Statistiquement, une personne voit 3 000 messages par jour, elle en remarque 52, et ne se souvient que de 4. Découvrez comment préparer votre campagne e-mailing en 5 étapes.

Aujourd’hui le mail est l’un des canaux principaux de communication, ayant déjà fait ses preuves tant sur le point de vue des leads que sur celui de la fidélisation, les mails doivent cependant être envoyés avec précaution afin de ne pas passer pour du SPAM et optimiser la compréhension de ce dernier.

Nous allons vous présenter les 5 conseils indispensables pour optimiser le taux d’ouverture de vos campagnes d’e-mailings et obtenir les résultats souhaités.

 

1 Connaître sa cible pour personnaliser son message

Qui mieux que vous pour connaître les habitudes d’achat de vos clients ? Il est essentiel de leur montrer que vous êtes à leur écoute et que vous les connaissez.

Avant de vous lancer, segmentez finement le profil recherché et adressez un message pertinent en adéquation avec votre cible. Il est préférable de leur faire parvenir des offres sur mesure en petite quantité.

La personnalisation avec son prénom dans l’objet par exemple, met en valeur votre client, augmente considérablement le taux d’ouverture et renforce l’engagement avec votre marque.

 

2 Augmentez le taux de conversion grâce au design

Même si la qualité de votre offre est essentielle sur le fond, ne négligez surtout pas le design de votre email. Lorsque vous rédigez un message, pensez Responsive Web Design : rendez la lecture de l’email accessible sur mobiles et tablettes.

Vous le savez, les internautes sont devenus des mobinautes et l’utilisation des supports mobiles est aujourd’hui incontournable pour accéder à leurs emails et ce depuis n’importe quel endroit.

Ensuite, un bel email est souvent plus convaincant : un design épuré, sans surcharge d’informations. Votre message doit être visuellement agréable et donner l’envie d’être lu. Choisissez des images adaptées, n’abusez pas des couleurs pour les typographies mais harmonisez les avec votre illustration principale ou votre logo.

A LIRE  Comment gérer son catalogue produit sur prestashop?

 

3 Liens sortants : intégrez les réseaux sociaux pour améliorer la relation client/entreprise

Plus votre email contient des liens, plus les utilisateurs cliquent : c’est mathématique ! A minima, votre emailing doit contenir 6 liens cliquables, idéalement 10 alors pourquoi se priver des réseaux sociaux ?

La présence de liens renvoyant vers de nombreux réseaux sociaux rassure l’internaute. Cela aura pour effet de lui montrer votre présence active sur le web, de donner un aspect plus convivial à votre marque avec des notions d’échange d’opinions, mais cela renforcera également sa confiance en vous, mais pas uniquement !

Intégrer les boutons des réseaux sociaux dans le footer de votre email incitera les destinataires à vous rejoindre sur vos différentes pages afin de bénéficier d’offres exclusives ou de favoriser le partage. Vos destinataires relaieront eux-mêmes l’information que vous leur aurez transmise auprès de leurs proches.

Dernier avantage des réseaux sociaux au profit de l’e-mailing : la gamification. Votre campagne peut être l’occasion d’inciter vos clients à participer à un jeu-concours ou à remporter des bons d’achat en likant vos pages fans. Grâce à des publications jouant sur le contenu exclusif, attisez leur curiosité.

 

4 Testez vos e-mailings afin de minimiser les erreurs

Vérifiez l’aperçu de votre campagne avant l’envoi final. Les tests permettent de dévoiler les anomalies de la campagne d’emailing et de les corriger avant qu’il ne soit trop tard.

Certains logiciels d’emailings permettent de réaliser des tests afin de vérifier la bonne compatibilité avec chacune des versions de mails existantes dans votre base. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à ouvrir une boîte de messagerie chez plusieurs prestataires webmails qu’utilisent vos clients (Gmail, Orange, Yahoo…).

Et pourquoi ne pas faire un test sur plus petit panel ? Cette méthode est appelée A/B Testing. Vous sélectionnez une petite partie de votre base d’emails que vous divisez ensuite en deux, quatre… À chaque groupe, vous envoyez une version différente de votre campagne. Vous analysez les résultats des différents groupes, et vous vous basez sur la version qui a le plus fonctionné pour votre prochaine campagne d’emails.

A LIRE  Quelles sont les performances logistiques des e-commerçants français

 

5 Évaluez et analysez le retour de vos campagnes

Cette dernière étape est essentielle pour votre activité marketing. Sans cette phase d’analyse, impossible de quantifier votre ROI.

Consultez les statistiques de vos campagnes, conservez précieusement les données pour pouvoir comparer le succès d’une campagne à l’autre. À titre de comparaison, le taux d’ouverture moyen des emails en B2C est de 29 %, et le taux de clics sur un lien par rapport aux emails aboutis est de 4,2 % (baromètre 2015).

Ceci vous permettra d’évaluer ce qui fonctionne bien et ce qui fonctionne moins, ce sur quoi vous pourriez baser les stratégies futures.

 

Pour finir, mettez à jour votre base de données et surtout retirez les personnes qui ont demandé à être enlevées de la base.

Utilisez le mail à bon escient vous permettra à la fois de booster vos ventes mais également de fidéliser vos clients. À noter qu’une campagne d’emailing ne se fait pas au hasard, sans préparation. Prenez le temps de la préparer afin de pouvoir en retirer les meilleurs résultats.

Retrouvez nos articles concernant les emailings :