rapide et plaisante, ils pourront plus facilement y flâner et se laisser convaincre d’acheter davantage que prévu. C’est ce qu’a pu expérimenter le site Autoanything.com, en 2010, qui, en divisant par 2 le temps de chargement de son site web, a vu son panier moyen augmenter de 11%.

Au delà du temps en lui même, avoir un temps de chargement plus rapide permet également d’améliorer votre référencement.

Boostez votre référencement

Depuis 2010, Google annonce pénaliser environ 1% des sites web pour lenteur excessive. Nous n’avons jamais eu d’informations précises à ce sujet, à part se rappeler que la vitesse est une véritable culture chez Google (j’invite tous ceux que l’anglais ne rebute pas à lire “The Google Gospel of Speed” à ce sujet), et que cela transparaît dans de nombreux produits proposés aux webmasters par le géant du web.

En 2015, le moteur de recherche a fait 2 tests significatifs sur la prise en compte de la rapidité des sites web indexés, le Red Slow Label et le Slow To Load. En résumé : des tests qui visaient à pénaliser les sites trop lents dans la recherche mobile, au moyen d’un signalement visuel (icône) dans les résultats de recherche. Ces tests semblent s’en être arrếtés là, mais nous avons appris il y a quelques jours que la prise en compte de la performance web allait bel et bien faire partie d’une prochaine mise à jour du mobile friendly.

A LIRE  Les conseils pour se lancer dans l’affiliation quand on est un petit e-commerçant

Enfin n’oublions pas que les robots de Google sont très sensibles au temps de réponse de votre serveur (en résumé, Google alloue un quota temps à votre site, si celui­-ci est trop lent, le moteur ne traitera qu’une partie de vos pages à chacun de ses passages). A ce sujet une étude de 2013 nous avait d’ailleurs montré une corrélation entre positionnement dans les résultats de recherche et temps de réponse serveur.

La vitesse de chargement de votre site e-commerce va donc influencer vos parts de marché.

Gagnez des parts de marché

En allant plus vite que vos concurrents, vous pouvez gagner des parts de marché ! En effet, 60% des internautes déclarent quitter un site lorsque le temps de chargement est supérieur à 5 secondes, pour aller chez un concurrent dans près d’un cas sur 3. A l’opposé, 82% des internautes indiquent êtres susceptibles de recommander une marque à un ami si l’expérience de visite a été positive !

Assurez-­vous donc de maintenir un avantage concurrentiel supplémentaire avec un site plus rapide que vos rivaux. Vous pouvez par exemple vous baser sur la règle des 20% apportée par Steven Seow : un être humain ne perçoit une différence entre deux durées que si l’écart entre elles est supérieur à 20%. A vous donc d’être au moins 20% plus rapide que vos concurrents ! Si cette idée vous intéresse, c’est sans doute l’occasion de vous pencher sur les budgets de performance.

Faites des économies

Optimiser un site web pour la performance web, c’est traiter de nombreuses considérations techniques, dont certaines vont vous permettre de réduire vos coûts ! L’exemple de Shopzilla (comparateur e-­commerce) est éloquent : après optimisation, le site s’est non seulement chargé beaucoup plus rapidement, a augmenté son taux de conversion de 12%, mais a en plus réduit le coût de son infrastructure d’hébergement de 50% ! (source en anglais).

A LIRE  Soldes : 3 choses à savoir sur le comportement consommateur e-commerce

Si vous utilisez un CDN (Content Delivery Network) il y a fort à parier que votre facture soit dépendante de la consommation de bande passante et de requêtes. Si vous diminuez le poids de vos pages et réduisez le nombre d’appels, vous allez également pouvoir réduire la douloureuse !

D’autres économies potentielles sont aussi à attendre du côté de votre budget Adwords ! Et oui, le temps de chargement de votre landing page est un des critères pour le score qualité, comme l’explique le support de Google :

« Si votre site Web met trop de temps à charger lorsque les utilisateurs cliquent sur votre annonce, ces derniers sont davantage susceptibles d’abandonner et de quitter votre site. Ce comportement indésirable peut signaler à Google que la convivialité de votre page de destination est faible, ce qui peut avoir un impact négatif sur le classement de vos annonces. »

L’expérience client est donc directement impacté de manière positive par un site e-commerce ayant un temps de chargement plus rapide.

La vitesse au coeur de l’expérience client

S’intéresser à la vitesse de chargement de votre site web, c’est travailler à la fois sur votre acquisition, votre conversion et même la réduction de vos coûts. Comme toujours, l’expérience utilisateur est au centre de la réussite du e­-commerce.

D’ici notre prochain article sur les tests de performance et les méthodes pour mesurer la vitesse de chargement des sites e­-commerce, je ne peux que vous encourager à essayer la version gratuite de dareboost.com pour faire un premier état des lieux du vôtre, et suivre les nombreux conseils d’optimisation remontés !

N’hésitez pas à laisser en commentaire vos avis et expériences sur l’amélioration des performances de votre site e-commerce.