Petit rappel : qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est un système tripartite entre un client, un fournisseur et un commerçant. Quand un client passe une commande sur une boutique en ligne, l’e-commerçant transmet l’information à son fournisseur qui se charge de la gestion du stock et de l’expédition de la commande. En tant qu’e-commerçant vous réglez votre fournisseur au prix de gros et vous encaissez le client final avec une (petite) marge.

Le dropshipping vous permet de lancer votre business en quelques clics, que vous vendiez sur une marketplace comme Amazon ou Priceminister ou sur votre propre site e-commerce. Vous n’avez pas de stock ni de logistique à gérer, vous pouvez travailler depuis votre canapé. Votre fournisseur (l’usine), de son côté, n’a plus qu’à attendre votre commande, sans démarchage commerciale. Le dropshipping nécessite donc une relation forte et pérenne entre le fournisseur et l’e-commerçant. Enfin disons-le, c’est surtout vous, e-commerçant, qui devez compter sur vos fournisseurs pour livrer en temps et en heure votre client final.

Accédez à la revue complète  SendCloud, solution d'expédition pour votre e-commerce

Les avantages du dropshipping

Commençons par les points positifs. Qu’avez-vous à gagner à mettre en place un business de dropshipping ? Du temps, de l’espace et surtout (un peu) d’argent !

1. Le dropshipping est facile à mettre en place

Pour vous lancer en dropshipping, c’est assez simple et rapide. Il vous suffit de créer un site e-commerce via un CMS comme Shopify, WooCommerce ou Magento et d’ajouter un plugin dédié au dropshipping. Il en existe plusieurs et accessibles facilement via les marketplaces des plateformes e-commerce. En dropshipping vous avez besoin de peu d’investissement financier puisque vous n’aurez pas besoin d’acheter de stock.

Vous pouvez lancer votre entreprise sans courir de grands risques. Vous vendez partout dans le monde, en fonction des fournisseurs que vous avez sélectionnés, et cela, simplement depuis votre ordinateur que vous soyez chez vous ou à l’autre bout du monde.

2. Aucune gestion de stock nécessaire

En dropshipping, ce n’est plus vous qui achetez et gérez le stock de votre boutique en ligne, tout est pris en charge par votre fournisseur. Au contraire, quand vous lancez votre propre marque sur internet, le premier investissement, et pas des moindres, c’est d’acheter votre stock de produits. Et un fournisseur B2B classique demande très souvent des garanties financières avant de faire affaire avec vous. Il pourrait, par exemple, vous demander de payer votre première commande en avance.

Quand bien même vous n’auriez pas encore vos premiers clients. Avec le modèle du dropshipping, vous pouvez attendre que le client ait payé sur votre site e-commerce avant de passer commande chez votre fournisseur.

3. Idéal pour tester de nouveaux marchés

Si vous vendez déjà vos propres produits sur votre boutique en ligne, vous pouvez tout de même vous lancer en dropshipping pour tester un nouveau marché par exemple. Vous voudriez toucher de nouveaux clients ou lancer un autre produit ? Le dropshipping peut vous aider démarrer une nouvelle activité sur votre boutique en ligne. Plus besoin d’investir beaucoup d’argent ni de prendre des risques à stocker de nouveaux articles.

Ce n’est plus vous qui prenez en charge la logistique et l’expédition mais votre fournisseur. A vous maintenant de trouver la niche idéale.

Vous n’êtes pas convaincu par le dropshipping ? Vous pensez que la logistique et la livraison doivent être au coeur d’une stratégie réussie en e-commerce ? Mettez en place SendCloud – gratuitement – et envoyez vos premiers colis sans stress.

Les inconvénients du dropshipping

Le dropshipping n’est pas une recette miracle pour développer une boutique en ligne. Avant de vous lancer, vous devez faire attention à ce qui pourrait froisser votre client : la qualité du produit, la livraison et les retours.

1. Etes-vous sûr de la qualité du produit ?

Vous ne pouvez pas l’ignorer, la majorité des fournisseurs en dropshipping sont localisés en Asie. Les faibles marges commerciales que le dropshipping induit vous obligent à trouver les partenaires les moins chers du marché. Problème, ces fournisseurs ne sont pas soumis aux mêmes règles et contraintes que celles appliquées en Europe. Notamment sur la qualité et la conformité des produits. Vous n’avez pas non plus la main sur l’emballage de votre produit, ce qui implique que vous ne pouvez pas personnaliser l’expédition de vos colis à l’image de votre marque.

En d’autres termes, votre client commande sur votre boutique en ligne mais il reçoit un article conçu et expédié par votre fournisseur. En dropshipping, vous n’êtes plus qu’un simple intermédiaire. 

2. Attention aux délais de livraison

Vous pensez peut-être que c’est un avantage du dropshipping de ne se préoccuper ni de la logistique ni de la livraison de vos produits. Cependant, pour que votre boutique en ligne se démarque de la concurrence, vous devez proposer de nombreux articles à la vente. Cela implique que vous ayez affaire à plusieurs fournisseurs qui ont chacun leur propre politique d’expédition et leurs délais de livraison.

