Je ne vous apprends rien si je vous dis que le référencement naturel a un rôle extrêmement important à jouer. Il permet d’augmenter la visibilité de votre site Internet. Le contenu de vos articles ou de vos pages va déterminer le référencement de l’ensemble de votre site en général. Certains éléments comme le maillage interne ont donc leur importance.

Beaucoup de marketers ou webmasters se concentrent avant tout sur la structure du site, les mots clés ou encore les liens externes sur leur site. Bien évidemment, toutes ces stratégies sont importantes pour votre stratégie SEO. Il serait inconcevable de mettre de côté une bonne structure de site. De même, un contenu avec peu ou pas de valeur ajoutée pour vos consommateurs ne serait pas envisageable. Mais ces stratégies ne sont malheureusement pas suffisantes.

Vous avez sûrement déjà entendu parler du maillage interne. Un aspect du marketing digital et du SEO souvent mis à l’écart et qui pourtant, ô combien nécessaire. Au même titre que des images bien optimisées ou des mots clés bien choisis, le maillage interne doit être pris en compte. Il permet aussi de remonter en tête de liste sur les moteurs de recherche.

Mettre en place des liens internes au sein de vos pages et articles contribuera au succès du SEO que pourra avoir votre site Internet. Nous allons donc voir ensemble en quoi utiliser des liens internes et mettre en oeuvre une stratégie d’internal linking constitue un véritable levier pour votre site e-commerce.

Qu’est-ce que le maillage interne ?

Un lien interne renvoie directement d’un article de votre site vers une autre page, également sur votre site. Le maillage interne, lui, représente l’organisation et l’optimisation de tous ces liens au sein de votre site. 

Par exemple, si vous possédez 2 pages sur votre site et qu’un lien de la page A renvoie vers la page B, ou inversement, vous possédez donc au moins un lien interne au sein de votre site. Ces derniers sont souvent plus ou moins présents sur notre site mais ne constituent pas une réelle stratégie. En général, ils sont souvent placés “un peu par hasard” quand le besoin s’en fait ressentir.

Il est également important de comprendre que le maillage interne ne désigne pas uniquement des liens présents dans votre menu.Ce maillage interne peut et doit être présent dans vos textes ou Call To Action

Beaucoup de gros acteurs présents sur la toile disposent d’une stratégie de maillage interne. Cependant, attention à ne pas en abuser au risque de vous faire pénaliser ! Effectivement, les liens redirigent vers des articles apportant une valeur ajoutée à l’utilisateur en recherche d’informations supplémentaires. L’ancrage de ces liens est adapté aux termes utilisés dans les titres des articles vers lesquels le lecteur sera redirigé. Ci-dessous, vous pourrez constater un exemple de maillage interne

Ce qui est sûr, c’est qu’en utilisant des liens internes, vous permettrez à Google de comprendre plus facilement vos pages. Les liens internes permettent de faire plaisir à l’algorithme de Google. Mais les visiteurs seront aussi ravis d’avoir une navigation fluide sur votre site !

Il existe 2 types de liens internes en ce qui concerne le maillage interne :

  • Les liens contextuels, inclus au sein même du texte
  • Les liens structurels, présents à l’extérieur du texte (footer, menu, sidebar…)

Ces deux types de lien sont tout autant importants l’un que l’autre pour votre maillage interne. N’en négliger aucun !

Les liens contextuels permettent donc de mieux comprendre le texte lu. Ils complétent le texte grâce à des liens internes qui renvoient vers d’autres pages sur un thème similaire. Ils peuvent donc être présents partout à l’intérieur de votre article, même votre titre, mê

Il existe également les liens structurels, ceux qui sont présents sur une page, mais à l’extérieur de l’article. Ils font en fait partie de la structure de la page. Ces derniers peuvent se trouver dans les menus, dans le bas de votre page (footer)… Ce qu’il faut comprendre, c’est que ces liens sont tous ceux présents sur votre site, mais non inclus dans le texte de vos articles !

Comment faire du bon maillage interne ?

Afin de faire du bon maillage interne, il est important de bien utiliser les ancres. Une ancre correspond au mot ou groupe de mots utilisé(s) sur le(s)quel(s) les internautes vont cliquer pour se rendre sur une autre page de votre site web. Chacune de ces ancres sont analysées par Google et c’est pour cette raison que vous devez les utiliser avec précaution. Ces dernières sont très souvent utilisées pour le maillage interne. 

C’est pourquoi il est important d’utiliser des mots clés présents dans le titre de la page ciblée ou en lien proche de sa signification. Par exemple, si vous utilisez le mot clé “tarte aux pommes” pour renvoyer vers un article nommé “5 recettes de tarte aux pommes”, c’est parfait ! Bien mieux qu’utiliser un simple, “En savoir plus” par exemple. 

