Les #ECNTalks n°2 dédiés au growth hacking du 16 mars dernier ont de nouveau eu lieu dans les locaux parisiens de notre partenaire GS1 France. Cette deuxième édition a permis à notre communauté de découvrir des techniques de growth hacking et d’échanger avec 3 growth hackers confirmés tout en se confrontant aux différentes composantes inhérentes au commerce en ligne.

Les Talks étaient diffusés en live vidéo sur notre page Facebook et retranscris simultanément en Live tweet afin de vous faire partager les conseils et astuces de nos 3 experts. Internautes et participants ont ainsi pu réagir en direct.

visuel statistiques livetweet ecn talks 2

Une rencontre conviviale entre growth hackers experts et professionnels du e-commerce

La table ronde animée par notre CEO Nicolas J. Chevalier a permis à chaque participant de donner sa définition du growth hacking et d’exposer ses interrogations quant à son application au e-commerce. Il est vrai qu’elle reste une discipline quelque peu abstraite pour une grande majorité. S’il est si difficile de le définir, c’est parce qu’il englobe énormément de techniques comme le scraping (récolte de données), le code et ses nombreux scripts, la communication, l’inbound marketing…

En résumé, il s’agit de toutes les actions qui peuvent être mises en place pour vous donner de la visibilité et optimiser votre temps. Ces actions peuvent parfois frôler l’illégalité ou sembler contraire à l’éthique. La finalité est d’être innovant, disruptif dans son approche et d’automatiser ces tâches. Les leaders mondiaux du GAFA ont tous eu recours des hacks pour récolter des données ou doper leur visibilité : Apple, Facebook, AirBnB…

Attention toutefois à ne pas dépasser les limites de la légalité, les conséquences pourraient s’avérer catastrophiques pour votre business avec une perte de visibilité immédiate.

visuel citation nicolas j. chevalier

Les intervenants des #ECNTalks 2

Les présentations ont débuté avec Quentin HERVÉ, growth hacker et CEO de la marque ShinyWood qui a rappelé les 5 étapes AARRR indispensables au growth hacking : acquisition, activation, rétention, référence et revenus. Les deux premières étapes sont globalement maîtrisées par les e-commerçants mais ne sont pas optimisées pour passer à la troisième : faire de votre visiteur un ambassadeur de votre marque avant même d’en faire un client !

A LIRE  Growth hacking : 4 outils gratuits pour booster votre e-commerce

visuel citation quentin herve

Le second intervenant Quentin BERSON est growth hacker pour la société BnBsitter, société de service complémentaire d’AirBnB. Il a abordé les différents outils pour optimiser son temps et les nombreux leviers d’acquisition qui existent pour accroître son business et doper sa productivité. Une certitude, les phases de tests et d’analyses prennent du temps et sont primordiales en growth hacking. Autant se libérer du temps sur d’autres missions en les automatisant.

visuel citation quentin berson

Le dernier pitch, un peu plus axé sur la technique, était présenté par Laurent Lemonnier fondateur du blog growthhackingfrance.com, expert growth hacker pour Marseille Innovation incubateur de startups. Il a abordé le growth hacking sous 5 aspects différents et fondamentaux pour booster sa croissance en un temps record. Il applique quotidiennement ces techniques pour les clients de son agence iSoluce afin de mettre en place des stratégies webmarketing ultra performantes.

citation laurent lemonnier GHFR

De nombreux outils et techniques dévoilés

Tous les intervenants ont profité de cette matinée d’échanges pour livrer de très nombreux outils de growth hacking. Afin d’en faire profiter toute notre communauté, nous vous avons listé les solutions citées pour vous constituer une boîte à outils du growth hacker débutant :

  • L’extension Rapportive pour messagerie Gmail : cette extension permet de détailler l’identité numérique de l’expéditeur du mail. Vous aurez accès à toute son activité sur les principaux réseaux sociaux, ses derniers tweets, posts ou statuts.
  • L’extension Email hunter : chasseur d’adresses email. Il permet d’enregistrer toutes les adresses mail liées à un site web ou d’un contact sur LinkedIn.
  • Zapier : système de gestion et d’automatisation pour les réseaux sociaux.
  • IFTTT : plateforme d’automatisation entre différents services Web, applications mobiles, et objets connectés
  • Datananas (payant) : cette solution permet de récupérer email nominatif et téléphone depuis un profil Linkedin dans son CRM.
  • Streak CRM (freemium) : c’est un logiciel CRM pour Gmail. Il permet notamment le tracking d’email (ouverture, nombre d’ouverture), suivi de chaque étape d’une transaction de la prise de contact à la vente.
  • Side.co : plateformes de mise en relation entre des entreprises qui ont une mission à accomplir et des freelances qui réaliseront cette mission (besoin ponctuel en phoning, gestion administrative…)
  • Tweetdeck : Gestion de plusieurs comptes twitter, automatisation des publications
  • Hackisitor.com : augmenter son nombre d’abonnés sur twitter
  • Kurator.fr : Site création de contenu automatisée
A LIRE  Top des CMS pour votre e-commerce

photo partenaires ecntalks 2

Vous retrouverez le contenu de chaque exposé dans nos articles à paraître sur les #ECNTalks dans les prochaines semaines ainsi que les slides de présentation de chaque intervenant en téléchargement.
Nous souhaitions sincèrement remercier l’ensemble des participants, notre partenaire GS1 France pour l’accueil, nos intervenants pour la qualité de leurs conseils ainsi que tous les internautes qui ont interagi aux talks via leur commentaires. Rendez vous le 19 avril prochain pour une nouvelle édition des ECNTalks sur le thème de la e-logistique. Bonne croissance !

Retrouvez nos articles complets sur le growth hacking :