Retail : Définition, Guide Complet et Solutions

E-Commerce Nation

30.08.2022


Définition, solutions et guide complet du retail

ARTICLES | OMNICANAL | PLATEFORME

Le développement du E-commerce a poussé une grande partie de vendeurs physiques, proposant leurs produits sur une forme retail, à s’adapter afin d’offrir une expérience client optimisée.

Le secteur du retail a dû se réinventer, ces dernières années, pour faire face aux évolutions du marché ainsi qu’aux attentes des consommateurs. Effectivement, ces derniers sont de plus en plus exigeants en matière d’expérience d’achat. De plus, ils s’habituent très rapidement à la praticité de la consommation sur Internet.

Même si nous avons tendance à opposer le retail et le E-commerce, les dernières tendances laissent à penser que les deux modèles de distribution se rapprochent. Les retailers, comme les pure players, ont un objectif en commun : distribuer leurs produits à un maximum de consommateurs.

Si vous désirez découvrir les meilleures technologies utilisées par de grandes marques telles que le Slip Français, Le Tanneur ou encore Saint-Maclou, nous vous proposons un guide complet du Retailer pour booster sa croissance digitale :

Dans cet article, nous allons vous présenter le retail, accompagné d’un guide complet comprenant les différentes stratégies et tendances, tout en vous fournissant des solutions retail et E-commerce afin de satisfaire un maximum de consommateurs.

Définition : qu’est-ce que le retail ?

Avant toute chose, il faut définir le terme “retail”. En français, ce terme se définit par commerce de détail, représentant l’ultime maillon de la chaîne de distribution.

Le retail signifie donc la mise en vente de produits par une personne (retailer) ou une entreprise, directement aux consommateurs. La vente se fait par petites quantités, sur un point de vente physique ou alors directement en ligne. Le retail se distingue ainsi d’un grossiste ou d’un fournisseur qui vend quant à lui ses produits en plus grosses quantités, directement à des professionnels.

Le top des retailers en France

Le classement de ces retailers est établi en fonction du chiffre d’affaires généré sur l’année 2020. La donnée est collectée par Retail Index.

1. E. Leclerc

Logo E. Leclerc retail

Ayant vu le jour en 1949 en Bretagne, l’enseigne génère plus de 40 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020.

E. Leclerc est l’une des grandes enseignes les plus connues de France, employant plus de 100 000 collaborateurs et plus de 700 magasins sur le territoire français. L’enseigne profite également de la digitalisation et du développement du click & collect pour déployer ses Leclerc Drive.

2. Carrefour

Logo Carrefour Retail

Concurrent historique de E. Leclerc, Carrefour se trouve naturellement en deuxième position de ce classement. En 2020, l’enseigne générait plus de 34 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Le groupe a vu le jour en 1959, et possède désormais une grande quantité de magasins sur le sol français :

  • 3 959 magasins de proximité ;
  • 1 071 magasins market ;
  • 248 hypermarchés.

3. Les Mousquetaires (Intermarché)

Logo Les Mousqutaires Retail

Le groupe de grande distribution générait 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020.

Le groupe Les Mousquetaires a vu le jour suite au départ de Jean-Pierre Le Roch ayant quitté E. Leclerc suite à un désaccord avec son directeur en 1969. Au total, le groupement Intermarché alimentaire réunit près de 2 600 magasins implantés en France.

4. Système U

Logo Système U Retail

Le grande distribution prend énormément de place dans le retail français. Pour cela, Système U suit de près la concurrence avec plus de 22 milliards de chiffre d’affaires généré en 2020. 

Le groupe a vu le jour en 1894, faisant de celui-ci le plus vieux de ce classement. Au total, Système U a ouvert près de 1 700 points de vente en hexagone.

5. Casino

Logo Groupe Casino Retail

Le groupe Casino représente une grande quantité de marques et de points de distribution fréquentés par une grande partie des consommateurs dans le monde. L’omniprésence de l’enseigne lui permet de générer plus de 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2022. Casino a vu le jour en 1898.

