« Comment construire une entreprise rentable en 6 semaines sans connaissance du marché »

Sur la base d’un exemple concret, cet article va vous présenter les différentes étapes de la construction d’un commerce, et plus précisément d’un e-commerce devenu rentable en moins de 2 mois. De la perception du marché à la première vente en passant par le logo et la création du site, vous pourrez alors connaitre le processus de création de votre boutique en ligne. Des outils vous seront présentés pour affirmer vos choix et pouvoir établir une stratégie.

Une fois la première vente effectuée, il vous faudra cependant savoir confirmer et réaliser d’autres ventes. Nous vous proposerons donc dans cet article une dernière partie vous apportant des conseils sur la fidélisation et l’animation de vos ventes.

 

8 étapes pour lancer votre activité

Pour monter votre e-commerce, différentes étapes sont importantes dans le processus de création et d’élaboration. Ces différentes étapes correspondent à celles mises en place par la solution dans l’article de base présentant comment créer un business rentable en 6 semaines.

  • Trouver le marché parfait

Le marché parfait n’est pas seulement celui à la mode pouvant occasionner de nombreuses ventes. Il se doit d’être peu concurrentiel et d’être basé sur des produits d’une valeur relativement importante avec une durée de vie également importante. Il faut également que le produit soit facilement accessible pour un coût moindre. Dans l’article d’origine présentant un cas concret, l’entreprise passait directement par du drop shipping, occasionnant peu de coût et externalisant les problématiques de stockage.

La recherche d’un marché de niche ou de créneau est donc importante pour votre activité, pour vous faire un nom mais également pour vos perspectives d’avenir. Afin de valider le marché que vous ciblez, vous permettant un créneau moins compétitif, plus abordable, et facilitant l’identification de votre image de marque, différentes étapes sont à suivre.

Vérifier que des recherches existent pour ce produit ou ce service

Vérifier que l’intérêt augmente sur les moteurs de recherche

Analyser la concurrence ainsi que le prix de ventes exercé

Chiffrer le prix de vente souhaité

  • Trouver les fournisseurs

Si les avis clients sont des leviers de croissance et que les frais et délais de livraison sont les principaux éléments de l’abandon de panier, ces critères se doivent d’être présents et déterminants lors du choix de vos fournisseurs.

L’un des principaux éléments est donc de gérer les délais de livraison. Vous devez donc trouver un fournisseur pouvant proposer des envoies rapides et bien situés géographiquement. Vous devez aussi sécuriser vos actions, notamment pour les imports en vérifiant le passage à la douane ainsi que la sécurité et la crédibilité pour vos clients avec une certification CE.  Vous pouvez établir en première liste en trouvant des adresses sur des sites comme Alibaba avant de pouvoir faire un dernier choix en fonction de ces différents critères.

  • Cibler les clients

Pour pouvoir identifier votre cible vous pouvez interroger les réseaux sociaux. Cela vous permettra de vous faire une idée sur l’âge, la catégorie, les centres d’intérêt mais aussi les motivations d’achats. Avec un sondage  Google Forms par exemple vous pourrez également, en comparant vos différentes recherches, identifier l’utilisation que votre cible fera de votre produit.

  • Construire une image de marque

Avec l’identification de votre cible, de ses motivations d’achat mais aussi de l’utilisation qu’elle fera de votre produit ou service, vous pourrez créer une image lui permettant de s’identifier au produit. Vous devrez alors additionner les résultats de vos recherches ainsi que les modes du moment pour la catégorie de personnes sélectionnée. C’est en combinant les deux que vous pourrez être plus impactant et attrayant pour votre cible.

A LIRE  8 points pour avoir du contenu attractif sur mon blog e-commerce

Les étapes suivantes sont toutes liées à l’image que vous souhaitez véhiculer. C’est pour cela que votre identité doit être claire et précise. Cette étape est la base de votre communication et de la perception du produit ou du service que vous allez proposer par votre cible. Une fois ces valeurs établies il vous faut trouver un nom qui véhicule cette image.

  • Trouver un nom  de marque ou de boutique

Le nom que vous allez donner à votre projet, qu’il s’agisse d’un simple produit, d’une gamme, ou d’une boutique doit donc communiquer sur vos valeurs tout en étant simple et clair. Il doit donc contenir différents critères :

Simple à retenir

Se prononcer de façon simple et universelle

Avoir un domaine disponible

être utilisable sur les différents réseaux sociaux

Une fois la liste réalisée vous devrez faire votre choix. Si vous avez du mal à vous décider vous pouvez commencer à réfléchir au logo ou à un slogan vous permettant de confirmer votre sélection. Si vous décidez de partir sur un logo avec une simple écriture, cela vous aiderez peut-être lors de votre élection.

  • Elaborer votre logo

Le logo, tout comme pour votre nom, doit représenter vos valeurs mais peut également donner un indice sur le type de service ou de produit que vous proposez. En fonction de sa qualité, vous pourrez augmenter en notoriété et crédibilité. C’est également la première pierre de votre charte graphique. Suivant les couleurs, la police, ou les formes utilisées, cela aura un impact direct sur le message que vous voulez véhiculer mais aussi sur le visuel que vous pourrez utiliser pour votre site mais aussi vos campagnes publicitaires.

