Facing : Comment rendre attractif son point de vente ? 

E-Commerce Nation

21.10.2022


Facing

ARTICLE | E-MERCHANDISING | PRODUIT / PIM / MDM

Le facing est un terme souvent utilisé pour les grandes surfaces, associé au long linéaire de produits. Cependant le facing concerne également tous les autres commerces afin de mettre en valeur les produits proposés à la vente.

Les consommateurs sont attirés par des éléments visuels et faciles de compréhension, le facing est donc là pour favoriser l’attractivité des produits et booster les ventes du commerce. Définir une stratégie sur l’implémentation des produits au sein d’un magasin est alors crucial pour pérenniser les ventes.

Le merchandising représente un ensemble de méthodes permettant d’attirer les consommateurs vers les produits mis en vente, le facing fait partie d’une de ces méthodes.

Vous souhaitez en savoir plus sur le facing ? À travers cet article, nous définirons ce qu’est le facing, son importance, les différentes techniques possibles et comment l’optimiser. 

Qu’est-ce que le facing ? 

En marketing, le facing représente l’ensemble des produits que le consommateur à devant lui lorsqu’il se retrouve devant un rayon. Ce terme anglais se traduit par le mot “façade” en français. 

En effet, le facing désigne la disposition des produits sur un linéaire, c’est une méthode de mise en avant des articles permettant de les placer d’une certaine manière pour attirer le consommateur. 

Pour cela, chacune des références de produit ont une place bien définie dans le rayon, celle–ci étant négociée en amont par les fournisseurs ou décidée par la marque. Différents éléments sont alors pris en compte pour négocier ces emplacements. 

Quel est l’intérêt du facing ? 

L’intérêt de faire un bon facing pour un magasin est de transmettre une bonne image auprès des consommateurs. C’est une excellente technique pour booster le chiffre d’affaires d’un point de vente en réussissant à mettre en avant des produits susceptibles de plaire aux acheteurs. 

Pour les fournisseurs, l’intérêt de positionner leur produit a des endroits spécifiques permet de mettre en valeur ces produits afin de donner envie aux consommateurs de les acheter. Un facing optimisé va donner un maximum de visibilité à une référence par exemple, en la plaçant sur le rayonnage qui sera situé à la même hauteur que le consommateur. 

Quels sont les différents types de facing ? 

Il existe différentes manières pour mettre en avant des produits dans un rayonnage, notamment dans les grandes surfaces, certaines marques choisissent des techniques différentes pour se différencier afin de gagner en visibilité.

Le facing vertical

Cette méthode consiste à réaliser un facing dit “vertical”, c’est-à-dire, l’ensemble des produits d’une même référence est présenté sur chaque étage du rayonnage avec un nombre de produits identiques sur chaque niveau. Par exemple, une marque de café peut décider de positionner sa référence de produit de façon à avoir une largeur de trois façades de packagings produits sur chaque niveau du rayonnage.

Facing
Facing vertical

Cette mise en rayon permet aux clients de mieux comparer les produits entre eux grâce à un rangement net. Cependant, cette technique peut être plus complexe à mettre en place dans les petits magasins, car elle nécessite beaucoup d’espace.

Le facing horizontal

Il consiste à présenter l’ensemble des produits d’une même référence sur une partie d’un seul étage du linéaire. Imaginons cette fois-ci, que le fournisseur de café veut positionner ses produits sur le niveau 5 et 6 et sur toute la largeur du linéaire. 

Facing horizontal
Facing horizontal

Cette disposition permet aux consommateurs de positionner leurs yeux directement sur le produit qui est situé à la même hauteur que lui. De plus, cette disposition permet de s’adapter au mouvement de l’œil du consommateur. Cette méthode permet d’optimiser la place des rayons en utilisant peu d’espace, elle permet de s’adapter à n’importe quel magasin.

