Benjamin Goodwin est le gérant du site Buroespresso.com. Son métier : il s’est spécialisé dans la vente et la location de machine à café expresso, la vente de café sous toutes ses formes (grain, dosettes, capsules, moulu, …), de chocolat, gourmandises, thés et accessoires. D’un naturel curieux et assidu, il a fondé son business model sur la réponse à la problématique de ses clients en créant notamment le Business Pack. Il a bien voulu se confier à nous lors d’une interview !

photo benjamin goodwin

Bonjour Benjamin, vous êtes le fondateur de Buro Espresso ?

C’est une entreprise que j’ai racheté avec mon associé, Johan. Le site e-commerce était au stade embryonnaire quand nous avons repris l’affaire. Nous le développons et élargissons la gamme produits au fil de notre progression. Notre objectif est de devenir un acteur incontournable du café et de la boisson chaude, à la maison comme au bureau !

Avez vous eu besoin d’avoir recours à des prestataires extérieurs pour la création de votre site ?

Personnellement je n’ai pas les compétences suffisantes pour créer un site marchand. Nous avons fait appel à l’agence web Digiactif qui a créé le site Buroespresso.com. Je me suis ensuite formé progressivement, en partenariat avec l’agence, sur les différentes techniques SEO et Webmarketing à mettre en place.

Depuis combien de temps travaillez vous dans le secteur e-commerce et comment envisagez vous l’évolution de votre métier ?

Je suis dans ce milieu depuis avril 2013. Je vois l’e-commerce évoluer vers une importance accrue du webmarketing et de l’aspect communautaire. La concurrence est rude, et il faut savoir se renouveler perpétuellement. Le challenge réside dans le fait de parvenir à fédérer une communauté de clients autour de notre marque. A défaut de pouvoir actuellement embaucher un Community Manager et à défaut de temps, nous nous attelons à conserver la meilleure relation client qui soit. L’idée est de retrouver ce que la clientèle aime dans le commerce de proximité : le sens de l’accueil, de l’écoute, et du conseil. L’autre aspect reste bien évidemment le trafic et le positionnement dans les moteurs de recherche. Aujourd’hui, Google est incontestablement le leader, mais les réseaux sociaux ne sont pas à négliger.

Selon vous, quelles qualités sont indispensables pour bien gérer son business ?

Il faut de l’ambition, du perfectionnisme, et de l’organisation. Je l’avoue honteusement, ce dernier point est pour le moment le plus compliqué à travailler. Ce n’est pas évident quand on est encore au stade de la TPE, qui force au « multi-tâchisme ». La créativité est aussi un point essentiel, pour savoir mettre en valeur le mieux possible les produits et services que nous proposons à la vente.

A LIRE  Interview de Cécile Bernardet, gérante de la marque Cool and the bag !

Quel domaine vous a obligé à déployer plus de moyens ?

Le référencement naturel. La vente en ligne et le secteur du café sont des domaines très concurrentiels : tout le monde boit du café ! Il est très difficile de se positionner sur les moteurs de recherches. Le travail réalisé depuis 2015 sur ce sujet se compte en centaines voire milliers d’heures ! Entre la rédaction, les recherches, la veille,la formation, le net-linking, l’analyse… Mais l’idée il faut savoir prendre le temps si on veut faire en faire quelque chose de durable.


Buroespresso, un site de vente et de location… par BFMBUSINESS

Sur quoi repose votre business model ?

Nous nous positionnons sur des machines et des produits complémentaires de moyenne et haut de gamme destinés au B2B comme au B2C. Pour les professionnels nous avons notamment développé le Business Pack qui consiste à fournir la machine à expresso ainsi que les consommables en permettant aux clients de réaliser une réelle économie sur ce poste indispensable en entreprise.

Si ce n’est pas trop indiscret, seriez vous d’accord pour nous donner une idée du coût de revient de votre site marchand ?

Sans prendre en compte le référencement, et la communication, le coût de revient de notre site avoisine les 5 000 à 7 000€ H.T.

Avez vous rencontré des difficultés qui vous ont fait douter de votre projet ?

Non aucune, la certitude est mon moteur. Trop d’hésitations ne mènent à rien. Mieux vaut savoir reconnaître une erreur et réajuster que ne rien faire.

D’après vous, quels sont les 3 meilleurs leviers pour promouvoir son site marchand ?

Sans hésiter le référencement naturel ! Ensuite intégrer un comparateur de prix comme leguide.com s’avère être un très bon canal de conversion et l’indétrônable emailing. J’en ajouterai un quatrième : le téléphone. Les ventes sont réellement facilitées quand un client prend le temps de nous appeler.

Avec le recul, y a-t-il des choses que vous feriez différemment ?

Oui, je ne ferais pas d’affiliation. En ce qui concerne mon e-commerce, cela ne m’a rien apporté. Et j’aurais attaqué le référencement naturel bien plus tôt dès 2013.

L’administratif ! Je déteste cela par dessus tout. Ce sera le premier poste à pourvoir, avant la fin de l’année j’espère !

A quoi ressemble votre journée type ? Quelle est la première chose que vous faites ?

Je vérifie les positions dans les moteurs de recherches pour commencer. Devant un bon café évidemment ! Ensuite, il faut s’occuper de la saisie des commandes, de la préparation des colis. La journée est rythmée par le reste des tâches « ingrates » mais obligatoires : comptabilité, règlements… le tout entrecoupé d’appels pour conseiller les clients en besoin.

Quels sont vos projets de développement ? Avez vous une actualité ?

A court et moyen terme, l’élargissement de la gamme. Cela prend beaucoup de temps, mais est indispensable pour élargir notre clientèle et augmenter le panier moyen. Ensuite la mise en place de bonnes séquences d’emailing. Nous allons d’ailleurs très rapidement communiquer puisque d’ici quinze jours, nous serons en mesure de proposer des dosettes compatibles Senseo en provenance directe d’Italie.

Auriez vous quelques conseils à donner à toutes les personnes qui souhaitent se lancer dans l’e-commerce ?

Si vous souhaitez en faire un business pérenne à temps plein, soyez prévoyants ! Il faut anticiper et prévoir un maximum de fonds pour se lancer. Il faut savoir bien s’entourer. Etre curieux, et persévérer. Ne rien lâcher. Et surtout, essayez de penser différemment des autres ! Si vous faites comme vos concurrents, vous pourrez tendre à les égaler, jamais les dépasser.

Auriez vous un code promo à offrir en exclusivité à notre communauté ?

Avec grand plaisir ! Nous vous offrons une remise de 5 % sur tout le site valable sur tout notre site avec le code ECN5 : 5% sur tout le site jusqu’au 31/05/2017

Merci Benjamin d’avoir pris le temps de nous communiquer votre expérience sur le marché du café et merci également pour la réduction offerte à nos lecteurs. N’hésitez pas à vous faire connaître si vous aussi vous souhaitez être interviewé, contactez-nous !