Lorsque les URL d’un site web changent, les Redirections 301 sont cruciales pour préserver et augmenter la performance naturelle de vos liens sur les moteurs de recherche.

Le classement des recherches organiques dépend très largement de l’autorité des liens, c’est-à-dire de la quantité et la qualité des liens d’autres sites Web vers votre propre site Web. Cette autorité de lien booste les pages individuelles de votre e-commerce. Mais lorsque l’URL de ces pages change, l’autorité du lien est interrompue et sa capacité à classer et à diriger le trafic diminue.

Lorsqu’une page de votre e-commerce ne fonctionne plus, une stratégie de Redirection 301 vous permet de recueillir l’autorité de ces URL entrantes et de les diriger vers les pages de votre site Web qui sont accessibles.

Cela peut paraître compliqué, mais les stratégies de Redirection 301 peuvent se regrouper dans un simple tableau Excel qui recueille des informations sur les performances et une cartographie des anciennes et nouvelles URL.

A quel moment faire une Redirection 301 pour son e-commerce ?

Quelle est la taille de votre e-commerce ? Des milliers de pages ? Cela fait beaucoup de redirections 301 qu’il faudrait effectuer et tester.

Chacune des redirections que vous demandez nécessite du temps afin de les développer, mais également les tester. D’après notre expérience, les développeurs acceptent généralement d’effectuer des redirections si vous expliquez bien l’objectif de leur création. Le travail fournit en conséquence est important car il peut s’agir d’une centaine de redirections à plusieurs centaines si vous souhaitez migrer un site web complet.

L’astuce consiste à décider quelles URL ont de la valeur pour la redirection et lesquelles n’en ont pas. Pour un e-commerce, attribuer une valeur à une page spécifique est très simple. Il faut alors se poser différentes questions :

  • Quelles URL génèrent le plus de revenus ?
  • Quelles URL accumulent l’autorité de lien la plus élevée ?

Pensez également à collecter les données associées à vos URL en utilisant toutes les sources auxquelles vous avez accès :

  • Web analytics (par exemple Google Analytics, Adobe Analytics).
  • Google Search Console (Deux rapports : Search Traffic > Search Analytics > Search Analytics > Pages et Search Traffic > Liens vers votre site).
  • Google Bing Webmaster Tools (Deux rapports : Rapports et données > Page trafic e Rapports et données > Liens entrants).
  • Backlink checker (par exemple Majestic, Moz, Link Detox, Ahrefs).
  • Rank checker (par exemple Moz, Ahrefs).
  • SEO (par exemple BrightEdge, Searchmetrics).

Rassemblez une liste d’URL basée sur les résultats de ces sources. Pour chaque URL, essayez d’abord d’identifier le montant des revenus. Déterminez les URL qui ont la valeur la plus élevée, en classant les données de revenus du plus élevé au plus bas. Ce sont ces pages qui vous apportent le plus de revenus (ces données aident aussi votre équipe de développement à comprendre pourquoi les redirections 301 sont nécessaires, surtout au niveau des pages générant un revenu important).

Triez ensuite par autorité de lien, qui correspond à une mesure à la fois en terme de qualité mais aussi de quantité. Chaque outil de référencement a son propre système. Majestic, par exemple, évalue deux parties : Confiance et Citation. Plus le résultat chiffré qu’il vous donne est élevé, mieux c’est.

Les URL qui génèrent collectivement entre 80 et 90 % des recettes devraient être affectées aux nouvelles URL pertinentes. Ce n’est pas la peine (et c’est même parfois une perte de temps) de cartographier ou de rediriger les petites pages, celles qui génèrent par exemple peu de visiteurs ou seulement un euro.

Carte de Redirection 301

Dans sa forme la plus simple, une carte de redirection 301 est un tableau Excel ou l’équivalent composé de trois colonnes.

À gauche, on retrouve la colonne de l’URL à supprimer. Au centre, un rappel que la redirection est une 301 et non une 302 (qui, contrairement à la 301, correspond à un changement temporaire seulement). Enfin, la colonne de droite correspond à la nouvelle URL, vers laquelle vous allez rediriger la page.

Voici un exemple

Créer une carte de Redirection 301 ne demande pas de compétences techniques particulières, rien de plus simple que la création d’un tableau Excel.

carte de redirection 301 - redirection 301

Cherchez des motifs et des caractères génériques

Recherchez les modèles qui peuvent raccourcir la liste des redirections vers vos développeurs. Dans l’exemple ci-dessus, le modèle est simple :

Il suffit de convertir chaque caractère “?” en un caractère “/” . Ainsi, le “?” de https://exempleweb.com/abc?123 devient le “/” de https://exempleweb.com/abc/123.

Les caractères génériques sont une autre option à utiliser lorsqu’il y a des caractères devant ou derrière d’autres caractères. Prenons un exemple et imaginons que vous ne vendez plus d’accessoires rouges sur votre e-commerce. Toutes les URL des accessoires rouges contiennent les mots “rouges-accessoires”. Dans ce cas, prenez chaque URL qui contient des accessoires rouges et redirigez-les vers la catégorie principale des accessoires.

Caractères génériques

Pour rediriger un ensemble d’URL, vous devez utiliser un caractère générique : un astérisque.

  • Ancienne URL : https://exempleweb.com/accessoires/rouges-accessoires*
  • Nouvelle URL : https://exempleweb.com/accessoires

L’astérisque indique que toutes les URL commençant par https://exempleweb.com/accessoires/rouges-accessoires et contenant certains caractères ci-dessous doivent être redirigées vers https://exempleweb.com/accessoires.

Les caractères génériques peuvent réduire une liste de milliers d’URL à quelques dizaines.

Par exemple, si vos URL canoniques sont hébergées sur HTTPS, votre protocole HTTP doit être redirigé vers vos URL HTTPS. Cela doit être fait pour :

  • les URL du sous-domaine www versus no-www
  • les URL en majuscules ;
  • les URL qui se terminent par un slash ou un fichier d’index.

Par exemple, si vos URL canoniques suivent le format de https://exempleweb.com/accessoires, vous redirigez toutes les URL contenant HTTP, www, lettres majuscules et une barre oblique – telle que http://www.exempleweb.com/ACCESSOIRES/- – vers https://exempleweb.com/accessoires, qui est la version canonique. Ces redirections 301 canoniques permettraient de doubler le ratio de contenu et de nettoyer l’indexation.

 

CREDIT PHOTO : VY TAT