Vous possédez aujourd’hui un site e-Commerce ou vous souhaitez lancer votre boutique en ligne. C’est une bonne chose, car vous avez conscience du potentiel de business que celui-ci peut générer pour votre entreprise. Mais pour rendre la recette du succès parfaite, il vous faut un élément fondamental : votre site doit posséder un bon référencement pour être facilement trouvable sur les moteurs de recherche. La partie qui va particulièrement nous intéresser dans cet article concerne l’apparition dans les résultats de recherche de vos pages produit. Comme nous le verrons plus bas, en apportant une information plus détaillée sur vos produits, vous aurez tendance à générer plus de trafic qualifié et augmenter votre taux de conversion. C’est ainsi qu’en appliquant ces 10 techniques, vous maximiserez vos chances de faire croître votre CA. La question qui se pose maintenant est : êtes-vous prêt à performer ?

Vous souhaitez discuter de votre projet e-Commerce ?

1. Utiliser la longue traîne pour la recherche de mots clés :

Il y a fort à parier que vous savez que l’utilisation de mots clés spécifiques permet d’améliorer la visibilité d’une page. Pour tirer profit de cela, il faut s’assurer d’avoir les bonnes expressions entre les mains. Des outils comme SEMrush ou encore l’outil de planification de mots clés de votre compte Google Ads font très bien l’affaire. L’idée est d’aller chercher des mots clés qui ne sont pas encore vampirisés par la concurrence. Ces expressions de longue traîne ont bien souvent la particularité d’être constituées de plusieurs mots.

Par exemple, si vous vendez des chaussures de sport, un mot clé de courte traîne est « chaussure », un mot clé de longue traîne sera en revanche « chaussure de running femme » ou encore « chaussure de sport femme pas cher ». La particularité de ces deux dernières expressions est qu’elles ont un volume de recherche par mois qui est inférieur à « chaussure », mais que la qualification des personnes arrivant sur votre page à la suite d’une recherche avec ces mots clés sera supérieure. Il ne vous reste plus qu’à lui mettre le bon produit sous les yeux et le tour est joué.

Découvrez maintenant comment optimiser le texte après avoir effectué votre recherche de mots clés de longue traîne.

10 astuces SEO E-Commerce  optimisez vos fiches produits pour Google

2. Faire des descriptions détaillées pour chaque page :

Une fois votre recherche de mots clés terminée pour votre page produit, vient alors le moment de rédiger vos fiches produits. Il vous faut porter une attention particulière à cette étape là car elle détermine le bon comportement de vos pages produits dans les moteurs de recherche. En plus des caractéristiques techniques, vous devez faire apparaître la plus-value pour votre consommateur dans votre description produit. Par exemple : quelle utilisation optimale faire avec votre produit, des conseils et astuces, quel bénéfice apporte votre produit, etc… L’intérêt sera double pour vos internautes qui pourront en apprendre plus sur votre article tout en se projetant dans leurs futures utilisations avec celui-ci.

Peu importe le nombre de pages, n’oubliez pas non plus de compléter vos balises Title et Meta-description pour maximiser l’attirance des internautes depuis les résultats de recherche.

Mais attention à ne pas vous faire piéger : le contenu doit à tout prix être unique ! Rendez-vous au point suivant pour vous éviter des surprises.

3. Bannissez le duplicate content :

L’algorithme Panda est une mise à jour de Google qui sert à contrôler le contenu publié par les sites. L’objectif du moteur de recherche est de donner les meilleures réponses possibles aux internautes. Pour se faire, il utilise son algorithme pour mettre en avant les sites proposant du contenu original. Les sites proposant du contenu copié-collé d’un autre site s’exposent au risque de perdre des places dans le moteur de recherche.

Tout contenu dupliqué est donc à bannir. Même s’il peut être tentant de copier-coller les descriptions de vos fournisseurs, donnez-vous la peine d’en rédiger de nouvelles sous peine de voir chuter les performances de votre référencement.

Une attention particulière concernant le contenu dupliqué doit être également portée au sein de vos propres pages. Heureusement, les URL canoniques sont là et nous vous dévoilons tout.

4. Utilisez des URL canoniques :

Comme nous venons de le voir, le duplicate content est pénalisable. Mais il arrive souvent qu’une page soit accessible par plusieurs URL. Or, les moteurs de recherche considèrent qu’une URL est égale à une page. Ainsi, si l’URL est différente, la page est alors analysée comme s’il s’agissait d’une autre page.

Voilà qui explique pourquoi les moteurs de recherche considèrent par défaut qu’il s’agit de plusieurs pages lorsque l’une de vos pages est accessible depuis différents endroits. Si nous prenons l’exemple d’une page produit que l’on peut atteindre à partir de plusieurs URL (à cause des paramètres de tracking, d’un programme d’affiliation, des pages catégories ou du fait d’être connecté à son espace personnel…). Pour remédier à cela, une solution : utiliser des URLs canoniques.

