E-Marketing Paris 2022 : le salon des professionnels du marketing

E-Commerce Nation

08.04.2022


emarketing 2022

ARTICLE | ÉVÉNEMENT | WEBMARKETING

On s’est retrouvé pendant trois jours au salon E-Marketing, le rendez-vous incontournable des professionnels du marketing digital ! À travers des uses cases, statistiques et tables rondes, nous avons pu découvrir les nouvelles tendances marketing autour du retail et e-retail. 

Si vous n’avez pas pu assister au salon cette année, pas de panique ! On vous partage tous les chiffres forts à savoir en ce début d’année.

Découvrez, dans cet article, un récapitulatif des conférences et des nouvelles tendances émergentes dans le secteur du marketing.

Le client, toujours au cœur des stratégies

On a pu observer ces dernières années que les consommateurs sont de plus en plus exigeants en termes d’expérience utilisateur et adoptent un comportement volatil vis-à-vis des marques. 

Alors, les garder engager est un des nouveaux défis pour les marketeurs, qui tentent de personnaliser leurs campagnes pour répondre au mieux aux attentes des consommateurs.

Durant le salon, on a pu retenir quelques chiffres concernant la personnalisation client. En effet, parmi les consommateurs : 

  • 64% disent que leurs standards d’une bonne expérience sont très élevés
  • 74% attendent des entreprises qu’elles comprennent leurs attentes et leurs besoins
  • 68% des business buyer disent que les entreprises ont besoin d’expériences numériques de pointe pour conserver leur activité.

Les marques ont une volonté d’engager leur communauté à travers leurs campagnes, car cela peut devenir un vrai levier de croissance. En effet, c’est :

  • +23% de chiffre d’affaires pour les entreprises
  • + 22% de vente en cross canal
  • + 13% des vente issue du BAO

Mais pourquoi placer le client au cœur de sa stratégie ? Vidata nous informe que 66% des clients sont susceptibles de changer de marque s’ils ont le sentiment d’avoir été traités comme un numéro plutôt qu’en tant qu’individu.

Engager ses clients grâce à une expérience personnalisée 

Pour favoriser l’interaction et offrir une expérience client de qualité, les entreprises ont pour objectif d’humaniser la relation client. 

Pour cela, il est nécessaire de réduire le délai d’attente à tous les niveaux. Vidata nous indique aussi que 33% des clients à qui une marque a donné une réponse rapide mais incomplète la recommandent auprès de leur proche contre seulement 17% qui auront obtenu une réponse lente, mais complète.

La vidéo est aussi un bon moyen d’engager votre communauté, les entreprises augmentent de 200 à 300% leur taux de clic avec une vidéo comparé aux autres contenus dans les e-mail.

La fin de la collecte abusive des données et la transparence des marques a été un sujet longuement abordé lors du salon E-marketing.

OneTrust nous partage cette citation concernant la collecte d’informations « La confiance est le moteur de la prochaine décennie de croissance et de différenciation ».

Conférence OneTrust

Alors que seulement 47% des marques sont considérées comme dignes de confiance et que 43% des interrogés aiment les marques, mais ne les achètent plus parce qu’ils ne leur font pas confiance, les entreprises tentent d’entreprendre un réel changement.

Se différencier par la confiance

Aujourd’hui, trois pressions majeures déterminent le marché de la confiance :

  • Les réglementations accrues qui se développent d’année en année. 
  • L’attente des consommateurs qui augmente
  • Des mises à jour techniques

OneTrust nous partage aussi que 88% des spécialistes du marketing déclarent que la collecte de données first-party est une priorité pour 2021. 70% des consommateurs affirment aussi que faire confiance à une marque est plus important aujourd’hui que par le passé.

Avec une concurrence de plus en plus accrue, une marque n’est plus simplement jugée sur le prix et la qualité de ses produits ou services. Elle doit maintenant proposer une nouvelle expérience, et un nouvel engagement. Les marques misant sur la transparence et inspirant la confiance ont alors trouvé un réel moyen de renouer un contact avec leurs clients. 

Cependant, la collecte reste indispensable pour les services marketing lors des ciblages publicitaires, des mesures et attributions. Les données permettent de mieux personnaliser les campagnes et donc de mieux vendre les produits.

