Comment mettre en place sa stratégie de marketing en ligne ?

Le marketing en ligne est un moyen de communication récent, propre à l’environnement dynamique et incertain qu’est Internet. Or, l’investissement économique consacré au marketing reste un sujet délicat pour les entreprises. Étant donnée la difficulté de quantifier l’efficacité de cette ressource, beaucoup de petites et moyennes entreprises préfèrent se focaliser sur des départements plus “concrets”, centrés sur le court-terme, où l’efficacité et la rentabilité sont facilement mesurables et calculables.

Rappelons-le: le marketing permet de connaître au mieux sa clientèle et de pouvoir lui proposer ce qu’elle aime sans même le lui demander. Plusieurs variables comme le prix, la distribution, la publicité et le produit vont permettre d’adapter l’offre à cette demande

Le marketing en ligne n’est autre qu’une application de ces techniques sur le réseau Internet. C’est un outil essentiel pour toute entreprise dont l’objectif est de rester présent sur Internet et dans les esprits des internautes. Le e-commerce va permettre cette implantation et ce positionnement dans l’esprit des consommateurs. C’est une des clés nécessaires de la réussite pour les entreprises aujourd’hui.

Un autre fondement est de pouvoir être dynamique et constamment à jour avec l’actualité et les nouveautés technologiques qui ne cessent d’apparaître. Pour cela, et notamment pour les entreprises qui n’ont pas encore eu l’occasion de se lancer dans le secteur et de développer une quelconque stratégie de marketing en ligne, nous allons découvrir ensemble quels sont les piliers de ce monde à part entière et quels sont les moyens de comptabiliser et de mesurer leurs effets.

Les cinq principaux outils du marketing en ligne

Commençons par lister les outils nécessaires au bon déploiement d’une stratégie webmarketing. Loin d’être exhaustive, cette énumération va cependant vous permettre de connaître les fondamentaux d’une stratégie réussie.

Le site internet

C’est le principal pilier du marketing en ligne, tous les autres reposent sur lui. L’objectif final d’un site internet est de proposer un autre type de relation, complémentaire, non limitée par la distance. Les vitrines de votre magasin se multiplient afin de s’adapter et d’améliorer l’accessibilité aux différents consommateurs.

Le site e-commerce représente une grande partie de la vitrine en ligne et va permettre d’améliorer la satisfaction des clients les plus “connectés”. La distance ne sera plus une limite et des clients étrangers pourront profiter de votre offre. C’est un type de distribution alternatif qui semble aujourd’hui indispensable. Des multinationales comme Amazon.com ou Alibaba.com ne basent la distribution de leur offre que sur du e-commerce.

Une fois le site créé, il faut essayer de faire croître son trafic en incitant les internautes à le visiter. Un bon référencement vous permettra de prime abord d’apparaître de façon plus pertinente sur les moteurs de recherche (tous les outils du marketing interviendront pour cela). De plus, votre site doit être soigné, interactif, ludique et intuitif. Le message doit également être clair et le contenu de qualité. Ces conditions réunies, les internautes intéressés resteront plus longtemps sur votre site internet et seront davantage prêts à acheter vos produits.

Enfin, une caractéristique essentielles est de permettre à l’internaute de contacter le personnel de l’entreprise. Pour ce faire il existe de nombreux outils comme le chat instantané ou le service innovant de “click to call” qui facilite énormément le contact avec le client.

Le positionnement en ligne :

Le référencement sur les moteurs de recherche, nous l’avons évoqué, est la plus grande porte de votre site internet. En effet, un bon référencement (apparaître en première page parmi les quatre premiers résultats) est l’équivalent pour un magasin physique d’être situé dans une rue piétonne et marchande. Plus ce référencement sera bas, plus le magasin se déplacera vers les faubourgs et les impasses inconnues.

Pour être bien référencé vous pouvez notamment créer du contenu de qualité à travers un blog professionnel ou des communiqués de presse mais aussi utiliser des mots-clés et des images dans votre site e-commerce, etc. De cette façon, vous serez dans l’actualité des conversations et thématiques partagées avec d’autres entreprises et blogs ce qui vous fera arriver en tête des résultats de recherches.

Le blog professionnel :

Avoir un blog vous permet de proposer à vos internautes du contenu de qualité et les incite donc à vous suivre. Par ailleurs, comme nous le disions précédemment, un contenu de qualité augmentera vos chances d’être bien référencés.

Publier des articles aux thématiques actuelles et spécialisées, avec des informations inédites, va vous permettre de capter de nouveaux lecteurs et de les fidéliser. Tout cela, nous l’avons vu, augmentera le trafic sur votre site internet et donc vos chances de pouvoir vendre votre produit ou service. Pensez par ailleurs à relier vos articles à votre site e-commerce et à vos réseaux sociaux, pour créer un véritable écosystème entre vos différents media.

L’emailing :

Cet outil va vous permettre de fidéliser vos clients et votre communauté. Proposez leur de s’abonner à  votre newsletter pour recevoir des informations inédites sur vos nouveaux produits, des offres promotionnelles ou des invitations à des événements.

Gardez cependant à l’esprit que tout excès peut avoir des effets négatifs . En l’occurrence un rythme trop soutenu de newsletters risque de vous faire passer dans la rubrique « courrier indésirable » des boîtes mails. Tendez vers un bon équilibre en offrant un cycle de mailing régulier mais pas trop intense

Les réseaux sociaux :

Ils vont, eux aussi, vous aider à augmenter le trafic de votre site internet et à fidéliser vos clients. Leur objectif est de maintenir une relation de proximité et de qualité avec la clientèle. C’est l’occasion de partager des informations complémentaires aux newsletters (découverte de produits ou services intéressants, arrivée de nouveaux articles en magasins, nouvelles publications sur votre blog, jeux-concours, etc.).

