Nous pourrions avancer que l’apparition des objets connectés dans le e-commerce est certainement l’invention la plus excitante depuis la création d’Internet. En tout cas l’IoT est ce qui est le plus à même de bousculer le e-commerce! Imaginez un futur où chaque jour des objets seraient capables de se connecter d’eux-mêmes à d’autres supports à l’aide de leur connexion internet.

Les objets seront “intelligents” et capables de communiquer avec d’autres objets; cela est ce que l’Internet des Objets (Internet of Things en anglais) propose. Même s’il est assez complexe de définir ce concept, mais l’IoT est le fait que des objets interagissent entre eux pour simplifier votre vie, et chaque jour un peu plus. Pour vous e-commerçants les objets intelligents peuvent bousculer vos process et vous faciliter la vie.

En effet, l’IoT est en passe de transformer le paysage logistique. Dans le futur, les voitures sans conducteur et de petits véhicules devraient être capables de livrer les colis de votre e-commerce. On ne connectera pas les supports de transport logistique seulement mais aussi les marchandises elles-mêmes, par le biais de capteurs intelligents. La logistique telle que nous la connaissons, ne sera plus!

La logistique vous intéresse? Cela ne pourrait pas mieux tomber, E-commerce Nation lance les #ECNTalks dédiés à la e-logistique. L’événement se dérouler à Paris, boulevard Haussmann le 19 avril. Au programme, de nombreux intervenants et professionnels réunis pour échanger sur des problématiques actuelles et partager leurs conseils.

Vous souhaitez participer? Rien de plus simple, inscrivez vous ci-dessous:

Qu’est-ce que l’internet des objets (IoT)?

L’idée principale est que la première version d’internet concernait la création de données élaborées par des êtres humains. Tandis que dans sa version suivante, se sont les objets qui seraient à même de générer eux-mêmes de la donnée. En 1999, l’expert en innovation digitale Kevin Ashton déclarait que “Si […] les ordinateurs […] connaissaient tout ce qu’il y a à savoir à propos des objets – en utilisant la donnée qu’ils collectent sans recevoir aucune aide de notre part – nous serions capable de tout traquer et de tout compter.”

Ce réseau d’objets physiques, utilise des capteurs intégrés ainsi que d’autres objets, pour collecter et transmettre de l’information. Cette information est collectée et analysée dans le but d’optimiser les produits, services et procédures que nous utilisons quotidiennement. Ce qui nous rend ensuite capables d’économiser à la fois du temps, de l’argent et même de sauver des vies.

Imaginez un système qui vous notifie si vous commencez à manquer de produits alimentaires dans votre réfrigérateur et qui l’ajouterait automatiquement à votre prochaine liste de courses. La technologie peut même passer commande au magasin pour vous! Imaginez un capteur qui sonnerait en cas de contact avec l’eau et enverrait un message aux parents pour les prévenir que leur enfant court un danger. L’IoT vous permet à peu près de tout imaginer !

Quand les objets connectés deviennent une norme pour le e-commerce

Quand la majorité des personnes pense au fait d’être connectée, elle pense naturellement aux ordinateurs, tablettes et smartphones. Dans un monde empli d’IoT, tout peut se connecter et communiquer de façon intelligente. Le monde entier devient ainsi un seul et unique système d’information.

D’une certaine façon tout utilise internet pour se connecter. La digitalisation progressive a totalement changé la façon dont les organisations ainsi que les individus apprennent, décident et agissent face aux opportunités. Ce qui peut tout aussi bien s’appliquer au e-commerce.

La réalité est que de nombreux objets sont maintenant connectés à internet : des réfrigérateurs, aux vêtements, aux voitures, à la lumière, aux thermostats, aux systèmes d’alarme en passant par les les animaux de ferme, etc. Aujourd’hui, la population s’habitue à être entourée d’objets interactifs. Aujourd’hui l’IoT se situe à un point de rupture, dans la mesure où ce n’est plus une nouveauté et que cela tend à devenir la norme.

Un marché aux chiffres vertigineux

D’ici à 2020 les experts de l’entreprise Gartner estiment que plus de 20 milliards d’objets seront connectés à internet. Cela représente 5,5 millions de nouveaux objets connectés chaque année. Cette croissance est facilitée par l’accessibilité des capteurs, l’augmentation de la capacité de traitement ainsi que par l’élargissement de la bande passante. Toujours selon Gartner, plus de 50% des nouveaux processus et systèmes entrepreneuriaux utiliseront des aspects de l’IoT.

Cette incroyable croissance du marché de l’IoT est dû à l’expansion de la pénétration d’Internet tout autour du globe. Alors que la population est de plus en plus connectée, elle demande de plus en plus d’interconnectivité quotidienne des objets. Les facteurs de croissance sont la baisse du prix des capteurs, la rapidité du réseau ainsi que le potentiel de l’IoT à rationaliser les usages tout en fournissant une économie de temps et d’enregistrement de l’information.