Alors, comment est-il possible d’associer collecte de données et confiance ?

Tout d’abord, il est nécessaire de faire un inventaire du processus de collecte de données de votre entreprise. Il existe 4 types de données :

  • Zero party : Ce type de données est fourni directement par les consommateurs 
  • First party data : Ces données sont collectées de manière consciente mais indirecte 
  • Second party : Des données first party collectées par un partenaire 
  • Third party : Pas forcément un consentement dans le partage des données

Vous vous en doutez bien, la fin des cookies tiers ne représente pas la fin de la collecte de données de manière générale. Cependant, il est désormais nécessaire de respecter le RGPD et la iprivacy et d’informer le consommateur de la collecte, du stockage et de lui offrir la possibilité de révoquer son choix. 

Pour les entreprises, cela se traduit par l’utilisation d’une stratégie « zero et first party data », car ce sont les données qui sont directement fournies par les internautes.

Cependant cette stratégie peut créer des frictions dans le parcours. Alors, OneTrust a identifié 4 étapes à considérer dans une stratégie zero et first data party pour les éviter :

  • Création d’un ou plusieurs identifiants
  • Profilage progressif des visiteurs
  • Mise en place de points de collecte
  • Activation des données 

Les entreprises doivent toujours avoir une raison de collecter les données de leurs utilisateurs et toujours demander le consentement. Ces informations doivent être utiles. 

Pour engager votre communauté et les pousser à vous fournir leurs données, il est intéressant de récompenser l’effort, par exemple en donnant un code de réduction lors de l’inscription à une newsletter, etc.

L’heure de gloire des réseaux sociaux 

Lors du salon, Emplifi nous a partagé les best practices pour booster ses ventes en ligne. Voici quelques chiffres à propos du comportement des consommateurs : 

  • 84% des marques sont découvertes grâce aux réseaux sociaux
  • 30% des consommateurs disent bien vouloir acheter des produits sur les réseaux sociaux
  • 86% des chefs d’entreprise attendent ou ont obtenu un retour sur investissement de leur social selling en un an

Adapter son contenu à chaque plateforme

Les réseaux sociaux sont les nouveaux canaux incontournables pour atteindre ses clients. Ils viennent enrichir l’omnicanalité des marques de par leurs nouvelles opportunités.

Mais un travail sur les réseaux sociaux n’est pas si simple, c’est notamment une thématique qui a été abordée lors d’une conférence plénière.

À travers les réseaux sociaux et le brand content, les utilisateurs sont à la recherche d’une expérience et d’un story-telling. C’est le canal propice pour engager sa communauté en créant des contenus originaux qui reflètent les valeurs de sa marque. 

Conférence Social media et brand content E-marketing

Avoir une bonne stratégie social media, c’est avant tout :

  • Adapter son contenu à la plateforme
  • Véhiculer son image et ses valeurs sur chaque canal
  • Etablir une cohérence entre chaque plateforme

Il va de soi d’adapter son contenu à chaque canal puisque l’audience diffère sur chacune des plateformes. Mais vos campagnes doivent être cohérentes, il est primordial qu’on vous reconnaisse grâce à votre identité visuelle et votre Brand Content. Un Brand Content réussi, ce sont vos clients qui reconnaissent votre marque sans qu’elle soit mentionnée. 

Les chiffres clés par plateforme

Avant de rentrer dans les détails, il faut savoir que 57% de la population utilise les réseaux sociaux, ce qui représente 4,5 milliards d’utilisateurs !

Pinterest :

  • 65% de femmes et 35% des hommes qui utilisent la plateforme
  • Selon Pinterest, 83% des utilisateurs ont acheté un produit inspiré par un contenu de marque sur Pinterest

Snapchat :

  • 20 cessions en moyenne par jour
  • + 35 minutes passées sur le réseau social chaque jour
  • + 63% de snapchatteurs créent du contenu tous les jours sur l’application

Tiktok :

  • 45% de 25 ans et plus
  • 83% des utilisateurs TikTok se tournent vers la plateforme pour obtenir des avis sur des produits
  • 45% des utilisateurs voient les publicités TikTok comme créatives contre 29% en moyenne sur les autres plateformes

Les KPI des réseaux sociaux

Adopter la bonne méthode pour mesurer votre performance et votre ROI sur les réseaux sociaux n’est pas toujours une tâche facile. On a pu profiter de l’intervention des spécialistes de l’influence B2B, La Bridage Du Web. 

