Ebook : Le guide e-commerce 2017 en 62 conseils d’experts

Nous avons eu le plaisir de collaborer à l’ebook Wizishop qui répertorie tous les conseils d’experts et d’influenceurs e-commerce pour vous permettre de réussir votre boutique en ligne. Que vous soyez un jeune entrepreneur ou un e-commerçant confirmé, ces 62 experts de la vente en ligne vous délivrent leurs meilleures astuces pour générer du trafic sur son site, convertir vos visiteurs en clients, augmenter votre visibilité et établir une stratégie webmarketing pérenne.

Le référencement, l’expérience client, les innovations aux services du e-commerce, les médias sociaux : ce guide gratuit aborde tous les axes à travailler pour réussir votre boutique en ligne. Voici un résumé des 9 enjeux d’un e-commerce performant.

1 – Utiliser les bonnes stratégies d’acquisition

Attirer l’internaute sur son site est la principale difficulté à surmonter pour tout e-commerçant. Les leviers sont nombreux mais ne s’avèrent pas toujours efficaces. Pourtant certains d’entre eux, innovants ou d’autres bien plus connus sont particulièrement performants pour acquérir de nouveaux prospects.

La technique la plus célèbre est l’animation commerciale. Votre site doit être constamment en période d’animation : évènements calendaires, offre promotionnelle, déstockage, événements et salons incontournables dans votre secteur d’activité, produits d’appel. Un site marchand dont la page d’accueil change régulièrement est plus fréquenté qu’un site statique. Il dégage une image positive et dynamique de votre entreprise.

Autre méthode abordée dans l’ebook, l’e-carte cadeau. Avec des e-shoppers de plus en plus pressés et volatiles, ce support est très adapté aux nouveaux comportements de consommateur. C’est une carte cadeau dématérialisée qui sera envoyée par email à l’acheteur ou directement au destinataire du cadeau. Ce moyen est très appréciée par les internautes puisqu’il garantit de faire plaisir au destinataire et lui laisse le choix du cadeau. Autre avantage pour vous, l’e-carte cadeau vous permet ainsi de récolter les coordonnées d’un nouveau prospect.

2 – Référencement : comment devenir le meilleur ami de Google ?

Avec 195 450 sites marchands répertoriés uniquement en France, son positionnement dans la page de résultats des moteurs de recherche (SERP) est au cœur des préoccupations de chaque e-commerçant. Des chiffres qui donnent le vertige : 850 000 nouveaux e-acheteurs chaque année, les Français sont désormais adeptes de l’achat en ligne. Plus de la moitié d’entre eux consomme sur le web. Un marché hyper concurrentiel de 35.5 millions de consommateurs potentiels !

2017 sera l’année du content marketing. Les moteurs de recherche valorisent les sites proposant un contenu approprié aux requêtes des internautes. La tendance s’est vraiment inversée ces dernières années, les consommateurs ne cherchent plus des termes courts spécifiques, au contraire, les requêtes se rapprochent de plus en plus du langage courant. Il sera donc nécessaire de vous demander quelles sont les questions que peuvent se poser vos clients pour vous permettre d’identifier les informations que vous devrez impérativement mettre sur votre site.

Pensez marketplace ! Si vous n’avez pas encore franchi le pas, votre présence sur une marketplace est aujourd’hui devenue indispensable au bon fonctionnement de votre activité. Avant de vous lancer, définissez la marketplace qui vous semble la plus appropriée à votre domaine d’activité. Les commissions varient de 5 à 30 % selon la plateforme mais les places de marché permettent de trouver très rapidement de nouveaux clients en accédant à une large audience. Un conseil, soyez rigoureux sur votre flux produit. Intégrer une marketplace demande de la rigueur et un flux produit zéro défaut sous peine d’être banni.

3 – Une expérience client personnalisée et émotionnelle

La personnalisation rend le consommateur plus attentif puisqu’il se sent plus concerné. Cela lui montre également que vous êtes à son écoute. Les recommandations produits sont très appréciées par les e-shoppers, ils y sont habitués et leurs préférences sont ainsi prises en compte. Vous leur offrez ainsi un parcours d’achat optimisé et personnalisé qui facilite leur prise de décision.

