Chargement de nouvelles ressources

Top 100 E-Commerce France : 1er semestre 2020

top 100 ecommerce en france en 2020

Découvrez le Top 100 e-commerce en France établi par E-Commerce Nation en collaboration avec SimilarWeb. Le E-Commerce, depuis plusieurs années, affiche une croissance toujours plus impressionnante. Il est désormais un mode de consommation très apprécié des consommateurs, notamment pour sa facilité d’utilisation, sa rapidité et son efficacité, qui sont, entre autres, des avantages indéniables. 

Selon une étude de la Fevad sortie en juin 2020, les ventes en ligne ont dépassé la barre symbolique des 100 milliards d’euros en 2019, ce qui représente une progression de 11,6% par rapport à 2018. Sur les 4 dernières années, on observe une progression du e-commerce de 13% en moyenne par an, des chiffres toujours plus encourageants, traduisant un marché en constante augmentation. 

D’autre part, les boutiques en ligne existantes ne cessent de se réinventer pour rester en course et ne pas perdre pied face à leurs concurrents.

Pour ce faire, les sites E-Commerce doivent être à la pointe de la technologie, en proposant un site toujours plus performant et intuitif, un système logistique extrêmement bien paramétré, un service client impeccable, qui utilisent les meilleurs leviers de conversion pour fidéliser sa clientèle tout en recrutant de nouveaux clients

Dans ce concours au E-Commerce techniquement bien optimisé, certains e-commerçants réussissent à se démarquer et faire mouche auprès de e-acheteurs toujours plus exigeants. Aujourd’hui et à l’issu du premier semestre de l’année 2020, E-Commerce Nation vous propose en exclusivité et en étroite collaboration avec Similarweb, le top 100 E-Commerce des sites les plus consultés en France. Ce classement a été effectué grâce aux données fournies par SimilarWeb, prenant ainsi en compte le trafic mensuel de chacun des acteurs présentés.

Grâce à ce rapport approfondi, les questions que chacun d’entre vous se posent à propos de l’évolution et de la progression de l’E-Commerce en France sont soulevées.

A noter également, que ce Top 100 E-Commerce du premier semestre 2020 a particulièrement été impacté par la crise du coronavirus qui a notamment touché la France, et le monde, sur mars, avril et mai. 

Cette crise sanitaire a accéléré la transition digitale de certaines entreprises. De même, les entreprises ayant une présence en ligne ont dû innover rapidement pour adopter de nouvelles stratégies digitales. 

Nous verrons notamment au travers de cet article les secteurs d’activité les plus impactés par la crise en fonction de fortes hausses de trafic ou au contraire de baisses significatives. Selon une étude Contentsquare, comparant la semaine en France du 6 janvier au 16 février 2020 et la semaine du 16 au 23 mars 2020, le trafic global en France augmente de +13%. Suite logique à cette augmentation du trafic, l’augmentation du nombre de conversions totales en hausse d’environ 9%. Evidemment, les secteurs d’activité n’ont pas été impactés de la même manière : 

  • Grande distribution : le trafic et la conversion ont doublé
  • Voyage : -70% de trafic et -83% de conversion
  • Retail fashion : jusqu’à -67% de conversions

Quels sont les secteurs les plus porteurs sur ce début d’année 2020 ? Comment certains sites E-Commerces ont su se différencier des autres sur le premier semestre 2020 par rapport au premier trimestre ? Quelles sont les tendances émergentes et les surprises de ce top 100 français ?

Sommaire

Un Top 10 E-Commerce toujours dominé par les Marketplaces

Grand choix de produits, livraison rapide, prix attrayants… Les places de marchés détiennent le cocktail magique du succès en e-commerce. C’est donc sans surprise qu’on retrouve Amazon, Leboncoin, Cdiscount ou encore eBay en tête du classement de ce Top 100 E-Commerce. 

Ce top 10 accueille deux nouvelles marques qui ont connu des hausses de trafic exceptionnelles sur ce début d’année 2020. Voici la tête de classement du E-Commerce en France :

  1. Amazon
  2. Leboncoin
  3. Cdiscount
  4. eBay
  5. Leroy Merlin
  6. Fnac
  7. Aliexpress
  8. Microsoft
  9. Mano Mano
  10. Vinted

Le Drive alimentaire a le vent en poupe

On l’évoquait déjà à la fin du 2ème semestre 2019, les enseignes de super et hypermarchés développent leur stratégie omnicanale à l’aide du drive alimentaire. 

