PaaS : Qu’est ce que c’est ? À quoi ça sert ?

E-Commerce Nation

15.09.2021


Header Paas

ARTICLES | CMS | PLATEFORME

Afin de bien comprendre le terme de platform as a service (PaaS), vous devez tout d’abord savoir ce qu’est un cloud. Le cloud computing est un nouveau modèle économique qui consiste à consommer un service informatique comme on consommerait de l’eau, de l’électricité ou du gaz. 

Lorsque les moyens de production pour fournir un service sont hébergés chez un fournisseur on dit que le service est dans le cloud.

Avec une PaaS, on peut très bien consommer de l’espace de stockage, des applications ou encore de la puissance de serveur. C’est ce service dont on paye l’abonnement. Dans l’ère de la digitalisation, le PaaS permet de faciliter la transition vers internet.

Dans cet article, nous allons expliquer ce qu’est le cloud computing afin que vous puissiez mieux appréhender le terme PaaS. Par la suite, nous exposerons les avantages et les inconvénients dans l’engagement d’une platform as a service.

Le cloud computing

Une platform as a service est l’un des types de cloud computing qui est principalement destiné aux développeurs ou aux entreprises de développement. Le cloud computing est l’accès à des services informatiques qui permettent le partage de ressources. 

Le fournisseur développe et fournit un environnement de travail numérique aux clients. Malgré tout, les utilisateurs ont la totale maîtrise des applications développées sur la plateforme,  et de leurs bases de données. 

Il est à noter que le cloud est un service à la demande c’est-à-dire que le client peut demander n’importe quelle ressource à son fournisseur et à n’importe quel moment. Ainsi, si vous décidez d’utiliser 20 Go de votre cloud car vous avez téléchargé des fichiers, cette ressource est disponible à n’importe quel moment de la journée.

Les fournisseurs cloud peuvent proposer différents types de services  plus ou moins complets et peuvent se regrouper en 3 catégories : les Iaas, PaaS et SaaS

Définition d’une PaaS

La Platform as a service prend en charge les infrastructures techniques du cloud c’est-à-dire les serveurs, stockages et réseaux mais propose également un ensemble d’outils permettant le développement d’applications comme des éditeurs de code ou des gestionnaires de fichiers. La PaaS s’occupe des instances de middlewares comme un serveur web, un serveur d’applications ou un système de gestion de base de données. Les développeurs sont la population cible du PaaS puisque ce modèle permet au client de se focaliser sur le développement de logiciels. 

Le fournisseur d’une Platform as a service prend en charge la maintenance du système. Les équipes de développement du client pourront se focaliser exclusivement sur la création d’applications sans se préoccuper de la maintenance de l’infrastructure et des services liés à l’informatique. Il s’occupe du matériel, des serveurs, du maintien du système d’exploitation et de l’infrastructure (connexion au réseau, stockage et sauvegarde).

De même, les équipes peuvent travailler ensemble puisque la PaaS rassemble les données sur un même réseau. Cette fonctionnalité permet de pouvoir télétravailler tout en collaborant avec ses partenaires.

Différence avec IaaS, Saas et PaaS

Ils sont catégorisé en fonction de la couche technique fournit : 

IaaS (Infrastructure as a service)

Localisé dans un centre de données, la IaaS fournit le système d’exploitation et l’ensemble de la structure informatique notamment la partie serveur, stockage et connexion réseau. Dans ce modèle, le client doit s’occuper de l’installation, la configuration, mise à jour du système d’exploitation, les middlewares et des applications. Pour faire simple, ce type de fournisseur ne prend en charge que l’infrastructure. Le reste est géré par l’utilisateur. 

SaaS (Software as a service) 

L’objectif du SaaS est de fournir des applications prêtes à l’emploi qui s’exécutent sur l’infrastructure du fournisseur cloud. Ces applications sont accessibles par le client sur le navigateur. L’avantage du SaaS est de ne jamais avoir à s’occuper de la mise à jour de l’application ni de l’infrastructure car tout est géré et logé chez le fournisseur. Le client n’a plus qu’à utiliser l’application. 

