Le E-Commerce en France, c’est 90 milliards d’euros dépensés par les consommateurs en 2018 (source:  Statista). La tendance des Français à se diriger vers leurs appareils électroniques pour consommer n’est pas prête de s’arrêter, offrant de belles perspectives pour les E-commerçants français, ou pour les sites étrangers exportant leurs produits dans l’hexagone.

Afin d’aider les E-commerçants à davantage connaître les habitudes d’achat en ligne, DPD France publie l’étude du E-shopper Barometer DPDgroup de 2018, révélant ainsi les différents modes de consommation particulièrement intéressants pour les e-commerçants.

La fréquence d’achat du consommateur en 2018

L’objectif premier de cette étude est bien entendu de dresser les profils des consommateurs en ligne et leurs habitudes d’achats. Tout d’abord, un premier chiffre sur l’acheteur régulier est donné (ils représentent un tiers des consommateurs digitaux)  : ce profil effectue en moyenne 30 achats par an. L’acheteur régulier est habitué à Internet, et fait usage du E-Commerce depuis longtemps.

Les acheteurs réguliers ne sont pas les seuls intéressants les E-commerçants, naturellement. Chaque année, la consommation digitale touche de plus en plus de personnes, créant ainsi une cible de plus en plus large pour les créateurs et gérants de boutiques en ligne. C’est pour cela qu’il est intéressant de savoir que 69% des personnes effectuant des achats en ligne depuis moins de 2 ans font partie de la génération Y. Pour rappel, la génération Y regroupe les personnes nées entre 1980 et 1999 (aussi appelés “millennials”, pour avoir connus le changement de millénaire).
Les habitudes de consommation des générations se fait davantage sentir en observant les appareils sur lesquels les millennials consomment : leur mobile. Effectivement, le M-Commerce (mobile commerce) occupe une part de plus en plus importante dans le monde du E-Commerce. La facilité d’accessibilité des sites sur mobile et l’adaptation des moyens de paiement sont des facteurs favorables à cette tendance.

La globalisation du E-Commerce

Un des avantages du E-Commerce réside dans la capacité de ses acteurs à s’internationaliser, ou dans la capacité des consommateurs à acheter des produits à l’étranger, à moindres coûts. Ainsi, 56% des e-acheteurs français ont déjà, en 2018, effectué un achat sur un site étranger. AliExpress est un bon exemple de site étranger très populaire en France, générant un trafic mensuel de plus de 20 000 000 de visites uniques d’après SimilarWeb.

Quelques pays sont néanmoins fortement favorisés par les consommateurs français, permettant de créer un top 3. Ainsi, parmi les 56% des e-acheteurs français ayant consommé sur un site étranger :

  • 61% ont déjà effectué un achat sur un site en Europe ;
  • 43% ont déjà effectué un achat sur un site en Chine ;
  • 28% ont déjà effectué un achat sur un site aux USA.

La première place de l’Europe peut être expliquée par la facilité d’accès aux sites Européens en France.

La deuxième place de la Chine peut être expliquée par la popularité des plateformes que ce marché propose, comme AliExpress, pour le B2C (mentionné précédemment), ou AliBaba, pour le B2B.

Le recours aux sites américains reste populaire, mais moins que pour la Chine.

Le top 3 des sites marchands Européens est constitué de pays voisins de la France : Allemagne (30%), Royaume-Uni (29%) et Belgique (10%).

Comment l’acheteur consomme ?

Bien entendu, il est intéressant de connaître les modalités de consommation, et de connaître les centres d’intérêts des acheteurs. Ainsi, les consommateurs Français semblent acheter 3 catégories de produits phares telles que :

  • Les produits de Mode (à 40%) ;
  • Les chaussures (à 38%) ;
  • Les cosmétiques Beautés/Santé (36%).

Ainsi, un site E-Commerce proposant ces types de produits est susceptible d’attirer un trafic Français plus important. Attention, puisque la concurrence s’en trouvera naturellement plus rude, avec la présence de gros acteurs, et d’E-commerçants sur ce marché déjà bien rempli.

Comme sur chaque marché, les consommateurs français ont leurs méthodes de paiement préférées. Ces méthodes de paiement constituent un véritable atout de conversion / fidélisation pour un site E-Commerce. Si l’acheteur ne trouve pas sa méthode de paiement préférée lors du processus de checkout, celui-ci sera réticent à finaliser l’achat, augmentant ainsi le taux d’abandon de panier du site E-Commerce sur lequel il se trouve. Les Français utilisent majoritairement deux types de paiement :

  • Le porte-monnaie électronique (tels que PayPal ou AliPay), à hauteur de 46% ;
  • La carte bleue (VISA ou MasterCard), à hauteur de 45%.

Ces méthodes de paiement sont directement associées à la confiance ainsi qu’à la sécurité, point central de la consommation sur Internet. En effet, 39% des consommateurs pensent que les mesures de sécurité au moment du paiement peuvent être améliorées.

Les modalités de livraison

Tout comme le paiement, la livraison fait partie du processus de conversion / fidélisation d’un E-Commerce. Pour cela, il faut savoir comment procéder. Ainsi, lors du processus d’achat, durant la validation du panier et du choix des modalités de livraison, plus précisément, il est important de proposer plusieurs solutions de livraison aux consommateurs. Si ce dernier ne voit qu’une seule modalité, il se sentira bloqué et ne voudra pas acheter.

Également, 70% des acheteurs considèrent qu’il est important de connaître l’entreprise de livraison au moment de l’achat. Ainsi, en tant que e-commerçant, il ne faut pas hésiter à afficher une transparence sans faille quant au processus de livraison ainsi qu’au choix de vos prestataires.

L’e-acheteur français

Grâce à ce baromètre, on peut ainsi observer que le e-consommateur digital français est déjà habitué au E-Commerce. Cette tendance ne fait que se confirmer avec l’aspiration grandissante à la consommation sur Internet, ainsi que la prolifération des smartphones, permettant ainsi aux nouvelles générations d’accéder aux boutiques en ligne plus facilement.

Les boutiques en ligne accessibles ne sont pas que Françaises, étant donné que plus de la moitié des e-acheteurs de l’hexagone effectuant des achats sur des sites en Europe, en Chine, ainsi qu’aux Etats-Unis.

Les méthodes de paiement préférées des français sont les porte-monnaie virtuels et la carte bleue, utilisés pour acheter des produits mode, chaussures et des cosmétiques beauté/santé.

Aujourd’hui, l’ensemble des e-acheteurs français considèrent leur expérience d’achat en ligne et locale très positive à 79%. L’expérience d’achat transfrontalier quant à elle est jugée très positive à 76%, présageant ainsi de beaux jours au E-Commerce national et international.

Les préférences de livraison des acheteurs Français - Infographie DPD Barometer
Membre du réseau DPDgroup, N°2 en Europe, DPD France assure la prise en charge, le transport, le suivi et la livraison des colis (de moins de 30 kg) et documents que lui confient quotidiennement des milliers d’entreprises françaises.