Ce développement s’est accéléré plus vite que prévu pendant la crise du Covid-19 et le confinement qui en a découlé. Effectivement, selon une étude Data Solutions, le drive et la livraison à domicile ont observé une hausse de 75% de leur activité pendant cette période. Malgré la fin du confinement, de nombreux consommateurs Français sont désireux de continuer à faire leurs courses en ligne. On observe d’ailleurs à ce propos un changement profond du comportement des acheteurs. 

C’est ainsi que E. Leclerc Drive prend 20 places au classement grâce à son trafic qui a augmenté de plus de 100% par rapport à l’année dernière, à l’instar de Auchan Drive (entrée) ou encore Intermarché (+ 16 places). De même, Monoprix.fr fait son entrée dans le classement et Carrefour est toujours très bien placé. 

Les Français de plus en plus bricoleurs

Les enseignes de bricolage et de jardinerie sont plus que jamais présentes dans ce Top 100 avec des bonds au classement et de nombreuses entrées. Effectivement les enseignes telles que Leroy Merlin, Mano Mano, Castorama ou encore Brico Dépôt prennent de nombreuses places au classement. On note également l’entrée de Brico Marché. 

Côté jardin, Gamm Vert, Truffaut, Jardiland intègrent le Top 100 en ce premier trimestre 2020. 

Comme on l’observe, et sans surprise, la crise sanitaire a eu de nombreux impacts sur ce classement. Concernant le bricolage ou le jardinage, les Français ont tenté de s’occuper comme ils le pouvaient, en jardinant ou en entreprenant des rénovations chez eux qu’ils n’avaient pas le temps de faire en “temps normal”. 

L’intérêt pour la santé et beauté naturelle confirme la tendance de 2019

Nous l’évoquions au 3ème trimestre 2019, l’environnement et la santé prenaient une place de plus en plus importante dans la vie des Français. Cette tendance se confirme au travers de ce Top 100 E-Commerce. L’enseigne Aroma Zone prend près d’une vingtaine de places au classement avec un trafic mensuel frôlant les 3 millions. 

De même, Santé Discount fait son entrée dans ce Top 100.

Le secteur du tourisme en perte de vitesse

Sans grande surprise, comme le secteur du tourisme a été touché de plein fouet par la crise, les nombreux acteurs du tourisme en ligne ont été fortement impactés. D’après une étude Statista, les dépenses touristiques ont baissé de 12,4% après un mois de confinement et de fermeture des frontières. 

Le tourisme en ligne fonctionne en temps normal très bien, avec de nombreux acteurs figurant dans les différents Tops 100 établis en 2019. Malgré des chutes au classement dû à une perte de trafic non négligeable (-43% pour Oui.SNCF, -33% pour Airbnb, -29% pour Air France…), les acteurs du tourisme maintiennent leur présence dans le Top 100 E-Commerce. 

Retrouvez le Top 100 E-Commerce dans son intégralité et les différents insights pour vous aider à prendre les meilleurs décisions afin de vous développer efficacement.

Télécharger le Top 100
E-Commerce France du 1er semestre 2020

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis

Top 100 E-Commerce 2ème semestre 2019

Les marketplaces dominent la seconde partie de l’année

Comme mentionné dans nos précédents classements, les marketplaces sont très populaires en France. Le second semestre ne fait pas exception, spécialement sur les périodes du Black Friday et de Noël.

Le top 10 est majoritairement constitué de marketplaces, avec :

  • Amazon ;
  • Leboncoin ;
  • Cdiscount ;
  • Ebay ;
  • Fnac ;
  • AliExpress ;
  • Vinted (qui peut être considéré comme une marketplace C2C).

A elles seules, ces marketplaces ont généré plus de 520 millions de visites mensuelles cumulées.

Durant cette période de l’année, Amazon a connu quelques blocages de ces entrepôts, à la suite de manifestations anti-consommation de masse lors du Black Friday.

Leboncoin, quelques mois après l’introduction en bourse de Adevinta, lance sa rubrique formations. De plus, un crédit d’impôt serait en projet pour les acheteurs de produits de seconde main, profitant fortement à LBC, dont c’est le cœur d’activité.

Cdiscount a vu son nombre d’abonnés « Cdiscount à volonté » doubler depuis son lancement, et Ebay a su profiter de plusieurs coups de communication comme la vente des objets mythiques du cinéma français.