NomChiffre d’affaires en 2020 (en milliards €)Année de création
E. Leclerc40 9001949
Carrefour34 1401959
Les Mousquetaires25 0001969
Système U22 2101894
Casino17 2561898

Quelles sont les tendances du retail ?

Le retail n’est, bien entendu, pas seulement composé d’enseignes de grande distribution. Le secteur est toutefois en pleine mutation. Effectivement, les magasins, peu importe leur taille, doivent repenser leur distribution dans leur globalité pour trouver un équilibre entre l’offline et l’online.

Pour cela, les retailers se tournent davantage vers les innovations digitales dans le but d’améliorer l’expérience client. Voici 6 tendances qui influencent fortement le marché, spécialement depuis la crise sanitaire de 2020/2021 :

  1. Le phygital
  2. L’omnicanal / cross-canal
  3. Le renforcement de la proximité
  4. La transparence et l’authenticité
  5. L’intelligence artificielle
  6. Le commerce vocal (V-commerce)

Le phygital

La digitalisation du commerce pousse les vendeurs physiques à adopter de nouveaux modes de distribution, adaptés aux nouvelles habitudes des consommateurs. Cela mène directement à la création d’une complémentarité entre le retail physique et la distribution en ligne.

Les vendeurs doivent alors prendre conscience de l’importance du digital dans le modèle de distribution actuel. Cela est particulièrement vrai sachant que les consommateurs sont de plus en plus à adopter un comportement web-to-store. Cela veut dire que nombreux sont les potentiels acheteurs effectuant une recherche sur Internet avant d’acheter en magasin, notamment dans le but d’obtenir des informations sur le produit désiré. D’après Google, 91% des consommateurs adoptent ce comportement.

Pour cette raison, le concept de phygital store est né. Phygital est la contraction des mots “physique” et “digital”, représentant l’objectif d’allier les atouts du retail à la liberté offerte par le E-commerce.

Pour le commerçant, le but est de placer le client au centre de sa stratégie afin de le mettre en avant et de déployer des canaux de communication et de distribution autour de celui-ci. Le parcours client devrait alors être plus fluide, en passant naturellement du E-commerce au point de vente physique. Pour mettre en place cette stratégie, de nombreux dispositifs peuvent être déployés comme le paiement mobile, le click and collect, les bornes tactiles, les chatbots, …

De grandes marques s’approprient particulièrement le phygital afin d’augmenter leurs ventes. C’est notamment le cas de Tommy Hilfiger en 2022, qui présente sa collection de prêt-à-porter à l’occasion de la Fashion Week américaine à la fois en physique et en digital. En plus de créer l’événement, cela permet de présenter ses produits à une plus grande quantité de personnes, simultanément.

Omnicanal et cross-canal, quelles différences pour le retail ?

L’omnicanal reprend la logique présentée précédemment. Le client est mis au centre de la stratégie et les canaux sont fusionnés afin de proposer une expérience riche, personnalisée et ludique, à la fois en ligne et en physique.

Le client et le commerçant sont alors en mesure de profiter des fonctionnalités et du potentiel de tous ces canaux afin d’offrir une expérience unique. Les points de vente connectés dans lesquels on peut retrouver des bornes (Sephora), des vendeurs équipés de tablettes tactiles (Zara), … sont des exemples de l’exploitation de l’omnicanalité.

Le cross-canal permet de générer de riches parcours clients, faisant intervenir successivement plusieurs canaux. L’objectif est ainsi de créer des passerelles afin que ces différents canaux deviennent complémentaires. Le cross-canal permet donc de passer d’un canal (physique) à l’autre (virtuel), et inversement.

Encore une fois, le click & collect est un exemple de stratégie cross-canal. Le consommateur va acheter un produit sur le site, puis le récupérer dans un point de vente physique. Cela permet aux vendeurs d’obtenir davantage d’informations sur le parcours d’achat du client. Cette connaissance permet par la suite de personnaliser les offres, notamment via la communication de coupons de réduction personnalisés par exemple. 

Le cross-canal est une stratégie particulièrement utilisée par les magasins en click & mortar, fortement présents en ligne ainsi qu’en physique.