Tableau de comparatif des IaaS, PaaS et SaaS

IaaSPaaSSaaS
ApplicationApplicationApplication
Environnement d’exécution(ou runtime)Environnement d’exécutionEnvironnement d’exécution
MiddlewaresMiddlewaresMiddlewares
Système d’exploitation(ou OS)Système d’exploitationSystème d’exploitation
ServeursServeursServeurs
StockageStockageStockage
RéseauRéseauRéseau
Les cases en rouge correspondent à ce qui est pris en charge par le fournisseur. Les clients n’ont qu’à gérer ce qui est contenu dans les cases blanches.

Avantage du PaaS

La PaaS est un atout dans le développement d’une entreprise. Bien qu’il ne la remplace pas dans son intégralité, il lui permettra d’héberger de nombreux services. 

Un gain de temps et d’argent 

Le fournisseur d’une platform as a service prenant en charge toute la gestion des serveurs, vous pourrez vous concentrer sur le développement de votre projet. Ajouté à cela, la PaaS met à disposition de nombreux outils de développement ce qui vous donne l’opportunité d’augmenter votre croissance. 

Avec une PaaS vous n’aurez donc pas à engager une équipe d’informaticiens, prendre en charge les coûts de maintenance et installer les infrastructures nécessaires au bon développement de votre application. 

Il s’adapte en fonction de votre besoin

Si vous avez une entreprise en croissance, vous savez que vous aurez besoin de serveurs supplémentaires pour répondre à vos besoins. Avec ce type d’hébergement cloud vous augmentez la capacité de vos serveurs de manière instantanée. 

Une platform as a service gère entièrement votre système et vos serveurs. Lors des pics de charge, vous pourrez facilement scaler votre application en fonction de vos besoins. Suite à une croissance de vos utilisateurs (ou de votre utilisation), la PaaS vous permet d’agrandir votre infrastructure de manière instantanée.

Vous pourrez utiliser une fonctionnalité appelée l’autoscaling. Elle vous permet de scaler automatiquement votre PaaS en fonction de votre utilisation de la plateforme. D’ailleurs, vous ne paierez que les ressources que vous avez consommées auprès de votre fournisseur.

Inconvénients du PaaS

La dépendance au fournisseur

Choisir de prendre une PaaS c’est vous engager dans une relation sur le long terme avec votre fournisseur. Cela implique que l’utilisateur dépend de l’infrastructure et du logiciel du fournisseur. Par ailleurs, les éventuelles pannes ou mises à jour du PaaS peuvent compromettre les projets des utilisateurs. 

Les langages de programmation

Il est parfois reproché à certaines PaaS de se limiter uniquement à certains langages de programmation qui ne sont pas forcément les vôtres. Ce manque de prise en charge peut vous bloquer dans le développement de votre application. En effet, les utilisateurs seront dans l’obligation d’adapter leur application au langage de programmation de votre fournisseur. 

De même, lors d’un contrat, si un fournisseur décide de changer de langage de programmation, les utilisateurs seront eux aussi forcés de changer de langage, ou changer complètement de fournisseur.

Le mot de la fin 

La PaaS peut devenir un réel atout dans votre entreprise si vous décidez de vous étendre au E-commerce. Il comprend de nombreux avantages puisqu’il vous fera gagner du temps, et de l’argent ! Mais prenez le temps de bien choisir votre fournisseur ce qui vous évitera de rencontrer de nombreux problèmes.

Crédit photo : Oleksandr Mosjichuk

communauté slack - blanc
Rejoignez
la communauté

Échanger à tout moment
avec la communauté de +1200 explorateurs, 
16 experts et 25 ambassadeurs.

picto newsletter-blanc
Recevez
la newsletter

Recevez chaque semaine,
les astuces du e-commerce.