Le facing vertical et horizontal

Un magasin peut choisir de mixer ces deux techniques vues juste avant, cela permet de diversifier le rangement dans les rayons afin qu’il soit plus attrayant aux yeux du consommateur. Par exemple, sur une partie du linéaire, on peut y retrouver des produits identiques sur chaque niveau et sur l’autre partie, une même référence de produit peut être présente sur plusieurs niveaux.

Facing vertical et horizontal
Facing vertical et horizontal

Comment faire un facing optimisé ? 

Pour réussir le facing de ses produits, il est important de comprendre quels sont les emplacements les plus intéressants du linéaire et les plus favorables qui vont permettre d’attirer les consommateurs. D’autres éléments décisifs entrent en compte pour optimiser l’implémentation des produits et leur attractivité.

Choisir les bonnes zones

Un magasin est composé de plusieurs zones, de même pour les rayons, certaines sont plus favorables de générer des ventes du fait de leur positionnement.

Ces zones favorables aux actes d’achat sont appelées les “points chauds”. Dans un magasin, ils représentent les endroits qui sont les plus visibles par les consommateurs, ils se situent le plus souvent sur leur parcours d’achats.

Dans un rayonnage, les points chauds représentent les niveaux situés à la hauteur des yeux du consommateur, entre 1m10 et 1 m 60. Ces emplacements sont propices aux ventes, le consommateur étant juste devant, il voit directement le produit et il n’a pas à faire d’efforts pour l’ajouter dans son panier.

Les zones situées autour de ses points chauds, se nomment les “points froids”, ils représentent les emplacements susceptibles d’être vus par le consommateur. Ils sont situés au dernier niveau du rayon, au niveau des pieds et des mains du consommateur, et tout en haut du rayon, là où les consommateurs ont difficilement accès.

En plus de ne pas être visible, ces produits nécessitent un plus grand effort pour le consommateur s’il souhaite acheter un de ces articles, car il doit baisser ou se mettre sur la pointe des pieds pour le récupérer.  

Effectuer une rotation des stocks en continu

Le renouvellement des stocks doit être régulier pour éviter les “trous” dans le rayonnage qui pourraient alors causer du tort à l’attractivité du rayon et donc des produits. En effet, s’il manque des références dans les linéaires, le client peut alors être frustré et cela risque d’entacher l’image du magasin et de la marque.

Le réapprovisionnement des linéaires est réalisé par des employés de libre-service, pour faciliter cette rotation des stocks, il faut optimiser le rayonnage pour obtenir un gain de temps lors de la mise en rayon afin de ne pas venir perturber le parcours d’achat des consommateurs.

Mettre en place un balisage

Pour mettre en avant des produits ou des zones en particulier dans le magasin, il existe une stratégie basée sur le balisage. Différents supports peuvent être mis en place au sein du magasin pour booster la visibilité des produits.

Avec des Kakemonos, des séparateurs entre les marques dans les linéaires, des stop-rayons, des décors intégrés sur les linéaires pour mettre en avant certains produits, le balisage sur les étiquettes de prix pour faciliter la compréhension.

Le balisage à plusieurs objectifs, le premier, est d’informer les consommateurs afin qu’ils puissent se repérer rapidement dans le point de vente afin de trouver rapidement ce qu’il recherche. Le second, est de proposer une expérience agréable avec des supports visuels et attrayants pour permettre la mise en avant des produits.

Faire des associations de produits

Afin d’augmenter le panier moyen des consommateurs, les magasins n’hésitent pas à proposer des produits complémentaires juste à côté des produits situés dans leur emplacement fixe. Cette méthode permet de booster les ventes du magasin et de faire connaître d’autres produits au consommateur, qu’il n’a pas l’habitude d’acheter.

Comment sont déterminés les facings ?

Dans le secteur de la grande distribution, pour qu’un produit trouve son emplacement dans un rayon, le fournisseur de l’article doit prendre contact avec le point de vente afin de négocier cet emplacement.

Un magasin qui sait gérer parfaitement l’agencement de ses rayonnages peut considérer le fournisseur comme un partenaire dans le choix et la proposition d’implémentation des produits.

