E-commerce

Les chiffres clés du e-commerce au 1er trimestre 2016

Pierre Bourdais

Etudiant en Licence Communication - Marketing.
Passionné par la création, l'innovation, la communication et ses différents canaux.
Je suis ambassadeur pour E-Commerce Nation. Retrouvez moi sur twitter @PierredeuxCps

« Que s’est-il passé pour ce premier trimestre 2016 dans le secteur du e-commerce ? De plus en plus de boutiques en ligne et des procédés qui se démocratisent… »

Cette infographie de Kamel Lefafta nous présente les principaux chiffres du commerce en ligne pour le premier trimestre de cette nouvelle année. Réalisée avec les données de la Fevad, cet article vous présente l’évolution ainsi que les tendances de cette nouvelle année. L’augmentation du nombre de boutiques en ligne, du nombre de transactions et la baisse du panier moyen s’explique de différentes façons.

Les places de marché et le m-commerce sont de plus en plus utilisés dans l’acte d’achat. Si ces éléments sont accessibles pour les e-commerçants, les géants du commerce en ligne que sont les plateformes proposant des places de marché, ainsi que les principaux acteurs de la grande distribution tirent leur épingle du jeu.

 

Un panier moyen en baisse pour un nombre de transactions en hausse

L’augmentation du nombre de commerces en ligne a permis, malgré une baisse du panier moyen, de connaitre une hausse du nombre de transactions et, par conséquent, du chiffre d’affaires globale du e-commerce.

  • 17,9 Milliards d’euros

Durant ce premier trimestre 2016, nous avons pu observer une baisse du panier moyen de 4,4% pour un montant de 76€ (5ème rang Européen). Malgré cette baisse, les ventes en lignes ont généré un chiffre d’affaires de près de 18 milliards d’euros, soit une augmentation de 16%. Cette croissance s’explique par une évolution du nombre de ventes atteignant 237 millions de transactions en ligne.

  • 187 000 sites actifs

C’est notamment grâce à une augmentation du nombre de boutique en ligne de 14% en un an que l’on peut observer une hausse du nombre de transactions. De plus, pour la fin de l’année 2016, les prévisions sont de 200 000 boutiques en ligne disponibles. Cette évolution du nombre de transactions s’explique également par le développement de nouveaux procédés et le gain de confiance des consommateurs sur mobiles et tablettes.

 

La croissance du m-commerce et des places de marché

L’évolution du nombre de ventes en ligne s’explique notamment par une augmentation de l’utilisation du mobile ainsi que des achats sur les sites hébergeant les places de marché.

  • Evolution du m-commerce et des places de marché

L’augmentation des ventes sur les places de marché est due à une facilité et une efficacité des services proposés par ces plateformes. On peut notamment le voir avec l’offre Amazon Prenium proposant du Cloud, une livraison gratuite et de nombreux autres avantages que les petits e-commerçants ne peuvent proposer. Cependant, la démocratisation des achats en ligne sur mobile a permis à ces mêmes e-commerçants de pouvoir gagner en proximité avec leurs prospects et clients.

Les relances par mails et par messages ainsi que les réseaux sociaux donnent la possibilité aux e-commerçants de pouvoir garder le contact avec les visiteurs de leur boutique en ligne. Le développement de ces nouveaux supports s’accélère et la confiance des utilisateurs évolue également. On constate donc une augmentation des transactions effectuées par mobile de 31%. Cependant, cela peut également être à l’origine de la baisse du panier moyen avec des achats plaisirs et des difficultés à naviguer et empiler les produits avec ce support.

  • Amazon, Cdiscount et la Fnac

Comme cité précédemment, Amazon, la plateforme de places de marché, avec son offre Amazon Prenium et sa notoriété, reste premier en terme de trafic avec plus de 18 millions de visiteurs uniques par mois. C’est deux fois plus que la Fnac avec 9,32 millions. Entre les deux, nous retrouvons Cdiscount avec plus de 11 millions de visiteurs uniques par mois.

Cependant, 6 des 15 premiers sites sont des vitrines de grandes distributions. Comme la Fnac, Darty, Carrefour, Leroy Merlin, Auchan et Leclerc font partie des 15 sites les plus visités de ce premier trimestre 2016.

 

les-chiffres-cles-du-ecommerce-au-premier-trimestre-

Infographie réalisée par Kamel Lefafta

 

Ces différents chiffres vous informent donc sur les tendances d’achat. On constate que la fréquence d’achat a augmenté pour un panier moyen de moins en moins élevé. Malgré la baisse du prix accordé par commande, la croissance importante du nombre de transactions facilitées par une augmentation du nombre d’offreurs en ligne, le chiffre d’affaires global est en hausse. De plus, avec une estimation à 200 000 e-commerce pour le dernier trimestre 2016, le nombre de transactions devrait encore évoluer.

Pour revenir sur ces chiffres ou les commenter, vous pouvez laisser votre avis en commentaire.

REJOIGNEZ LE CLUB
E-COMMERCE NATION
Rejoignez notre communauté de plus de 7.000 acteurs du e-commerce et recevez nos dernières actualités pour développer votre activité e-commerce, booster votre trafic et fidéliser vos clients.
Aucun spam ne vous sera envoyé.
Voir les commentaires ou donner son avis

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top