Enfin, Fnac a annoncé vouloir renforcer sa stratégie physique en lançant des shop-in-shops avec l’aide de Carrefour et Darty, AliExpress a connu un 11.11 (Singles Day) hors-norme, et Vinted a confirmé une levée de fonds de 128 millions d’euros.

Les marketplaces sont donc là pour durer, et resteront populaires auprès des consommateurs français.

Les Français plébiscitent toujours les plateformes touristiques

Dans ce top 100, on peut retrouver plusieurs plateformes de réservation touristiques, telles que Booking.com, qui, en octobre, a ouvert son plus grand centre de service client.

On peut également retrouver Airbnb, qui, contrairement à Booking qui est B2C, s’oriente davantage vers le C2C. La plateforme a attiré plus de 15 millions de visites mensuels durant ce second semestre 2019.

Les institutions ont également leur place dans ce classement, avec le site d’Air France, qui approche des 6 millions de visites mensuelles.

Les courses en ligne ?

De plus en plus de marques de grande distribution, spécialisés super et hypermarchés appuient leur présence en ligne.

Amazon a lancé son programme Prime Now dans les grandes villes françaises telles que Paris ou Lyon, offrant une concurrence supplémentaire aux acteurs que l’on connaît aujourd’hui.

De plus, outre-manche, on observe un développement de ces acteurs en ligne, avec Saintsbury ou encore Tesco, qui font partie des sites E-Commerce les plus visités. Il n’était qu’une question de temps avant que les Français s’emparent de cette tendance.

Pour cela, on retrouve Carrefour, qui, en plus de pousser sa marketplace Rue du Commerce, pousse aujourd’hui son propre site pour développer une stratégie omnicanale, à l’aide du drive. Cela permet à la marque de générer plus de 13 millions de visites mensuelles.

Auchan suit le mouvement, offrant dorénavant une boutique en ligne spécialisée dans les produits « maison et loisirs« , sur lequel on peut donc retrouver du linge de lit, du linge de bain, etc., concurrençant potentiellement le commerce digital de IKEA. Ce site permet de générer près de 10 millions de visites mensuelles.

Ensuite, on peut retrouver des sites tels que le site dédié au drive de Leclerc, générant près de 5 millions de visites mensuelles, ou encore le site d’Intermarché, générant un peu plus de 4 millions de visites mensuelles.

Vers la digitalisation des produits culturels

La culture a emprunté le virage du digital, avec le développement des services de VOD, le développement du streaming de musique, l’apparition des liseuses, etc. Les jeux-vidéos ne sont pas en reste puisque de nombreuses plateformes ont su se développer et répondre à la demande de digitalisation.

La plateforme Steam est un acteur majoritaire du jeu-vidéo, agissant à la fois comme une boutique en ligne, et une bibliothèque cloud comprenant tous les titres que vous vous êtes procuré. Celle-ci rencontre toujours la popularité avec près de 2,9 millions de visites mensuelles.

La plateforme est suivie par un concurrent : EPIC, éditeur de Fortnite. L’éditeur a récemment choisi de lancer sa propre boutique en ligne, attirant plus de 2,3 millions de visites par mois.

Vient ensuite le Playstation Store, directement intégré sur les consoles du même nom, ou accessible via une app ainsi que sur ordinateur, attirant plus d’un million de visites mensuelles.

Téléchargez le Top 100 e-commerce du 2ème semestre 2019

Top 100 E-Commerce 3ème trimestre 2019

Top 10 E-Commerce : Les Marketplaces toujours devant

Comme pour le 1er trimestre, les marketplaces dominent le top 10 et prennent les 4 premières place du classement avec Leboncoin, Amazon, Cdiscount et eBay (qui se maintient à sa 4eme place).

Les marketplaces sont actuellement incontournables dans le paysage du E-Commerce comme en témoigne ce chiffre LSA : 14 000 marketplaces, dans le monde, ont dépassé le chiffre d’affaires en volume des site E-Commerces classiques. D’ici 2022, les marketplaces pourraient même représenter 67% des ventes E-Commerce, selon Forrester.

Une tendance grandissante : le marché de seconde main

Les marketplaces de seconde main ont en plus en plus la côte. Effectivement, Leboncoin ne gagne qu’une place au classement mais pas des moindres. La marketplace C2C prend la 1ère place à Amazon, qu’on pensait indétrônable. Ce top 100 E-Commerce réservent de nombreuses autres surprises !