Le renforcement de la proximité

Les consommateurs sont aujourd’hui de plus en plus enclins à supporter les commerces locaux et à profiter des opportunités que cela offre. Effectivement, la proximité permet de créer des liens plus facilement avec les commerçants. Ceux-ci seront par la suite plus à même d’effectuer des offres et d’appliquer une communication personnalisées.

La crise sanitaire et la prise de conscience écologique ont modifié le comportement des consommateurs. Ceux-ci veulent consommer de manière plus responsable, et retrouver un lien avec les vendeurs qui les conseillent.

Cette proximité se traduit par une multiplication de points de vente physiques de petite taille, plus proches des lieux de vie (en centre-ville, par exemple). La consommation locale est une valeur ajoutée, spécialement aujourd’hui. L’enseigne IKEA, connue pour ses immenses points de vente, propose des boutiques de centre-ville, dans Paris, adaptées à la taille des commerces de proximité.

L’hyperpersonnalisation est une stratégie payante, puisqu’elle permet de fournir un sentiment de confiance et de compréhension au consommateur. Les grandes enseignes sont de plus en plus nombreuses à adopter cette stratégie, spécialement dans le but de fidéliser les consommateurs. Pour y parvenir, l’objectif est d’offrir une expérience d’achat marquante aux clients, qui sont à la recherche d’expériences variées et adaptées à leurs goûts, leurs envies, leurs besoins, …

Nike a notamment créé une expérience innovante dans son point de vente physique des Champs-Elysées. La marque a utilisé la technologie de la réalité augmentée pour que les consommateurs aient la possibilité de personnaliser leurs modèles de chaussures, directement dans le magasin.

La personnalisation des sneakers avec NIKEiD

Transparence et authenticité

La prise de conscience écologique chez les consommateurs est accompagnée d’une prise de conscience sur leurs achats en général. Spécialement chez les jeunes générations d’acheteurs, la transparence et l’authenticité des marques est importante. Les consommateurs préfèrent aujourd’hui les produits “locaux”, écologiquement et socialement responsables, venant de marques respectant leurs clients.

Ces acheteurs s’orientent alors de plus en plus vers des marques transparentes, mettant en avant leur politique RSE, sans toutefois tomber dans le greenwashing, mal perçu.

Les clients veulent adhérer à une marque ainsi qu’à ses valeurs. L’éthique prend une place de plus en plus importante. Les consommateurs n’hésitent plus à payer plus cher un produit correspondant à leurs valeurs. C’est pourquoi une grande quantité d’entreprises ont choisi de miser sur la transparence dans leur communication.

Les codes-barres sont de bons moyens de vérifier certaines informations relatives à un produit. Ceux-ci fournissent effectivement des indications quant à la provenance d’un produit.

Les marques se positionnant sur la transparence et l’authenticité ont tendance à se détacher du lot grâce à la création d’un lien plus fort avec leurs clients. Cela permet notamment de créer une véritable communauté autour de la marque et de ses produits, ses messages, … Cette promesse de qualité et de transparence devient petit à petit un standard de marché. C’est une raison pour laquelle les consommateurs font davantage confiance aux petits commerçants (notamment les commerçants de proximité) et les artisans.

Une autre tendance représentative de cette quête d’éthique et de responsabilité chez les consommateurs : le marché de l’occasion (ou de la seconde main) est en pleine explosion. Cette croissance s’explique partiellement par la volonté d’économiser, mais aussi de limiter sa consommation pour préserver l’environnement. De plus en plus de friperies ouvrent leurs portes dans les centre-villes, y compris la franchise Mad Vintage. Cette enseigne normande disposait de 2 points de vente en 2015. En 2020, on en compte une vingtaine. Le développement de la marketplace Leboncoin, pure-player, montre également le poids de la seconde main sur le marché français.

