Que l’on souhaite lancer son site e-commerce ou bien optimiser un site déjà existant, il est important de prendre en compte différents critères, dont le premier est le choix du CMS. En effet, ce dernier va jouer un rôle primordial dans le développement de votre e-commerce, il faut donc utiliser celui qui s’adaptera le mieux à vos besoins, et mettra en avant vos produits afin d’améliorer son taux de conversion ainsi que l’expérience utilisateur.

Nous avons rencontré Thibaut Billerot, CEO de Genius Encel, une agence digitale située à Paris et Shanghai. Il nous livre son point de vue sur les plateformes e-commerce et ses conseils pour lancer correctement son e-commerce.

Interview avec Thibaut Billerot, CEO chez Genius Encel

Peux-tu nous présenter plus en détail ton agence ?

Genius Encel a été créée début 2018. On fait de la prestation et de la formation e-commerce, et on se distingue par le fait que lorsqu’on une prestation, on va directement inclure un accompagnement. On a vu énormément des personnes qui disaient qu’elles dépensaient beaucoup d’argent dans la construction d’un site e-commerce, mais que souvent elles étaient livrées à elles-mêmes à la fin, on ne leur expliquait pas comment s’en servir ni comment vendre. Systématiquement lorsqu’on fait une prestation, on va assurer un suivi qualitatif et écouter le client, puis on va former le client sur comment se servir de sa boutique et la manager, et également comment vendre en lui présentant des stratégies de vente sur internet.

Du côté de Shanghai, on accompagne des Chinois qui veulent se mettre au e-commerce mais pour vendre vers l’Europe. Il faut savoir qu’en Chine, il y a beaucoup de censure, notamment pour les moteurs de recherches et réseaux sociaux qui sont différents, et tout ça ne permet pas d’atteindre un public européen puisque celui-ci n’a pas vraiment accès à ces plateformes chinoises. On va donc permettre aux Chinois d’aller vers l’Europe.

Quels types d’e-commerçants accompagnez-vous le plus souvent ?

En France, Genius Encel va s’occuper soit de commerçants qui ont un besoin assez urgent de se mettre au e-commerce, qui ont donc une boutique en physique mais n’ont pas encore sauté le pas de la modernité, soit de jeunes entrepreneurs qui lancent leurs produits ou leur marque, mais également beaucoup de salariés qui veulent se lancer dans le e-commerce, souvent en dropshipping. Pour l’instant, notre objectif n’est pas de viser des grands groupes. L’optique est vraiment de prendre des plus petits clients, d’en prendre moins mais d’avoir vraiment une relation privilégiée avec eux, dans une démarche qualitative.

Quelles plateformes e-commerce utilisez-vous pour accompagner vos clients ?

Chez Genius Encel, on utilise uniquement Shopify parce qu’on veut rester dans une logique très spécialisée. On connaît aussi WooCommerce, Prestashop, … qui sont aussi des bons CMS, mais Shopify est la plateforme où les e-commerçants font le plus gros chiffre d’affaires lorsqu’on fait la moyenne, et c’est aussi la plus simple à manager car elle est très bien organisée, et le magasin d’applications est assez incomparable. Même si les CMS vont reprendre les mêmes principes que Shopify, il y a quand même des différences, et pour pouvoir vraiment bien maîtriser quelque chose il faut vraiment être concentré dessus.

En quoi Shopify se démarque des autres plateformes e-commerce ?

Déjà, du point de vue de son interface qui est pour moi vraiment géniale, parce qu’ils ont réussi à combiner une interface qui est à la fois assez technique pour le prestataire, qui n’est pas limitée et où l’on peut même accéder aux codes, et aussi pour l’utilisateur qui lui n’est pas forcément très technique, avec une interface très fluide et ergonomique.

Également, le magasin d’applications qui est très poussé. On a énormément d’applications qui sont développées par des gros studios, donc très stables et fiables, et qui font que l’App Store est assez incomparable par rapport aux autres CMS.

Un seul conseil à donner à un e-commerçant qui veut se lancer avec Shopify ?

Je lui dirais de penser vraiment expérience utilisateur, et cela vaut même pour les autres plateformes que Shopify. Mettez-vous toujours à la place de votre client, il faut vraiment que votre site soit digne de confiance, que vous gardiez dans la tête le parcours client qui clique sur votre publicité et arrive sur le site : Que va-t-il penser ? Comment va-t-il réagir ? Il faut que votre site soit fluide, agréable et bien organisé, que tout soit accessible, qu’il puisse vous contacter avec par exemple un Chat sur le côté, que les politiques de confidentialité et de remboursement soient bien visibles, etc. Il faut qu’il y ait une ambiance assez sereine sur votre site.

Je vois beaucoup de personnes qui négligent trop l’aspect design, et malheureusement on peut avoir le meilleur produit du monde, s’il est mal présenté, on ne va pas avoir un gros taux de conversion. L’aspect design est donc vraiment important, même s’il peut paraître superflu de prime abord.

Conseilles-tu d’utiliser les applications intégrées de Shopify ou faire de la modification de code ?

Cela va dépendre du niveau que l’on a, mais même quelqu’un qui est très bon en code n’a pas forcément d’intérêt à utiliser uniquement le code, car cela implique de développer de nouveau une application. Je pense que parfois, lorsqu’on a besoin de quelque chose de précis ou que quelque chose ne nous convient pas, même pour une application Shopify, il ne faut pas hésiter à aller modifier partiellement le code de Shopify ou de l’application. Mais pour le e-commerçant qui n’est pas forcément technique, je pense que les applications suffisent amplement. Il faut juste faire attention à ne pas surcharger afin d’éviter les incompatibilités, même si elles sont très rares.

Peux-tu nous donner 5 points forts de la solution Shopify, selon toi ?

  • L’ergonomie de l’interface
  • Le magasin d’application
  • La facilité pour la création de thèmes, qu’on ne retrouve pas sur tous les CMS
  • Le lien avec AliExpress pour le dropshipping avec Oberlo
  • Le lien avec Facebook avec le pixel, qui est très pratique pour ceux qui ne savent pas faire du code

L’avantage avec Shopify est que tout est vraiment simplifié, également dans le lien avec tous les logiciels extérieurs, comme l’outil d’e-mailing MailChimp.

A contrario, quels sont les points faibles de la solution ?

Cela peut paraître paradoxal mais même si le l’App Store possède vraiment de bonnes applications, je pense qu’il serait intéressant que Shopify développe un peu plus ses propres applications sur “les essentiels” en tant qu’alternative. En effet, certaines applications extérieures peuvent parfois ralentir un peu le site sous certains thèmes.

As-tu des axes d’amélioration à proposer à Shopify ?

On a rencontré le CEO de Shopify en Chine et ils travaillent sur l’ouverture de Shopify dans cette partie de l’Asie. C’est un point d’amélioration que l’on attend avec impatience chez Genius Encel car il n’y a pas forcément d’équivalent de CMS pour les Chinois aujourd’hui. Même si Shopify n’est pas censuré là-bas, les réseaux sociaux occidentaux à laquelle la solution est reliée le sont et cela peut poser problème lorsque l’on souhaite atteindre l’Europe.

Retrouvez l’interview complète de Thibaut Billerot, le CEO de Genius Encel en vidéo.