Pour faire face à leurs concurrents, pour répondre à des nouveaux besoins et attentes des consommateurs et pour répondre à des problématiques liées à leur organisation interne, les entreprises doivent procéder à une transformation numérique.

L’industrie 4.0 fait allusion à la quatrième révolution industrielle (les 3 premières étant la mécanisation, l’industrialisation et l’automatisation). Elle désigne une nouvelle génération d’usines connectées, robotisées et intelligentes. Le recours à l’internet des objets ainsi qu’aux systèmes cyber-physiques permet de rendre les systèmes de production plus clairvoyants.

L’industrie 4.0 vient donner aux sociétés:

  • L’optimisation de la maintenance des outils de production
  • Un recentrage sur le bien-être et la sécurité du personnel de production
  • La qualité et la traçabilité des produits fabriqués
  • L’optimisation et la flexibilité de la production qui s’adapte à la demande en temps réel
  • L’efficacité énergétique, pour une usine écologique, économique et moins dépendante énergétiquement

Différence entre “Bricks and Mortar” / “Click and Mortar” / “Pure Player”

Il est possible d’identifier différents types d’entreprises selon l’activité qu’elles effectuent. Les “Bricks and Mortar” désignent une appellation anglo-saxonne qui est donnée aux entreprises traditionnelles censées être faites de briques et de mortier c’est-à-dire les entreprises physiques. “Click & Mortar” est un produit hybride, représentant les entreprises traditionnelles qui ont aussi une activité en ligne. S’appuyer sur son réseau de boutiques physiques afin de développer ses ventes en ligne permet de créer plus d’interactions avec sa clientèle et de convaincre les derniers réfractaires à l’achat sur internet. Tout est fait pour faciliter la vie du client, lui éviter le stress des files d’attente ou des ruptures de stock. Les entreprises appelées Pure Player sont des entreprises qui exercent leur activité exclusivement en ligne.

Le développement de l’économie numérique a propulsé le monde dans une nouvelle révolution industrielle. Elle est considérée comme un vecteur de la croissance, productivité et la compétitivité des états.

De plus en plus d’industries physiques tendent vers des services à abonnements ou services en ligne, pouvant rayonner sur de nombreux secteurs.

Le digital est venu redéfinir l’approche aux œuvres numériques

La digitalisation a un impact sur le monde qui nous entoure et les œuvres numériques ne sont pas en reste et sont également touchées de plein fouet par ce phénomène qui est venu totalement reconsidérer et métamorphoser ce domaine.

Transformation digitale de l’industrie musicale

L’industrie du disque a un passé florissant ; jusqu’aux années 2000 d’ailleurs, elle avait toujours le vent en poupe. Cependant, à l’ère de la numérisation, débute la crise du disque. En effet, à partir de 2007, les ventes de disques s’effondrent littéralement pour laisser place à la musique dématérialisée sous format mp3. Les nouveaux rois de l’industrie musicale deviennent très vite un tout autre type d’acteur tels que Spotify, Deezer, Apple Music ou Youtube. Cette nouvelle industrie vient tout simplement réapprendre aux consommateurs une manière inédite d’écouter de la musique avec une augmentation frénétique du nombre d’écoutes en streaming.

Changement drastique du monde filmographique

A l’heure de la numérisation, le domaine de la filmographie a particulièrement évolué en très peu de temps. En effet, on est maintenant loin de la location de DVD dans les petits magasins autrefois dédiés à cela.

Dorénavant, l’utilisation du streaming de films en ligne a remplacé cette pratique tout comme le téléchargement de films, et de nouveaux acteurs numériques ont émergé tel que Netflix, un service de diffusion en streaming qui permet à ses membres de regarder une grande variété de séries TV, films, documentaires, sur des milliers d’appareils connectés à Internet. L’essai de la plateforme est gratuit pendant 30 jours puis fonctionne sous forme d’abonnement mensuel, permettant de fidéliser la clientèle.

L’évolution de l’industrie des jeux vidéo

Il est certain que vous vous détenez un souvenir lointain des consoles des années 90 telle que la célèbre Sega qui fonctionnait avec un système de grosses cassettes à insérer dans la console. Aujourd’hui, la numérisation de l’industrie des jeux vidéo est si grande que ce genre de machine nous paraît comme une antiquité. D’ailleurs, des plateformes en ligne permettent dorénavant de suivre son joueur préféré en pleine partie. Il existe notamment “Twitch”, une plate-forme collaborative américaine qui permet de regarder des vidéos de joueurs en direct. “Stadia” est son principal concurrent puisque c’est également une plateforme de jeux vidéo à la demande en streaming dans le cloud. Pour fonctionner, Stadia s’appuie sur l’expertise en matière de cloud computing à fort trafic de Google.

Pour conclure, on peut donc dire que l’évolution des industries traditionnellement physiques vers le digital constitue un élément phare de l’industrie 4.0 qui a soumis les entreprises à se développer et à se réinventer d’une autre manière pour être toujours dans l’air du temps.

Crédit image : Dighital