La Redoute : Les clés du succès pour passer du Retail physique au digital

E-Commerce Nation

10.05.2022


La Redoute : les clés du succès pour passer du retail physique au digital

ARTICLES | INTERVIEWS | RÉSEAUX SOCIAUX

À l’occasion de l’événement One to One Monaco 2022, nous avons eu le plaisir de rencontrer Amélie Poisson, Directrice Marketing et Digital chez La Redoute. 

Experte du Retail et de l’E-Retail, Amélie accumule plus de 25 ans de métier dans ce secteur. Après de nombreuses expériences dans diverses entreprises, Amélie a intégré La Redoute en 2011 en tant que Directrice de marque. Puis, elle a progressivement repris des missions autour du marketing, du digital et de la relation client. On a pu profiter de son expertise le temps d’un échange. 

La Redoute : les clés du succès pour passer du retail physique au digital

La transition forte d’une communication physique vers une communication digitale 

La Redoute a été connue pour son catalogue phare il y a de ça quelques années. Celui-ci n’est plus en distribution depuis 2015, suite à une transition complète de la part de la marque. Amélie nous raconte que cela a été un travail durant plusieurs années. 

Le numérique prenant de plus en plus d’ampleur dans le commerce, en 2012, Amélie a pris en charge toute la digitalisation du marketing de La Redoute. C’est après 4 ans de travail acharné qu’ils ont totalement arrêté la distribution de leur catalogue et aujourd’hui, l’ensemble de leurs investissements marketing sont tournés vers le digital. La marque a su se renouveler pour proposer une expérience en cohérence avec les besoins de ses clients.

Les nouvelles plateformes de communication et les nouveaux usages 

Face à l’affluence des nouvelles plateformes, La Redoute a orienté sa communication vers les réseaux sociaux, notamment en lançant des campagnes sur Tik Tok, qui ont connu un véritable succès. 

Selon Amélie, chaque plateforme a son utilité et tout est un enjeu d’audience. Différentes questions doivent alors être posées, “qui vous voulez chercher en terme de cible et où sont vos audiences, qu’est-ce qu’elles consomment en termes de réseaux sociaux au quotidien ?

Bien que leurs cibles soient particulièrement sur Youtube et Instagram, en se lançant sur Tik Tok, La Redoute avait pour objectif de s’adresser à un public plus jeune et d’affirmer qu’ils pouvaient devenir leur premier fournisseur de grandes marques. 

La Redoute accorde aussi une importance particulière pour le réseau Pinterest. Amélie nous confie, “sur la partie maison, qui est très importante pour notre activité, Pinterest aussi est très intéressant puisque c’est encore un autre type de plateforme où les gens sont en mode projet, ils refont la chambre de leur enfant, ils déménagent, etc.” Tout l’enjeu est d’adapter son contenu à la plateforme.

Une approche marketing ROIste, mais pas que…

La Redoute a construit ses performances sur la mesure du ROI, mais Amélie nous rappelle que même si 90-95% de votre budget est ROIste, il est quand même possible d’avoir une réserve budgétaire pour faire preuve de créativité. Elle continue, ”je suis sur que Tiktok m’a apporté des choses, mais à l’époque, quand on y est allé, la mesure et le tracking n’étaient pas matures. Aujourd’hui ils le sont beaucoup plus, ils ont progressé là-dessus, mais ce n’est pas ça qui m’a empêché d’y aller.”

Elle encourage les retailers à expérimenter de nouvelles choses, elle nous confie notamment “si ça sert votre stratégie, vous devez passer outre cette mesure.

NFTs, Métavers… Qu’en est-il de la place des Retailers ?  

Le développement des e-commerces a poussé les retailers à passer du physique au digital. Prochainement, ils vont devoir franchir encore une étape, cette fois-ci dans le monde virtuel. Selon Amélie, ce n’est pas un problème, bien au contraire, “tout l’enjeu de demain sera de réconcilier ces mondes, et de faire des passerelles.” 

L’enjeu est de savoir comment ce troisième monde peut venir prolonger l’expérience pour le consommateur. Amélie nous raconte “quand on voit certaines expérimentations en particulier du luxe, de l’immobilier ou de l’art, on peut se poser des questions donc notre enjeu c’est de faire de la veille et de se demander comment ça peut se transposer dans notre business model ?” 

Continuer à se développer dans un monde nouveau

On a demandé à Amélie quelles étaient les clés du succès d’une entreprise. Elle nous confie que le tout est de se poser les bonnes questions, “Est-ce que je suis data driven ? Est-ce que ça modifie les processus ou ma façon de penser ? Est-ce que je mets le client avant tout autre type de considération ?

L’autre élément très important selon Amélie pour le futur des entreprises est la transformation environnementale. Elle nous partage son point de vue, “elle est fondamentale, pas seulement dans la préoccupation des clients.” En effet, les consommateurs montrent une véritable volonté de consommer plus propre, mais sans surcoût. Il sera nécessaire de réinventer les business model d’aujourd’hui, en incluant la dimension RSE, pour mieux s’adapter à demain. 

Un retour sur le One to One Monaco 

Amélie est une habituée de l’événement puisqu’elle vient depuis de nombreuses années et fait partie du comité éditorial. Après 5 ans d’absence sur le One to One Monaco, elle pense que “c’est une parenthèse où on se reconnecte de façon très rapide, en 2 ou 3 jours avec l’ensemble d’un écosystème et même si ça parait être un investissement de temps c’est un vrai gain de temps.”

On termine cet échange enrichissant avec le mot de la fin d’Amélie, “Osez”.

E-Commerce Nation
E-Commerce Nation est le 1er Web Media E-Commerce en France et un centre de formation e-commerce.
communauté slack - blanc
Rejoignez
la communauté

Échanger à tout moment
avec la communauté de +1200 explorateurs, 
16 experts et 25 ambassadeurs.

picto newsletter-blanc
Recevez
la newsletter

Recevez chaque semaine,
les astuces du e-commerce.