Les 6 points clés d’une campagne Google Shopping lucrative

Dans cet article, j’aborde la question d’optimisation d’un flux qui fonctionne correctement. Des spécifications pour les flux sont iciUn petit mot sur la qualité de la landing page. La qualité de cette page est vitale. Si vous êtes présent et pertinent lors de votre campagne Google Shopping, vous attirerez des visites qualifiées. Mais si cela n’est pas le cas, vous perdez votre temps.

Vous voulez optimiser vos campagnes Google Shopping, donc vous savez déjà que l’interface offre :

  • une présence très forte dans les pages de résultats Google
  • un ciblage de mots clés très fin
  • un CPC relativement bas
  • un CPA relativement bas
  • un entretien de campagnes relativement peu onéreux

Comment tirer un maximum de vos campagnes Google Shopping ?

Ici je vais vous indiquer les 6 aspects sur lesquels vous pouvez travailler afin de tirer un maximum de votre campagne Google Shopping. Ces aspects sont listés par ordre d’impact sur la performance et rentabilité de vos campagnes.

Chacun de ces conseils sert à l’un de ces deux objectifs :

1. Apparaître devant la bonne personne au bon moment
2. Se différencier de la concurrence

Les six points clés

Soignez vos titres et descriptifs

Les 6 points clés d'une campagne Google Shopping lucrative

Une approche plutôt SEO / référencement naturel vous aidera dans votre travail. Les tactiques sont un peu différentes, mais vos connaissances en SEO vous feront gagner cette bataille.

Titre : vous avez 150 caractères. Les mots clés les plus recherchés pour le produit doivent y apparaître. Le nom et type de produit au début du titre, suivis par les aspects les plus importants pour vos clients.

Voici la formule : type de produit + marque + sexe + couleur +matière + autres spécificités.

Descriptif : vous avez 5000 caractères. En SEO, vous en avez beaucoup moins (environ 160). Par contre, en SEO Google « pioche » dans votre page pour afficher une description pertinent à la recherche de l’internaute. En Shopping, il ne peut que piocher dans votre descriptif Shopping. Donc, à renseigner avec plusieurs phrases décrivante les différents aspects du produit. N’oubliez pas d’inclure vos mots clé SEO (sans trop les répèter)

Plus le titre et la description sont précis, plus la personne la plus adéquate sera ciblée.

Voici les consignes de Google : titre et descriptif
Et voici un moyen de trouver les mots clés que vos clients actuels utilisent.

Soignez vos images

Les 6 points clés d'une campagne Google Shopping lucrative

Ce sont les images qui donnent envie ou non aux internautes de cliquer sur l’annonce. Comme beaucoup de marchands vendent les mêmes produits, la photo va faire la différence dans de nombreux cas.

Il faut (bien évidemment) respecter les règles Google Shopping – si une image n’est pas conforme aux règles de Google Shopping, l’annonce sera refusée.

En gros, des images avec seul le produit sujet de l’annonce (bon coloris, type etc etc) sur un fond clair et de bonne qualité. Plus encore, si vous vendez un produit ou si vous êtes en concurrence direct sur le même produit (chaussures Nike au autre), tout le monde aura la même photo fournie par Nike. Ca semble peu, mais une photo unique parmi 3 autres similaires est un avantage considérable.

Faites des photos en interne ( attention aux règles énoncées ci-dessus) et faites un test sur quelques produits phares. Mais surtout, mesurez les gains de performance / coûts /profitabilité de ces annonces. Faîtes des photos petit à petit pour tous les produits, ceci sera rentable pour vous. Vous n’êtes pas obligé de les faire toutes d’un coup ! Surtout, mesurez les gains en performance et profitabilité de ces annonces. Puis faites des photos petit à petit pour tous les produits ou ceci sera rentable pour vous. Vous n’êtes pas obligé de les faire tout d’un coup !

Sur votre site, mettez des tags ALT avec le nom exacte du produit. Le nom du fichier de l’image doit être le nom du produit avec des mots séparés par des tirets : nike-air-zoom-pegasus-bleu.

