Le e-commerce est un marché en pleine expansion. Malgré une forte concurrence pour les e-commerçants, tout le monde trouve sa place sur le marché. Certains mieux que d’autres, mais chaque e-commerce tire son épingle du jeu. Ils ne se sont jamais sentis aussi bien qu’en 2017, et le moral des e-commerçants est au maximum. Nous vous proposons de découvrir rapidement pourquoi.

Le moral des e-commerçants est-il en berne ?

Le marché du e-commerce est en bonne santé, avec une progression de 15 % au cours de l’année 2016. Ainsi, la plupart des sites internet ne font que des bénéfices, et aucun ne tire la sonnette d’alarme. C’est déjà un bon point. Cette situation si positive ne peut que rebooster le moral des e-commerçants qui ont eu beaucoup de mal jusqu’en 2016 à remonter la pente.

Il faut savoir que des enquêtes sont régulièrement menées, et 96 % des PDG d’entreprises affirment avoir un bon pressentiment pour cette nouvelle année 2017. Bonne nouvelle, espérons que leurs prévisions tomberont justes.

Quel est l’état actuel du marché du e-commerce?

Le marché du e-commerce, en pleine croissance, représente une véritable opportunité de développement économique. Pour cette année, la FEVAD a fait des prévisions atteignant les 80 milliards d’euros de vente par le biais du e-commerce. Ces prévisions positives relancent également le marché du travail. De nombreuses entreprises de e-commerce affirment vouloir embaucher du personnel au cours de cette nouvelle année, ce qui sera alors très bénéfique pour la situation économique de notre pays.

Si nous prenons pour exemple le grand site internet Showroomprivé, il a l’intention d’embaucher 150 personnes de plus, et Amazon désire recruter environ 1 500 personnes. Que de bonnes nouvelles pour cette nouvelle année.

Quel sont les objectifs des e-commerçants cette année?

On se demande tout de même comment vont faire les e-commerces pour augmenter leur chiffre d’affaires au cours de l’année 2017. Sachez d’ores et déjà que des stratégies ont été mises en place par toutes les entreprises. La plupart des e-commerces désirent miser sur le commerce à l’international. C’est une excellente idée ! Cependant, les élections présidentielles de cette année risquent de tout changer, donc rien n’est certain. Les e-commerces attendent beaucoup de ces élections, notamment l’allégement de leurs charges afin qu’ils puissent mieux gagner leur vie.

A LIRE  Rassurer les clients grâce à l’expérience de livraison #ECNTalks 3

Concernant les investissements des entreprises, elles désirent tout investir dans la publicité et le marketing. À vrai dire, c’est un excellent choix car se faire connaître est très important. Développer son chiffre d’affaires ce n’est pas uniquement fidéliser sa clientèle, mais c’est également en conquérir une nouvelle. Certains optent plutôt pour des investissements en informatique ou en relation client.

En matière de marketing, les entreprises du e-commerce désirent aussi améliorer leur référencement naturel. Pour cela, une partie des recrutements sera dédiée à ce point-là. Il faut savoir qu’il est essentiel pour un e-commerce de pouvoir apparaître sur les premières pages de résultats d’une recherche internet. En apparaissant sur les premières pages des résultats d’une recherche internet, c’est l’assurance pour le e-commerce de réaliser plus de ventes.

L’international, une priorité !

Les e-commerces français sont bien plus présents à l’étranger que ce que l’on croit. En effet, environ 68 % des e-commerces vendent leurs produits à l’international. Quels pays visent les sites de e-commerce ? Généralement, c’est la Belgique et l’Espagne qui sont directement conquis par les sites de e-commerce français. Cependant, l’Allemagne devient très intéressante, et l’Italie également.

Le seul bémol que l’on peut indiquer dans le développement à l’international, c’est le fait que les législations soient différentes d’un pays à l’autre. Cela peut parfois se révéler être un véritable frein au développement d’un e-commerce. Dans tous les cas, les ventes à l’international sont complètement indispensables pour qu’une entreprise puisse se développer de manière positive, et développer par conséquent son chiffre d’affaires annuel.

A LIRE  Comment identifier sa cible online ?

Quelles seront les nouvelles formes de livraisons?

Peu de e-commerces accordaient de l’importance à la livraison auparavant. Cependant, après diverses études, ils ont pu rapidement constater que le mode de livraison ainsi que son tarif avaient une grande importance pour le client. C’est ainsi que les e-commerces ont pris le temps de s’attarder sur ce point-là, et d’investir parfois quelques euros pour pouvoir être plus compétitif.

Vous avez peut-être dû entendre parler des « livraisons illimitées ». Ce nouveau système consiste à payer une somme précise, par exemple 20 €, pour bénéficier de livraisons gratuites tout au long de l’année. Cette technique fonctionne, se révélant très pratique pour le client. Elle est donc de plus en plus proposée par les e-commerces.

Cet abonnement permet ainsi au client de pouvoir passer plusieurs commandes dans l’année sans pour devoir toujours être obligé de payer des frais de livraison. Ce n’est pas grand-chose certes, mais cela a permis d’augmenter considérablement le chiffre d’affaires des e-commerces.


 

Pour conclure, on peut affirmer que tout a été mis en œuvre pour que le marché se développe rapidement et positivement. Cependant, les e-commerces n’ont pas fini leur ascension fulgurante. En mettant des stratégies intelligentes en place, les e-commerces sont bien décidés à faire fructifier leur activité. Un marché en pleine croissance ne peut que booster le moral des e-commerçants!