Les chiffres de la seconde main pour Leboncoin
Les chiffres de l’entreprise Le Bon Coin témoignent du développement du marché de l’occasion

L’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle et ses possibilités changent le monde. Un secteur est particulièrement bouleversé par cette évolution : le retail. L’intelligence artificielle offre une optimisation des processus sur de nombreux aspects d’une enseigne de distribution, allant de l’entrepôt (notamment avec le développement de l’industrie 4.0) jusqu’aux points de vente finaux.

De nombreuses applications sont possibles : les analyses prédictives, la préparation et l’automatisation des commandes, l’utilisation des chatbots dans la relation client, le marketing automation, …

L’idée est d’utiliser l’IA dans le but de gagner du temps. C’est également l’occasion de mieux connaître les visiteurs, l’objectif étant de personnaliser l’expérience client. Pour cela, Amazon s’est lancé dans le test du retail entièrement autonome et automatisé avec le concept appelé Amazon Go, à Seattle notamment.

Retail autonome Amazon Go

Chez les consommateurs, l’intelligence artificielle est très utilisée dans le cadre des assistants vocaux virtuels, comme Siri sur les systèmes iOS.

Le commerce vocal

Le V-commerce est de plus en plus populaire auprès des consommateurs. D’après une étude menée par Havas et Paris Retail Week, 57% des consommateurs français comptent sur les assistants vocaux pour faciliter leurs courses. Ces assistants virtuels sont toujours plus intelligents, et proposent de nombreuses fonctionnalités facilitant la vie des consommateurs et des commerçants.

Cette montée en puissance de l’utilisation de la voix bouscule le commerce et pousse les entreprises à s’adapter en revoyant leur stratégie. Cela concerne particulièrement le référencement organique, tout comme la relation client. C’est pour cela que de grandes enseignes de la distribution telles que Monoprix, Carrefour, Auchan ou encore E. Leclerc ont lancé leurs propres assistants vocaux. Cela permet notamment de créer une liste de courses facilement.

Quelle stratégie retail mettre en place ?

Dans le but d’équilibrer les modèles de distribution offline et online, les entreprises ont adopté de nouvelles stratégies. Pour cela, les magasins s’appuient de plus en plus sur des innovations et fonctionnalités digitales afin de réinventer l’expérience client.

  1. Le catalogue digital
  2. La supply chain
  3. La data
  4. L’expérience client
  5. Les réseaux sociaux

Le catalogue digital

Le catalogue est un levier marketing très efficace. Traditionnellement, ce terme nous fait penser aux débuts de la vente à distance avec La Redoute et 3 Suisses. Cependant, de nos jours, cet outil se retrouve dépassé par d’autres leviers numériques comme les emails, le SEA, les réseaux sociaux, …, moins coûteux.

Le catalogue s’est donc adapté pour devenir digital, et ne plus seulement être disponible pour le retail. Effectivement, beaucoup de consommateurs commencent leur parcours d’achat sur Internet.

Cette stratégie cross-canal permet d’amoindrir les coûts de distribution et d’engager plus facilement les consommateurs. Le ciblage est en effet plus large et le catalogue peut être personnalisé. De plus, le digital permet de mesurer et analyser les données, qui fournissent de nombreuses informations, notamment pour savoir si cette stratégie génère des visites en boutique.

Cette stratégie, associée à un suivi précis et une optimisation peut être un levier drive-to-store très efficace.

Optimiser sa supply-chain

Comme mentionné précédemment, l’omnicanal prend une place de plus en plus importante dans le secteur du retail. C’est pour cela que de nombreux vendeurs physiques s’intéressent de plus près à la supply-chain et ses possibilités d’optimisation.

Dans l’objectif d’améliorer l’expérience client, optimiser sa logistique et sa distribution omnicanale devient un enjeu primordial. Dans une logique de personnalisation de l’expérience client, les entreprises veulent offrir toujours plus de possibilités aux clients, comme le choix du lieu de livraison, le mode de livraison, …

Pour offrir ces services et gagner du temps, le point de vente physique doit repenser sa supply-chain et la livraison du dernier kilomètre, en particulier. L’entrepôt devient un élément central car les vendeurs voient au-delà du magasin. Les marques doivent être en mesure de traiter les commandes, tout en gérant le réapprovisionnement et avoir une visibilité totale, en temps réel, du stock depuis n’importe quel maillon du réseau de distribution.