À cette occasion, ils nous ont parlé des différences entre l’influence B2B et B2C. Dans l’influence B2B, l’expertise et la crédibilité sont indispensables alors que les consommateurs sont plus à la recherche de popularité et de sincérité dans le milieu B2C. Mais une chose est sûre, ils ont un point commun, l’authenticité. 

Selon les intervenants, pour définir vos KPI, vous devez vous référer à vos objectifs ! Cela peut être de la notoriété ou de la conversion, à vous de choisir. 

Le live shopping

Très tendance en ce début d’année, le live shopping est au centre des stratégies marketing des entreprises. Très interactif et engageant, il aide à délivrer une expérience humaine et à retrouver l’expérience magasin en ligne. 

Une politique RSE

Ces dernières années, la prise en compte de la RSE est devenue un enjeu majeur pour l’intégralité des entreprises. On a pu aborder en conférence plénière la notion de “4good marketing”, un marketing qui prend en compte les transitions sociales et écologiques. 

Le “good” est né d’une philosophie d’entreprise ancrée par les dirigeants. Mais c’est aussi la capacité à la transmettre puisque pour perdurer, ce type de projet doit être porté par l’ensemble des équipes.

Les nouvelles réglementations sont nombreuses, obligeant les professionnels à intégrer ces nouveaux enjeux contemporains. Mais comment concilier performances économiques et développement durable ?

Le défi est de transformer ses nouvelles réglementations en opportunité pour continuer à prospérer dans son secteur. Il est à noter que les entreprises ayant une stratégie RSE ont 5 points de plus de confiance que les entreprises sans stratégie RSE. Les gens ont compris cette quête de sens, c’est un autre modèle économique qui vient s’inscrire dans le commerce.

Stratégie d’influence et conscience des marques

Pour nous parler de ce sujet, on a eu l’intervention de Cision, Orange et Le Club des Annonceurs, en conférence plénière. Ils nous ont informés que 97% des marketeurs pensent qu’une marque se doit de porter des engagements sociétaux et/ou environnementaux et 76% pensent même que c’est une question de survie.

Et les entreprises agissent puisque ces sujets ont déjà donné lieu à des actions concrètes pour 63% des entreprises et seulement pour 10% d’entre elles ces sujets ne sont pas d’actualité.

Voici quelques engagements que les entreprises ont pu prendre :

  • Des pratiques internes écologiques pour 89%
  • Le bien-être des salariés pour 70%
  • L’égalité homme/femme pour 68%

Mais pourquoi mettre en place de telles actions ? Pour plus de 30% des entreprises, la raison est de contribuer positivement à la société dans laquelle nous vivons, et pour 19% des entreprises, c’est le cadre légal et les nouvelles réglementations de plus en plus incitatives qui les poussent à agir. 

Conférence RSE E-marketing

Toujours dans une volonté de changement, 59% des entreprises ont une cellule dédiée à la RSE (+32 points en 2 ans). Mais c’est un territoire disputé, car seulement 8% des cellules dédiées à la RSE sont rattachées à la direction commerciale et 57% des interrogés estiment que la direction RSE empiète parfois sur le périmètre de la communication.

On apprend aussi durant cette conférence qu’en interne, 53% des communicants pensent avoir assez de pouvoir et de légitimité, 64% pensent avoir assez d’influence, 27% pensent avoir assez de budget… pour faire changer les choses ! 

Les images produits 

Les images produits sont aussi très en vogue pour aider à la conversion de vos prospects. Nous avons eu la chance de profiter de l’intervention de Grand Shooting pour nous parler de la place de l’intelligence artificielle dans les images produits. 

Leur réputation n’est plus à faire, les images produits sont devenues incontournables dans le domaine marketing. Ils nous ont livré quelques chiffres à ce propos :

  • 700 000 photos sont publiées chaque minute sur Instagram 
  • 81% des internautes classent comme 1er frein à l’achat des images produits peu visibles ou de mauvaise qualité.