Néanmoins, n’allez pas utiliser des ancres en lien avec votre page d’atterrissage si celle-ci n’a aucun rapport avec le texte dans lequel elle est placée ! Si vous utilisez une ancre nommée “jeux vidéo” dans un texte qui parle de voiture des années 80… Il faut que cela reste le plus naturel possible, tout en pensant à lier chaque page entre elles.

Des ancres de qualité permettront d’une, de guider plus facilement l’internaute au sein de votre site et de deux, d’améliorer le référencement grâce à des thématiques en lien avec votre contenu. Ces liens contextuels ont une utilité importante pour les deux parties (Google et internautes) !

Un bon maillage interne fait partie intégrante d’une bonne architecture SEO pour votre site !

Les avantages du maillage interne

Une meilleure navigation pour vos internautes

Lorsque l’internaute se rend sur votre site, ce dernier cherche à trouver la solution à son besoin. Souvent, il n’hésite pas à se rendre sur des articles ou pages qui ont un rapport plus ou moins proche avec le thème qui l’intéresse. Si vous savez ce que cherchent vos clients ou consommateurs, vous pourrez lui proposer des thèmes en lien avec le sujet qu’il est venu consulter de base. 

Et c’est ici qu’intervient le maillage interne. En utilisant des ancres adaptées et en renvoyant vers des articles de qualité, l’utilisateur se verra comblé. Vous pourrez ainsi plus ou moins choisir vers quelle(s) page(s) l’utilisateur se rendra. Vous pourrez même optimiser votre tunnel de vente en redirigeant vos lecteurs vers des articles produits ou des fiches produits !

Un référencement naturel optimisé

Grâce à une stratégie de maillage interne, le référencement naturel de votre site se verra forcément amélioré. Parmi les nombreux avantages sur votre SEO, voici les principaux que vous pourrez voir une fois la mise en place d’une stratégie de liens internes :

  • Une meilleure indexation de vos pages : En liant toutes vos pages ensemble, le robot Google aura plus de facilité à consulter toutes vos pages.
  • Le nombre de pages visitées : Si vous créez du maillage interne qualitatif et intéressant pour l’ensemble de vos consommateurs, ces derniers seront logiquement intéressés par les liens proposés. Ainsi, le temps passé sur le site sera plus conséquent.
  • Le temps passé sur votre site : Si le nombre de pages visitées augmente, le temps passé sur le site en va de même. 
  • Taux de rebond qui diminue : Si au lieu de repartir de votre site après la lecture d’un texte sur votre site, le consommateur se rend sur une autre page de votre site, son taux de rebond se verra diminuer.

On peut donc en conclure une chose : une bonne stratégie de maillage interne aura un effet vertueux pour votre référencement naturel.

Partage du “Link Juice”

Qu’est-ce que le “Link Juice” ou encore appelé Jus de lien ? Il s’agit tout simplement de la “popularité” et de la “qualité” d’une page qu’elle peut elle-même “transmettre” à d’autres pages. Si vous possédez une page avec un très bon référencement naturel, il est donc en quelque sorte possible de distribuer ce référencement à plusieurs de vos pages.

Cependant, plus vous aurez de liens renvoyant vers des pages internes de votre site, plus ce Link Juice sera réparti entre les différents liens présents sur cette page. C’est pourquoi il peut être important de réfléchir en amont si les liens internes utilisés sont tous nécessaires. Proposer de trop nombreuses redirections vers d’autres pages peut donc rapidement être un handicap plutôt qu’un atout pour votre référencement. 

Le maillage interne : les conseils

Maintenant que vous savez comment optimiser vos pages et les avantages d’un maillage interne réussi, voici quelques conseils à prendre en compte lors de la mise en place du maillage interne :