Vinted, autre Marketplace C2C de seconde main prend 12 places au classement par rapport au 1er trimestre et se place à la 9ème place. La stratégie de Vinted qui est de rendre la plateforme gratuite à ses utilisateurs a payé, puisque la marque a pu développer sa présence en Europe. Cela permet d’ailleurs à la plateforme de générer près de 3 millions de visiteurs uniques par mois.

La marketplace de produits Apple reconditionnés Backmarket profite de cette tendance consistant à donner une seconde vie aux objets et voit son trafic augmenter de moitié par rapport à la même période, en 2018.

C’est le deuxième site, en France, à remporter le trafic (payant) du mot-clé “iPhone”, après Apple, soit 17% de ce trafic. 

Les retailers de plus en plus présents en ligne

Pour continuer à exister dans ce monde de plus en plus digitalisé, les retailers sont obligés de se réinventer en proposant des expériences d’achat de haute qualité, notamment en créant des synergies entre magasins physiques et boutique en ligne. 

C’est ce qu’a entrepris le retailer Decathlon et cela a payé : l’enseigne prend une place importante dans la vie des consommateurs français et gagne 8 places au classement avec un bond de +3,5M de visites mensuelles moyennes.

Malgré une mauvaise actualité concernant ses magasins physiques, Conforama arrive toujours à attirer les consommateurs sur son site E-Commerce, avec une augmentation de son trafic de plus de 15% par rapport à l’année précédentes soit 4,4 millions de visiteurs mensuels.

En plus de profiter d’une présence physique accrue grâce à l’ouverture de magasins urbains, Gifi gagne près de 40% de visiteurs de plus sur sa boutique en ligne par rapport à 2018. La marque gagne 22 places au regard de notre précédent classement.

Le E-Commerce du tourisme confirme son envol

Le secteur du tourisme confirme sa présence en ligne comme en témoigne le très bon classement de Airbnb qui atteint le top 10, Ryanair a gagné de nombreuses places ainsi que voyage privé.

Opodo et Expedia, deux sites concurrents, génèrent des trafics proches. Ils prennent chacun 12 places au classement. Cela est notamment dû à la stratégie SEO de chacun. Effectivement Opodo a tendance à se placer sur des mots-clés tels que “billet avion” ou “vol pas cher” tandis qu’Expedia se place sur des mots-clés tels que “easyjet”, “voyage pas cher” ou encore leur troisième concurrent “kayak”. 

Environnement & santé : une place importante dans la vie des français

L’écologie est devenu est devenu le premier sujet d’inquiétude des Français en 2019, pour la première fois. Cela s’en ressent inévitablement dans ce top 100 E-Commerce du 3ème trimestre de cette année. 

Intersport a su s’imposer sur le marché des vélos électriques, très populaires actuellement. 

Le terme de recherche associé à cet engin permet à la marque de sport de générer un trafic mensuel de plus de 210 000 visiteurs provenant de recherches organiques.

Toujours liée au bien être, la santé est également un sujet qui intéresse de plus en plus les Français. La boutique Aroma Zone génère +11.25% de trafic par rapport à l’année 2018. Cela est notamment dû à l’importance qu’elle accorde aux moteurs de recherche. Le trafic organique a augmenté de 9%, et le trafic payant de 20% par rapport à 2018.

Entrées et sorties par rapport au 1er trimestre

Les entrées : Belles entrées des marques de prêt-à-porter Adidas, Gemo, La Halle, Etam et Promod dans ce top 100. Comme l’a démontré une étude de la FEVAD, la mode reste le secteur phare du E-Commerce : 58% des e-shoppers qui ont déjà acheté des vêtements sur internet. 

Les sorties : Rien d’inquiétant pour un site comme Truffaut de quitter le classement puisqu’on peut comprendre qu’avec la saisonnalité des produits qu’ils proposent, le trafic est fortement impacté en arrière saison.

En revanche TOP ACHAT enregistre une perte de 40 places et sort de ce top 100. Un secteur sur le matériel informatique en baisse de trafic ? LDLC, Materiel.net et Micromania enregistrent eux aussi des baisses respectives de -20, -40 et -22 !

Je télécharge le TOP 100 E-Commerce 3ème trimestre 2019 SimilarWeb x ECN

Le top 100 E-Commerce en France vient refléter les tendances actuelles de consommation des e-acheteurs français notamment en fonction des nouveaux modes de consommation ou de la saisonnalité par exemple. Ce top 100 E-Commerce donne des chiffres clés relatifs au trafic et l’audience de chaque site E-Commerce.

