ECN XperienceRejoignez-nous le 19 mars 2024 pour l'événement en ligne dédié au e-commerce et au retail 🚀

Je m'inscris gratuitement →

Les spécificités de la propriété intellectuelle pour son e-commerce

E-Commerce Nation

21.06.2016


La propriété intellectuelle de son E-commerce

ARTICLE | LEGISLATION | RGPD

La propriété intellectuelle est d’une importance cruciale dans le domaine du E-commerce, où la création, la protection et l’exploitation des actifs immatériels sont essentielles.

Dans cet article, nous explorerons les principaux types de propriété intellectuelle, à savoir le droit d’auteur, la marque, le brevet, et le dessin et modèle. Nous aborderons ensuite les risques liés à la propriété intellectuelle dans le E-commerce, les solutions pour protéger ces droits, ainsi que les coûts associés au dépôt de marque à l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).

Propriété intellectuelle : définition

La propriété intellectuelle fait référence à un ensemble de droits exclusifs accordés aux créateurs et aux innovateurs sur leurs œuvres, inventions, marques et dessins. Il joue un rôle important dans le domaine du E-commerce, où la majorité des transactions commerciales se déroulent en ligne. Dans le contexte du E-commerce, la propriété intellectuelle est primordiale pour de nombreuses raisons.

Premièrement, il contribue à protéger les droits des créateurs, des marques et des entreprises qui investissent du temps, des ressources et de l’expertise dans le développement de produits et services innovants.

En accordant des droits exclusifs, la propriété intellectuelle offre une protection juridique et crée des incitations à l’innovation en assurant un retour sur investissement pour les créateurs et les entreprises.

En outre, la propriété intellectuelle joue un rôle important dans la protection de la réputation et de la valeur de la marque. Dans un environnement digital concurrentiel, la capacité à se différencier et à construire sa notoriété est essentielle.

Comme les marques, les droits de propriété intellectuelle aident à protéger l’identité et l’image de marque d’une entreprise, à accroître sa compétitivité et à fidéliser sa clientèle.

Les risques liés à la propriété intellectuelle dans la vente en ligne

La propriété intellectuelle dans le domaine du E-commerce est souvent exposée à divers risques, pouvant entraîner de graves conséquences pour les E-commerçants.

Il est essentiel de comprendre ces risques afin de prendre des mesures adéquates pour les prévenir et les gérer. Voici les principaux risques associés à la propriété intellectuelle dans le E-commerce :

La contrefaçon

La contrefaçon est l’un des risques les plus courants dans le E-commerce. Cela se produit lorsque des produits ou contenus protégés par des droits de propriété intellectuelle tels que des marques, des droits d’auteur et des brevets sont copiés ou imités sans autorisation.

Les produits contrefaits peuvent induire les consommateurs en erreur, saper les ventes légitimes des détaillants en ligne et conduire à une concurrence déloyale.

Le parasitisme

Le parasitisme (freeride) est une forme de concurrence déloyale dans laquelle un e-commerçant profite de la réputation, de la notoriété ou des efforts commerciaux d’un autre e-commerçant sans encourir les coûts associés.

Cela peut se produire lorsqu’un vendeur en ligne se fait passer pour une autre entreprise ou utilise des noms de domaine, des mots-clés ou des éléments visuels similaires à ceux d’autres entreprises pour capitaliser sur leur succès.

La concurrence déloyale

La concurrence déloyale se produit lorsque les commerçants se livrent à des pratiques déloyales pour obtenir un avantage concurrentiel déloyal.

Cela peut inclure le vol de secrets commerciaux, la diffusion de fausses informations sur les produits et services, la confusion des consommateurs en imitant des marques établies et la diffusion de publicités trompeuses.

Le cybersquatting

Le cybersquatting consiste à enregistrer un nom de domaine qui inclut une marque bien connue ou des variantes de cette marque à des fins financières.

Les cybersquatters peuvent utiliser ces noms de domaine pour générer du trafic vers leurs sites ou pour surpayer les propriétaires de marques légitimes.

Protéger la propriété intellectuelle de son E-commerce

Pour préserver efficacement sa propriété intellectuelle dans le domaine du E-commerce, il est essentiel de prendre différentes mesures de protection :

Le nom de domaine

Avant de lancer votre site, il est important de vérifier la disponibilité du nom de domaine que vous avez choisi. Cela évite d’éventuels litiges avec des propriétaires de marques similaires.

Les outils en ligne peuvent vous aider à déterminer si le nom de domaine que vous avez choisi porte atteinte aux droits d’autrui.

La marque

L’enregistrement de marque est l’un des moyens les plus importants pour protéger votre propriété intellectuelle. Cela vous donne une protection juridique exclusive pour le nom, le logo ou le slogan de votre entreprise.

