Vous n’arrivez pas à obtenir de bons résultats en faisant du content marketing (marketing de contenu), ou vous pensez que cette technique ne fonctionne pas ?

Contrairement à ce que vous pouvez penser, la stratégie de content marketing permet d’obtenir trois fois plus de clients que les annonces au Paiement Par Clic (PPC), selon le Content Marketing Institute (CMI).

De plus, le CMI nous apprend que près de la moitié des entreprises (42 %) ont un professionnel qui consacre son temps précisément au développement et à la programmation de contenus liés à leur marque.

Cependant, le content marketing n’est pas quelque chose de facile à mettre en place et tout le monde ne maîtrise pas ce domaine.

En effet, beaucoup d’erreurs sont commises par les entreprises en ce qui concerne le content marketing.

Sous-évaluer l’intérêt des clients, utiliser le Clickbait sur son site e-commerce, ne pas prendre en compte le référencement naturel ou ne pas faire un site adapté au mobile font partie des principales erreurs des e-commercants.

Il peut être intéressant de suivre les exemples de professionnels du content marketing pour s’inspirer et créer ce genre de contenu. Mais il peut également être instructif d’observer et analyser les erreurs constantes pour ne pas les reproduire. Ci-dessous, nous allons étudier une sélection de 7 erreurs courantes qui concernent le content marketing.

Quelles sont les erreurs les plus courantes dans le marketing de contenu ?

Saviez-vous que les formats les plus couramment utilisés pour le content marketing sont les blogs, les réseaux sociaux et les études de cas ?

Quel que soit le format que vous utilisez pour développer votre stratégie, vous devrez éviter à tout prix de faire les erreurs suivantes :

Produire du contenu sans fixer de buts et d’objectifs précis

Comme dans toute autre stratégie de marketing, il est important de travailler avec des buts et des objectifs définis.

Combien de visites e-commerce souhaitez-vous générer par mois, combien d’abonnés souhaitez-vous toucher, combien de conversions issues du marketing de contenu voulez-vous toucher ? Avant de commencer une campagne de content marketing, vous devez répondre à ces questions. Fini les réponses comme « beaucoup de personnes » ou encore « le plus possible ». Il faut se fixer des objectifs quantitatifs atteignables pour qu’ainsi, ces derniers soient atteints. Vos objectifs doivent être considérés comme S.M.A.R.T, c’est à dire Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalisables et « Temporellement » définis.

La nécessité de se fixer des objectifs à court, moyen et long terme a un but en soi : enregistrer des données utiles et quantifiables dans le présent, les comparer aux données passées pour ainsi déterminer si vous améliorez vos performances. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez au moins comprendre que votre stratégie n’est pas forcément la plus adaptée à votre business. Il faudra donc la modifier, voire la changer, afin d’atteindre vos objectifs.

Ne pas tenir compte des intérêts du client

Une autre erreur à éviter dans le content marketing est d’oublier le client. Certains blogs d’entreprise abusent des publications centrées principalement sur leurs employés et sur la culture de l’entreprise.

Bien que les petites exclusivités qui se passent dans les coulisses puissent susciter de l’intérêt auprès de votre cible, celles-ci ne devraient jamais être le fondement d’une telle stratégie.

Toutes les stratégies de content marketing doivent s’orienter et se baser sur les besoins et attentes du client de l’entreprise. L’objectif est de comprendre et connaître les intérêts et préoccupations précises de votre client. À partir de ce moment-là, votre contenu deviendra intéressant aux yeux de votre cible et celui-ci pourra en tirer une véritable valeur ajoutée.

Par exemple, si votre site e-commerce vend des chaussures orthopédiques, vous ne devrez pas créer du contenu lié uniquement aux avantages de ces produits. Vous devrez également vous concentrer sur les soins des pieds avec des oignons et d’autres affections qui concernent votre consommateur.

Pourtant, un grand nombre d’entreprises commettent l’erreur de se focaliser uniquement sur leur produit, en mettant ainsi de côté les besoins du principal intéressé, c’est à dire leur client.

Selon une étude de Rapt Media, plus de la moitié des utilisateurs (55%) affirment ne pas être intéressés par le contenu de marque en raison de son manque de pertinence et de valeur. C’est effectivement un élément essentiel à prendre en compte lorsque vous souhaitez mettre en place une stratégie de content marketing.

Parier sur Clickbait et oublier la qualité

Le contenu Web qui vise exclusivement à attirer un maximum d’internautes afin de générer un maximum de trafic au dépit d’un contenu qualitatif a un nom et s’appelle le Clickbait (ou littéralement « appât à clics »).

Dans le domaine du marketing, plus de clics signifie forcément plus d’opportunités de vente. Il n’est donc pas surprenant que certaines marques parient sur l’utilisation de titres et d’approches dites « Clickbait ».

Mais c’est une pratique très préjudiciable pour la réputation de votre site e-commerce, surtout lorsqu’elle coïncide avec un manque de qualité. C’est, sans aucun doute, l’une des plus grandes erreurs dans le content marketing. Même si cette « stratégie » va amener plus de trafic sur votre site pendant une durée indéterminée, celui-ci ne sera pas qualifié et n’entraînera donc pas plus de vente. Il faut toujours avoir à l’esprit que la qualité prime avant tout sur la quantité dans le domaine du content marketing.

