Bien que toutes les marques et entreprises souhaitent vendre sur Twitter, seule une petite partie d’entre elles obtiennent les performances souhaitées. Les principales causes sont : un profil mal optimisé, le refus d’utiliser les tendances et les hashtags ou l’erreur d’utiliser Twitter comme si c’était un canal de vente traditionnel.

Saviez-vous que plus de 9 entreprises sur 10 (92%) publient sur Twitter au moins une fois par jour et 42% d’entre elles publient jusqu’à 5 fois par jour, selon Simply Measured (maintenant Sprout Social) ? Pour les boutiques en ligne les plus performantes, ce réseau social n’est pas seulement un simple accessoire sur leur site web. Ils obtiennent vraiment d’excellentes performances commerciales en utilisant cette plateforme. Dans les lignes suivantes, vous découvrirez comment utiliser Twitter pour le social selling.

Comment vendre sur Twitter efficacement

Optimiser et donner une image professionnelle à votre profil

L’apparence n’est pas tout, mais la première impression peut faire toute la différence. Des marques comme Amazon, Zalando ou eBay connaissent l’importance de donner une image professionnelle à leurs clients. En ce sens, leurs profils sont des exemples à suivre. La biographie, le logo et l’image de fond doivent faire un ensemble pour souligner la marque, la mission et le ton de l’annonceur.

L’une des mesures les plus importantes de Twitter Analytics est la visite de profils. L’optimiser pour obtenir une image professionnelle devrait être la première étape pour les marques qui veulent vendre sur Twitter.

Profitez des tendances au profit de votre marque

Suivre les thèmes et les hashtags les plus pertinents et surfer sur la  » vague  » pour dynamiser les campagnes marketing est une pratique largement répandue parmi les marques. KFC, par exemple, a lancé des campagnes très créatives pour la Journée nationale du poulet frit, mais toutes les tendances ne sont pas forcément évidentes. Le Jour de la Terre, par exemple, a été utilisé par Amazon et d’autres e-commerces pour souligner la durabilité et les autres valeurs de leurs marques.

Utiliser les hashtags correctement

Cependant, il est important d’utiliser les hashtags correctement. Aujourd’hui, l’un des hashtags les plus courants est #MeToo, et bien que la philosophie de nombreuses marques coïncide avec cette initiative, essayer de profiter de cette tendance pour son propre bénéfice peut être dangereux. En effet, de nombreuses entreprises ont été lésées. Toutes les tendances ne peuvent pas être utilisées pour booster une marque.

En outre, les entreprises doivent veiller à suivre les tendances qui ne sont pas liées à leur marché de niche. En septembre 2014, la marque DiGiorno Pizza a reçu une vague de critiques pour avoir mal utilisé le hashtag #WhyIsStayed. Cette erreur a eu un impact important, le Times s’est fait même l’écho de cette erreur qui, de toute évidence, a nui à la réputation de cette chaîne de pizzas.

Aidez et connectez-vous avec les utilisateurs, ne leur vendez pas votre marque

Une autre clé pour vendre sur Twitter est de se rappeler qu’il s’agit d’une plateforme sociale, pas d’un marché. Les utilisateurs n’accèdent pas à Twitter pour acheter des produits ou des services. Prétendre utiliser ce réseau social comme s’il s’agissait d’un canal de vente entraînera le rejet des consommateurs potentiels. L’objectif du marketing de ce réseau social devrait être d’attirer des clients potentiels, de bâtir une communauté autour de la marque et d’améliorer sa réputation.

Toutefois, cela ne signifie pas que les marques doivent être cachées sur Twitter. Starbucks, par exemple, affiche ses délicieux cafés dans chaque tweet et ne souffre pas du rejet des utilisateurs. Il en va de même pour Zappos et ses chaussures et bien d’autres commerces en ligne avec une présence sur le réseau social du petit oiseau bleu.

Mais ces marques et d’autres, loin de se limiter à vendre leurs produits, aident les utilisateurs. Twitter est une excellente alternative au service à la clientèle traditionnel. En fait, de nombreuses statistiques suggèrent que les consommateurs préfèrent communiquer avec les entreprises par le biais des réseaux sociaux plutôt que par téléphone, courriel ou autres moyens.

Utilisez les publicités Twitter pour vos campagnes marketing

Cette recommandation n’entre pas en conflit avec le point précédent. Twitter diffuse 500 millions de tweets par jour, ce qui signifie qu’il est extrêmement difficile de se démarquer des autres. L’utilisation de Twitter Ads pour y parvenir est la décision la plus judicieuse, avec de nombreux formats disponibles : Tweets promus, comptes promu ou encore publicités vidéo.

Ce dernier est peut-être le plus intéressant pour le e-commerce, en raison de l’augmentation du contenu vidéo sur Internet. De plus, les utilisateurs de Twitter sont très réceptifs à ce genre de contenu. Une enquête d’IPG Mediabrands a révélé que 7 utilisateurs de Twitter sur 10 considèrent que les publicités vidéo ne sont pas intrusives et qu’elles n’empirent pas leur expérience sur ce réseau social.

Néanmoins, il est important de souligner que l’objectif ne doit pas nécessairement être de vendre sur Twitter. Derrière une campagne payante, il peut y avoir d’autres objectifs, par exemple :

  • Reconnaissance de la marque.
  • Accroissement de la communauté.
  • Recherche de trafic par clics sur le site.
  • Augmentation du nombre de téléchargements d’une application.

Trouver et utiliser des influenceurs

Tous les secteurs, industries et niches de marché ont des influenceurs : blogueurs, YouTubers ou experts en la matière, qui utilisent Twitter pour communiquer avec leur public. Que se passe-t-il lorsque cette influence se positionne en faveur d’une marque ? Que leur communauté achète cette marque au lieu d’aller voir la concurrence.

D’autre part, les statistiques montrent également que l’utilisation d’influenceurs est un excellent moyen de vendre sur Twitter. Même parmi les utilisateurs ordinaires, cette stratégie fonctionne : 56% des consommateurs sont influencés par leurs amis et collègues lorsqu’il s’agit d’achats, selon une étude publiée par Twitter en collaboration avec Annalect.

Mais toutes les marques et entreprises ne trouveront pas les influenceurs dont elles ont besoin sur Twitter, en raison de la cible de cette plateforme. Selon les données fournies par le réseau social lui-même, 8 utilisateurs de Twitter sur 10 sont des “Millenials”. Les marques dont les consommateurs coïncident avec cette génération devraient utiliser ce réseau social.

Pour en savoir plus sur les influenceurs et les marques.

 

CRÉDIT PHOTO : STUDIOTALE