Les peak seasons sont des moments clés pour les e-commerces : ce sont généralement les moments de l’année où les vendeurs effectuent le plus de recettes, c’est pourquoi elles se doivent d’être particulièrement soignées et appréhendées à leur juste valeur.

Auparavant, la Peak Season correspondait à la période de fin d’année, lors des achats de Noël et du Nouvel an, qui représentait l’un des moments les plus opportuns pour les commerçants.

Aujourd’hui, il existe non pas une seule peak season mais plusieurs peak seasons, notamment grâce à des événements tout bonnement créés pour que les consommateurs achètent davantage, comme le Black Friday, le Cyber Monday, le Single Day ou le Prime Day.

Pour cela, certaines boutiques en ligne n’hésitent pas à mettre en place toutes les stratégies possibles, notamment lorsqu’elles vendent à l’international.

En effet, proposer ses produits à l’étranger et conquérir un nouveau marché peut paraître alléchant dans l’optique d’étendre son business, d’autant plus à des périodes de rush comme les peak seasons. Certains prérequis sont néanmoins à prendre en compte.

  • Quelles sont les opportunités à saisir ?
  • Comment augmenter vos ventes à l’international à cet instant T de l’année ?
  • Comment préparer ses Peak Seasons ?
  • Quels sont les prérequis ?

C’est ce que nous allons voir dans ce webinar en replay en compagnie de :

  • Anne Prevosti, Sales Manager
  • Amine Darkaoui, Indoor Sales & Customer Service Coordinator

Définition : Peak season

Peak season, que l’on peut traduire par “haute saison” en français, cela correspond en e-commerce aux pics de vente. Ici, on va principalement parler de la période des fêtes de fin d’année, qui est une période clé pour le commerce en ligne. On peut voir en Europe des chiffres très importants, en effet, les ventes en ligne de Novembre à Décembre 2018 ont atteint 61,49 milliards d’euros, des chiffres qui sont en augmentation chaque année.

Ventes en ligne novembre à décembre 2018

Une peak season de plus en plus longue

Lorsque l’on évoquait la peak season auparavant, on parlait essentiellement des fêtes de Noël, mais aujourd’hui, c’est une période qui s’étend globalement de Novembre à Janvier. Le premier point de cette peak season c’est le Black Friday, qui existe depuis plusieurs années. S’en suit le Cyber Monday, et là, plus communément, on ne parle plus de 2 jours, mais d’une Black Friday week ou cyber week, qui englobe plusieurs pics d’activité avec des prix très attractifs.

Black Friday

Le Black Friday a lieu le lendemain de Thanksgiving aux États-Unis qui se déroule le quatrième jeudi de novembre. Ce vendredi est un grand jour de solde et est synonyme du commencement des achats de Noël. Ce jour devient de plus en plus populaire en Europe, le Royaume-Uni, de par sa culture anglo-saxonne, s’est mis au Black Friday très fortement. Mais les autres voisins européens comme l’Allemagne, la France et l’Italie, profitent également de cet événement pour booster leur vente. Les Français ont dépensé lors de cette cyber week, 5 422 millions d’euros en 2017, c’est donc une semaine importante pour tous les e-commerçants;

dépenses du black friday au cyber monday en 2017

D’autres peak seasons

  • Single Day : fête des célibataires qui démarre le 11 Novembre en Chine. Durant ce jour en Chine, l’habitude est de s’offrir des cadeaux. Alibaba qui a été initiateur de cet événement, a généré en 2018, 30 milliards de dollars de CA, avec 1 milliard de commandes, dont 40% proviennent de l’international. Ce qui peut être très intéressant de savoir pour vous e-commerçants, c’est que la France est le 7ème pays à avoir le plus vendu lors de ce jour.
  • Amazon Prime Day : Amazon a décidé pour fêter son 20ème anniversaire, de faire des offres spécialement pour leurs abonnés. Cet événement a lieu du lundi au mardi de la deuxième quinzaine de juillet, et a généré 3,4 milliards de dollars en 2018. Jeff Bezos, le patron d’Amazon, a même annoncé que le PrimeDay a été si fort qu’il a dépassé en terme de ventes le Black Friday. Avec 17 pays participants, c’est une grande opportunité pour les e-commerçants qui vendent sur la Marketplace Amazon de vendre à l’international.
  • Nouvel an chinois : encore une journée en Chine où l’on s’offre énormément de cadeaux. Mais ce qui est surtout intéressant, c’est que 70% des acheteurs en ligne commandent des produits étrangers. Les produits qui se démarquent le plus lors de cette fête sont : l’alimentation, les cosmétiques, la mode/prêt à porter et l’high-tech.
  • Selon les pays :
top 10 événements ecommerce selon les pays-min

Savoir identifier ses peak seasons

Pour pouvoir profiter de ces événements et propulser ses ventes, il faut savoir identifier ses peak seasons. Pour les identifier, vous avez plusieurs manières possibles :

  • Par secteur, par exemple, lorsque l’on vend des textiles, il y a les soldes qui permettent d’augmenter ses ventes.
  • Par saison, par exemple, il y a l’été qui est propice à certaines peak seasons, ou l’hiver avec les fêtes du calendrier.
  • Par pays, avec par exemple les fêtes nationales, les coutumes des différents pays où il est d’usage d’offrir des cadeaux.