La mise en place de processus automatisés des chaînes logistiques est de plus en plus fréquente. Il est possible de retrouver des robots traitant et préparant les commandes, ou encore des programmes d’intelligence artificielle utilisant la data récoltée afin d’optimiser les stocks.

L’utilisation de la data

Les données sont le nouvel or noir, très précieuses pour les commerçants désirant optimiser leurs processus et l’expérience utilisateur, notamment. Elles sont convoitées car permettant d’obtenir des informations importantes et pertinentes sur les consommateurs.

Selon IBM, 62% des retailers déclarent que l’utilisation de techniques relatives au Big Data leur donne un certain avantage compétitif. Cela a bien été compris par la marketplace Amazon. Les équipes du géant du E-commerce ont été précurseurs dans l’utilisation de la donnée. Cela a notamment permis de gagner un avantage compétitif avec les suggestions personnalisées incluses dans le parcours d’achat, notamment.

La connaissance du client est une étape fondamentale dans le déploiement d’une stratégie marketing efficace. C’est donc ici que la data collectée intervient. Celle-ci peut être utilisée pour envoyer les bons messages aux bonnes personnes, tout cela au bon moment via le bon canal. L’enjeu est de pouvoir unifier la donnée collectée en retail ainsi qu’en ligne, ce qui aidera à mesurer l’impact des campagnes publicitaires sur les points de vente.

Toutes ces données, traitées correctement, ouvrent la voie au commerce prédictif. Cela offre la possibilité d’influencer la décision d’achat d’un consommateur à n’importe quelle étape du processus d’achat. Il est également possible de créer une relation de confiance avec le client, optimisant la fidélisation et les interactions.

Pour pouvoir récolter ces données et appliquer la personnalisation de l’offre sur le point de vente, il existe actuellement une multitude de solutions. Il est par exemple possible de proposer un accès WiFi. Cela permet de localiser les smartphones ou les chariots connectés, ce qui aide à analyser le temps passé par les consommateurs à tel endroit du magasin.

La création d’une expérience d’achat plus immersive

Les vendeurs innovent pour attirer les consommateurs sur les points de vente physiques, ce qui les a poussés à entamer une digitalisation du retail dans le but d’améliorer l’expérience client et rivaliser avec le E-commerce.

Les clients n’achètent pas que des produits, ils sont à la recherche d’une expérience complète et immersive. Il faut ainsi donner aux consommateurs une raison de venir en magasin. Ce dernier devient un endroit où il faut démontrer les valeurs de son produit.

Le but est de fournir une expérience différente, incitant le client à acheter. L’expérience retail doit alors être immersive, originale et adaptée aux attentes du consommateur. Cela peut notamment être fait grâce à la mise en place d’un storytelling autour de la marque, de ses produits, de ses dirigeants, … L’émotion est un élément central de cette expérience.

Pour améliorer l’expérience client, on voit apparaître de nombreuses innovations au service du retail. Il est notamment possible de citer les paiements sans caisse, les chariots connectés, les écrans et tablettes tactiles sur le point de vente, ou encore la réalité augmentée.

Retail de Nike Style à Séoul

Encore une fois, la marque Nike confirme qu’elle a bien emprunté le virage du digital en proposant des expériences immersives sur ses points de vente physiques. L’entreprise a notamment profité du cadre particulièrement artistique et culturel du quartier de Hongdae à Séoul pour proposer une expérience unique. Au sein de cette boutique Nike Style, les clients peuvent profiter d’experts de produits, de studios pour la création de contenu ainsi que d’espaces communautaires pour échanger.

La présence sur les réseaux sociaux

Au fil de leur évolution, les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus importante dans la vie des consommateurs et des vendeurs, spécialement en matière de communication. Le retail n’échappe pas à cette règle, obtenant la possibilité de tirer profit de l’audience dans le but de fidéliser les clients, les engager, ou même en acquérir de nouveaux.