42% des achats sont conduits par nos émotions (source AOL – Insight Now 2016). Comme souligné, l’e-shopper est impulsif en phase d’achat. Cependant, parmi les émotions qui influencent la prise de décision, le regret est une émotion très forte que nous ressentons tous lorsque nous avons le sentiment d’avoir manqué une opportunité. Sachez utiliser ce levier pour doper vos ventes. Vous savez que tel client est intéressé par tel article, proposez-lui une offre limitée dans le temps sur ce même produit.

4 – Adoptez la logique Mobile first

La France rattrape peu à peu son retard mais ne pas être adapté aux supports mobiles mettra votre site e-commerce en péril. Google a d’ores et déjà annoncé la mise en place d’une nouvelle technique d’indexation basée sur les sites mobile friendly qui deviendra prioritaire. Les versions desktop seront moins importantes pour le référencement. Google impose également son nouveau format de développement des pages mobiles avec l’AMP qui est amené à devenir le nouveau standard du marketing mobile. Des changements obligeant tous les acteurs du web à se mettre à jour très rapidement.

En 2016, le trafic sur le web provenant des mobiles a pour la première fois dépassé celui provenant des desktops. Alors comment expliquer un si mauvais taux de conversion sur mobile ? Ce dernier ne représente encore que 10 % des ventes en France. L’expérience d’achat est tout simplement mauvaise sur mobile : chargement des pages trop long, UX design absent, formulaires interminables. Si rien n’est fait rapidement, il y a fort à parier qu’il va y avoir du mouvement sur les positionnements dans la SERP de nombreux sites e-commerce.

5 – Revenir à une véritable culture client

Après des années de techniques commerciales agressives, et un essor sans précédent des nouvelles technologies, les consommateurs prennent de plus en plus le parti d’une économie collaborative. Comme un besoin de réhumaniser l’acte d’achat et de retrouver des valeurs authentiques. Dans un contexte où la comparaison des produits et services se fait en un clic, l’enjeu pour les e-commerçants est d’établir une relation étroite avec leurs clients et de les considérer dans leur individualité.

Aujourd’hui, sur le web l’avis client et la satisfaction sont un véritable enjeu puisque 49% des Français consultent les notes données par les autres internautes pour se faire une idée sur un produit. Les internautes se tournent plus facilement vers ces avis pour estimer la légitimité d’un site marchand. De nombreuses solutions s’offrent à vous pour récolter les avis de vos clients : mettre en place un widget d’avis client sur chacun de vos produits, envoyer un email automatiquement après chaque vente ou encore faire appel à une plateforme indépendante d’avis client.

Une autre tendance, les labels et les garanties de remboursement sont de bons moyens pour rassurer les acheteurs Français qui sont l’une des populations où la défiance à l’égard de la société de consommation et du capitalisme est la plus importante.

6 – Viser toujours plus haut

Être en évolution permanente, innover, se renouveler constamment, penser plus grand : n’ayez aucune limite ! Vos clients apprécieront que vous cherchiez à combler leurs besoins.

Démultiplier les points de contact : votre site, campagne d’emailing, réseaux sociaux, blog, service après-vente, point de vente physique. Soyez omniprésent ! Votre marché semble arrivé à maturité, pourquoi ne pas songer à devenir visible au niveau international, c’est d’ailleurs l’une des forces majeures des pure players. Vous n’avez certes pas les moyens des géants du web mais vous êtes nettement plus flexibles : faites en une force !

Faites équipe avec vos fournisseurs voire même certains de vos concurrents : c’est l’économie collaborative entre marques. Cela peut sembler incongru mais cette technique permet de créer un véritable écosystème autour de votre activité. Organisez par exemple des jeux concours en partenariat avec les marques que vous distribuez, collaborez avec d’autres marques qui cible le même segment de marché.