D’autre part, les sites de vente en ligne doivent abandonner le ton commercial lorsqu’ils communiquent via leur blog ou les réseaux sociaux par exemple. Au lieu d’essayer de vendre quelque chose, vous devrez vous efforcer d’ajouter de la valeur à vos lecteurs. C’est en effet un travail sur le long terme qui permettra de satisfaire vos clients pour qu’ils se dirigent ensuite « naturellement » vers votre site e-commerce.

Sous-estimer les utilisateurs mobiles

La progression du trafic mobile a été impressionnante ces dernières années. Selon les données de Statista, 27,1% des internautes se sont connectés à partir de leur mobile en 2014.

Moins de trois ans plus tard, ce pourcentage a dépassé les 50 %. Aujourd’hui, plus de la moitié des consommateurs en ligne utilisent des mobiles et des tablettes pour surfer sur le web. Ne pas les prendre en compte serait donc une faute qui pourrait vous mettre sur la touche.

Ce serait donc une erreur d’oublier ces utilisateurs, appelés « mobinautes », lors de la conception de campagnes de content marketing. Tout d’abord, votre site doit être compatible avec les mobiles, mais pas seulement. Votre blog et autres médias doivent également être compatibles avec les mobiles et les tablettes. Une site e-commerce qui n’est pas « mobile-friendly », c’est à dire qui n’est pas ergonomique et lisible sur mobile, vous fera donc perdre un nombre conséquent de prospects.

Sous-estimer l’importance du référencement naturel

Diverses études ont montré l’importance du trafic SEO par rapport au trafic payant (SEA).

Les utilisateurs sont plus enclins à cliquer sur les résultats organiques que sur les annonces au Paiement par Clic (PPC). Les internautes sont en effet de plus en plus réticents quant à l’usage des liens sponsorisés et de la publicité payante en général.

D’autre part, le référencement naturel fait partie de l’essence même du content marketing. Si le référencement naturel de votre site n’est pas optimal, c’est généralement dû à un manque de valeur ajoutée de la part de votre site. En effet, si votre stratégie n’est pas basée sur du contenu qualitatif, votre site ne remontera pas dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERPs).

Par conséquent, sous-estimer l’importance du SEO aura logiquement un impact négatif sur votre campagne de marketing.

Ne pas publier de contenu « evergreen » (intemporel)

L’universalité est une qualité recherchée par toutes les marques à propos de leurs produits.

Coca-Cola, McDonald’s et d’autres géants veulent que leurs produits ne soient jamais démodés. Que leurs produits satisfassent autant les précédentes générations que les générations futures.

De la même manière, les spécialistes du content marketing s’efforcent de faire en sorte que leurs stratégies aient un impact durable dans le temps. Cependant, beaucoup d’entre eux sous-estiment le contenu « evergreen », le contenu qui « ne meurt pas ».

Ce type de contenu se caractérise par une durée de vie utile dites « illimitée », par opposition à du contenu fondé sur des dates précises ou sur des données précises qui seront utiles pendant un délai relativement court. Ce dernier a pour objectif de rester d’actualité bien longtemps après sa parution. En d’autres termes, vous vous devez de vous creuser la tête pour proposer du contenu qui va intéresser votre lecteur, et ce peu importe la période donnée.

 

Par exemple, si vous êtes dans le domaine de la cuisine, vous pouvez créer un tutoriel sur “comment faire de la pâte feuilletée en 5 étapes”. Ce genre de contenu n’est pas “périssable” dans le temps et pourra toujours intéressé votre cible. La période où votre cible lira votre article n’aura pas d’importance : il sera toujours d’actualité.

Oublier de mesurer et d’optimiser les résultats

L’importance d’établir des buts et des objectifs précis a été mentionnée plus haut. En ce sens, une autre des erreurs les plus fréquentes dans le content marketing est d’oublier de mesurer les résultats obtenus grâce à cette pratique.

Il s’agit d’une faute qui témoigne d’une grande négligence et qui doit être évitée à tout prix.

Il est important de tout savoir sur le comportement de l’utilisateur dans l’application, le blog ou le format de content marketing utilisé : abonnements, visites e-commerce, taux de clic, taux de rebond, temps de lecture moyen, etc.

Ces données sont précieuses parce qu’elles nous « parlent » du succès ou de l’échec de la stratégie mise en place !

Mais il ne suffit pas de mesurer les résultats : il faut aussi les optimiser. Par exemple, si certains contenus ont peu de visites et des taux de rebond supérieurs à la moyenne, le message sera clair : ils n’intéressent pas ou n’ajoutent pas de valeur aux utilisateurs. Que faire ? Ne pas reproduire les mêmes erreurs à l’avenir et comprendre ce qui n’a pas marché.

Conclusion

En bref, si vous avez mis ou souhaitez mettre en place une stratégie de content marketing, ces pièges et erreurs doivent être étudiées attentivement pour éviter de les reproduire à l’avenir. Une fois ces erreurs comprises, vous aurez déjà accompli une grande part du travail. Cependant, la liste proposée n’est pas exhaustive et il existe un bon nombre d’erreurs à ne pas commettre si vous souhaitez proposer un contenu de qualité, intéressant et apporteur de valeur pour votre cible.

N’hésitez plus et mettez en place dès maintenant votre stratégie de content marketing !