  • Créer votre boutique en ligne

Pour cela, différentes solutions sont s’offrent à vous. Pour avoir plus de détails sur les différentes plateformes permettant de créer un e-commerce, vous pouvez vous rendre sur l’article présentant ces différentes solutions.  Vous vous devez cependant de porter une attention particulière sur différents points :

Un design responsive dû à une forte utilisation de mobile

Optimiser votre référencement

Utiliser des visuels de qualité

Là encore différents articles sont disponibles pour vous aider sur ces éléments. Les photos sont importantes pour pouvoir donner l’envie à vos prospects de réaliser l’acte d’achat. Cependant, votre cible ne verra jamais les photos de vos produits si vous êtes introuvables sur internet. Votre référencement est donc lui aussi très important. La qualité de vos photos mais aussi de votre référencement va également influencer votre crédibilité et votre notoriété.

  • Communiquer sur votre site

En plus de ce référencement de qualité, vous devez également être disponible sur les réseaux sociaux. Le terme « disponible » est important. Il ne suffit pas de poster des publications et des tweets de temps à autre, répondre à votre cible, échanger avec eux et gagner en proximité vous permettra de comprendre leurs attentes et leurs besoins.

Vous devez cependant bien cibler les réseaux sur lesquels vous voulez apparaître. En fonction du produit ou du service que vous allez proposer, différents réseaux sociaux vont vous convenir. Il est inutile et c’est une perte de temps de tenter d’apparaître sur chaque canal. Vous pouvez également utiliser les campagnes Adwords afin de cibler de façon simple et précise votre audience.

Une fois le site en ligne et la communication effectuée, en fonction des ventes orchestrées ou non, vous pouvez apporter des modifications. Si au contraire tout se passe bien, il vous faudra ensuite animer votre communauté sur vos réseaux sociaux mais aussi savoir innover, rester au contact de vos clients et prospects, croire en votre projet et continuer de grandir…

A LIRE  Le top 20 des influenceurs e-commerce

 

Restez sur la dynamique de votre lancement

Vous avez effectué vos premières ventes et les visites sur votre site étaient importes lors du lancement. Cependant, depuis cette première victoire, le trafic baisse petit à petit. Il ne faut pas pour autant tout remettre en question. Vous avez vendu des articles, c’est que ces produits intéressent votre cible. Différentes solutions s’offrent à vous pour booster vos ventes.

Vous pouvez notamment nommer des clients ambassadeurs de marque. Des clients possédant de fortes communautés, présent et influant sur les différents réseaux sociaux et auxquels votre cible serait susceptible de s’identifier.

Un client mécontent le fera savoir à 7 personnes alors qu’un client heureux de son achat n’en parlera qu’à 3. Il vous faut donc trouver le moyen de rendre ces avis plus visibles. Si 88% des clients se renseignent avant d’effectuer un achat en ligne s’explique également par une quête de sécurité pour un achat effectué à distance. Les commentaires négatifs ne sont cependant pas toujours handicapants pour votre activité. Vous devez accepter les remarques et les critiques pour améliorer votre offre et vous perfectionner. Il vous faut savoir prendre le temps et accepter les retours négatifs pour mieux comprendre les attentes de vos éventuels clients.

Vous devez également être proche de votre cible tant sur un point de vue collectif que personnel. Un accompagnement particulier de chaque personne lors de la navigation sur votre site et des échanges sur vos réseaux sociaux vous permettra de gagner en notoriété. Vous pouvez cependant automatiser certaines tâches de façon à gagner du temps. Proposer des jeux-concours en fonction des périodes et des différents évènements de l’année liés ou non à votre activité vous permettra de monter dans l’estime de vos clients et prospects.

Vous devez également innover de façon à ne pas laisser la concurrence comprendre votre stratégie ou encore permettre à de nouveaux entrants de vous prendre des parts de marché. Pour cela vous pouvez réaliser une veille sur les différents outils et les adapter à votre activité.

Si aujourd’hui des opportunités sont présentes pour le secteur d’activité que vous affectionnez, il vous faut cependant aller vite. Les innovations sont au coeur de notre temps et des portes s’ouvrent à chaque instant. C’est pour cela que, comme annoncé durant #LesEnjeux de la FEVAD, une boutique est créée toute les 24 minutes en France. L’intérêt pour l’achat en ligne augmente chaque année et ce secteur a plus que doublé en 5 ans. Même les consommateur en magasins font une première visite sur internet avant de se rendre en boutique.

Vous avez également la possibilité de vous orienter vers un marché étranger. Si la France connaît une importante croissance dans ce secteur d’activité, il est également possible pour vous de vendre à l’international. C’est dans cette optique que 6 e-commerce sur 10 vende à l’étranger.

Pour apporter des précisions, un avis ou une autre information, vous pouvez laisser un commentaire ou nous mentionner sur nos différents réseaux sociaux.