  • La création d’un lien interne au sein de votre texte : n’oubliez pas de faire en sorte que le lien s’ouvre dans un autre onglet lorsque l’internaute cliquera dessus. Cette pratique permettra à votre lecteur de revenir plus facilement sur la page de base qu’il lisait. En effet, si le lien s’ouvre dans le même onglet, il y a de forte de chance pour que l’internaute ne revienne pas sur l’article qu’il consultait de base et partira plus facilement de votre site (augmentant votre taux de rebond).
  • Dupliquer le même lien sur une seule page, n’optimisera pas forcément votre référencement : Il est en effet inutile de lier plusieurs fois une même page à une autre puisque Google ne prend en compte que la première ancre. 
  • Comme nous l’avons vu avec le Link Juice, privilégiez la qualité à la quantité : Il est préférable d’utiliser quelques liens utiles qu’une dizaine de liens moins intéressants lorsque vous créez des liens internes.
  • Dans le même genre, évitez la suroptimisation : C’est pourquoi, lorsque vous utilisez trop de liens, il peut être intéressant de mettre certains liens en “nofollow” afin d’éviter cette suroptimisation. Néanmoins, gardez à l’idée que Google n’est pas forcément fan des lien en “nofollow”. Utilisez-le quand cela est réellement nécessaire !
  • En règle générale, la page d’accueil est la page de votre site qui a le plus d’autorité : N’hésitez pas à l’utiliser (principalement par le biais du menu) pour renvoyer vers des pages qui ont une grande importance.
  • N’hésitez pas, de temps à autres, à vérifier l’ensemble des liens internes présents sur toutes vos pages : Des liens internes pourraient renvoyer vers des liens qui n’existent plus ou qui ont été changés. Si tel est le cas, vous ferez donc affaire à une erreur 404. Malgré le fait que Google considère ces erreurs comme naturel, il est bon pour la navigation du visiteur d’en avoir un minimum sur votre site. Vérifier la totalité de vos liens de façon ponctuelle peut donc avoir toute son utilité.
  • Dernier conseil : faites en sorte que vos liens internes soient naturels ! Si ce n’est pas le cas, l’utilisateur s’en rendra rapidement compte et ne cliquera pas sur vos liens. De plus, Google préfère lorsque vous renseignez des liens en rapport (de près ou de loin) avec le sujet étudié.

Les différentes stratégies de maillage interne

Pour mettre au point une bonne stratégie de maillage interne, il est primordial de hiérarchiser vos pages. Une arborescence de qualité permet d’y voir plus clair sur l’ensemble d’un site, d’une façon générale.

En effet, un site internet fournit rapidement du contenu conséquent et si ce dernier n’est pas hiérarchisé, cela peut vite devenir le bazar. Malgré une hiérarchisation complète et bien faite, un site peut vite contenir beaucoup trop de sous niveaux et l’expérience utilisateur en est donc impactée. 

C’est pourquoi une stratégie d’internal linking est importante, que vous soyez un petit ou grand site. Plus vous aurez de sous-niveaux, plus le netlinking sera important. Ce dernier permettra à Google de parcourir l’ensemble des pages présentes sur votre site. Voyons ensemble les 3 stratégies de linking interne les plus répandues.

La structure de base : Lier toutes les pages ensemble

Le maillage interne de base consiste tout simplement à lier toutes vos pages entre elles sur votre site internet. Cette méthode permet ainsi d’avoir accès à l’ensemble de vos pages en 1 seul clic et donc très facilement. Grâce à cette stratégie, vous aurez l’avantage de ne laisser aucune page de côté. Cette structure s’apparente en fait aux catégories et rubriques au sein de votre menu.

Néanmoins, cette stratégie n’est possible que si vous disposez d’un site avec un nombre peu conséquent de pages, c’est à dire inférieur à une centaine de pages. Au-delà de ce nombre, votre site risque de rapidement devenir illisible et pour les internautes, et pour les moteurs de recherche comme Google.

Également, avec cette stratégie, le Link Juice présent sur chaque page sera redistribué équitablement. Ce n’est pas la meilleure des solutions lorsque vous souhaitez optimiser votre site et donner de l’importance à quelques pages en particulier.

La structure en arbre généalogique

Cette structure consiste à partir d’une page d’accueil pour ensuite descendre vers des catégories, puis des sous-catégories… Là encore, vous aurez de grandes chances de “diluer” votre Link Juice en divisant celui-ci entre les différentes catégories ou sous-catégories. Néanmoins, contrairement à la structure de base vue précédemment, cette stratégie a l’avantage de donner du poids à certaines pages. 

Le risque de ce genre de structure est que le visiteur mette plus de temps à atteindre certaines pages. Si le visiteur souhaite consulter une page précise, avec un thème précis et une sous-catégorie précise, cela risque d’être handicapant. Effectivement, si la profondeur de certaines pages est trop grande, elles risquent directement de ne pas être indexées. Les bots de Google pourraient ne pas les retrouvées !

Il peut alors être intéressant de réduire la profondeur de votre menu en ne proposant que les pages les plus stratégiques à niveau n+2. Les autres pages pourront être directement accessibles via les moteurs de recherche ou encore par liens directement intégrés sur ces fameuses pages. De plus, il est possible de garder les rubriques inférieures à disposition afin que l’internaute ait accès aux pages.

La structure en silo

La structure en silo permet d’organiser comme il se doit votre site web en plusieurs parties qui se réfèrent justement aux silos. Ces silos représentent généralement des thématiques. Si vous organisez votre site sous forme de thématiques, les bots de Google auront plus de facilité à visiter l’ensemble de votre site. En effet, les thématiques permettent de faire à comprendre que chaque sujet est abordé en profondeur par votre site. 