En effet, selon Forbes, 78% des vendeurs exploitant ces plateformes sociales sont plus performants que ceux ayant fait le choix de s’en passer. La présence sur les réseaux sociaux permet de renforcer la proximité avec les consommateurs.

Aujourd’hui, tout se partage sur les réseaux sociaux, qui embellissent chaque contenu. Ainsi, proposer une expérience d’achat unique, originale et adaptée devient important. L’expérience, qualitative, est effectivement plus facilement partageable sur les réseaux sociaux. Cela s’appelle le contenu généré par l’utilisateur (CGU). Cette promotion, passive et gratuite, est effectuée au travers des publications des consommateurs.

En outre, les réseaux sociaux deviennent un véritable canal de distribution pour les marques. De plus en plus de ces plateformes développent des fonctionnalités d’achats intégrés. Instagram a notamment mis en place Instagram Shipping, permettant aux entreprises de placer des liens directement sur leurs photos, dirigeant vers leur boutique en ligne par exemple.

Pinterest, de son côté, propose quelque chose de similaire avec la fonctionnalité Shop the Look, de même que Snapchat qui multiplie les mises-à-jour tendant vers la vente E-commerce.

Farfetch sur Snapchat

Les solutions retail

Les nombreuses avancées technologiques ont engendré une multiplication des canaux de vente (e-commerce, drive, m-commerce etc.). C’est dans ce contexte omnicanal où l’expérience client joue un rôle-clé que le retail doit entamer sa transformation.

L’enjeu pour le retail est de faire converger tous ces canaux pour offrir une expérience unique, personnalisée et sans couture. Voici une liste de plusieurs solutions retail qui peuvent vous aider à effectuer cette transformation :

  1. Cegid
  2. Cofidis Retail
  3. SES-imagotag
  4. Retail Pro
  5. Comarch
  6. Visiativ Retail
  7. Zebra
  8. Oracle Retail
  9. Manhattan Associates
  10. Octave
  • Cegid : la solution retail complète
solution retail de cegid

Cegid est une solution de gestion SaaS pour les professionnels des métiers de l’expertise comptable, de la finance et de la fiscalité, de la paie et des ressources humaines et du retail. La solution permet d’accompagner des entreprises et organisations publiques dans leur digitalisation.

Cegid travaille avec plus de 1 000 propriétaires de retail dans plus de 75 pays et propose dans sa solution :

  • Intégration des nouveaux modes de consommation omnicanal pour améliorer l’expérience client ;
  • Optimisation des stocks et des points d’approvisionnement, pour améliorer le pilotage des flux de marchandises.
  • Cofidis Retail : faciliter le paiement en magasin
solution retail de cofidis

Cofidis, le spécialiste du crédit en ligne et des assurances a lancé Cofidis Retail, une solution de paiement fractionné. L’objectif de cette solution est que les enseignes puissent faciliter le paiement de leurs clients et pouvoir alors bénéficier d’une hausse du panier d’achat. Cofidis Retail c’est plus de 350 partenaires, plus de 30 ans d’expérience et plus de 3,5 millions de clients.

La solution propose :

  • Le paiement en 3 et 4 fois en retail, ainsi que sur mobile et en ligne
  • Des solutions de financements omnicanaux adaptées aux comportements d’achat de vos clients et à votre stratégie commerciale.
  • SES-imagotag : les étiquettes électroniques pour le retail
solution retail de ses imagotag

SES-imagotag est une solution qui est dédiée au commerce retail présente dans 62 pays et plus de 17 000 magasins. Cette solution met à disposition des étiquettes électroniques.

Avec ce système, vous pouvez alors automatiser la gestion des produits de votre retail (tarification dynamique, gestion des stocks et inventaires), mais aussi proposer des services marketing qui ne nécessitent pas de contact comme le self-scan mobile, la géolocalisation ou encore l’identification des clients et des offres ciblées.

