De plus en plus de défis font leurs apparitions dans le monde de la logistique et cela n’aura de cesse d’augmenter dans les prochaines années. Que l’on parle de la personnalisation du service, de la gestion du risque transfrontalier ou même de l’impact environnemental de nombreux enjeux doivent être considérés par les entreprises. En effet, savoir prendre les bonnes décisions pour son évolution est un facteur indispensable de réussite, dans le but, de ne pas se laisser dépasser tout en se différenciant de ses concurrents. Voici 5 leviers à prendre en compte pour les années à venir.

1 – La livraison et les services personnalisés

“Dans un secteur aussi compétitif/concurrentiel que la logistique, personnaliser la livraison peut faire la différence.”

En effet, l’important est de vous focaliser sur vos clients ! Pour les entreprises, c’est le premier atout à mettre en place. Le consommateur en achetant en ligne cherche avant tout à bénéficier d’un SERVICE. Toute l’expérience en ligne englobant la livraison devient donc le critère de choix pour les consommateurs.
En termes de prestation et plus particulièrement au niveau de la livraison, vous devez connaître vos clients pour pouvoir répondre à leurs besoins. La personnalisation est donc la clé. Pour cela, différentes options à mettre en place sont disponibles :

Les horaires de livraison

Les transporteurs se doivent d’être flexibles envers les utilisateurs. La plage horaire ne doit pas être trop longue et à des horaires flexibles. Tout cela, dans le but de leurs offrir une prestation de qualité.

La rapidité de l’envoi

Partez du principe que plus l’envoi est rapide, plus le client sera satisfait. Pour cela, plusieurs options sont possibles, la livraison à J+1, le même jour, en 2 heures, étendues (soir et week-end), de nuit. L’important étant de laisser le choix au client en proposant plusieurs options. Bien évidemment, n’annoncez pas un délai d’envoi irréalisable pour votre entreprise. L’image de celle-ci en serait dégradée.

Le type de collecte

La encore, les entreprises se doivent de s’adapter et de proposer plusieurs options comme la collecte en point relais, la livraison étendues (soir et week-end), de nuit, sur rendez-vous ou en magasin.

La personnalisation en fonction de la localisation peut également être un excellent moyen de se différencier. Et pour cause, en zone urbaine de par l’accessibilité et la forte concentration du marché ce secteur se voit être très compétitif. Pour se différencier, la livraison dans l’heure devient un service de choix. Cependant, elle nécessite de nombreuses adaptations au niveau logistique.

2 – L’optimisation des livraisons des derniers kilomètres

“Les derniers kilomètres sont la chaîne finale de la logistique.”

Les derniers moments des livraisons peuvent être pleins d’embûches, que l’on parle : des difficultés pour stationner, des embouteillages ou de l’absentéisme des clients, entre autres. Optimiser la livraison des derniers kilomètres est, un point prioritaire pour les entreprises souhaitant exporter à l’internationale.
De plus, le dernier kilomètre se voit être le plus coûteux de la supply chain. Si au début de la chaîne logistique les coûts sont maîtrisés (stocks, centres de livraison), le coût du transport à l’approche du client final est souvent le plus lourd à supporter pour les entreprises. L’optimisation des derniers kilomètres est donc un facteur à ne surtout pas négliger. Pour cela, communiquez avec vos clients, essayez au maximum d’en apprendre sur leur mode de vie pour vous adapter lors des livraisons et limiter les coûts par la même occasion.

3 – Amélioration de la gestion du risque

“L’envoi de colis transfrontalier est l’un des points les plus critiques de l’activité, dû à la grande quantité de risques existants.”

En effet, les colis peuvent se retrouver abîmés ou même perdus. Pour éviter ce genre d’inconvénients, un point à ne pas négliger est l’emballage de vos colis. Vous devez maximiser vos chances pour que votre colis arrive en bonne et due forme grâce à un emballage adapté. (Matériel d’emballage, rembourrage, fortification des angles…) De plus, assurez-vous des conditions climatiques en fonction de votre produit (carton imperméable…) Pour finir, l’étiquette du colis doit être bien imprimée et attachée.
Pour limiter les risques, utilisez le suivi avancé. En effet, aux yeux du client final, si le colis n’arrive pas à bon port, est en retard ou dégradé vous serez le seul responsable.
La planification est une excellente « arme » pour optimiser la gestion du risque. Un bon exemple serait celui du webservice XBS de Spring GDS, qui inclut un service de suivi économique.

4 – Protection face aux cyber-attaques

“La cyber-délinquance détient dans son viseur les entreprises logistiques.”

En effet, dans le passé, les entreprises logistiques ont déjà souffert de ce genre d’attaques. Et pour cause, la sécurité de l’information est un facteur crucial de notre siècle et plus particulièrement dans le domaine de la logistique. Les consommateurs doivent savoir que la société logistique réagira en cas de menace.
Il est donc important pour les acteurs de la supply chain de vérifier leurs logiciels et d’effectuer des simulations régulières. Si le processus n’est pas au point, des outils sont à votre disposition afin d’anticiper dans le but de se préparer à d’éventuelles menaces.

5 – Un impact environnemental minimal

“La logistique écologique vit son heure de gloire.”

Le transport de colis est en partie responsable de l’émission de gaz toxique et de Co2. Cependant, pour limiter son impact écologique revoir sa chaîne logistique n’est pas si simple. Il faut repenser la conception et les pratiques des entreprises dans le but d’axer celle-ci sur l’écologie tout en répondant aux contraintes économiques.
L’évaluation de la chaîne logistique est donc un élément incontournable pour identifier l’ensemble des risques potentiels du changement.

Certains logisticiens l’ont bien compris. En effet, l’armada de véhicules dédiée à la logistique doit s’adapter pour avoir une meilleure empreinte écologique. PostNL et ses filiales comme SpringGDS occupent les premiers postes de Dow Jones Sustainability Index depuis 2017. Pour ses clients, le compromis écologique est une valeur ajoutée !

Les logisticiens doivent aujourd’hui faire face aux changements des habitudes de vie des consommateurs. Pour eux, le challenge va être d’identifier les points de différenciation tout en effectuant des modifications utiles pour la chaîne logistique et par conséquent pour les clients.
Bien réussir sa conduite du changement dans les années à venir va être un facteur clé de succès !

Pour aller plus loin

Retrouvez notre webinaire s’articulant autour des envois e-commerce sur le grand export animé par : 

  • Anne Prevosti, Sales Manager chez Spring GDS
  • Laurence Borrel, International Product Developer chez PostNL

Je consulte le webinaire