Saviez-vous que près de la moitié des recherches Google (46 %) sont locales, selon Chatmeter ? Une autre étude, cette fois de Search Engine Land, assure que 78% des recherches locales à partir de mobiles finissent par générer une conversion, en ligne ou hors ligne. Vous souhaitez découvrir quelles sont les meilleures pratiques de référencement local pour positionner votre e-commerce ? Lisez dès maintenant cet article !

Avoir une stratégie de SEO local est vital pour le succès. Pour ce faire, il existe un bon nombre de pratiques et de recommandations, utiles pour se positionner naturellement dans les résultats de recherche locaux.

Par exemple, obtenez des commentaires de clients satisfaits, optimisez la conception de sites Web pour les appareils mobiles ou inscrivez-vous dans des répertoires tels que Google My Business ou Yelp.

Qu’est-ce que le référencement local et pourquoi les petits et les grands sites de e-commerce doivent-ils le prendre en compte ?

Avant de se plonger dans les meilleures pratiques du référencement local, il est intéressant de connaître ce type de recherche en détail. À l’origine, le célèbre moteur de recherche de Mountain View classait ses listes selon des critères très primitifs.

Aujourd’hui, il n’inclut pas seulement les mots-clés utilisés, l’historique de recherche de l’utilisateur ou l’appareil à partir duquel il se connecte : la localisation est également un élément important.

L’algorithme de Google se complexifie en effet de plus en plus et ne pas prendre en compte le SEO local est une erreur de nos jours.

Qu’est-ce que le référencement local ? Il peut être défini comme le positionnement organique d’une entreprise locale dans les résultats de recherche de Google, Bing et autres moteurs de recherche. Ces résultats sont appelés SERPs (page de résultats des moteurs de recherche), et ils sont différents pour chaque utilisateur.

La classification de ces résultats varie en fonction de divers facteurs. La mission des spécialistes du SEO local est d’améliorer la position d’une entreprise dans les SERPs. Par exemple, il faut savoir qu’un magasin de chaussures local ne pourra pas concurrencer Zappos ou Amazon au niveau mondial. Mais au niveau local, les résultats pourront être différents.

Pourquoi ? Parce que Google et d’autres moteurs de recherche comprennent que certaines recherches sont liées à la proximité géographique. Le moteur de recherches le plus réputé est en effet de plus en plus performant et peut désormais comprendre précisément les requêtes faites par les utilisateurs.

Les utilisateurs qui recherchent « magasins de chaussures pour hommes près de chez moi » recevront une liste de résultats avec les commerces locaux. Ce ne serait pas logique de montrer Zappos, Zalando ou d’autres marchés, n’est-ce pas ? Cependant, les résultats devraient être différents s’ils cherchaient des  » chaussures bon marché pour hommes « .

Les moteurs de recherche offrent ces résultats parce qu’ils fonctionnent habilement, parce qu’ils peuvent et veulent satisfaire les utilisateurs. Les algorithmes ne sont pas conçus pour favoriser les entreprises traditionnelles par rapport à Amazon, Alibaba ou d’autres géants du commerce électronique, au contraire.

Ce qu’il faut avoir à l’idée, c’est que l’objectif est de répondre aux besoins du consommateur en lui proposant une solution rapide et efficace.

Il ne faut pas oublier qu’une partie des consommateurs préfère encore acheter dans les magasins physiques. Le digital est en effet plus que présent dans nos foyers, mais cela ne veut pas dire que les consommateurs ne se rendent plus en magasins. Ce comportement a un nom précis et s’appelle le Web-To-Store : l’internaute fait une recherche sur le web pour ensuite se rendre directement en magasin.

Les spécialistes du référencement local ont mis en place ce type de recherche en 2005 : c’est alors que Google Maps et le Local Business Center ont commencé à travailler ensemble. Plus tard, Google Local Business Center sera rénové et transformé en Google Places en 2010. Tout cela a eu pour conséquence d’apporter une plus grande importance aux recherches locales.

4 des meilleures pratiques de SEO local à connaître

Maintenant que vous savez à quoi correspond le référencement local, il vaut la peine de répondre à une autre question fréquemment posée par les personnes intéressées par cette stratégie marketing : quelles sont les meilleures pratiques du référencement local ? Découvrez donc dès maintenant quelles pratiques mettre en place pour améliorer avec impact votre SEO local.

Obtenir des commentaires, des commentaires et toujours plus de commentaires

Le bouche-à-oreille a une grande importance dans le SEO local. Mais Google et les autres moteurs de recherche ne se consacrent pas à espionner les conversations des utilisateurs : ils utilisent simplement les avis et critiques de ces derniers pour déterminer la valeur de votre entreprise aux yeux de vos clients.

Par conséquent, le e-commerce devrait encourager l’évaluation des clients. Facebook, Google My Business et des plateformes spécifiques telles que Trusted Shops sont des endroits idéaux pour accepter et afficher les commentaires des clients. Il existe pléthore de plateformes prenant en compte les commentaires de vos clients.

Mais qu’en est-il des commentaires négatifs ? Bien sûr, ils ne sont pas forcément bons pour attirer de nouveaux clients, mais ils sont nécessaires pour gagner en crédibilité. A première vue, on pourrait croire qu’une entreprise avec exclusivement des avis positifs (par exemple 100 positifs pour 0 négatifs) sera forcément attractive.