  • Retail Pro : logiciel de caisse pour commerçants
solution retail de retail pro

Retail Pro est un logiciel retail de caisse et de gestion des stocks, qui est un installé dans plus de 90 pays et utilisé par plus de 159 000 utilisateurs. Cette solution permet de :

  • Gérer la relation client, vous pourrez analyser le comportement du consommateur et lancer des actions promotionnelles pertinentes afin de fidéliser la clientèle.
  • Gestion des stocks, définition d’un niveau selon la performance des ventes de chaque produit et de seuils plafond et plancher pour avoir des propositions automatiques de réassort.
  • Comarch : la gestion des canaux retail et E-Commerce
solution retail de comarch

Comarch Retail est une solution intégrée qui vous permettra de gérer tous vos canaux de vente depuis un outil unique. Cette solution retail comprend plus de 60 000 clients en Europe et dans le monde.

La solution propose un ensemble de solutions logicielles qui permet de gérer :

  • La vente omnicanal, pour pouvoir piloter plusieurs points de vente depuis un outil unique.
  • L’expérience client, gestion des programmes de fidélité, de la relation client et de support marketing
  • Supply-chain, gestion des achats de marchandises, des processus d’approvisionnement des points de vente ainsi que des processus logistiques
  • Visiativ Retail : l’accompagnement de la transformation digitale
solution retail de visiativ

Visiativ Retail propose aux retailers un accompagnement global sur leur transformation digitale, en France comme à l’international. Le groupe Visiativ c’est plus de 30 ans d’expérience dans la transformation numérique et plus de 18 000 clients.

La solution propose de gérer :

  • Surface de vente : merchandising 3D et packaging 3D
  • Force de vente : site e-commerce btob, application de prise de commande mobile, CRM force de vente terrain
  • Réseau de revendeurs : gestion des stocks, animation et mise à disposition d’outils de prise de commande
  • Fonctions supports comme le portail fournisseurs, management de la qualité, plateformes collaborateurs
  • Zebra : la visibilité du retail
solution retail de zebra

Les solutions pour le commerce et la distribution de Zebra sont conçues pour fournir une visibilité complète sur les opérations en magasin aux retailers. Zebra c’est aujourd’hui plus de 10 000 partenaires répartis dans 100 pays.

Ce que propose la solution :

  • Gestion optimale des commandes clients, rationalisation les opérations, des sorties et entrées de stock
  • Améliorer l’efficacité en magasin
  • Améliorer l’expérience d’achat grâce à des outils d’analyse
  • Informations décisionnelles grâce à des données stratégiques
  • Oracle Retail : la solution cloud
solution retail de oracle

Oracle Retail est une solution cross canal dédiée aux distributeurs. Les solutions cloud d’Oracle Retail permettent aux détaillants de mieux anticiper la demande des clients, de simplifier les opérations.

Le logiciel retail d’Oracle permet de :

  • Orchestrer l’engagement digital et l’acquisition de consommateurs
  • Adapter sa fabrication à l’ère du digital
  • Améliorer l’expérience cross-canal
  • Maximiser les performances logistiques
  • Manhattan Associates : optimisation de votre supply-chain
solution retail de manhattan associates

Manhattan Associates est une solution retail qui vous permet d’avoir une visibilité complète de votre supply-chain pour améliorer la performance de vos opérations. Cette solution gère les activités logistiques, les activités omni-canales et le stockage. Ce logiciel retail Manhattan Associates est utilisé par 40% des retailers.

Les fonctionnalités proposées sont :

  • Optimisation de la réception de marchandises
  • Amélioration de l’entreposage et la préparation des commandes
  • Accélération de la saisie et de la circulation des informations avec notamment la reconnaissance vocale
  • Amélioration de la gestion des produits et des ressources de votre entrepôt
  • Octave : le retail omnicanal
solution retail de octave

Octave est une solution de commerce omnicanal pour les enseignes, cette solution a 20 ans d’expérience dans le domaine. Leur objectif est d’accompagner les distributeurs, enseignes et réseaux de magasins, dans leur transformation digitale.