L’intelligence artificielle, quant à elle, permet notamment de se concentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée. 

Rappelez-vous, une présentation de votre produit incohérente est une cause de non conversion :

  • Avoir des images produits n’ayant aucun lien entre elles peut diminuer votre taux de conversion
  • La taille de l’image influence la vitesse d’écoulement des produits

L’e-mail, toujours le canal phare des professionnels

Durant l’événement, on a aussi beaucoup entendu parler d’e-mailing. Utilisé depuis toujours dans le marketing, ce canal est-il aussi efficace qu’auparavant ? 

Dans une conférence animée par Adobe, on a appris qu’en 2020, 306.4 milliards d’e-mails ont été envoyés et reçus chaque jour dans le monde. Les prévisions indiquent que ce nombre va augmenter à 376,4 milliards d’ici 2025.

On a aussi retenu lors de la conférence de Vidata que 68% des professionnels marketing estiment que l’e-mail est le meilleur canal pour mener une stratégie d’engagement client.

À ce sujet, Sendinblue nous a aussi partagé les secrets d’une campagne d’e-mailing qui arrive à destination. En quelques points, la délivrabilité c’est :

  • La clé du succès de votre stratégie d’e-mail marketing
  • Gagner la course à l’intox face à la concurrence
  • La garantie d’une bonne expérience client
  • Des clients engagés auprès de votre marque

La pertinence de vos contenus va aussi impacter votre délivrabilité. En effet, plus vos campagnes sont intéressantes, plus votre taux d’ouverture et de clic sera important. De ce fait, votre réputation en tant qu’expéditeur sera améliorée, impactant directement votre délivrabilité. 

Dans cette même optique, pour personnaliser au maximum vos e-mails et booster vos performances, vous devez connaître le plus possible vos clients. Segmenter votre base de contact s’avère aussi être indispensable pour aller plus loin dans la personnalisation.

Pour encourager l’ouverture, vous devez perfectionner l’objet de votre mail ! C’est le premier élément que voit votre destinataire. Il doit être en parfaite adéquation avec le contenu de celui-ci et sa longueur doit être comprise entre 30 et 50 caractères. La personnalisation est aussi un élément incontournable pour booster vos performances et les verbes d’action sont toujours la bienvenue. 

Un aspect plus technique est à aborder pour être sûr d’avoir une bonne délivrabilité. Vous devez vous authentifier comme étant un expéditeur digne de confiance. Sendinblue vous conseille de “préchauffer votre adresse IP”, cela vous permettra de ne pas atterrir dans les spams. 

Il s’agit d’augmenter vos volumes d’envoi progressivement sur plusieurs semaines pour habituer les serveurs destinataires. De même, évitez les pics d’activité, restez stable dans l’envoi de vos e-mails.

Enfin, un élément clé pour avoir des campagnes d’e-mails efficaces est de nettoyer sa base de contact. Vos utilisateurs inactifs viennent parasiter vos envois donc classez-les et essayez de les réactiver grâce à des campagnes spéciales. Si elles échouent, supprimez-les de votre base.

Le SEO, toujours un indispensable  

C’est un élément majeur dans la construction d’une bonne stratégie marketing. Il est indispensable pour augmenter votre visibilité mais elle demande une certaine expertise. 

Pour mettre en place une bonne stratégie SEO, Textbroker et SmartKeyword vous conseillent de :

  • Montrer votre expertise à travers des contenus de qualité
  • Donner confiance aux utilisateurs
  • Avoir des backlinks de qualité 

Pour cela, il faut publier des contenus régulièrement, mettre à jour vos informations et évidemment ne pas plagier les autres sites. 

Lors de la rédaction de vos contenus, un intervalle de mots est à prendre en compte. En fonction de la longueur de vos contenus, ils seront mieux placés sur les pages Google. Le top 1 est en moyenne à 1500 mots et le top 2 à 2000 mots.

Enfin, si vous souhaitez développer votre contenu à l’international, il est indispensable de faire une recherche de mots clés locale, traduire ou produire du nouveau contenu et faire appel à des rédacteurs locaux. 

