Conversion

L’Influence des frais de livraison dans l’acte d’achat e-commerce

linfluence des frais de livraison dans lacte dachat ecommerce

Pierre Bourdais

Etudiant en Licence Communication - Marketing.
Passionné par la création, l'innovation, la communication et ses différents canaux.
Je suis ambassadeur pour E-Commerce Nation. Retrouvez moi sur twitter @PierredeuxCps

Déjà évoqué dans les sondages de Janvier 2016, l’abandon de panier est principalement lié aux frais de livraison. Cela s’explique par les prix qui peuvent parfois se révéler plus cher que la commande elle même mais aussi par les délais ainsi que les moyens de livraison. Pour éviter cela certaines plateformes et certains sites ont su s’adapter. C’est notamment le cas d’Amazon. Découvrons dès à présent quelle est la stratégie d’Amazon pour se renouveler en matière de livraison, mais aussi différentes informations concernant la livraison e-commerce. Je vous laisse parcourir cette infographie réalisée par EasyLife Premium.

01

Comme nous pouvons le constater, les cyber-acheteurs cherchent toujours à éviter de payer des frais de port, ou à les limiter, ainsi qu’à les comparer pour obtenir les tarifs les plus avantageux. Certains vont donc naviguer sur différents sites pour trouver des frais ainsi que des moyens de livraison adaptés pendant que d’autres vont ajouter des articles pour obtenir des frais de livraison gratuits.

Pour ne pas perdre de clients Amazon se distingue grâce à une nouvelle offre : Amazon Premium. Amazon propose une livraison en 1 jour ouvré gratuite et illimitée en France ainsi qu’en Belgique. Cette offre est complétée par un stockage également gratuit pour vos photos, un accès à des Ebooks Kindle, consultables gratuitement, mais aussi un accès prioritaire aux Ventes Flash. Bien que tous ces services ne soient pas facturés, l’inscription, elle, est payante à hauteur de 49,00€ par an (remboursable si la personne n’utilise pas les services proposés).
Amazon a donc détourné le coût de ses livraisons en proposant une offre complète permettant de récupérer les clients mécontents des tarifs de livraisons des autres sites concurrents. Avec 80% des e-shoppers âgés de 25 à 65 ans clients sur Amazon et 87% d’entre eux qui réalisent au minimum 1 achat par mois, Amazon a su fidéliser ses clients et accentue cette fidélisation grâce à cette nouvelle offre. De cette façon, Amazon se différencie. En effet, 97% des e-shoppers interrogés ne connaissent pas d’offre similaire à celle proposée par Amazon qui compte déjà 2,1 millions d’abonnés.
Si 90% des acheteurs affirment que les frais de livraisons offerts sont un critère majeur dans l’acte d’achat, les frais de retours offerts en est également un. En effet, ces frais de retours gratuits permettent de multiplier par 5 le nombre de ventes en 2 ans. L’autre attente des consommateurs vient d’une attente vis-à-vis des différentes marques disponibles sur le site du e-commerçant. Plus de la moitié des acheteurs en ligne souhaite retrouver entre 30 et 50 marques dans les abonnements multimarques proposés.

De la même façon qu’Amazon, il est donc important pour vous de créer de nouveaux outils, de nouvelles offres pour attirer vos clients mais aussi pour les fidéliser. Dans ces offres vous devrez limiter au maximum les frais de port, que les retours soient gratuits et que les offres concernent un nombre de marques élevés. Il vous faut prendre en compte les attentes des clients. Ces attentes vont varier avec de nombreux facteurs (l’âge, la région, la catégorie socioprofessionnelle…). C’est pour cela qu’Amazon a également créé Amazon Premium Jeune pour les 18-24 ans. N’hésitez pas à nous faire part de vos différentes expériences en matière de livraison sur notre forum.

2 Commentaires

2 Comments

  1. John

    3 juin 2016 at 4 h 19 min

    Si Amazon fait comme ça, c’est que c’est forcément bon et bien ?

    Vous abordez une seule facette des choses.

    Changez de prime un instant et tentez de voir les subtilités de votre exemple. Merci.

    Voyons.

    Soyez plus critique et creusez vos arguments pour faire des articles s’il vous plaît.

    • E-commerce Nation

      3 juin 2016 at 10 h 01 min

      Bonjour John,

      Nous ne disons en aucun cas qu’il faut à tout prix suivre l’exemple d’Amazon. Même s’il faut reconnaître que si leurs choix étaient si mauvais ils ne seraient pas là où ils sont.
      Après, chaque e-commerçant doit s’adapter selon une multitude de facteurs, sa taille, son marché etc.
      Cet article présente donc un exemple qui peut servir de piste de réflexion à certains.

      Bonne journée

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top