Interview avec Lukas Dominik Jankowiak, CEO de SecurionPay

Quelles sont, selon vous, les tendances qui fixent le commerce électronique en 2018 ?

Les ventes en e-commerce continuent d’augmenter et les gens utilisent également leurs appareils mobiles plus souvent que jamais lors de leurs achats. C’est pourquoi les clients d’aujourd’hui s’attendent à ce que l’ensemble du processus d’achat soit le plus rapide et le plus simple possible, de sorte que les propriétaires d’e-commerce doivent accorder une grande attention à la conception de la caisse sur leur site web. Il y a un besoin énorme de paiements en un seul clic, sans redirections et champs inutiles dans les formulaires. C’est aussi la dernière occasion pour les boutiques en ligne qui ne sont pas encore mobiles de s’y mettre.

Il en va de même pour les abonnements aux e-commerces. Je vois un grand potentiel pour ce genre de transactions, car elles sont pratiques tant pour les clients que pour les commerçants et, ce qui est également important, c’est beaucoup plus facile de faire des prévisions sur les revenus.

De plus, on voit de plus en plus d’assistants intelligents dans les e-commerce pour aider les clients à prendre de meilleures décisions d’achat en fonction de leur comportement, de leur historique d’achats, etc. L’intelligence artificielle est également largement utilisée dans les paiements, de sorte que l’ensemble du processus d’achat peut être clôturé en quelques secondes. Les détaillants doivent noter que les décisions des clients ne sont pas seulement basées sur le prix lui-même. Le plus important pour eux est la rapidité, la commodité, la possibilité de choisir le mode de paiement, ainsi que la personnalisation.

Je pense que nous devrions nous attendre également à une vérification plus stricte des clients dans le cadre du PSD2. Mais la question est de savoir comment les magasins en ligne vont le mettre en œuvre, car l’objectif principal est de rationaliser l’ensemble du processus d’achat sans interrompre les ventes.

Comment évaluez-vous le commerce électronique en France par rapport à d’autres pays ?

Selon le rapport France e-commerce, le e-commerce en France représentait 81,7 milliards d’euros en 2017, et c’est l’un des plus grands marchés d’Europe. Nous constatons qu’elle est toujours en croissance, surtout en ce qui concerne les transactions mobiles, où l’on peut observer une hausse à deux chiffres, et elle continue de gagner des parts de marché.

En France comme à l’étranger, les consommateurs préfèrent les achats en ligne, car c’est de plus en plus pratique comparé aux achats dans les magasins physiques. Cependant, comme la qualité est l’un des facteurs les plus importants pour les e-consommateurs en France, les commerçants qui fourniront une expérience de haut niveau du tout début à la dernière étape d’un processus de paiement resteront en avance sur leurs concurrents. Sinon, ils laisseront beaucoup d’argent sur la table.

Selon vous, quelles seront les tendances à venir dans les paiements en ligne ?

Lorsque nous parlons de paiement en ligne, c’est très lié aux tendances que j’ai déjà mentionnées. Les gens s’attendent à des solutions de paiement rapides et faciles à utiliser avec une expérience utilisateur exceptionnelle. Il n’y a pas de place pour les interruptions au cours d’un processus de paiement. Donc l’expérience globale doit être fluide et adaptée au comportement des clients.

Les commerçants ont des outils à portée de main qui les aident à interagir avec les clients par le biais de divers canaux. Ils doivent donc prendre les bonnes décisions et concevoir le processus de paiement qui convertit. Ils doivent également garder à l’esprit que la sécurité est l’une des plus grandes préoccupations des consommateurs. De sorte que les détaillants en ligne doivent mettre en œuvre des solutions efficaces de détection des fraudes qui renforcent la confiance de leurs clients.

Concernant les paiements en ligne, quelles sont les principales différences entre le marché français et les autres pays ?

Alors que l’Allemagne préfère encore les modes de paiement en espèces et locaux et que la Pologne, par exemple, choisit plus souvent les virements bancaires en ligne que les paiements par carte. En France, les cartes de crédit et de débit sont toujours les modes de paiement les plus populaires pour les achats en ligne. Immédiatement après les paiements par carte, il existe des services de paiement peer-to-peer, tandis que les solutions de paiement nationales, telles que les factures commerciales ou les contre-remboursements, sont à peine choisies par les consommateurs français.

La France est l’un des marchés qui bénéficie des avancées du numérique et de nombreuses solutions innovantes. Le marché des achats en ligne suit le rythme rapide des changements technologiques et s’y adapte tout simplement.

L’une des particularités de SecurionPay est la prise en charge des paiements à haut risque. Quelles tendances ou innovations avez-vous observées dans ce secteur en 2018 ?

Les entreprises considérées comme à haut risque gèrent des business qui sont plus promptes à facturer que les marchands réguliers, de sorte que leurs activités et leurs schémas de transactions nécessitent des analyses approfondies.

Le principal problème dans le secteur des paiements à haut risque est la sécurité, c’est pourquoi nous avons décidé d’offrir une détection des fraudes basée sur l’IA avec des règles dynamiques qui s’adaptent à un certain modèle économique et au trafic. Les règles statiques basées sur l’apprentissage automatique ne suffisent plus, car les fraudeurs sont hyperactifs dans le domaine des achats en ligne et leurs attaques sont de plus en plus sophistiquées.

Les progrès technologiques permettent aux commerçants d’avoir un contrôle total sur leurs paiements, de sorte qu’ils peuvent offrir une expérience sécurisée et fluide à leurs clients, sans pertes massives.

Quelles sont les nouveautés à venir chez SecurionPay ? Quelles sont les questions que vous allez traiter en 2019 ?

Nous travaillons actuellement sur une solution qui donnera à nos clients la possibilité d’une vérification plus rigoureuse pour ajouter une autre couche de sécurité au processus de paiement.

Nous avons également mis l’accent sur l’analyse du comportement des clients afin de donner aux commerçants l’outil nécessaire pour rendre leurs paiements encore plus conviviaux. Une solution qui répond pleinement aux besoins et aux attentes de leurs clients. Restez à l’écoute !

Accédez à la revue complète  SecurionPay - augmentez vos conversions grâce aux paiements en ligne

Si vous pouviez donner un conseil aux e-commerçants français, quel serait-il ?

Je pense que les propriétaires de commerces électroniques devraient toujours être à l’écoute de leurs clients, suivre leurs besoins et leurs attentes, et leur offrir une expérience supérieure. Cela aidera les détaillants à gagner la confiance des utilisateurs et à en faire des clients fréquents. Ils devraient se concentrer sur les progrès technologiques, comme la personnalisation à l’aide de l’intelligence artificielle, qui permettra de rationaliser le flux des achats et d’augmenter leur taux de conversion.

De plus, les commerçants doivent garder la sécurité à l’avant-plan pour assurer à leurs clients qu’ils peuvent faire leurs achats en ligne sans tracas et effectuer leurs paiements sans avoir à se soucier de leurs données sensibles.