Actualités

Quelles sont les perspectives d’emploi e-commerce pour 2016

Quelles sont les perspectives d’emploi e-commerce pour 2016

Pierre Bourdais

Etudiant en Licence Communication - Marketing.
Passionné par la création, l'innovation, la communication et ses différents canaux.
Je suis ambassadeur pour E-Commerce Nation. Retrouvez moi sur twitter @PierredeuxCps

Avec une progression encore plus élevée l’an passé qu’en 2014 (+14% pour 2015 et +11% en 2014) le E-commerce continue sa progression. Avec des transactions de plus en plus nombreuses, à savoir encore 135 millions de plus l’année précédente et des dépenses s’élevant à presque 65 milliards d’euros en France sur l’année 2015.

Des progressions qui s’explique par la multiplication des e-commerces. Cette multiplication est due aux avancées technologiques mais aussi à la confiance enfin accordée à ces structures. Les nouveaux supports permettent eux de comprendre l’augmentation des transactions. En effet, avec l’arrivée du m-commerce, les transactions se font de plus en plus rapidement, à tout moment et dans n’importe quel lieu où l’on peut se connecter à internet.

Cette évolution influe donc sur les offres d’emploi. Les trois principaux domaines qui recrutent sont donc les métiers du Webmarketing, du développement web et du business développement.

 

Quels sont les méthodes les plus efficaces pour diffuser une offre ?

Malgré l’apparition de plus en plus fréquente de CV circulant sur les réseaux sociaux, l’utilisation de ces canaux mais également des sites d’emploi payants généralistes ne sont efficaces que pour 2% des recruteurs. Les jobboards gratuits sont les principaux moyens de diffusion utilisés avec les cabinets de recrutement. Viennent ensuite les jobboards payants, Linkedin puis les écoles.

Cependant, les plus efficaces ne sont pas forcément les plus utilisés. En effet, même si les cabinets de recrutement restent l’outil numéro 1 des recruteurs, la cooptation, à savoir la recommandation d’une personne de son réseau pour l’accès au poste demandé est de nos jours, la troisième méthode la plus utilisée pour le recrutement. Viennent ensuite les sites d’emploi gratuits puis les écoles et universités.

 

Quels sont les différents chiffres associés au recrutement ?

En moyenne, une trentaine de CV sont reçus par annonce d’emploi. Le nombre de candidats ensuite rencontrés varie en fonction du métier. Pour les métiers du design, en moyenne 4 personnes sont reçues en entretien quant aux emplois du webmarketing et du business développement, les recruteurs reçoivent en moyenne 6 candidats.

Le nombre d’entretien réalisé avec la signature du contrat et généralement de 2 voir 3 entretiens. Il est rare que les personnes vous embauchent à la première rencontre mais également plus rare que l’on vous demande plus de 3 rendez-vous. Le temps pour la prise de décision du recrutement ou non est d’un mois. Il est plus fréquent que cette période dure plus longtemps plutôt que l’inverse.

Avec les chiffres de 2015 et les différentes prévisions pour 2016 sur les outils innovants, émergeants et autres nouveautés pour votre e-commerce, les prévisions de créations de postes sont plutôt favorables. En effet, 58% des recruteurs interrogés (plus de 150) sur le domaine du digital ont répondu par un oui à la question liée aux prévisions de recrutement en 2016.
Cependant, le recrutement de développeur Web et Mobile reste complexe. Cela est dû au salaire mais également au nombre de personnes ayant les compétences. C’est pour cela que les entreprises utilisent de plus en plus les cabinets de chasse.

Vous êtes candidat ou recruteur, n’hésitez pas à consulter nos offres d’emploi e-commerce en partenariat avec emploi e-commerce.

Vous avez maintenant toutes les informations sur les perspectives d’emploi dans le secteur du e-commerce. N’hésitez pas à nous donner vos ressentis et votre vision de l’emploi e-commerce sur notre forum !

Bouton-Forum2

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top