Octave propose aux retailers :

  • Apporter un parcours fluide au client, sur les différents canaux ou points de contact
  • Une solution de mobilité pour augmenter la performance commerciale des vendeurs en magasin.
  • Avoir une vision précise et en temps réel de l’ensemble des flux logistiques et optimiser le niveau des stocks
Nom de la solutionFonctionnalités
CegidIntégration des nouveaux modes de consommation omnicanal pour améliorer l’expérience client

Optimisation des stocks et des points d’approvisionnement, pour améliorer le pilotage des flux de marchandises
Cofidis RetailLe paiement en 3 et 4 fois en retail, ainsi que sur mobile et en ligne

Des solutions de financements omnicanaux adaptées aux comportements d’achat de vos clients et à votre stratégie commerciale
SES-imagotagAutomatisation de la gestion des produits retail

Services marketing (self-scan mobile, …)
Retail ProGérer la relation client, vous pourrez analyser le comportement du consommateur et lancer des actions promotionnelles pertinentes afin de fidéliser la clientèle

Gestion des stocks, définition d’un niveau selon la performance des ventes de chaque produit et de seuils plafond et plancher pour avoir des propositions automatiques de réassort
ComarchLa vente omnicanal, pour pouvoir piloter plusieurs points de vente depuis un outil unique

L’expérience client, gestion des programmes de fidélité, de la relation client et de support marketing

Supply-chain, gestion des achats de marchandises, des processus d’approvisionnement des points de vente ainsi que des processus logistiques
Visiativ RetailSurface de vente : merchandising 3D et packaging 3D

Force de vente : site e-commerce btob, application de prise de commande mobile, CRM force de vente terrain

Réseau de revendeurs : gestion des stocks, animation et mise à disposition d’outils de prise de commande

Fonctions supports comme le portail fournisseurs, management de la qualité, plateformes collaborateurs
ZebraGestion optimale des commandes clients, rationalisation les opérations, des sorties et entrées de stock

Améliorer l’efficacité en magasin

Améliorer l’expérience d’achat grâce à des outils d’analyse

Informations décisionnelles grâce à des données stratégiques
Oracle RetailOrchestrer l’engagement digital et l’acquisition de consommateurs

Adapter sa fabrication à l’ère du digital

Améliorer l’expérience cross-canal

Maximiser les performances logistiques
Manhattan AssociatesOptimisation de la réception de marchandises

Amélioration de l’entreposage et la préparation des commandes

Accélération de la saisie et de la circulation des informations avec notamment la reconnaissance vocale

Amélioration de la gestion des produits et des ressources de votre entrepôt
OctaveApporter un parcours fluide au client, sur les différents canaux ou points de contact

Une solution de mobilité pour augmenter la performance commerciale des vendeurs en magasin.

Avoir une vision précise et en temps réel de l’ensemble des flux logistiques et optimiser le niveau des stocks

La FAQ du retail

Qu’est-ce que le retail ?

Le retail signifie que c’est une entreprise ou une personne (on parle alors de retailer), qui vend ses produits dans l’état où il a été acheté, directement aux consommateurs. La vente se fait par petites quantités dans un magasin ou en ligne. Le retail se distingue ainsi d’un grossiste ou d’un fournisseur qui vend quant à lui ses produits à une autre entreprise.

Qu’est-ce que le new retail ?

Concept développé par Alibaba. Il désigne les nouvelles pratiques des pure players et des brick and mortar qui veulent profiter des stratégies du phygital et de l’omnicanal

Comment activer sa stratégie omnicanale ?

Pour activer sa stratégie omnicanale, il faut utiliser tous les canaux commerciaux et conversationnels comme s’ils ne faisaient qu’un, pour offrir une expérience client sans embûche

Crédit image : Kit8

Lilian Grandrie-Kalinowski
Social Media Manager d'E-Commerce Nation, j'accompagne et anime notre communauté sur l'ensemble de nos réseaux sociaux.
communauté slack - blanc
Rejoignez
la communauté

Échanger à tout moment
avec la communauté de +1200 explorateurs, 
16 experts et 25 ambassadeurs.

picto newsletter-blanc
Recevez
la newsletter

Recevez chaque semaine,
les astuces du e-commerce.

 
Pour aller plus loin