La stratégie Social Ads

Le social ads est aussi une stratégie très fréquemment utilisée par les entreprises pour atteindre leurs cibles. Ad’s up consulting nous dévoile quelques conseils pour que celle-ci soit efficace. En 2018, une bonne stratégie social ads reposait sur une bonne :

  • Segmentation de vos audiences
  • Stratégie d’enchères manuelles 
  • Micro-optimisation

Alors qu’en 2022, elle a bien évolué, elle repose maintenant sur :

  • Une automatisation et audience large
  • Des publications créatives / du contenu visuel
  • Un message publicitaire

Selon Facebook, 57% de toutes les conversions sont générées par la pub et non la marque, le produit, le targeting.

Ils nous ont aussi révélé les contenus publicitaires indispensables pour vos campagnes :

  • Les UGC 
  • Avis/ notes clients – relation de presse
  • Motion design 
  • Appel via USP

La vidéo est de plus en plus en vogue notamment avec l’engouement autour de TikTok qui a remis au goût du jour cette pratique. Voici les 4 bonnes pratiques SMA first pour les publicités vidéo : 

  • L’intégration d’un scroll stopper pour capturer l’attention (des couleurs contrastantes, des cuts, un zoom, un flou…) 
  • Les formats courts pour une mémorisation publicitaire (des vidéos de 15,30 secondes avec un message dans les 3 et 5 premières secondes pour retenir l’audience)
  • La conception sound-off pour assurer la compréhension du message 
  • Respecter les formats des placements pour offrir une expérience

De la vidéo… mais pas que ! Il est aussi indispensable de diversifier mon mix média et de varier vos contenus pour toucher le plus de monde possible.

Lors de cette conférence, Ad’s up consulting nous informent aussi des bonnes pratiques créatives à adopter :

  • Un logo visible
  • Un visuel attractif et vertical
  • Utilisation d’un texte clair et audacieux
  • Ajouter un CTA clair et incitatif au clic
  • Se concentrer sur le début des annonces pour générer des performances optimales
  • Stimuler l’urgence. garder la création publicitaire simple et concise avec un message clé clair
  • Présenter clairement l’offre avec une image de marque forte
  • Placer un appel à l’action visuel fort sur le cadre d’ouverture pour inciter à l’action

Présentation de l’événement

Cette année, le salon E-Marketing Paris a eu lieu du 29 au 31 mars 2022, Porte de Versailles, Pavillon 4. En 2019, cet événement a réuni 285 exposants, présents pour 189 conférences et workshops. Sur le même temps, vous pouvez également assister au salon Stratégie Clients. Le thème de cette édition 2022 du E-Marketing Paris est le suivant : “Sublimez votre marketing avec la potion magique : Meta, Insta, 4Good et sans cookies”.

Ce thème répond à l’évolution constante du monde digital, notamment avec le développement à tâtons du metaverse et du web 3.0, ainsi que l’abandon des cookies-tiers dans le respect du RGPD. Le développement technologique permet également la décentralisation des paiements et l’introduction de la blockchain, permettant d’anonymiser les données personnelles et de créer de nouvelles formes de tokens (NFT).

L’heure est également à la responsabilité, pas seulement quant aux données personnelles des utilisateurs, mais également l’écologie, avec la prise en compte des enjeux climatiques par l’engagement des marques développant leur RSE.

Toutes ces applications peuvent vous aider à développer votre entreprise, vous aidant dans la mise en place de stratégies marketing efficaces ainsi que dans la recherche et la mise en place de processus alternatifs.

Le concept du salon

Les salons E-Marketing et Stratégie Clients réunissent 285 exposants (163 du côté E-Marketing, 122 du côté Stratégie Clients) et séduisent 16 000 visiteurs, qui viennent découvrir l’ensemble des solutions de marketing digital et de relation clients proposées par l’écosystème.

Ces 3 jours sont rythmés par des conférences, des ateliers solutions ainsi que des workshops. L’objectif est de trouver l’ensemble des solutions permettant de booster votre chiffre d’affaires.

Emarketing Paris 2022

Les partenaires de l’E-Marketing Paris 2022

Le salon E-Marketing Paris a le soutien de divers sponsors, partenaires institutionnels, médias et études.