Top 100 E-Commerce 1er trimestre 2019

Top 10 e-commerce en France : Une domination très claire des Marketplaces 

Sans surprise, les marketplaces se placent en top position du top 100 e-commerce français. Une marketplace, nous le rappelons,  se traduit par « place de marché » en français et désigne une plateforme qui vient mettre en relation l’offre et la demande, c’est-à-dire des vendeurs et des acheteurs. On peut comparer une place de marché à un centre commercial digital, où chacun est libre de vendre ses produits. Ces plateformes telles qu’Amazon, Leboncoin, Cdiscount ou encore Ebay font fureur en France, notamment pour leur praticité d’utilisation.

Grâce à leur notoriété, de nombreux vendeurs choisissent de commercialiser leurs produits sur leur plateforme, pour gagner en visibilité et augmenter leur chiffre d’affaires. Cela augmente naturellement l’offre, et vient davantage combler le client qui se retrouve avec un large choix de produits.

Ces dernières s’affichent donc toutes les 4 dans le top 10 avec chacune une croissance positive du trafic sur ce premier trimestre 2019. D’autres marketplaces se sont frayé une place dans ce classement des 10 sites les plus visités, et certains e-shops, notamment Leroy Merlin, s’affiche à la 8ème place, un succès particulièrement remarquable pour la marque française spécialisée dans le bricolage. 

Le domaine de l’habillement, toujours à la pointe de la mode

Selon l’étude sur l’année 2019 de la FEVAD, 58% des produits et services achetés sur internet en France sont issus du secteur de l’habillement et de la mode, prenant en compte l’ensemble de l’écosystème, des vêtements en passant par les chaussures jusqu’aux accessoires. C’est le domaine dont les produits sont le plus achetés sur internet en France, il représente donc un marché e-commerce colossal.

Vinted, le site de vêtements de seconde main qui rencontre un succès sans précédent dernièrement, vient se placer à la 16ème place du classement, grâce à un attrait des consommateurs de plus en plus identifiable pour les vêtements à coût moins élevé, et qui sont davantage soucieux de l’environnement, donc évitent le gaspillage. 

La Redoute, l’e-commerce de vente en ligne, se refait une jeunesse et vient s’intégrer au classement à une place impressionnante, une prouesse pour l’ancien vendeur de vêtements à distance, qui a su adapté son offre à la demande.

De nombreux e-shops spécialisés dans la mode ont vu leur site évoluer de manière positive avec un trafic en croissance et d’autres, de manière plus surprenante, voient leur trafic légèrement baisser, comme H&M, géant mondial du prêt-à-porter, qui se retrouve relayer à la 34ème place du classement.

Le e-commerce du tourisme, un secteur qui prend son envol 

Ces dernières années, le secteur du voyage a pris un tournant tout nouveau grâce à son développement digital, qui est venu révolutionner et donner un vent d’air frais au secteur. Dorénavant, le tourisme s’impose clairement comme l’un des piliers du e-commerce, et pour cause : le e-commerce du voyage représentait, en 2018, 44% des parts de marché et 19.8 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Des chiffres qui peuvent traduire certains résultats au classement comme la 14ème place que récolte Airbnb, la plateforme de location de logements de particuliers, ou encore la hausse de trafic de Go voyages ou hotels.com. La saison estivale a sûrement permis d’augmenter le trafic de ces e-commerces, néanmoins, c’est un secteur qui s’annonce particulièrement porteur et qui fait ses preuves sur ce premier trimestre 2019.

Une division de trafic entre les e-commerces dédiés à l’alimentaire

La FEVAD relate dans ses chiffres clés 2019 que le secteur e-commerce alimentaire et les produits de grande consommation représentent 20% des produits achetés sur internet, un chiffre conséquent qui pourrait annoncer une progression globale dans le secteur. 

Pourtant, si certain e-supermarchés se démarquent dans le classement comme Carrefour ou Leclerc qui affichent un nombre moyen de visites par mois très élevé, d’autres sont en baisse et se retrouvent dans le bas du classement notamment Monoprix, Aldi ou Cora.

Je télécharge le TOP 100 E-Commerce 1er trimestre 2019 SimilarWeb x ECN

Avatar

Clément

Head of France chez E-Commerce Nation & CEO Founder of The Football Market. Un site e-commerce que j'ai crée en 2009 pour séduire familles, amis, collectionneurs et passionnés du ballon rond en vendant des maillots de foot vintage authentiques et uniques. Une part de l'histoire du football est représentée par chacune de ces pièces rétro football.

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.