Les Peak Seasons, des périodes nécessitant une organisation sans failles 

 Comme évoqué précédemment, les Peak Seasons sont attendues de pied ferme par les entreprises, puisqu’elles s’imposent comme particulièrement rentables pour ces dernières.

En effet, ces périodes charnières peuvent représenter, pour certaines enseignes, près de 50 % de leur recette à l’année, un chiffre non-négligeable. (source : Majorel, veille et analyses sur le marketing relationnel)

De plus, le panier moyen du consommateur peut monter très vite lors d’une peak season. Lors du Black Friday 2017, le panier moyen de l’acheteur français s’élevait à 118 euros (source : Le Parisien). Aux Etats-Unis, le panier moyen atteint 146 dollars, en progression de 8,5% par rapport sur un an (selon le rapport d’Adobe Analytics).

Pour prévoir et gérer ces moments clés, il faut bien sûr avoir un plan d’action bien ficelé pour savoir où l’on va. Différentes stratégies peuvent être mises en place à cette effigie.

Se positionner à l’international pour booster ses ventes 

Proposer ses produits à la vente internationale est un booster indéniable pour vos ventes e-commerce. En effet, le marché étranger est une nouvelle porte qui s’ouvre à vous, qui est beaucoup plus accessible lorsque tout est digitalisé. L’e-commerce permet de démocratiser et de vendre hors frontières sans être présent dans le pays concerné. Il faudra pourtant veiller à respecter certains critères. 

Adapter son offre au marché visé 

Pour ce faire, il faut bien sûr respecter les prérequis à cet effet. Il faudra penser par exemple à faire une analyse de marché pour vérifier si vos produits plairont à votre nouvelle clientèle. Un produit peut faire fureur à un endroit et faire un “flop” à un autre. Tout dépend du pays visé. 

De plus, il sera nécessaire de bien identifier les peak seasons du marché/pays visé. Selon les habitudes de consommation et la culture de chaque zone géographique, elles peuvent être très différentes.

D’autre part, il faudra également veiller à bien traduire votre site e-commerce dans la langue du pays. Un e-acheteur ne restera pas sur un site qui ne propose pas sa langue et pourrait même penser que vous ne livrez pas dans sa zone, il ne se sentira pas à l’aise sur votre e-shop. L’important est donc que le consommateur se sente comme chez lui sur votre site et qu’il ait envie d’y rester pour compléter ses achats.

Préparer son stock et son équipe

Son stock

Il ne faut surtout pas surévaluer, ni sous-évaluer son stock, c’est avoir une bonne maîtrise des produits qu’on va vendre, qu’on va mettre en avant. Il faut donc bien s’approvisionner en temps et en heure et bien se préparer en amont.

Son équipe

Pour faire face à ces périodes, l’une des choses primordiales est de préparer son équipe. Il faudra penser à bien énoncer les objectifs de cette saison, en évoquant bien le rôle de chacun pour que les tâches soient définies au préalable et pour que le travail soit fluide et homogène.

Les ressources seront au cœur de votre stratégie : n’hésitez pas à mettre en place des moyens pour développer la communication pour promouvoir l’événement sur votre site, en prenant soin de mettre en avant vos produits.

Ce qui peut être intéressant, c’est de mettre en place un “call center”, c’est à dire un service client dédié à cette peak season. Cela permet de mieux comprendre et d’anticiper un maximum les demandes (qui vont être beaucoup plus nombreuses qu’à l’habitude), et ainsi, améliorer l’expérience client.

Choisir un partenaire logistique efficace et en capacité de livrer à l’international 

De plus en plus de e-vendeurs choisissent les peak seasons pour s’internationaliser et faire un pas vers le marché étranger. Pourquoi ce phénomène est-il si récurrent ? Quels sont les objectifs de cette démarche ? 

Lorsqu’on souhaite s’internationaliser à cette période clé de l’année, il y a un détail auquel il faudra prêter attention : la livraison internationale. À première vue, elle peut s’avérer compliquée puisqu’elle nécessite un bon nombre de paramètres. 

En pleine période de rush, l’objectif sera de trouver un partenaire logistique livrant dans les pays visés et qui vous facilitera la vie grâce à des options de tracking de colis qui vous assureront l’arrivée à bon port de votre marchandise. La livraison est une étape clé. Choisir les bonnes peak seasons, adapter son e-commerce et se préparer c’est bien mais si les produits ne sont pas livrés au client à l’international, tout cela ne sert à rien. D’où l’importance de choisir un prestataire.

Spring GDS est un expert en logistique international qui s’adapte aux besoins de chaque e-commerce pour lui fournir le service qui lui correspond le mieux, et donnera le point final à une bonne expérience client.

Maintenant on ne parle plus de peak seasons mais de multiple peak seasons, et vous, quelle peak season vous permet d’augmenter vos ventes à l’international ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaires où sur les réseaux sociaux !