Les frais de port sont souvent perçus comme un vrai casse-tête par les e-commerçants. Ils représentent un coût qui pèse sur la marge et soulèvent de nombreuses questions : doit-on les offrir pour rester compétitif ? Doit-on les inclure dans le prix du produit ? Doit-on fixer un forfait ou faire payer le coût réel du transport au client ? En résumé, définir ses frais de port n’est pas du tout évident. Pour vous aider, Boxtal, expert de la livraison e-commerce, partage avec vous ses conseils pour construire une stratégie de frais de port simple et efficace !

Etape 1 : Commencez par calculer le coût moyen d’un envoi

Identifier des zones de livraison

Le coût du transport varie selon la destination. En segmentant vos expéditions par territoire, il vous sera plus facile d’organiser votre future grille tarifaire. Commencez par un découpage simple : France, Europe et International par exemple.

Point de vigilance : tenez compte des exceptions dans certaines zones comme les DOM-TOM qui ne représentent pas le même coût qu’un envoi en France métropolitaine.

Evaluer le poids et les dimensions de vos envois

Le poids et les dimensions du colis influencent le tarif. Entre poids classique et poids volumétrique, il vous faudra étudier les grilles des transporteurs pour définir des tranches.

Si vous produits sont trop diversifiés, n’hésitez pas à segmenter vos calculs par type de marchandises.

Prendre en compte le coût de l’emballage

Le carton et le calage représentent eux-aussi un coût qu’il vous faudra prendre en compte.

Le conseil Boxtal : ne négligez pas la qualité de l’emballage pour faire des économies. En effet, son rôle est de protéger vos marchandises durant le transport. En cas de dommage à cause d’un défaut d’emballage, vous risquez de ne pas toucher d’indemnisation.

Comparer les offres de transport

Entre les offres express (livraison en 24h), le domicile (48h), le relais express (24 à 48h) et le relais (3 à 5 jours), le coût du transport n’est pas le même. En l’absence d’historique, vous pouvez évaluer la part de chaque mode de livraison dans votre business en considérant que le relais représentera 30% de vos envois, le domicile standard 50% et l’express 20%.

Formule à appliquer pour obtenir le coût du transport :

(Coût relais x 0,3) + (coût domicile x 0,5) + (coût express x 0,2)

Pour obtenir les coûts de chaque mode de livraison, il vous faudra comparer plusieurs transporteurs. Des solutions d’expédition multi-transporteurs comme Boxtal existent. Elles vous facilitent la vie en vous donnant accès en un coup d’œil aux tarifs des principaux transporteurs du marché.

Envisager les retours

Avec le délai légal de rétractation de 14 jours, vos clients sont libres de vous renvoyer leur commande sans avoir à se justifier. En ce cas, vous êtes tenu de rembourser les frais qu’ils ont payés pour recevoir leur marchandise, dans la limite du montant correspondant au mode de livraison standard le moins cher proposé sur votre e-commerce. Au démarrage, comptez 10% de taux de retour potentiels.

Intégrer le coût de l’assurance ad valorem

L’assurance ad valorem vous assure à hauteur de la valeur de la marchandise (et non en fonction du poids ou au forfait). C’est une sécurité qui peut vous sauver la mise dans bien des situations. Pour vous donner une idée de son coût, chez Boxtal, nous avons par exemple noué un partenariat avec AXA qui permet au marchand d’assurer ses colis à partir de 1€.

Valoriser la préparation de vos commandes

La préparation des commandes représente du temps et de la main d’œuvre. Si vous embauchez, il vous faudra bien évidemment inclure ce coût dans vos calculs. Si vous vous en chargez vous-même, alors sachez que ce temps passé à préparer vos envois sera du temps en moins pour vous consacrer à votre business. Cette étape de la livraison n’est donc pas à oublier dans le calcul de vos coûts.

En conclusion, pour chaque zone de livraison et pour un poids/taille moyen,
voici comment calculer le coût moyen d’un envoi : Coût emballage + Coût transport + Coût assurance + Taux de retour (ajouter éventuellement le coût relatif à la préparation de la commande)

Etape 2 : Fixez vos tarifs de livraison en limitant les risques au départ

Couvrir le coût de vos envois

Une fois le coût moyen évalué, vous êtes en mesure de fixer vos premiers tarifs de livraison. La méthode pour démarrer : couvrir ce coût. C’est la démarche la plus sécurisée en l’absence de recul.

Point de vigilance : évitez de gonfler vos tarifs dans l’optique de marger sur la prestation de transport. Vous risquez de perdre en compétitivité et de voir votre classement dégringoler sur Internet.

Délimiter des zones d’expédition

Paramétrer vos grilles tarifaires comme pour le calcul du coût de vos envois : en définissant des zones de livraison. Vous afficherez par exemple des prix pour la France métropolitaine, pour les DOM-TOM, pour l’Europe et pour l’International si vous exportez.