L’enregistrement d’une marque la protège des tiers qui essaient de l’utiliser ou de l’imiter et améliore la réputation et la valeur de votre entreprise. Étant donné que le processus d’enregistrement d’une marque peut être compliqué et nécessite une compréhension approfondie de la loi applicable, nous vous recommandons de demander l’aide d’un professionnel de la propriété intellectuelle.

Les droits d’auteur

Lors de la création du contenu du site, il est important de respecter les droits d’auteur des tiers.

Veuillez éviter de copier ou d’utiliser des images, des textes, des œuvres, etc. sans mentionner la source. Créez votre propre contenu original ou assurez-vous de disposer des droits nécessaires pour utiliser le contenu créé par d’autres.

La sécurité du site

En plus des mesures spécifiques à la propriété intellectuelle, il est important de prendre des précautions générales pour sécuriser votre site.

  • Incluez des mentions légales précisant les informations légales de votre entreprise, telles que le nom, l’adresse et les coordonnées de contact.
  • Rédigez des conditions générales de vente claires, spécifiant les conditions d’utilisation de votre site et les droits et obligations des utilisateurs.
  • Établissez une politique de confidentialité décrivant comment vous collectez, utilisez et protégez les données personnelles des utilisateurs.

Le recours à un professionnel

La protection de la propriété intellectuelle peut être un domaine complexe et en constante évolution. Il est donc vivement recommandé de faire appel à un professionnel du droit spécialisé en propriété intellectuelle.

Un avocat ou un conseiller en propriété intellectuelle pourra vous accompagner dans toutes les étapes de protection, depuis le dépôt de marque jusqu’à la résolution de litiges éventuels. Leur expertise vous permettra d’optimiser vos stratégies de protection et de défense de votre propriété intellectuelle.

Déposer une marque à l’INPI

Une marque est un signe distinctif qui permet d’identifier les produits ou les services d’une entreprise. Le dépôt de marque à l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) est une démarche essentielle pour protéger sa marque contre les contrefaçons, les imitations ou les usurpations. Il confère à son titulaire un droit exclusif d’exploitation sur le territoire français pour une durée de 10 ans renouvelable indéfiniment.

Pour déposer une marque à l’INPI, il faut respecter certaines conditions :

  • la marque doit être disponible, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas porter atteinte aux droits antérieurs d’un tiers ;
  • elle doit être licite, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas être contraire à l’ordre public ou aux bonnes mœurs ;
  • elle doit être distinctive, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas être générique, descriptive ou trompeuse.

Le dépôt de marque à l’INPI s’effectue en ligne sur le site de l’institut ou par voie postale. Il faut choisir la ou les classes de produits ou de services pour lesquelles on souhaite protéger sa marque, selon la classification internationale de Nice. Le prix du dépôt de marque à l’INPI varie selon le nombre de classes choisies :

  • 210 euros pour une classe ;
  • 260 euros pour deux classes ;
  • 40 euros par classe supplémentaire.

Ce prix comprend la publication au Bulletin Officiel de la Propriété Industrielle (BOPI) et la délivrance du certificat d’enregistrement. Le dépôt de marque à l’INPI peut engendrer des frais supplémentaires selon les cas.

Par exemple, il est conseillé de réaliser une recherche d’antériorité avant de déposer sa marque, pour vérifier qu’elle ne porte pas atteinte aux droits d’un tiers. Cette recherche peut être effectuée par l’INPI moyennant un coût de 40 euros par classe.

Par ailleurs, le dépôt de marque peut faire l’objet d’une opposition de la part d’un tiers qui estime que sa marque antérieure est menacée. L’opposition entraîne des frais de procédure de 325 euros pour l’opposant et de 150 euros pour le demandeur.

Enfin, le renouvellement de la marque tous les 10 ans implique le paiement d’une redevance de 290 euros pour une classe, 340 euros pour deux classes et 40 euros par classe supplémentaire.

Crédit image : Abhishek / Balan

E-Commerce Nation
E-Commerce Nation est le 1er Web Media E-Commerce en France et un centre de formation e-commerce.
communauté slack - blanc
Rejoignez
la communauté

Échanger à tout moment
avec la communauté de +1200 explorateurs, 
16 experts et 25 ambassadeurs.

picto newsletter-blanc
Recevez
la newsletter

Recevez chaque semaine,
les astuces du e-commerce.

Participez au Xperience Winter
Le 19 mars prochain aura lieu votre événement en ligne dédié au e-commerce et au retail. Inscrivez-vous dès maintenant pour nous rejoindre en live !
Gratuitement
Increase your Online Store's Revenue by 300%