A LIRE  4 étapes pour convertir vos visiteurs en clients

Le rôle de l’IoT dans le prochain cycle de l’informatique sera important. Actuellement l’environnement de la technologie de l’information est mené par SMAC (social, mobile, analytics et Cloud). Le prochain cycle de vie des systèmes informatiques pour sa part, devrait dominer par le biais de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée, de l’intelligence artificielle, du machine learning, de l’IoT et des voitures autonomes. Les experts prédisent que ce marché pourrait rapporter $13 trillions dans ce prochain cycle.

Les avantages des objets connectés dans le e-commerce

L’IDC (International Data Corporation) prédit que le marché de l’IoT atteindrait les $1,7 trillions d’ici à 2020. D’ici, l’IoT pourrait être le plus gros marché d’équipement au mode, ce qui pourrait représenter deux fois la taille de la combinaison des smartphones, PC, tablettes, voitures connectées ainsi que du marché des technologies portables réunies. Cependant, comment potentiellement utiliser l’IoT pour votre e-commerce?

La collecte des donnés par le biais de l’IoT permet de personnaliser les offres

Les possibilités de personnalisation des recommandations client sont sans fin. Imaginez un Fitbit qui communiquerait avec l’application de votre e-commerce. Il pourrait proposer au détenteur une réduction personnalisée sur les snacking sains, les protéines, les équipements techniques et bien plus encore.

Imaginez quelqu’un allumer son chauffage en hiver, et que l’objet connecté envoie cette information à votre e-commerce, où l’individu détient un compte. Cela vous donne la possibilité de lui envoyer des recommandations pour des chaussons, du chocolat chaud ou des vêtements cocooning, etc. Cette liste pourrait grossir aussi bien que la technologie grandit elle-même.

Collecter de la donnée via l’internet des objets sera de plus en plus utilisé pour obtenir des insights consommateurs et ainsi pouvoir construire de meilleures campagnes marketing. Par exemple, certaines compagnies d’assurance collectent d’ores et déjà de la donnée depuis les compagnies de location de voitures. Vous pourriez mettre en place une collaboration de ce type pour votre e-commerce,  il vous suffit d’identifier le partenariat qui serait le plus à même de correspondre à votre activité.

Livraison et préparation des commandes

Un autre domaine dans lequel les objets connectés pourraient jouer un nouveau rôle dans le futur du e-commerce est dans la logistique. Regardez ce dont les voitures sans chauffeur sont capables aujourd’hui. Des entreprises telles que Google, Tesla, Volkswagen, Mercedes, BMW, Nissan et bien d’autres implantent l’IoT dans leurs voitures et cela révolutionne le monde.

Dans le futur, les voitures sans conducteur tout comme de petits véhicules devraient être capables de livrer les colis de votre e-commerce. Par exemple, le service de la Poste prévoit d’utiliser de petits appareils connectés autonomes pour livrer des colis dans le mois à venir.

En tant qu’e-commerçant, vous trouverez aussi l’IoT utile pour l’organisation de votre entrepôt. Comme l’a déjà fait Amazon, vous pourriez utiliser certains robots afin d’augmenter l’efficience de la collecte et l’emballage de vos paquets. Leurs robots peuvent bouger jusqu’à 8 km/h et manutentionner des colis de plus de 300 kg, pour le moment. Dans tous les cas, il ne fait aucun doute que cette technologie s’améliorera encore dans le temps.

Manager le Big Data provenant de l’IoT

Comme nous l’avons vu, l’IoT est un puit sans fond de données concernant les habitudes de consommation des individus. Si elles ne sont que simplement rangées ces données sont inutiles. Elles doivent être stockées pour être ensuite analysées. Pour cela, ce dont vous avez besoin est d’une plateforme de données qui qualifierait et croiserait ces axes de données, même ceux qui ne semblent pas aller de pairs, à la première impression.

Ceci est la seule façon dont vous pourrez bénéficier des réels avantages de la donnée générée par l’IoT, tout en ayant une vision à 360° des activités de vos consommateurs. Les technologies approfondies montrent déjà un précieux potentiel pour déduire des liens de corrélations, et soyez sûrs que l’IoT sera la prochaine étape de ce développement.

Exemple des bénéfices de l’IoT dans le e-commerce

En tant qu’e-commerçant, vous pouvez vous demander comment la donnée collectée au travers d’objets pourrait aider votre site à se développer ?

Prenons quelques exemples de la vie quotidienne. Le géant du soda Pepsi Co. a implanté des machines à soda qui offrent la possibilité aux consommateurs de personnaliser leur boisson avec des saveurs supplémentaires. La machine indique ensuite au fabricant quelles saveurs les consommateurs préfèrent selon leur lieu d’habitation.

Les inconvénients de l’IoT

La multiplication des objets soulève la question de la sécurité. Comme de plus en plus d’objets se connectent les uns aux autres, les plus rudimentaires ne disposent souvent d’aucun dispositif de sécurité.

