E-commerce: Le secteur de l’habillement féminin passé au crible

Mais que veulent les femmes ? Quelle influence les magazines et les réseaux sociaux ont-ils sur leurs inspirations mode et leurs achats ? Pour répondre à ces questions, Stylight, la plateforme de mode la plus performante d’Europe, a analysé le comportement des consommatrices sur ses différents sites au cours du premier trimestre 2016.

Les données recueillies ont ensuite été converties en une infographie, tirée du premier “ Stylight Report ” intitulé Tendances et Shopping en ligne. Croissance et évolution du marché de l’e-Commerce mode, tendances, marques incontournables…tout y est !

 

E-Commerce, m-commerce et habitudes d’achats : la plateforme mode nous dit tout

Avec l’essor de l’e-Commerce dans le domaine du pret-à-porter ces 10 dernières années (selon les chiffres de la Fevad via ZDNnet, celui-ci représentait une valeur de marché de 5,4 milliards d’euros en France en 2015), une autre tendance d’achat a évolué de façon exponentielle depuis 2010 : le m-commerce, ou commerce mobile.

Dans son rapport des tendances, Stylight révèle ainsi avoir observé une hausse de la croissance du trafic mobile de 43,5% sur sa plateforme au cours des trois premiers mois de 2016, comparé à la même période en 2015.

«  Le smartphone est l’instrument de shopping le plus utilisé du millénaire, et il est donc nécessaire que nous continuions à améliorer l’expérience shopping de nos utilisatrices via nos applications » commente Max Müller, directeur général de Stylight. « Nous sommes en train de travailler sur différents moyens d’intégrer l’inspiration au commerce, et également simplifier le paiement ».

Fondée en 2008 par quatre étudiants de Munich, la startup a en effet bien grandi : elle annonce aujourd’hui un taux de croissance impressionnant de 94% de valeur brute de marchandises (Gross Merchandise Value) depuis 2014, ayant généré 630 millions d’euros de valeur brute pour ses partenaires en 2015.

Mais ce n’est pas tout : avec l’ajout de la Norvège, de la Belgique et du Canada en 2015, la plateforme de mode est maintenant présente dans 15 pays à travers le monde. Celle-ci semble également conquérir de plus en plus le marché français : le nombre de produits disponibles sur Stylight.fr a augmenté de 36%, contre la même période en 2014.

S’interrogeant sur les périodes auxquelles les consommateurs sont plus enclins à réaliser leurs achats en ligne, Stylight a identifié les périodes d’affluence sur la plateforme et le résultat est sans appel: les consommateurs préfèrent le dimanche soir, entre 17h et 19h (données du premier trimestre de 2016).

 

Evolution des tendances et rôle des célébrités dans les comportements d’achats des Françaises

IMG2

Rassemblant à elles trois plus de 135 millions de followers sur Instagram, Kendall Jenner, Gigi Hadid et Kim Kardashian ont largement influencé les achats des consommatrices, selon Stylight. Les tendances ne sont cependant pas seulement dictées par celles que la plateforme appelle les “reines de la mode” : les femmes et la mode évoluant constamment, Stylight a sélectionné trois tendances de l’hiver dernier (au premier semestre 2015) et a vérifié leur popularité sur les femmes cette année.

Résultat : les robes patineuse, robes en dentelle et manteaux en laine, si chers au coeur des Françaises l’année dernière, ne le sont plus du tout en 2016. En revanche, capes, montres et doudounes apparaissent comme les produits plus recherchés par les consommatrices, toujours selon la plateforme.

 

Les essentiels du premier trimestre 2016

Souhaitant identifier les besoins des Françaises en matière de mode pour cet hiver, Stylight a analysé les recherches de ses utilisatrices et a établi un classement des vêtements les plus demandés par catégorie.

IMG3

Les manteaux, pantalons, blouses, jupes et bottes ont été passé(e)s au crible par la plateforme mode, qui a ensuite comparé ces données avec les tops du Royaume-Uni, de l’Italie et des Etats-Unis. Des différences se font donc sentir entre ces pays : alors que les jupes crayons sont un must-have pour les consommatrices françaises, il n’en est pas de même dans les trois autres pays comparés, où jupes longues et plissées semblent être préférées par les utilisatrices.

Tous les pays comparés semblent cependant s’entendre sur les pantalons slim, qui arrivent en top du classement. Concernant les chaussures, les marques préférées des Françaises sont New Balance, Converse et Adidas.

 

Les soldes, période propice à l’achat de sacs de créateurs

Pour terminer, l’analyse des dernières soldes d’hiver par Stylight indique une augmentation de 13,9% du nombre de demandes de sacs de marque pendant cette période en France. Michael Kors arrive en tête des demandes, suivi par Vanessa Bruno, Marc Jabobs, Jérôme Dreyfuss et Chloé.

IMG4

En conclusion, si vous demandez à Stylight ce que veulent les femmes, la plateforme a sa réponse bien à elle: premièrement, les femmes veulent de l’inspiration, et empruntent donc pour se faire les styles vestimentaires de célébrités telles que Kendall Jenner, Gigi Hadid ou Kim Kardashian. Contrairement à l’hiver dernier, les femmes ne veulent plus de robes (patineuse ou dentelle) ou encore de manteaux en laine : elles voulaient cet hiver des capes, montres et doudounes.

Les goûts des Françaises en matière de prêt-à-porter semblent de plus différer de ceux de leurs homologues italiennes, britanniques et américaines: celles-ci semblent en effet seulement s’entendre sur la tendance du pantalon slim. Enfin, les femmes veulent des sacs de créateurs…mais en solde : la demande de sacs de marque sur Stylight.fr a augmenté de près de 14% pendant cette période en 2015.

Vous êtes e-commerçant dans le secteur de l’habillement, n’hésitez pas à nous donner vos ressentis sur le marché via notre forum dédié au e-commerce.

 bouton-forum2

  • 65 Posts
  • 57 Comments
E-commerce Nation est la 1ère plateforme collaborative entièrement dédiée aux e-commerçants français. Elle propose quotidiennement des actualités, des conseils et des solutions pour votre e-commerce. Le site s'adresse aux e-commerçants qui souhaitent en apprendre toujours plus sur leur activité mais aussi se développer avec les outils et les connaissances adéquates.