Quand vous savez que 72% des consommateurs français souhaitent une livraison le lendemain, vous comprenez l’enjeu de la livraison même en dropshipping. Vous devrez faire attention que l’article commandé a bien été envoyé à la bonne personne et que la livraison s’est déroulée sans accroc : le colis est en parfait état dans les main de votre client.

3. Avez-vous accès aux stocks de vos fournisseurs ? 

Certes, le dropshipping vous permet de ne pas avoir de frais de gestion de stock mais vous devez tout de même avoir une visibilité sur les stocks de vos fournisseurs. Vous ne pouvez pas vous permettre de proposer à la vente des produits qui sont en rupture chez vos partenaires. Un client déçu par une commande ratée sur votre site e-commerce est un client perdu à tout jamais. Et l’on sait l’importance de la fidélité client pour faire croitre son business.

Renseignez-vous auprès de vos fournisseurs pour trouver un moyen d’être informé du stock disponible des articles vendus sur votre boutique.

4. La difficile gestion des retours

Il y a autour de 20% de produits vendus en ligne en France qui sont retournés. Un article qui ne plait pas, qui ne correspond pas exactement à la photo ou bien qui ne répond pas aux attentes. Il y a de nombreuses raisons à un retour de colis mais quand votre boutique en ligne fonctionne en dropshipping ce n’est pas si facile à gérer. Vous devez donc vous assurer que vos fournisseurs ont mis en place des pratiques efficaces en gestion des retours et des réclamations.

La plupart des fournisseurs en dropshipping gèrent facilement les retours quand un produit est défectueux mais si votre client veut simplement échanger son article, il sera certainement plus facile de lui demander de renvoyer son colis chez vous. Vous passerez ensuite une nouvelle commande chez votre fournisseur. Vous risquez donc de devoir gérer un peu de stock même en dropshipping !

Les 5 erreurs majeures à éviter en dropshipping

  1. Cibler un marché concurrentiel : vous ne pouvez pas proposer à la vente le même produit que des centaines d’autres boutiques. Pour que votre site e-commerce vous rapporte de l’argent en dropshipping vous devez trouver une niche pour vendre le produit idéal à votre cible de clients. C’est l’unique moyen de voir décoller vos ventes en ligne.
  2. Ne pas calculer ses marges : Vous investissez moins d’argent en vendant des produits en dropshipping mais vos marges sont également bien plus faibles. N’oubliez pas que la majorité du profit de vos ventes en ligne vont directement dans les poches de votre fournisseur. Vous n’êtes qu’un intermédiaire. Votre bénéfice est également impacté par les frais de livraison et de retours de vos colis. Si vous décidez de prendre en charge ce coût, vous convaincrez certainement plus de clients d’acheter sur votre site e-commerce au lieu d’un concurrent. Mais faites bien attention à tirer un bénéfice de vos ventes !
  3. Croire qu’un produit se vend seul : Comme pour n’importe quelle boutique en ligne, une stratégie marketing avec un plan efficace sera nécessaire pour que votre business fonctionne. Bon nombre de fournisseurs en drophsipping vous raconteront que seul le produit compte. Cela fait rêver mais c’est faux ! Vous devez investir de l’argent en webmarketing et en publicité pour faire la promotion de votre boutique en ligne.
  4. Se lancer sans un service client solide : Il est très difficile pour une entreprise qui vend en dropshipping de créer une image de marque. Vos clients ne (re)viennent donc pas sur votre boutique pour leur attachement à votre entreprise. Ils passent commande sur votre site car vous avez le produit qu’ils recherchent dans les conditions (prix, délais…) qui leur conviennent. Pour fidéliser cette clientèle versatile, un service client en béton sera nécessaire. Vous devez être disponible et répondre le plus rapidement possible aux questions de vos clients, que ce soit avant ou après l’achat. Sans cela, vous ne convaincrez personne de venir acheter sur votre boutique en ligne.
  5. Faire confiance à un fournisseur : Vous devez vérifier que les produits que vous vendez sont conformes à la réglementation des pays concernés. Il arrive également que des fournisseurs ne respectent pas les lois liées à la protection intellectuelle. Pour éviter de vous rendre complice de pratiques illégales, faites appel à un professionnel juridique pour rédiger un contrat de partenariat.

SendCloud, une alternative au dropshipping

Nous l’avons vu, que vous gériez une boutique en ligne classique ou en dropshipping, la logistique est un problème majeur. Pour éviter que vos livraisons se transforment en cauchemar vous devez reprendre la main sur votre processus logistique : de la gestion de stock à l’expédition de vos produits. En choisissant de gérer en interne vos livraisons, vous pouvez personnaliser les colis de vos clients à l’image de votre marque et proposer différentes options de livraison pour contenter toutes les demandes (livraison à domicile, en point relais, en express…)

Des outils gratuits existent pour vous aider à optimiser votre logistique. Avec SendCloud vous gardez la main sur l’ensemble de votre processus d’expédition et automatisez les tâches chronophages pour dédier plus de temps à votre clientèle. N’oubliez pas qu’un client fidélisé coûte 7 fois moins cher qu’un nouveau client alors ne passez à pas côté d’une livraison réussie !

Crédit image : Fahim Shahriar