Le but est d’autoriser le webmaster d’indiquer pour chaque page de son site quelle est l’URL canonique, c’est-à-dire l’URL officielle de la page avec laquelle le moteur doit indexer la page. La meilleure chose à faire reste tout de même de construire sa boutique en ligne de telle sorte à ne jamais avoir deux fois le même contenu dessus.

10 astuces SEO E-Commerce  optimisez vos fiches produits pour Google

5. Compléter les images avec des balises alt :

Les moteurs de recherche sont performants pour classifier l’information. Pour ce qui est des textes, ce sont des éléments aisément « compréhensibles » par les ordinateurs qui peuvent les arranger avec facilité. Pour les images en revanche, les ordinateurs ne possèdent pas une paire d’yeux comme les êtres humains et ne classent pas les images en les regardant. Les résultats sur Google Image sont générés à partir du contexte dans lequel se trouve l’image.

Ainsi, une image de chien sur un site de nourriture canine pourra arriver dans les résultats Google grâce au fait qu’elle se trouve sur un site ayant comme thématique les chiens. Pour augmenter encore davantage vos chances d’y figurer, vous pouvez compléter la balise <alt> par une courte description du contenu de l’image.

Vous souhaitez discuter de votre projet e-Commerce ?

6. Avoir son site parfaitement optimisé pour le mobile :

Lors d’une migration ou création de site, il est important de prendre en compte l’aspect mobile. En effet, le m-Commerce représente 20% du CA des sites marchant au global (source étude Fevad). Posséder un site délivrant une expérience optimale sur smartphone et tablette représente une norme du marché dont votre entreprise doit tirer profit. En ayant un contenu adapté pour ces plateformes plus nomades, vous vous assurez de meilleurs taux de rebond et une augmentation du temps passé sur vos pages, vous garantissant un meilleur positionnement SEO.

85% des internautes s’attendent à un chargement aussi rapide voire plus rapide sur mobile que sur un site classique (source webmarketing-com.com). Pensez aussi à votre temps de chargement, que nous abordons dans le point suivant.

10 astuces SEO E-Commerce  optimisez vos fiches produits pour Google

7. Améliorer sa vitesse de chargement :

57% des visiteurs d’une page mettant plus de 3 secondes à s’afficher assurent qu’ils quittent purement et simplement le site, pour ne plus jamais y revenir pour 80% d’entre eux ! (Source : Siècle Digital)

Le temps de chargement d’un site fait partie des critères qui sont pris en compte par Google et celui-ci peut faire varier votre apparition dans les moteurs de recherche. Si votre page d’arrivée met trop de temps à charger, le taux de rebond de celle-ci risque de sensiblement augmenter, entrainant des pénalités sur les pages de Google pour vos pages produits.

Mais vous pouvez aller bien plus loin dans la conformité pour les moteurs de recherche en utilisant une astuce trop souvent délaissée. J’ai nommé les données structurées !

Vous souhaitez discuter de votre projet e-Commerce ?

8. Utiliser les données structurées :

En utilisant un bon balisage pour vos données, vous vous assurez de gagner des points aux yeux des moteurs de recherche et des internautes les utilisant. En effet, Google a sorti avec l’aide de ses concurrents comme Microsoft, Yandex et Yahoo une méthode de balisage des données : Schema.org.

9. Déployer une stratégie de SXO :

Le renouveau du SEO a un nom : le Search eXperience Optimization ou SXO. Aujourd’hui, ce n’est plus seulement le contenu qui est pris en compte par les algorithmes. Une vision plus large est apportée par rapport au SEO en apportant de l’optimisation dans le parcours utilisateur et la navigation des internautes sur le site. Depuis la page des résultats jusqu’à la page de conversion souhaitées, l’UX du site est optimisée afin de pouvoir fournir des résultats pertinents aux recherches de l’internautes.

Le but final étant de délivrer une expérience utilisateur optimale avec des contenus pensés pour l’utilisateur, et non plus uniquement pour les moteurs de recherche et leurs algorithmes.

Vous souhaitez discuter de votre projet e-Commerce ?

10. Travailler son maillage interne

Pour faire augmenter le score SEO de votre e-Commerce, voici une nouvelle technique : lier vos pages entre elles. Vous pouvez par exemple prendre vos pages produits qui marchent le mieux ou encore celles qui vous dégagent la plus grosse marge et écrire des billets de blog sur ces produits. En insérant des liens redirigeant vers les produits visés, vous ferez augmenter le PageRank de vos pages produits et leur donnerez plus de « jus de liens » grâce à vos billets de blog. Ainsi, vous opérerez à des transferts de popularité d’une page à l’autre.

Conclusion

Le SEO en e-Commerce est un bon moyen pour attirer davantage de personnes sur vos fiches produits ! Alors appliquez sans modération nos conseils et démarquez vous de vos concurrents grâce à ces astuces SEO.

Vous souhaitez discuter de votre projet e-Commerce ?

Crédit image : Uday Tank