Choisir vos méthodes d’expédition

Pour chaque commande, diversifiez vos modes de livraison : idéalement, proposez une offre express, une offre relais express, une offre relais et une offre standard. Vous laisserez ainsi le choix à vos clients. Plus cher, l’express conviendra aux clients exigeants et pressés, tandis que le relais répondra aux plus patients qui souhaitent réduire leurs coût et profiter de la praticité des points relais.

Définir des conditions pour offrir vos frais de port

Offrir les frais de port dans tous les cas n’est pas supportable par tous les e-commerçants (et oui, tout le monde ne s’appelle pas Amazon). Pour gérer vos coûts tout en faisant de la livraison gratuite un levier marketing, voici 4 stratégies faciles à mettre en œuvre. Vous pouvez offrir les frais de port :

    • A partir d’un montant minimum pour accroître votre panier moyen
    • Sur une période limitée pour acquérir de nouveaux clients
    • A la prochaine commande pour fidéliser
  • Sur un produit ou une catégorie pour déstocker

En savoir plus sur les stratégies de frais de port offerts.

Dissocier tarif de livraison et prix du produit

Une grosse erreur serait d’inclure vos frais de port dans le prix du produit pour donner l’illusion d’offrir la livraison. La menace pèse sur votre classement sur les marketplaces et les comparateurs. On risque de retenir vos concurrents, qui paraîtront moins chers, plutôt que votre boutique en ligne. En d’autres termes, la transparence est de mise !

L’astuce Boxtal : communiquez sur vos frais de port au sein d’une page dédiée à la livraison qui détaillera vos conditions (transporteurs, modes de livraison, délais, prix, politique de retours…). Pensez aussi à indiquer les prix sur vos pages produit et dans le panier au moment de la commande. Enfin, n’hésitez pas à promouvoir vos opérations de livraison gratuite dès la page d’accueil !

Accédez à la revue complète  Boxtal, la solution de livraison pensée pour les E-commerçants

Etape 3 : Faites évoluer vos tarifs de livraison dans le temps

Tenir compte de la saisonnalité

Comme tout business, votre e-commerce est marqué par une saisonnalité, avec des périodes fortes comme les soldes et des périodes creuses. Ces périodes sont l’occasion de faire évoluer vos tarifs de livraison. On en parlait plus haut dans les stratégies de frais de port offerts : vous pouvez par exemple profiter d’une période forte pour offrir la livraison sur une durée limitée.

Choisir entre frais fixes ou proportionnels

Les frais fixes consistent à appliquer un prix identique quel que soit les caractéristiques du panier et notamment son montant. L’avantage : vous maîtrisez vos coûts et vous assurez une rentabilité. Côté client, on sait d’emblée à quoi on s’engage. L’inconvénient : pour les petits paniers, vos frais risquent d’être moins acceptables que sur les paniers importants.

Les frais proportionnels varient selon le montant du panier. Ils s’adapteront donc à un catalogue de produits hétérogène. L’inconvénient : plus difficile à mettre en place car nécessite des règles de calcul (en fonction du poids, des dimensions et du nombre d’article…) ainsi que des outils techniques en backoffice.

Réévaluer vos coûts

Le coût du transport varie dans le temps et les grilles des transporteurs peuvent ainsi être mises à jour. Pensez à faire un point tous les ans sur les tarifs pratiqués par vos partenaires. L’avantage d’une solution comme Boxtal c’est que notre comparateur est mis à jour en temps réel et qu’il inclut directement tous les suppléments (carburant, sûreté, enlèvement, livraison éloignée…) : le prix affiché est bien le prix réel.

Après quelques mois, c’est aussi le moment d’analyser vos statistiques : que représente chaque mode de livraison dans vos expéditions ? Il faudra peut-être ajuster la répartition entre relais, domicile et express dans votre coût moyen. N’oubliez pas non plus d’ajuster votre taux de retour dans ce calcul.

Point de vigilance : la marge reste LE sujet au cœur de votre réflexion. Quelle est la part impactée par la livraison ? C’est une question à garder en tête dans toutes vos actions.

Surveiller vos abandons de paniers

Le taux d’abandon de panier est un bon indicateur pour ajuster votre stratégie de frais de port. Regardez s’il est plus élevé sur certains produits par exemple. Cela peut signifier que vos frais de port sur ces produits ne sont peut-être pas pertinents.

S’ouvrir à l’international

C’est l’étape suivante du développement de votre business. Si l’export vous démange, commencez par cibler les pays francophones comme la Belgique, le Luxembourg ou la Suisse. Vous éliminerez ainsi la barrière de la langue et profiterez de marchés limitrophes. Il s’agira alors de créer de nouvelles zones d’expédition. Commencez par regarder les tarifs sur ces destinations et les modes de livraison disponibles. Attention également à bien vous renseigner sur la réglementation douanière.

Pour en savoir plus et maitriser votre stratégie d’un bout à l’autre :

Télécharger l’ebook Boxtal sur les frais de port

Crédit image : Daniel Janosz