Mais désormais, les internautes sont plus méfiants : un grand nombre d’avis positifs contre aucun avis négatif pourrait cacher quelque chose. L’entreprise a-t-elle supprimé tous les avis négatifs ? Est-elle vraiment transparente ? A force de vouloir être trop parfaite, l’entreprise pourrait perdre en fiabilité.

Par exemple, Amazon, Walmart et d’autres entreprises de commerce en ligne prospères ne peuvent se débarrasser des critiques négatives. Mais elles s’assurent que la plupart des critiques soient positives.

L’idée n’est pas d’effacer toutes les critiques négatives à propos de votre entreprise. Ce qu’il faut faire, c’est comprendre qu’est ce qui ne leur a pas plu, pour ensuite rectifier la chose. Ainsi, à travers ce procédé, vous pourrez faire un heureux supplémentaire parmi vos clients, qui aura la possibilité de poster un énième commentaire positif sur votre entreprise !

Attention, ne cherchez pas non plus à avoir des avis positifs sur votre site par tous les moyens. En achetant des faux avis par exemple. Cette pratique est punie par la loi et ne sera dans tous les cas pas qualitative vis-à-vis de votre cible.

Établir des alliances entre votre entreprise et les sociétés locales (et non avec des concurrents).

Une autre bonne pratique de référencement local est le partenariat entre les entreprises et les sociétés locales. N’allez pas comprendre que ces partenariats doivent être faits avec des concurrents, mais plutôt avec des sociétés locales commercialisant des produits liés à votre créneau de marché.

Par exemple, un fabricant d’imprimantes peut établir des alliances avec des fournisseurs de papier et de carton, des commerçants de cartouches d’encre ou tout autre entreprise qui peut être complémentaire à votre activité.

Mais quel est l’objectif de cette stratégie ? Obtenir des backlinks et des mentions. Du point de vue du référencement, un grand nombre de liens entrants vers votre site envoient un message clair aux moteurs de recherche : votre activité est précieuse dans cette zone géographique, puisque d’autres entreprises la mentionnent.

Vous pouvez également contacter les blogueurs locaux ou la presse locale pour que ces derniers mentionnent votre activité à travers des liens entrants. Créer un événement dans votre région ou leur faire tester l’un de vos produits peut être une excellente idée pour qu’ils parlent de vous de façon spontanée.

D’abord et avant tout, il faut garder à l’esprit qu’il est important, voire primordial, que les backlinks soient naturels et apportent une valeur ajoutée aux consommateurs.

Rendre votre site e-commerce « mobile friendly »

La popularité des recherches mobiles est évidente. L’une des erreurs les plus répandues lors de la réalisation d’un référencement local est de sous-estimer l’importance d’avoir un design web responsive.

Cette option est importante pour assurer une expérience de navigation optimale pour vos clients. Mais il faut aussi savoir que Google a récemment lancé un index spécifique pour les utilisateurs mobiles : le Mobile-First Index.

Kézako ? L’Index Mobile First représente une nouvelle façon d’analyser les sites web pour Google. Cette nouvelle manière indique donc que Google ira consulter en premier lieu la version mobile d’une page plutôt que sa version desktop. Jusqu’à récemment, l’inverse était mis en place : Google explorait en amont la version desktop des sites.

Cela signifie que vous devez dorénavant vous penchez plus en profondeur sur la version mobile de votre site. En effet, si vous avez une excellente stratégie de référencement local, mais une mauvaise version du web mobile, Google réagira en donnant à votre entreprise un mauvais classement et vous aurez donc une mauvaise place sur les moteurs de recherche.

Un bon site mobile est un site qui est adapté au mobile, ergonomique, lisible, facile de navigation et surtout rapide. Si vous n’avez pas encore créer de version mobile ou que celle-ci n’est pas fonctionnel, vous n’avez plus de temps à perdre !

Créer des profils sur Google My Business, Yelp et autres plateformes similaires

Comme nous l’avons vu plus haut, les recherches locales sont devenues importantes lorsque Google Maps et Local Business Center ont commencé à influencer les SERPs. La première chose est donc d’inscrire votre site e-commerce sur les meilleurs sites de ce genre.

Par conséquent, un de nos autres conseils est de créer un profil dans Google My Business.

Ainsi, lorsque les consommateurs recherchent une entreprise près de chez eux, la vôtre apparaîtra sur Google Maps.

En créant une page Google My Business, les utilisateurs pourront accéder à un onglet contenant des images et des informations pertinentes sur vos produits et services. Vous pouvez également mettre en avant les actualités de votre entreprise. Enfin, les clients utilisant leur mobile et la géolocalisation pourront savoir comment se rendre à votre entreprise si celle-ci existe en physique.

De plus, n’hésitez pas à créer un profil sur les sites tels que Yelp, Foursquare et autres annuaires en ligne. Ces derniers ne sont peut-être pas des annuaires aussi puissants que Google My Business mais peuvent avoir une utilité supplémentaire. Facebook peut aussi être considéré comme un annuaire en ligne et ce serait une erreur de de l’oublier. Enfin, si vous êtes dans un secteur spécifique, inscrivez-vous sur les plateformes qui correspondent à ce que vous proposez.

Conclusion

Maintenant que vous connaissez la recette pour vous faire connaître localement, il est temps de mettre en place toutes les étapes citées pour apparaître parmi les premier au niveau local ! Néanmoins, n’oubliez pas que la rédaction de contenu sera toujours primordial, que ce soit pour le référencement local comme le référencement en général.