Aujourd’hui on se retrouve pour un nouveau podcast en compagnie d’Alexandra Rapaport, Co-Fondatrice de La Pelucherie depuis 3 ans.

Alexandra Rapaport nous raconte le métier qu’elle rêvait de faire petite “Au lycée, j’étais attirée par le monde de l’entreprise, le monde du business, j’étais à fond sur le marketing et ce que tu pouvais faire pour que les consommateurs achètent un produit”. Après des études dans une école de commerce, elle s’est donc spécialisée dans le domaine du marketing
Elle a débuté son parcours professionnel “dans le secteur automobile, j’ai commencé chez SMART une filiale de Mercedes, je suis restée 10 ans chez Mercedes avant de monter mon entreprise” nous confie Alexandra.

Le concept 

La Pelucherie a été créée il y a 40 ans par la grand-mère d’Alexandra. Cependant, elle et sa soeur ont décidé il y a 3 ans de relancer la boutique car “on a constaté qu’il n’y avait plus de belle peluche sur le marché, et surtout que les peluches existent depuis plus de 40 ans et existeront toujours”. 

Sa soeur avocate et Alexandra salariée chez Mercedes ont toutes les deux abandonné leur job pour relancer cette entreprise familiale. “On avait toutes les deux envie de faire autre chose, de donner un vrai sens à notre vie et de se dire je sais pourquoi je me lève le matin”. Alexandra a décidé de garder le nom “La Pelucherie” “en effet, beaucoup de monde connaissaient déjà cette boutique sur les Champs-Élysées, et pour nous il était important de garder le lien entre La pelucherie de l’époque et celle d’aujourd’hui”.

La Pelucherie : les étapes clés pour la création de l’entreprise 

Lors des premiers mois, “j’avais gardé mon travail chez Mercedes, on se voyait beaucoup le soir, les week-ends, on a beaucoup travaillé sur le projet, de nombreuses questions ont été abordées”. Après plusieurs réflexions, Alexandra a décidé de faire une marque forte de peluches car très peu de gens connaissent une marque de peluche”. 


De plus, le vrai déclencheur “c’est d’avoir retrouvé l’atelier avec lequel travaillait déjà notre grand-mère, ils avaient encore les modèles de l’époque, cela nous a vraiment aidés à nous relancer”. Le modèle emblématique de la marque était l’Ours, cependant lorsqu’elles ont relancé la marque, il se vendait de moins en moins. Leur but  “remettre au goût du jour la peluche traditionnelle, c’est pour cela qu’on a un ton qui reste très jeune, très cool” nous confie Alexandra.

Les valeurs ajoutées de la Pelucherie 

Pour Alexandra et sa soeur “l’objectif était de remettre au goût du jour les peluches, de sortir de la société de consommation. On sait que les peluches c’est important pour un enfant, il grandit avec, il se souvient de la peluche avec laquelle il a évoluée, c’est quelque chose qui te marque.” En effet, “les enfants ont besoin d’une belle peluche, d’un compagnon à qui raconter ses histoires, ses malheurs, son bonheur.” nous confie Alexandra.

De plus, Alexandra nous explique que “c’est tous ces petits détails qu’on a voulu remettre dans la peluche.” Finalement le but est “d’être dans l’air du temps avec la personnalisation, et se différencier des autres”. 

De plus, sensible à l’environnement, elle privilégie les beaux matériaux de qualité, mais surtout un état d’esprit. En effet, “l’idée est d’avoir une seule peluche, belle, qu’ils gardent longtemps” et “c’est pour cela qu’on a choisi les pochons, car ça représente bien le produit et ils peuvent le réutiliser pour autre chose”. 

Pour le packaging, “on fait attention à ne pas mettre trop de couches qui ne servent à rien, c’est pour cela qu’on a choisi le pochon”. 

Le e-shop : La Pelucherie 

Pour relancer l’entreprise “on a fait notre site toutes seules, comme des grandes, avec la solution Shopify nous confie-t-elle. Selon Alexandra, Shopify est la solution la plus performante pour créer son site e-commerce “ils ont un CMS très puissant et ce qui est super c’est qu’on peut intégrer des applications telles que Weglot, qui s’intègrent directement au site (…) en gros on utilise 7 applications et l’idée est d’en utiliser encore plus”. 

En effet, cette année le gros challenge d’Alexandra et sa soeur est “ de développer notre site internet, et d’être meilleur sur le SEO”. Shopify propose “une application pour améliorer notre SEO”, nommée seo image optimizer.

Les objectifs de la Pelucherie 

Alexandra a comme objectifs de produire “5 nouveaux produits tous les ans”. Cependant leur gros challenge 2020 “c’est de continuer à développer leur site” et d’autres surprises.

Le conseil d’Alexandra pour les futurs entrepreneurs : il ne faut pas avoir peur de se lancer, apprendre et construire son chemin petit à petit !