Au cours de la Paris Retail Week 2018 , nous avons eu le plaisir d’échanger avec Kevin Liu, Country Manager France d’Alibaba Cloud. Nous avons discuté de la place d’Alibaba Cloud dans l’écosystème français, et de leur vision du futur du retail.

ECN : Bonjour Kevin, merci de nous recevoir le stand d’Alibaba Cloud, pour commencer, peux-tu te présenter, ainsi que Alibaba Cloud ?

K.L : Bonjour, je suis Kevin Liu, Country Manager France et Europe du Sud chez Alibaba Cloud. Le groupe Alibaba est présent en France depuis 3 ans, sur plusieurs domaines : l’e-commerce avec la plateforme Tmall sur laquelle nous accompagnons les marques françaises européennes sur le marché chinois.

Nous avons aussi une équipe Alipay qui travaille sur les solutions de paiement avec des acteurs français. Il y a également Fliggy, dans le domaine du voyage, qui a pour vocation d’attirer les touristes chinois en France.

Et enfin Alibaba Cloud, qui aux grands comptes et aux startups qui souhaitent développer des applications dans le cloud, notamment dans le domaine du retail, d’où notre présence à la Paris Retail Week.

ECN : Pourquoi est-il important pour les acteurs français de se doter d’un service cloud pour développer ses applications ?

K.L : il y a plusieurs facteurs qui peuvent amener les acteurs à devoir développer des applications cloud. Le cloud permet de s’adresser à une audience élargie et internationale, et les marchés chinois / asiatiques deviennent des marchés importants pour les retailers. Donc il est pertinent de passer par un service comme Alibaba Cloud pour déployer leurs offres sur ces marchés pour adresser ces clients.

Mais au-delà de ça, nous accompagnons aussi nos clients qui développent des solutions digitales et des innovations dans le e-commerce, notamment sur les thématiques de l’Intelligence Artificielle, du BigData, ou de l’IoT, que ce soit sur le marché asiatique ou local européen.

ECN : Vous êtes arrivés plutôt récemment en France, quels sont vos liens avec les acteurs locaux, quels types de partenariats avez-vous tissé ?

K.L : Nous démarrons, nous sommes donc « une start-up ». Pour démarrer, nous avons fait le choix de nous concentrer sur certains secteurs pour lesquels nous pouvons apporter une valeur ajoutée, notamment le retail.

Nous avons deux axes de développement :

  1. Nous souhaitons développer un écosystème dans le retail : nous travaillons par exemple par des intégrateurs français comme Micropole, ou Orange Applications for Business mais aussi des logiciels et fournisseurs de l’IoT. Avec cet écosystème, nous développons des solutions complètes pour nos partenaires.
  2. Le deuxième axe de développement c’est que les services bénéficient aux acteurs français du retail que ce soit des grandes surfaces, des boutiques de luxe ou des magasins de cosmétique.

ECN : Quelles sont les tendances dans le cloud que vous avez identifié et sur lesquelles vous allez travailler sur les années à venir ?

K.L : D’après notre expérience en Asie et de ce que nous avons aussi constaté en Europe, on voit deux grandes tendances :

La première, c’est les « intelligent stores », autrement, comment rendre les lieux de ventes plus intelligents, afin d’améliorer l’expérience client. C’est dans cette optique que nous avons développé des solutions comme le magic mirror qui s’appuie sur la technologie cloud et la réalité augmentée pour visualiser en temps réel des habits, des produits cosmétiques, sur soi sans avoir les porter ou à les appliquer. Cela permet de jouer sur le fun, de gagner du temps, et d’en apprendre plus sur les préférences des clients.

La deuxième, qui se passe davantage en coulisses, c’est de faire évoluer l’entreprise grâce aux technologies liées à la data. L’objectif est une plateforme de data qui permette de visualiser en temps réel les performances commerciales des différents canaux de la marque.

ECN : Il y a beaucoup de trafic sur votre stand, qu’est ce que les gens viennent vous dire, quels sont les besoins émis ?

Parmi les différentes démonstrations que nous présentons sur notre stand, nous avons beaucoup de questions sur les cabines d’essayage virtuelles, le magic mirror. Les retailers français sont intéressés par ces solutions digitales pour transformer leurs boutiques.

L’une des questions les plus fréquemment posées, c’est quand allons nous sortir une version française en langue local. C’est quelque chose sur lequel nous travaillons actuellement avec notre écosystème local ! Le magic mirror est déjà disponible en allemand, et la version française suivra prochainement.

Merci beaucoup Kevin d’avoir répondu aux questions d’E-Commerce Nation, on te souhaite une excellente continuation à toi et Alibaba Cloud.