Les outils statistiques proposés par ces réseaux sociaux permettent par ailleurs de suivre les tendances vis-à-vis de votre offre. Pour ce faire, il est important de connaître les différents réseaux sociaux et de bien connaître sa clientèle pour savoir auxquels ils sont les plus adeptes.

Maintenant que nous avons listé les principaux outils du marketing en ligne, voyons quelles sont les étapes préalables pour adopter une stratégie correcte et réaliser une bonne planification.

Les étapes préalables au lancement d’une stratégie webmarketing.

Déployer une stratégie marketing sur le net nécessite de passer par 5 grandes étapes. Si celles-ci ressemblent grandement aux différentes étapes de mise en place d’une stratégie marketing plus classique, il est nécessaire de les penser dans le contexte bien spécifique du webmarketing.

Connaître son public cible :

Pour cela nous avons une question simple à nous poser. Qui peut être intéressé par mon produit ?Une fois que vous avez une réponse claire, vous pourrez commencer à segmenter votre population et différencier vos actions marketing en fonction de cette dernière.

En guise d’exemple, si l’âge de votre cible est compris entre 16 et 24 ans et a accès à Internet, alors votre présence sur les réseaux sociaux sera fondamentale et son actualisation et dynamisme importants. Par ailleurs, le langage devra être adapté pour que la population ciblée puisse se sentir concernée. De la même façon, si notre cible regroupe des spécialistes dans un secteur particulier, alors le langage devra être pointu et précis.

Étudier la concurrence :

Toute comparaison n’est pas odieuse et ce d’autant plus  entre entreprises dans un environnement très concurrentiel. Comparer permet de savoir ce qui se fait et ce qui ne se fait pas et donc d’adapter au mieux votre stratégie. Nous parlerons plutôt de benchmarking, un processus de compilation d’informations qui permet d’apporter de nouvelles idées.

Connaître vos forces :

Mais aussi vos faiblesses ! La matrice SWOT -de l’anglais Forces, Menaces, Opportunités et Faiblesses- pourra vous être d’un appui précieux. Celle-ci vous permettra de savoir quels aspects seront à maintenir, à développer, et lesquels devront être à améliorer voire à repositionner au sein de votre structure.

Sélectionner les outils adéquats :

Gardons à l’esprit les 5 outils présentés en amont et posons-nous quelques questions. Par exemple, quelle est notre priorité ? Doit-on augmenter le trafic de notre site internet ? Doit-on augmenter le niveau de conversion des leads ? Mais également, quel est notre budget ? Quelle partie de notre budget pouvons-nous consacrer au marketing en ligne ? Et enfin : Disposons-nous de suffisamment de ressources (temps, mains d’oeuvre) pour mettre en place les outils exposés précédemment ?

Se fixer des objectifs :

Et qu’ils soient réalistes ! Des objectifs concrets et viables vont vous permettre de vous voir progresser et de continuer sur votre lancée. Un bon équilibre est à trouver entre des objectifs trop flous et trop ambitieux. C’est un gage de réussite.

Une fois que vous avez choisi vos outils et défini votre plan d’action il ne reste qu’à mesurer l’efficacité de votre stratégie de marketing en ligne.

L’analyse des données

Il existe plusieurs outils pour mesurer les effets des actions marketing. Google, par exemple, propose l’outil “Google Analytics” qui va pouvoir nous donner des informations clés telles que la quantité de visites sur votre site internet, la provenance du trafic, le temps passé sur le site etc. qui vont vous permettre d’évaluer l’intérêt des internautes et d’en déduire quel aspect de votre site fonctionne de façon optimale et celui qu’il y aurait encore à améliorer.

Qui a-t-il de mieux, cependant, qu’une certaine prise de distance et une combinaison d’outils de mesure ?

Les données et résultats obtenus par l’un compléteront ceux obtenus par d’autres. Une synergie entre Google Analytics et par exemple un outil de suivi des numéros virtuels utilisés pour vos campagnes de marketing en ligne. En plus de connaître le nombre de clics et de pouvoir y déceler l’intérêt de vos internautes, vous obtiendrez des données sur vos clients potentiels, ceux qui parmi vos internautes ont pris l’initiative de vous contacter directement.

Des informations intéressantes, croisées avec d’autres vous permettront d’arriver à vos propres conclusions. Avec cette combinaison et un personnel compétent, vous pourrez proposer une relation de proximité et de qualité à vos clients actuels et potentiels.

Toutes ces informations sur vos campagnes de marketing en ligne vont vous aider à connaître votre retour sur investissement et de pouvoir évaluer leurs résultats. Cela va vous permettre d’ajuster au mieux votre budget consacré à ce département indispensable.

Toutes les entreprises présentes présentes sur Internet avec un service de e-commerce se doivent de consacrer de leur temps pour améliorer leurs stratégies de marketing en ligne. En prenant en compte leurs forces et opportunités, ces entreprises pourront adapter l’utilisation des outils de marketing en ligne.

Découvrez nos autres articles sur le webmarketing :

  • 8 Posts
  • 0 Comments
Directrice Marketing et de Communication de l'entreprise Fonvirtual, entreprise spécialisée dans la commercialisation de standards virtuels, de numéros virtuels, de fax par internet et dans d'autres services de valeur ajoutée de télécommunications d'entreprise. Passionnée et spécialisée dans le digital et le web marketing, j'interviens régulièrement sur des blogs et réalise des activités de consulting pour de grands groupes.