Aujourd’hui, les entreprises croulent sous la data. Il suffit simplement de se connecter à Google Analytics pour s’en rendre compte. Il existe plein de moyens de collecter des données statistiques de l’activité de votre site e-commerce et des millions de services d’acquisition de trafic. Plus il y a de données, plus il y a de possibilités, mais il est difficile de trouver le temps d’explorer ces possibilités afin d’exploiter pleinement ces données !

Ce blog vous donnera quelques pistes utilisées par des experts en marketing pour améliorer le rendement de vos actions marketing avec vos données Google Analytics. Trouver du temps pour expérimenter différentes stratégies afin d’augmenter les taux de conversion est chronophage, mais, au bout du compte, vous savez que cet investissement en temps est nécessaire pour améliorer vos ROAS, augmenter vos CTR, ou tout simplement votre rendement.

De nombreux clients de Channable utilisent de manières très créatives les données Google Analytics (ici abrégé Analytics) pour façonner leur marketing omnicanal. Parmi, les utilisateurs de Channable, on retrouve des marques telles que SAMSUNG, Ecco Shoes et Cotswold, mais aussi des players dans le voyage comme Norwegian ou TUI et même des agences de recrutement comme Randstad. Voici ce que certains d’entre eux ont fait avec le surplus de données pour améliorer leurs performances, ce qui, nous l’espérons, peut vous aider à éliminer les problèmes liés au trop plein de données non-exploitées.

Identifiez facilement quels sont les produits les plus vendeurs et les moins rentables

Pourquoi ?

Avoir une idée de quels sont vos produits les plus vendus facilitera la création de campagnes spécifiques pour les mettre encore plus en avant. Pensez aux périodes de soldes qui sont particulièrement propices à la mise en valeur de vos produits vedette et augmentez le budget de vos campagnes Shopping pour vos best sellers !

Comment ?

En envoyant un libellé personnalisé supplémentaire à un canal marketing, vous pouvez instantanément obtenir une vue d’ensemble des produits les plus performants et de ceux qui se vendent moins bien. C’est vous qui décidez quelle métrique (taux de rebond, revenu, sessions, etc.) déterminera ce qui constitue un produit phare ou un produit moins populaire. Bien sûr, utiliser simplement le taux de conversion est une erreur de débutant. Les clients de Channable utilisent souvent la combinaison du nombre de transactions et du nombre de sessions ou celle du taux de conversion et du nombre de sessions. De cette façon, tous les produits avec, par exemple, plus de 10 transactions et moins de 50 sessions se voient attribuer le statut de best seller.

Obtenez une idée de vos CPC (et si votre campagne est rentable !)

Pourquoi ?

Même s’il existe pas mal d’outils pour suivre et optimiser vos CPC et que ces informations peuvent être importées dans Channable, certains clients préfèrent les calculer eux-mêmes. La raison de ce choix et que l’outil de suivi est parfois détenu par une agence compétitrice. En plus, le faire vous-même ne demande pas trop d’efforts. Au final vous aurez une idée générale du CPC pour une sous-catégorie précise par exemple si vous faites de la pub pour des articles de mode.

Comment ?

Créez un nouveau champ dans le flux/catalogue/fichier pour attribuer un CPC par sous-catégorie. Par exemple, 20 centimes pour tous les produits de la sous-catégorie “Robe”.

Ensuite, si vous multipliez la valeur du CPC par le nombre de sessions, cela vous donnera une indication sur le montant publicitaire dépensé pour chaque produit.

Conseil

Certains clients de Channable vont encore plus loin en calculant les ROI et ROAS. Certains ajoutent des libellés personnalisés indiquant si le produit génère un coût publicitaire élevé, moyen ou bas. D’autres clients appliquent les règles d’indication du CPC ci-dessus pour les marques qui fonctionnent avec des commissions. Ainsi, ils auront la possibilité de calculer les commissions qu’ils gagneront pour chaque marque.

Utilisez Analytics pour la stratégie de base pour d’autres canaux marketing

Pourquoi ?

D’année en année, les entreprises changent de canaux marketing ou en ajoutent de nouveaux pour développer leur stratégie de marketing digital. Commencer avec un nouveau site d’affiliation ou un nouveau site de comparaison soulève une poignée de questions et de nombreuses difficultés, mais constitue une étape importante pour la croissance et l’évolution du marketing digital d’un business. Pour faciliter l’expérimentation d’un nouveau canal, certains clients de Channable utilisent les données Analytics d’un autre canal pour mettre en place le positionnement sur un nouveau canal. Cela réduit le stress de quelle stratégie adopter et laisse un peu de temps pour collecter des données Analytics pour ce nouveau canal en question.

Comment ?

Il suffit simplement de fusionner les données Analytics de, par exemple, Google Shopping dans le flux principal et de créer des nouveaux flux pour Criteo ou Facebook. L’ajout d’indicateurs clés (et même des libellés personnalisés susmentionnés pour les best-sellers) facilite le contrôle des CPC, du positionnement et des informations générales envoyées vers le nouveau canal.

Conseil

L’utilisation des données Analytics d’un canal pour un autre ne doit pas être limitée au lancement d’un nouveau canal. De nombreux clients utilisent Google Shopping comme site de comparaison principal, puis utilisent les performances de ce canal pour tous les autres canaux marketing pour améliorer leurs ventes.

Google Analytics reste un outil complexe mais nécessaire à tous les spécialistes du marketing.

Les utilisations originales d’autres marketers sont une source d’inspiration inépuisable ! Partagez vos meilleures pratiques marketing dans les commentaires de ce blog ou contactez Channable pour mettre en place une stratégie de marketing omnicanale performante avec Analytics.

Crédit image : Glia