Attention, chaque silo ou catégorie ne doit donc concerner qu’une seule thématique. Comme nous l’avons vu plus haut avec les liens internes, ces derniers doivent renvoyer vers des articles ou pages qui concernent la même thématique. Renvoyer vers des pages d’une autre thématique ferait perdre tout le sens de votre stratégie de silo. 

Si vous décidez par exemple de rédiger un article sur le sujet des colis et de leur emballage (thématique livraison), faites du maillage interne sur la thématique de la livraison ! Vous pourrez ainsi renvoyer vers un de vos articles sur la livraison internationale par exemple.

Grâce à cette stratégie, cela permet de redistribuer le Link Juice à travers l’ensemble d’une thématique. Ainsi, une certaine boucle est créée entre tous les articles.

Outils pour le maillage interne

Google Search Console

La Google Search Console peut vous permettre de repérer toutes les erreurs 404 au sein de votre site. Elle permet en effet d’analyser dans le détail les performances de votre site. Une fois votre compte créer, la Google Search Console vous permet beaucoup de choses. Voir comment apparaît votre site dans les moteurs de recherche, analyser votre maillage interne ou encore de connaître vos pages indexées. Ainsi, vous pourrez voir tous les liens qui sont considérés comme “morts” . Modifiez les ou supprimez les de votre site ! La Search Console de Google permet ainsi de maîtriser l’ensemble des liens indexés sur votre site.

Selon Google et comme l’explique le site WebRankInfo, “Les erreurs 404 n’ont aucune incidence positive ou négative sur les performances de votre site” d’après . En effet, certaines erreurs 404 sont considérées comme “naturelles” et donc “difficiles à corriger”. 

Cependant, il sera toujours intéressant de supprimer les liens morts de votre site afin d’offrir à tous vos consommateurs une expérience fluide et optimale sur votre site. De plus, Google n’est pas très clair à ce sujet : essayez de limiter au maximum vos erreurs 404. Il est par exemple recommandé de mettre en place des redirections si le contenu a changé d’adresse. Des erreurs 404 pourraient ralentir les robots de Google et faire perdre du link juice à plusieurs de vos pages. 

Screaming Frog

Screaming Frog est un outil SEO de référence qui permet de parcourir un site en simulant le passage des robots des moteurs de recherche comme Google via les liens rencontrés sur l’ensemble des pages du site. Vous pourrez ainsi comprendre et extraire une série d’informations sur les pages de votre site pour finalement déceler d’éventuelles erreurs.

Grâce à cet outil, vous pouvez “crawler” (analyser) de nombreuses données au sein de votre site. Également, vous pouvez l’effectuer sur quelques ou même une seule donnée si tel est votre choix. Cela est pratique lorsque vous possédez énormément de page sur votre site ! Cet outil vous permet finalement de réaliser un audit de votre site.

De plus, Screaming Frog vous donne accès à une fonctionnalité vous permettant de gagner un temps considérable. Vous pourrez savoir pour un lien interne précis, quelles autres pages renvoient directement vers ce lien. Couplé à l’outil Google Search Console, vous pourrez donc voir quels liens sont morts et ainsi supprimer ces liens sur l’ensemble des pages qui redirigeant vers la mention “error 404”.

Yoast SEO

Yoast SEO est un outil qui vous permet de gérer énormément de choses pour votre référencement naturel en général. Il est également très utile en ce qui concerne le maillage interne. Cela permet de connaître le nombre de liens entrants et sortant sur chacune de vos pages et articles. Très pratique pour savoir si vos articles ont assez de liens qui pointent vers lui-même.

Également, l’outil vous aide dans le développement de votre interlinking. Il vous propose différentes suggestions d’articles pertinents en ce qui concerne l’article que vous avez rédigé. En effet, ce dernier se base sur les ancrages disponibles pour aller chercher des articles en lien avec ce que vous avez écrit ! Un gain de temps considérable et pratique lorsque votre site commence à être conséquent.

Pour conclure

Vous l’aurez compris, les liens internes et le maillage interne sont des éléments à prendre en compte pour votre site internet. Que ce soit en termes de référencement naturel ou de navigation optimisée, celui-ci n’est pas à négliger.

Cette stratégie de maillage interne n’est pas quelque chose que vous ferez en quelques jours. C’est une stratégie à développer sur le long, voire très long terme. Si vous souhaitez développer une structure en silos, il sera primordial de réfléchir à votre stratégie en amont.

Attention, ne mettez pas de côté les autres aspects d’un site internet. Le SXO ou la rapidité de votre site pour améliorer votre SEO sont également importants !

Si ce n’est pas encore le cas sur votre site internet, développez dès maintenant une stratégie de maillage interne ! Vous attirerez un maximum de visiteurs sur votre site !

CRÉDIT IMAGE : MASUD RANA