7 – Bâtir une stratégie webmarketing solide

En 2017, une stratégie webmarketing efficace se base avant tout sur le content marketing. Les contenus doivent être de qualitatif, ayant une forte valeur ajoutée, afin de stimuler l’engagement des consommateurs. Enrichissez vos contenus de vidéos, les internautes en sont particulièrement friands ! Pour preuve, la page d’accueil de Youtube comptabilise 2,7 millions de visiteurs uniques par jour en France et 5 millions d’impressions, des chiffres ahurissants.

La deuxième étape est de savoir comment et où le diffuser. Les réseaux sociaux s’avèrent devenir vos meilleurs alliés si vous apprenez à diffuser le bon message au bon moment à la bonne personne. Incluez dans votre stratégie les influenceurs : Blogueurs, Instagramers… ces personnes regroupent de très importantes communautés extrêmement engagées. Séduire un Influenceur, c’est accéder à des dizaines voire des centaines de milliers de fans ou followers.

8 – S’approprier les médias sociaux

Pour réussir votre branding, capitalisez sur les réseaux sociaux. Rien ne sert de s’éparpiller, sélectionnez en 2 ou 3 au maximum qui correspondent à votre activité et sur lesquels vous vous sentez à l’aise. Ces canaux sont des outils de prospection et de fidélisation hors normes.

Laissez de côté le ton trop formel, prenez un ton amical pour renforcer l’attachement à votre marque. Les réseaux sociaux fonctionnent d’autant plus sur l’émotionnel. Pour personnaliser votre marque, n’hésitez pas à poster des photos de votre environnement de travail ou de vos salariés. Bien plus encore que l’image, pensez à utiliser la vidéo : Snapchat, Instagram, Périscope, Live facebook, les vidéos sont très appréciées des internautes ! Les idées sont nombreuses : proposer un tutoriel, montrer les rushes d’une séance photo, la fabrication d’un produit ou sa mise en situation.

Si vous n’avez pas encore franchi le pas, utiliser les régies publicitaires des réseaux sociaux ! Elles sont extrêmement puissantes, simples d’utilisation et le le rapport audience touchée / prix est dérisoire. Faire de la publicité sur les réseaux sociaux correspond parfaitement au mode actuel de consommation de l’information : être visible sur mobile et lors des déplacements des mobinautes. Le public des réseaux sociaux est profondément engagé, vos publicités n’auront que plus d’impact.

9 – Les phases de test et d’analyse vous rendront plus performants

Pour être performant, un site e-commerce doit sans cesse s’adapter : au marché, aux nouvelles tendances, aux besoins des clients ou à la concurrence. Impossible de prendre les bonnes mesures sans tester puis analyser les retours.

L’analyse est votre principale source d’optimisation. Elle va vous permettre d’évaluer la performance des actions que vous avez mises en place, vous guider dans les changements à effectuer, identifier les points de blocage sur votre site. En étudiant le parcours d’achat, vous percevrez ce qui empêche la conversion et ce qui perturbe l’expérience utilisateur. Utilisez des outils de Mouse tracking ou d’Eye tracking vous permettront de cibler les zones chaudes et les espaces à améliorer sur votre site web.

Certaines données ne nous apparaissent pas pertinentes de prime abord pour une analyse poussée comme les données de paiement. Et pourtant, elles permettent de mesurer la performance de vos campagnes marketing. En effet, vous pourrez rapidement segmenter vos clients. et identifier les profils les plus prometteurs sur lesquels il faudra concentrer vos efforts.

L’ebook Wizishop s’avère être une véritable Bible du e-commerce. En réunissant ces 62 conseils d’experts, nul doute que vous trouverez toutes les informations que vous cherchez. Des solutions à mettre en place, des partenaires de confiance et des influenceurs à suivre afin d’être toujours informé des tendances et des changements de l’écosystème du e-commerce pour l’année 2017. Bonne lecture !

 

Lire nos autres articles conseils pour son site e-commerce :

  • 26 Posts
  • 2 Comments
Community Manager chez Ecommerce-nation.fr Actuellement étudiante en Bachelor chef de projet webmarketing et conception de sites, je suis passionnée par le design, le référencement et les TIC. J'adore également découvrir les innovations technologiques au service du e-commerce.