Des failles de sécurité

Comme la compétition s’accroît, les fabricants et les vendeurs se focalisent principalement sur la pénétration du marché plutôt que sur le développement de leurs propres systèmes de sécurité. Leur point de vue est que c’est au consommateur de changer son mot de passe pour renforcer la sécurité de leur objet, par exemple.

A LIRE  Comment mesurer et améliorer le taux de conversion de son e-commerce ?

Cependant combien de ces consommateurs effectuent réellement ce changement? Si ces produits sont hackés, ils peuvent facilement donner accès aux données de l’entreprise ou du foyer. Les consommateurs se ruent dans les magasins afin d’acquérir les derniers objets connectés, et cela représente une énorme opportunité pour les cybercriminels. Dans la plupart des cas le consommateur lui-même est au courant que ces objets sont relativement faciles à pirater.

Gartner a catégorisé les objets connectés en 4 groupes :
-les passifs : faible risque de menace (comme les RFID)
-les capteurs : risque de menace modéré (ils communiquent de l’information)
-les appareils : fort risque de menace
-les voitures autonomes : fort risques de menace (elles peuvent être contrôlées à distance et sont très sensibles au vol de données, aux malwares et au sabotage)

Les systèmes de prévention de la sécurité

Tout d’abord, si vous souhaitez protéger votre réseau de failles de sécurité éventuelles, vous devriez changer vos identifiants par défaut. Vous pouvez aussi appliquer la segmentation de votre appareil et limiter les dommages ou du moins essayer de garder un contrôle sur les cyber criminels qui souhaiteraient pénétrer votre système.

Des pare-feu cognitifs existent et utilisent l’intelligence artificielle placée sur le cloud pour vérifier si les actions en cours sont appropriées ou non. Sinon votre e-commerce pourrait être soit victime d’une cyber attaque ou d’une demande de rançon pour détention de données (et cela arrive plus souvent qu’on ne le pense).

Les principaux acteurs des objets connectés dans le e-commerce

Les géants des réseaux et communications se lancent aussi dans ces nouvelles technologies ciblées. Par exemple, le géant AT&T a pensé une nouvelle version de la technologie cellulaire utilisée par les smartphones pour bénéficier d’une connexion plus rapide.

LTE-M, une technologie spécialement pensée pour l’IoT. Les estimations prédisent que les appareils LTE-M n’auraient besoin que de peu d’énergie pour fonctionner et pourraient tenir jusqu’à 10 années, avec un simple chargement.

L’internet des objets est déjà tout autour de nous, mais n’en est qu’aux premiers pas de son développement technologique. La compétition est élevée et dans le but de gagner du poids sur le marché, des entreprises telles que GE, Oracle, Cisco, IBM, Microsoft, Salesforce et bien d’autres définissent des stratégies d’acquisition et de partenariats.

Google, a lui aussi pénétré le marché en achetant Nest, il y a trois ans. Amazon pour sa part, lance de plus en plus d’objets connecté à destination du e-commerce. Tout le monde connaît sa Kindle TV, Amazon Echo, et Amazon Dash Button.

IBM et Visa collaborent désormais dans ce qui devrait être une énorme avancée dans l’IoT. Leur objectif est d’intégrer des moyens de paiement dans toutes sortes d’appareils de la vie quotidienne comme les montres, les bijoux, les voitures, etc. De cette façon, ils souhaitent équiper chacun des 20 milliards d’objets connectés qui devraient exister d’ici à 2020. Le e-commerce ne risque pas de s’en plaindre!

Définissez une bonne stratégie pour vos objets connectés dans le e-commerce

Dans le but de bénéficier du boom de l’IoT vous allez avoir besoin de définir une stratégie :

-Gardez à l’esprit que cela marche comme un écosystème. Vous pouvez vous associer à d’autres entreprises pour bénéficier de données dont vous avez besoin afin d’améliorer votre stratégie marketing.

-Si vous développez des objets connectés, prenez garde et choisissez sagement la plateforme que votre produit utilisera. Les estimations indiquent qu’il existe plus de 200 plateformes d’objets connectés.

-Assurez-vous de la sécurité des équipements que vous utilisez pour votre propre sécurité ainsi que celle de vos consommateurs. Des régulations seront sans doutes spécifiés à l’avenir, ne vous faites pas piéger.

-Rassurer vos clients à propos de la collecte de leurs données et votre utilisation de ces données. Attention à ne pas endommager votre image.


 

Les possibilités offertes par les objets connectés dans le e-commerce sont sans fin et leur utilisation ne cesse d’augmenter, aussi bien pour le vendeur que pour le consommateur. Cela permet à votre e-commerce de collecter de la donnée et d’ajuster votre stratégie marketing tout comme améliorer vos performances de stockage. Cependant soyez vigilant quant aux failles de sécurité et ajustez votre processus de prévention en conséquence.

Vous souhaitez participer aux #ECNTalks? Pour rencontrer d’autres professionnels de la e-logistique et échanger autour de problématiques actuelles! Rien de plus simple, inscrivez vous ci-dessous: