Dans un environnement où l’entrepreneuriat est encore trop assimilé à un monde masculin, de nombreuses femmes souhaitent dorénavant se jeter à l’eau et créer leur propre entreprise. Ces femmes sont de tout âge et proviennent de tout horizon professionnel, et ont toutes un point en commun : vouloir mettre en forme le fruit de leurs idées par la création d’entreprise.

Pourtant, ce qui leur manque généralement pour se lancer, c’est une aide, un appui et une certaine formation qui leur permettra de gagner en expérience et prendre de la confiance pour concrétiser leur projet et détenir les clefs pour réussir. Au sein de ces femmes ambitieuses, un grand nombre d’entre elles souhaitent créer leur e-commerce, le milieu étant particulièrement prometteur et florissant.

Chez The Family, l’entreprise qui accompagne les start-ups à se développer, ce facteur a bien été compris et assimilé. En Effet, Alice Zagury, co-fondatrice de l’entreprise, a décidé de créer GoldUp, un programme spécialement dédié aux femmes pour les accompagner dans leur quête d’entrepreneuriat.

Lors de cet évènement, des nombreux intervenants viennent prendre la parole, pour pouvoir échanger et fournir de réelles réponses à propos de l’écosystème de la vente en ligne et de son fonctionnement.

Qu’est-ce que Goldup vient apporter aux femmes entrepreneuses dans l’âme et quelle est la valeur ajoutée de réunir autant d’actrices de l’entrepreneuriat féminin ?

La genèse par la Gold Queen, Alice Zagury

Gold-up est un programme contextualisé pour des femmes, qui a été créé par Alice Zagury, co-fondatrice de l’entreprise The Family, société experte dans l’accompagnement d’entreprises européennes. 

Cette idée est partie d’un constat simple : de plus en plus de femmes sont désireuses de se lancer dans la folle aventure qu’est l’entrepreneuriat mais n’osent pas toujours se lancer sans soutien ou sans aide. Alice, travaillant au cœur des problématiques liés au développement d’entreprises, l’a compris et a donc décidé de créer Gold-Up, un accélérateur pour l’entrepreneuriat féminin.

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec elle dans les locaux très acueillant de TheFamily, où le programme Goldup a lieu. Alice Zagury est co-fondatrice de TheFamily et créatrice de Goldup. Le programme est né d’un enjeu récurrent : les femmes ont généralement beaucoup d’idées et d’envies quant à l’entrepreneuriat mais n’osent pas toujours sauter le pas et se lancer dans un tel projet.  

Elle y a donc vu une opportunité à saisir pour venir aider ces femmes entrepreneuses dans l’âme : créer Goldup, une façon de leur donner toutes les clés pour lancer leur business e-commerce. Son ambition principale est de les aider à se développer en les accompagnant.

L’envie de collaborer et la générosité ont été les points primordiaux qui ont fait toutes la différence lors de la sélection des participantes à Goldup : l’essentiel pour Alice Zagury était de pouvoir rassembler une communauté généreuse dans le partage d’expérience, qui va se revoir chaque samedi, en créant de véritables liens, évitant ainsi tout tabou, où toutes les questions peuvent être posées et où les langues se délient sans aucune honte.  

La co-fondatrice de TheFamily étant une femme, elle comprend donc particulièrement bien ce que recherchent les femmes : une entre-aide et une sororité, sachant que nous partons de plus loin que les hommes et que nous avons donc tout simplement davantage besoin de confiance, face au jugement des autres mais aussi face à la faisabilité du projet. Goldup vient donc apporter l’ensemble de ces éléments. 

Lors de ce programme, de nombreux intervenants viennent développer en détail différents points sous forme de workshops pour permettre aux futures entrepreneuses de se lancer dans l’e-commerce comme, entre autres : 

  • Comment acquérir du trafic ? 
  • Comment bien vendre son produit en ligne ? 
  • Comment utiliser les réseaux sociaux pour se faire connaître ? 
  • Comment collaborer avec des influenceurs ? 
  • De quelles manières réussir à obtenir des ventes régulières ?


Shopify et Payplug, qui soutiennent Goldup et l’entrepreneuriat féminin, ont également rejoint cette aventure en tant qu’intervenants. Shopify est un CMS (Content Management System) spécialisé dans la création de site de vente en ligne dans une démarche d’accompagnement d’e-commerçants et Payplug est une solution de e-paiement par carte bancaire.

L’objectif est de faire des démonstrations et répondre aux questions récurrentes comme “Comment créer sa boutique en ligne de 0 ?” et prouver que créer son e-commerce n’est pas si compliqué lorsqu’on détient les bons outils et les bonnes cartes en main. Ces derniers interviennent dans des workshop pour apporter le côté pratique plus que théorique, en décomposant bien les étapes.

Goldup a d’abord été lancé à Berlin et arrive aujourd’hui à Paris, organisé sur un lapse de temps de 5 samedis, entre le 29 juin et le 27 juillet 2019. Il regroupe 50 femmes, certaines qui viennent pour apprendre et faire grandir leur projet, on les appelle les Goldies, mais aussi d’autres qui viennent pour faire un retour de leur propre expérience d’entrepreneuses, qu’on appelle les Goldmothers. Ces mentors sont présentes pour répondre aux questions mais aussi pour incarner et aider à réaliser qu’une femme qui entreprend, c’est tout à fait possible ! 

Une logique d’échanges bienveillants entre les Goldies et les Goldmothers est donc instaurée, et c’est d’ailleurs sur ce critère que ces dernières ont été choisi : chacune doit être accessible et disponible, permettant de créer une symbiose et un esprit de groupe, où chaque personne a quelque chose à apporter à l’autre.  

Des mentors pas comme les autres : Les Goldmothers 

Les Goldmothers sont des top entrepreneuses qui viennent raconter leurs histoires en détaillant leurs expériences, toutes différentes mais particulièrement enrichissantes. Elles se se positionnent comme des mentors face aux Goldies qui ont soif d’apprendre, qui se projettent et se reconnaissent aisément dans leurs dires.

Ophélie Duvillard, Goldmother multi casquettes spécialiste dans l’influence digitale

Nous avons interviewé Ophélie Duvillard, une femme entrepreneuse qui a tâtonné de nombreux terrains avant de trouver son équilibre et qui mène aujourd’hui de front deux start-ups et un job à plein temps d’influenceuse sur les réseaux sociaux. 

La jeune femme nous explique qu’elle a d’abord été mannequin et fait de l’acting avant de décider de lancer sa première start-up nommée « Way2up », une plateforme de mise en relation d’influenceurs et de marque de manière entièrement automatisée. 

A côté de cela, Ophélie Duvillard a lancé son blog et est devenue influenceuse, en partie grâce au réseau social Instagram. Elle a rapidement sorti sa chaîne Youtube pour pouvoir proposer davantage de contenu à ses abonnés et devenir une influenceuse à part entière. 

Face à tous ces projets qui prenaient beaucoup de temps (elle parle de ne plus avoir eu de weekends pendant un petit moment), cette dernière a décidé d’arrêter le mannequinat et le métier d’actrice qui lui prenait trop de temps pour se consacrer pleinement à son blog, son métier d’influenceuse et sa start-up Way2up en croissance. 

A la suite de cela, elle a créé une autre start-up appelée « MOOD » dans le but d’aider les influenceurs à créer leur marque, qui s’occupe de gérer la partie financière et de les accompagner dans l’entrepreneuriat en tant qu’influenceur.

Son expérience est donc très complète et en orbite autour de l’écosystème du marketing digital et de l’influence et représente une histoire particulièrement enrichissante à raconter aux Goldies lors du programme Goldup. 