En tant que Gold sponsor, on retrouve SalesApps, solution d’optimisation de la performance commerciale en alignant Sales et Marketing. Cette application est utilisée par des leaders de leur industrie, comme EDF, France TV Publicité, Allianz, … 

SalesApps a obtenu le trophée de la meilleure application de Présentation Commerciale et le trophée de la meilleure solution de Remote Selling.

Les visiteurs du salon

E-Marketing et Stratégie Clients attirent une grande quantité de visiteurs, comme mentionné précédemment. Ceux-ci ont divers profils :

  • 49% des visiteurs viennent d’entreprises employant entre 1 à 99 salariés
  • 44% des visiteurs sont Directeurs / Responsables Marketing, et 17% sont PDG / DG / Gérants / DGA
  • 35% des visiteurs appartiennent au secteur d’activité E-commerce / VAD / Internet

Ce n’est pas tout, ce salon est l’occasion pour vous de rencontrer des Responsables / Directeurs Information, Commerciaux ou Communication, pour ne citer que cela, venant d’entreprises diverses et variées dans les secteurs d’activité de la Communication / Marketing / Publicité, la Banque / Finance / Assurance, et bien d’autres.

Les conférences de l’E-Marketing Paris 2022

Le salon est rythmé par diverses interventions de professionnels, organisées afin de répondre aux problématiques et interrogations levées par le thème.

29 mars 2022 :

  • “Email Marketing & RSE : Quelles actions pour des campagnes éthiques, inclusives et durables ?” organisée par Dolist, entre 10h15 et 11h ;
  • “Emplifi Best Practices : Comment booster ses ventes en ligne ?” organisée par Emplifi, entre 10h15 et 11h ;
  • “De l’importance d’une influence éthique et plus transparente pour votre stratégie Social Media” organisée par OnlySo, entre 10h45 et 11h45 ;
  • “Visibilité médias : 3 méthodes à employer de toute urgence pour être lu, vu et entendu”organisée par Cision, entre 11h15 et 12h ;
  • “La fin des cookies tiers : Comment s’y préparer en 2022 ?” organisée par OneTrust, entre 11h15 et 12h.

30 mars 2022 :

  • “Les avis clients comme levier marketing d’acquisition : le retour d’expérience d’Europcar Grand Ouest !” organisée par Guest Suite, entre 10h15 et 11h ;
  • “Ma campagne a tout d’une grande! – Comment déployer une stratégie d’acquisition digne d’un grand compte lorsqu’on est une petite entreprise ?” organisée par Full Performance, entre 10h15 et 11h ;
  • “Comment créer une (vraie) synergie SEO / SEA?” organisée par SmartKeyword, entre 10h15 et 11h ;
  • “Refondre ou créer son site sans catastrophe SEO : Le top des actions ROIstes” organisée par Cybercité, entre 10h45 et 11h45 ;
  • “Comment booster sa stratégie vidéo avec PlayPlay” organisée par PlayPlay, entre 11h15 et 12h.

31 mars 2022 :

  • “Comprendre et utiliser efficacement le Big Data & l’Intelligence Artificielle dans le marketing et les études” organisée par Survey-Magazine et Soft Concept, entre 10h15 et 11h ;
  • “Conquête de cibles à hauts potentiels grâce à l’ABM” organisée par Nomination entre 10h15 et 11h ;
  • “Quelles clés pour mettre en place votre stratégie de Sales Enablement et booster votre force de vente ?” organisée par Okalys, entre 11h15 et 12h ;
  • “Vidéo conversationnelle, le vrai GAME CHANGER du service clients en 2022 !” organisée par Opportunity, entre 11h15 et 12h ;
  • “Comment mettre en place une stratégie Content Marketing performante ?” organisée par Cybercité, entre 12h15 et 13h ;

“Construire une stratégie d’influence efficace” organisée par My Digital Week et la Brigade du Web, entre 14h et 15h.

E-Commerce Nation
E-Commerce Nation est le 1er Web Media E-Commerce en France et un centre de formation e-commerce.
communauté slack - blanc
Rejoignez
la communauté

Échanger à tout moment
avec la communauté de +1200 explorateurs, 
16 experts et 25 ambassadeurs.

picto newsletter-blanc
Recevez
la newsletter

Recevez chaque semaine,
les astuces du e-commerce.