Comment créer un site e-commerce ? Quelle solution e-commerce choisir ? Le commerce en ligne n’a cessé de progresser ces 5 dernières années. Le Web continue de créer de nouvelles opportunités de croissance pour les entreprises dans tous les secteurs de l’économie. Au second trimestre 2017 les ventes en ligne ont encore progressé de 11% (Fevad, Septembre 2017).

En réalité monter un site e-commerce de qualité n’est pas une mince affaire lorsque l’on n’est pas familier avec les nouvelles technologies. Comment les PME / TPE n’ayant pas d’informaticien au sein de leur équipe, ni le budget pour embaucher un développeur (un freelance coûte en moyenne 400€ / jour) peuvent-elles profiter de ces nouvelles opportunités sans prendre trop de risques ?

Bien définir ses besoins

Avoir un site Internet complexe avec mille et une fonctionnalités n’est pas forcément nécessaire et est souvent synonyme de coûts de maintenance très élevés. Pour cette raison l’étape la plus importante avant de se lancer dans l’e-commerce est de bien définir ses besoins.

Pour cela il faut répondre à trois questions. Les réponses à ces questions vont définir la meilleure solution à adopter pour démarrer son activité de commerce en ligne :

  1. Quel est le modèle économique à mettre en place ?
  2. Combien il y a-t-il de références produits à vendre ?
  3. Quel est le budget alloué à ce projet ?

À chaque business model, sa solution e-commerce.

Le e-commerce ne peut se résumer qu’à la simple vente de t-shirts, jouets, livres, matériels électroniques, etc… Les entrepreneurs n’hésitent plus à utiliser les nouvelles technologies pour mettre en place des modèles économiques innovants.

Les deux exemples les plus populaires sont la vente par abonnement et l’organisation de préventes (généralement pour le lancement d’un nouveau produit). Que ce soit pour du paiement récurrent (vente par abonnement) ou pour du paiement différé (préventes) les technologies de e-commerce sont très différentes de celles utilisées pour la vente classique.

A LIRE  E-commerce en Europe : pourquoi faut-il exporter au Royaume-Uni ?

Préciser son business model permet de mieux définir ses besoins en termes technologiques et ainsi de choisir la solution e-commerce et la passerelle de paiement la plus adaptée.

Votre catalogue produits doit guider votre choix de solution e-commerce.

Tous les e-commerces n’ont pas des centaines de références produits. Dans le cas d’un catalogue produit important les solutions e-commerce classiques seront les plus adaptées car elles permettent de bien catégoriser les produits.

Cependant les entreprises n’ont souvent qu’un nombre limité de produits et/ou services à proposer. Dans ce cas d’autres solutions sont souvent plus appropriées car plus simples et donc moins chères à mettre en place.

La nature des produits vendus est aussi un facteur de décision. La tendance actuelle est à la vente de produits numériques : fichiers pdf, audio, vidéo, etc… Par exemple le Youtubeur Bricole Brassicole vend des guides (fichiers pdf et vidéos) pour apprendre à brasser sa bière à la maison. Dans ce cas il est indispensable d’avoir un système pour permettre aux clients de télécharger immédiatement les fichiers achetés.

Bon nombre d’entrepreneurs n’ont pas besoin de site e-commerce pour vendre sur Internet. C’est le cas des artisans ou des professions libérales qui ont simplement besoin d’un TPE virtuel leur permettant d’encaisser des paiements à distance via Internet.

La solution Payfacile répond par exemple à ce type de problématiques. Les utilisateurs personnalisent leurs pages de vente sans la moindre ligne de code et les partagent par email avec leurs clients afin de se faire payer. Tout est sécurisé en HTTPS et les fonds sont encaissés directement sur leur compte en banque.

Le coût est souvent le principal facteur de décision

Plusieurs facteurs entre jeu dans l’estimation du coût d’un e-commerce : les frais de mise en place, les frais de maintenance, les frais d’hébergement, les frais de transaction…

A LIRE  Les conseils pour se lancer dans l’affiliation quand on est un petit e-commerçant

Si notre entrepreneur n’a aucune compétence en programmation informatique les frais de mise en place vont s’avérer très (très) lourds. Il sera donc préférable de se tourner vers une solution clé-en-main (Plug & Play) qui aura cependant l’inconvénient d’avoir des frais d’hébergement et des frais de transaction plus élevés.

Le coût du e-commerce dépendra aussi des compétences en design de l’entrepreneur et du niveau de personnalisation voulu. Chaque budget doit trouver sa solution e-commerce idéale. Chez Payfacile, la formule de base est sans frais de mise en service et sans abonnement, vous ne payez que si vous gagnez de l’argent.

Conclusion

Afin de profiter au maximum des opportunités qu’apporte le Web, il est indispensable de proposer ses produits et/ou services à la vente sur Internet. Les consommateurs sont désormais habitués à payer en ligne, ils peuvent même abandonner leur achat si cette option n’est pas proposée.

Les entrepreneurs doivent donc considérer ces changements comme une opportunité et proposer un moyen de paiement en ligne. Mais quand vient le choix de la solution e-commerce à mettre en place il est judicieux de se poser les bonnes questions : Quels sont mes besoins ? Quel est mon business model ? Quel est mon budget ? Quelles sont mes compétences techniques ?

Les réponses à ces questions vous guideront vers la solution e-commerce idéale pour votre entreprise. Vous prendrez une décision plus informée et donc plus juste.