Lors des négociations pour définir l’implémentation des produits dans les linéaires, un élément central est retenu par le magasin : le nombre de ventes du produit. Les points de ventes veulent maximiser leurs ventes, ainsi, ils privilégient les meilleurs emplacements aux produits qui se vendent le mieux. 

Quels sont les enjeux du facing ? 

Définir les facings des produits engendre plusieurs enjeux, autant pour le point de vente que pour le fournisseur, c’est pour cette raison que les négociations sont parfois compliquées.

Pour le point de vente, c’est un réel défi de se différencier de la concurrence, c’est pourquoi, l’implémentation dans les linéaires doit pouvoir permettre ce paramètre afin de fidéliser sa clientèle. Pour faciliter le parcours d’achat des consommateurs, le magasin doit également optimiser le circuit de l’acheteur en le simplifiant le plus possible, cela passe également par le facing et les balises.

Autre enjeu, augmenter le panier moyen des consommateurs en leur proposant des produits complémentaires. Également, les habitudes de consommation des acheteurs évoluent continuellement, alors des magasins doivent trouver de nouveaux produits et avoir une rotation des stocks quotidienne, s’adaptant aux nouvelles attentes des consommateurs.

Pour le fournisseur, d’autres enjeux entrent en compte, d’une part, réussir à obtenir la meilleure place possible dans le rayon. Une fois cet élément acquis, l’enjeu est de mettre en valeur le produit avec des éléments visuels afin que le consommateur le repère rapidement. Les fournisseurs doivent également optimiser la rotation de leurs stocks, afin qu’il n’y ait pas de ruptures et de trous dans le facing. 

Quelles nouvelles technologies pour le facing 2.0 ? 

Avec l’évolution des habitudes de consommation et du e-commerce, les points de vente physique ont dû révolutionner leur merchandising pour faire apparaître le “e-merchandising” avec de nouvelles techniques faisant intervenir de nouvelles technologies pour améliorer les processus de ventes.

De nouveaux logiciels ont été développés pour créer l’implémentation des produits dans les linéaires de façon virtuelle, ce qui permet de visualiser rapidement et facilement le rendu final des rayons et de les ajuster si besoin. De plus, cette nouvelle technologie peut également permettre aux consommateurs de se balader dans le magasin de façon virtuelle.

Une autre technologie est apparue permettant un approvisionnement des facing régulier, ce sont en réalité des petits robots munis de caméras qui détectent s’il manque des produits sur les étagères. Il envoie par la suite ses données à un employé qui s’occupera de réapprovisionner les rayons.

Le digital merchandising peut être également un allié dans une stratégie de merchandising liée au facing. Cet outil permet de faire la passerelle entre le magasin physique et Internet. Plus précisément, les consommateurs peuvent essayer et voir les produits en magasins et dans un même temps pouvoir consulter les avis sur le web, voir des informations supplémentaires sur la marque ou le produit. 

Conclusion 

Pour résumer une stratégie de facing optimisée permet de :

  • Booster les ventes 
  • Augmenter le prix du panier moyen
  • Mettre en avant les produits 
  • Améliorer et simplifier l’expérience d’achat 
  • Fidéliser la clientèle

Comme vous avez pu le voir à travers cet article, le facing est un élément important dans la stratégie de merchandising d’un magasin et des fournisseurs. Pour attirer le client vers un produit en le proposant de manière agréable. Une stratégie de facing regroupe plusieurs critères et actions à mettre en place selon le type de commerce, de clientèle et également pour se différencier de la concurrence. 

crédit photo : Algolia

communauté slack - blanc
Rejoignez
la communauté

Échanger à tout moment
avec la communauté de +1200 explorateurs, 
16 experts et 25 ambassadeurs.

picto newsletter-blanc
Recevez
la newsletter

Recevez chaque semaine,
les astuces du e-commerce.

Participez au Xperience Winter
Venez assister et échanger avec des professionnels du secteur lors de votre événement e-commerce, 100% digital.
Gratuitement
Increase your Online Store's Revenue by 300%