Economisez en améliorant votre taux de conversion

Le taux de conversion est un indicateur clef pour un site e-commerce. Il vous faut en permanence développer votre stratégie de vente en ligne dans le but d’accroître votre chiffre d’affaires. Cependant, l’amélioration de ce taux nécessite souvent de investissements qui peuvent se révéler conséquents mais pas forcément nécessaires.

Afin d’éviter des frais superflus liés au développement de votre site web ou à la restructuration de contenus, nous vous livrons quelques conseils pour encourager les visiteurs à effectuer leurs achats sur votre site.

1. Établir des objectifs clairs :

La première étape pour améliorer votre taux de conversion est évidemment celle de la mise en place de votre stratégie. Vous devez donc déterminer des objectifs clairs et atteignables qui serviront de fil rouge à la mise en place de votre e-commerce.

Prenez en compte les activité de votre site web et de ses besoins : Réserves, vente de produits ou services, souscripteurs, leads…

2. Communiquer avec des mots, mais aussi avec des images et vidéos :

Rédigez une proposition de valeur claire et expliquez-la de façon brève et concise. Si l’information que vous offrez est claire et groupée, il sera plus facile qu’elle soit comprise. Il est très important de prendre en compte le fait que les utilisateurs sont des humains, qui s’attendent à ce qu’on leur parle dans leur langue et pas comme des robots impersonnels. Humanisez votre site en créant une vraie relation avec l’internaute.

Les images et les vidéos sont deux autres éléments essentiels qui aident aussi à générer de l’empathie et peuvent ainsi guider le consommateur dans son processus d’achat.

3. Guider l’utilisateur pour attirer son attention :

Attirer son attention et privilégier une action unique est indispensable. Offrir différents appels à l’action (ou Call to Actions) sur un même écran peut être dangereux.

Encourager, défier et inviter sont des moyens pour attirer l’attention du futur client.

Citons ci-après quelques conseils fondamentaux :

  • Diviser le processus en étapes de façon visuelle.
  • Alléger le formulaire de coordonnées : nombre de champs (les afficher que lorsque cela est nécessaire), taille adaptée… Contentez-vous de ce dont vous avez besoin pour facturer et livrer.
  • Utiliser une colonne unique.
  • Suggérer des exemples dans les listes déroulantes ou utiliser des éléments auto-remplis.
  • Offrir une aide et des indications claires.
  • Valider les champs à compléter en temps réel.
  • Éliminer le bruit visuel comme l’utilisation des signes de ponctuation, virgules…
  • Indiquer un appel à l’action visible, bien situé et explicatif.

Il est nécessaire de prêter une attention particulière aux moments clefs comme les inscriptions ou les achats et éviter, à ces moments, l’apparition de banners ou animation afin de ne pas distraire l’utilisateur.

4. Donner confiance :

Pour instaurer la confiance sur votre site web, multipliez les éléments de rassurance. Par exemple, en offrant un numéro de contact visible, en faisant référence à l’équipe humaine qui forme l’entreprise, en offrant des témoignages d’utilisateurs ou de clients réels sur lesquels le visage est visible, ou en encourageant le système d’avis et de commentaires. La notation des produits par les consommateurs (petites étoiles) et la possibilité de laisser des commentaires, ainsi que des « j’aime » sont devenues de très bonnes pratiques en e-commerce.

Prendre soin de sa réputation sur les réseaux sociaux et actualiser son contenu marquera des points à l’heure de choisir entre votre site web ou un autre.

5. Présenter seulement ce dont l’utilisateur a besoin :

Selon la Loi de Hick, plus l’utilisateur à de choix et plus il lui faudra de temps et d’effort pour prendre une décision. Il est important de résumer et d’anticiper ce dont l’utilisateur a besoin. Moins l’utilisateur à de choix et plus il sera rapide pour lui de prendre une décision.

6. Utiliser un outil d’A/B Testing :

Il est parfois difficile de savoir vraiment ce qui marche sur un site internet, ce qui a un impact positif et, à l’inverse, ce qui a un impact négatif. Il existe plusieurs outils d’A/B Testing qualitatifs. Vous pourrez proposer deux versions différentes d’une même page qui diffèrent uniquement selon un critère précis, comme par exemple la position de tel ou tel bouton call to action. Une partie de vos visiteurs atterrira sur la version A, l’autre partie sur la version B. Il suffit d’analyser ensuite les résultats pour savoir la version qui offre le meilleur taux de conversion.

 

Pour récapituler, le taux de conversion est certainement l’indicateur clé à prendre en compte dans la gestion de votre site e-commerce. Il importe peu d’avoir un excellent trafic si le taux de conversion de votre site est faible. Cela signifie que vos produits ne sont pas suffisamment attractifs, vos prix trop élevés ou l’expérience utilisateur négative pour les internautes. L’amélioration de ce taux doit donc être au cœur de votre stratégie. Vous devez en premier lieu identifier les leviers qui vous permettront de l’améliorer et ensuite mettre en place les actions correctives. L’avantage c’est  qu’il est possible d’améliorer votre taux de conversion sans pour autant investir massivement dans votre  site. Des actions simples, comme l’ajout de visuels, un ton adapté ou l’ajout de call-to-action peuvent avoir une efficacité immédiate sur le développement de vos ventes en ligne.

 

  • 10 Posts
  • 0 Comments
Directrice Marketing et de Communication de l'entreprise Fonvirtual, entreprise spécialisée dans la commercialisation de standards virtuels, de numéros virtuels, de fax par internet et dans d'autres services de valeur ajoutée de télécommunications d'entreprise. Passionnée et spécialisée dans le digital et le web marketing, j'interviens régulièrement sur des blogs et réalise des activités de consulting pour de grands groupes.