Groupes d’annonces par type et rentabilité

Groupez des produits similaires et d’une même rentabilité. En organisant vos produits par rentabilité et type, vos ajustements de groupe seront cohérents vis-à-vis le retour sur investissement des produits. De plus, vous pouvez facilement allouer votre temps correctement pour travailler surtout sur les groupes de produits qui vous apporte le plus de bénéfice.

La catégorisation des produits pour Google et vos clients est autre chose (voir ci-dessous).

Avis produits par vos clients

Les 6 points clés d'une campagne Google Shopping lucrative

Les étoiles sous vos produits sont un moyen très efficace d’attirer l’attention de l’utilisateur. Avec une bonne note, vous allez augmenter le taux de clic, ce qui vous donnera une meilleure diffusion sur Shopping, et probablement un meilleur taux de conversion car le client sera rassuré sur la qualité du produit.

Si votre CMS offre la possibilité de collecter des avis clients, cela suffit. Par contre, une plateforme indépendante tiers est préférable car cela apporte de la confiance supplémentaire à Google et vous donne de la crédibilité supplémentaire vis-à-vis de vos prospects. De plus, ces mêmes avis vous aideront dans vos efforts SEO – les plateformes d’avis payants vous donneront les outils simples pour en bénéficier.

Plateformes recommandés : Avis Vérifiés et Trustpilot

Offres spéciales

Les 6 points clés d'une campagne Google Shopping lucrative
Vous pouvez ajouter à votre flux des offres spéciales – prix réduits, périodes de soldes, livraison gratuite. Cela vous aidera de deux façons… Cela différenciera visuellement votre produit des autres proposés par la concurrence, et donnera une incitation à l’action immédiate à l’internaute.

Le concept « tête de gondole »

Bien gérer vos offres, en combinaison avec un groupement de produits par leur retour sur investissement vous permet de travailler votre Google Shopping de manière semblable aux têtes de gondoles dans un supermarché (qui est très efficace dans le monde réel).

A noter qu’il faut passer par le formulaire de demande de promotion aux équipes de Google pour mettre en place des promotions.

Vous avez deux moyens de les mettre en place  :

1) intégrer la promotion dans le flux normal avec un attribut promotion

2) faire un flux spécial de promotion à charger dans le merchant center (ce qui permet une gestion plus fine d’un ensemble de produits en promotion).

À ne pas faire : inclure des éléments de soldes/promotions dans les titres et les descriptions. Ce n’est pas l’endroit le plus adéquat. Cela oblige à changer le flux avant et après promotion, et potentiellement Google peut exclure le produit du flux.

Catégories de produits

Il est vitale de choisir la bonne catégorie. Les catégories sont imposés par Google. Il est fortement conseillé de prendre le temps de choisir la catégorie le plus précisément possible. Google reste une machine. Une catégorisation explicite est un moyen de permettre à cette machine de classifier chaque produit de manière rapide, efficace, et avec certitude. Une catégorie « chaussures » pour une chaussure de sport Nike laisse trop de marge d’erreur à cette machine.

Voici la liste complète des catégories Google

C’est un gros travail. Mais c’est un travail qui paie.

Un effort soutenu, minutieux et intelligent sur plusieurs mois de votre part vous apportera de gains importants en rentabilité de vos campagnes.

Les 7 points ci-dessus vous permettront de fournir à Google un flux qui lui permet de faire une belle présentation de vos produits aux bonnes personnes.
C’est énorme ! Mais n’oubliez pas… Un bon paramètrage d’AdWords est impératif au succès de vos campagnes Google Shopping.

Utilisez au maximum les opportunités qu’offre AdWords, à savoir : enchères, budgets, ciblages géographiques, calendriers de diffusion, types d’appareil (mobile, ordinateur, tablet), audiences, remarketing, mots clés négatifs etc etc

  • 2 Posts
  • 0 Comments
Je suis consultant freelance senior - SEO and SEA. Près de deux décennies d'expérience: j'ai commencé à promouvoir mon premier site en 1998 (la même année que Google est devenue une entreprise commerciale). En 9 ans, ce site est devenu l'un des 10 000 sites les plus fréquentés du monde. Je travail actuellement sur deux SaaS : kalicube.pro (un service ORM proactif pour les marques) et Kalicup.com (Des améliorations rapides et faciles en référencement naturel).