Travaillant elle-même en étroite collaboration avec TheFamily qui l’a aidé à construire sa première start-up ainsi que la deuxième, elle a voulu rendre la pareille en participant au programme Goldup en tant que Goldmother, pour pouvoir partager son expérience avec générosité et donner ses conseils aux femmes qui souhaitent entreprendre. 

 Béatrice Moulin, Goldmother dédiée au développement personnel

Béatrice Moulin, Goldmother et co-fondatrice de Switch collective, s’est généreusement prêtée à notre jeu des questions-réponses. Elle a travaillé avec Thefamily pour être accompagnée lors du développement de sa start-up et nous raconte son histoire.

Pour être entrepreneuse, elle nous explique qu’il est primordial de vraiment chercher et connaitre la raison du pourquoi on veut se lancer, c’est-à-dire trouver LA chose qui nous botte vraiment, et pour lequel on est prêt à faire beaucoup de sacrifices. De son côté, elle a trouvé que ce qui la faisait vraiment vibrer, c’est d’aider les gens à trouver ce qu’ils aiment faire.  

La mission de Switch s’est alors dessinée à travers cette envie : aider les gens qui se posent des questions sur leur travail et qui ont envie de changement, les aider à créer le projet qui leur correspond vraiment. 

La start-up propose alors différents programmes pour se retrouver, connaître mieux ses valeurs, sa personnalité etc. La micro-entreprise a alors peu à peu évolué vers un site web à part entière proposant de vraies solutions de développement personnel.

Pendant ce programme Goldup, Béatrice Moulin décrit ressentir beaucoup d’énergie et d’envie mais aussi beaucoup de peurs personnelles des Goldies, accompagnées de craintes professionnelles se traduisant par des questions qui fusent dans la tête des futures entrepreneuses telles que Par quoi commencer lorsque je veux lancer mon site ? Comment j’avance sur Shopify ? Comment faire du networking ? 

Le rôle de Goldmother vient donc se profiler entre le besoin d’incarnation de l’entrepreneuriat féminin, en l’occurrence pour Switch collective, il est amplement rempli avec deux femmes CEO, et entre la nécessité d’apporter des réponses et de la confiance en soi aux Goldies en les rassurant et ne leur prouvant que c’est tout à fait faisable.

La communauté des Goldies

Les Goldies, ces entrepreneuses de demain spécialisées dans le e-commerce, sont donc mises au coeur des préoccupations.

Tout au long de ce programme, le but reste le même : leur donner les réponses à leur interrogations liées à l’entrepreneuriat grâce à des workshops pratiques, des conférences ou encore grâce à l’expérience des Goldmothers sans jamais avoir l’impression d’être à l’école, l’objectif étant de privilégier l’entraide et l’écoute entre l’ensemble des intervenantes.

Goldup est enrichissant, dans l’air du temps et vient habiliter ces femmes à se plonger au sein d’une vie d’une entrepreneuse, en gardant les pieds sur terre et en leur permettant de savoir où elles vont.  Grâce à ce dernier, une véritable communauté liée par la même ambition de créer et de se frayer une place dans le monde de l’entrepreneuriat née.

Par ce lien fort et ce soutien entre femmes, chacune repartira avec une confiance reboostée à bloc et la tête sur les épaules, de quoi créer son entreprise avec le bagage nécessaire.

Ce programme apporte donc à ces nouvelles entrepreneuses en devenir de la confiance en elles, de l’expérience, du savoir, de la pratique, mais aussi une communauté sur laquelle compter, de l’énergie, de la générosité et des exemples de parcours d’entrepreneuriat féminin sur lequels s’appuyer que sont les Goldmothers.

C’est une première à Paris, mais d’autres programmes de Goldup sont à prévoir. Au cœur de la capitale française, une nouvelle session de 5 samedis est prévue en Septembre pour pouvoir accueillir davantage de Goldies et de nouvelles Goldmothers surmotivées. 

Pour ce qui est du développement international de Goldup, il est en projet au niveau de l’Europe… Tenez-vous informé et restez donc connecté pour ne rien manquer des nouvelles aventures Goldup à travers le monde !