Face au changement de comportement des consommateurs au cours des dernières années, de nombreuses enseignes commerciales se sont tournées vers le SEO et les outils de référencement pour créer de nouvelles opportunités de ventes. Qu’en es-il du SEO et les supermarchés? Est-ce utile, dans un secteur qui semble pourtant assez éloigné de ce genre de préoccupations ?

Le constat est sans équivoque : de l’habillement à l’agroalimentaire en passant par les constructeurs automobiles, tous les secteurs du commerce et de la distribution ont sauté dans le wagon du référencement. Tous, sauf les supermarchés. Il semblerait que ces derniers ignorent encore cette étape et – c’est vraiment dommage – perdent une formidable occasion de promouvoir leur image de marque.

Peu d’enseignes figurent dans les résultats

En tapant « supermarché » ou « hypermarché » (qui est, notons-le, un mot-clé principal) dans notre moteur de recherche, on constate que très peu d’enseignes de grande distribution figurent sur la première page des résultats de recherche. Et certains magasins locaux sont carrément absents sur la toile. Pourtant, les avantages à être bien placé pour certaines recherches (“supermarché [région] le moins cher”, par exemple) sont nombreux.

SEO et les supermarchés - Supermarchés et Google : le référencement crée-t-il de nouvelles opportunités ?

On est tenté de penser que la majorité des chaînes ne recherchent pas spécialement à améliorer la visibilité de leur site web. Et pourtant, certaines chaînes de supermarché comme ASDA ou Sainsbury’s au Royaume-Uni ont recours à la boîte à outils AdWords de Google pour bénéficier d’un bon positionnement… Cela signifie qu’elles ne sont pas totalement indifférentes à la question !

Les supermarchés se concentrent sur le marketing de contenu

De nos jours, les chaînes de grande distribution dirigent tous leurs efforts sur le marketing de contenu pour attirer une nouvelle clientèle et générer du trafic sur leur site web. Les contenus proposés portent généralement sur le thème de l’alimentation et parlent de tous les sujets qui s’y rapportent de près ou de loin : recettes de cuisine, conseils pour avoir une alimentation saine et équilibrée, idées de régimes, forums, etc.

Mais cela ne suffit pas…

Certes, dans la plupart des cas, ces efforts marketing portent leurs fruits. Mais est-ce que cela signifie pour autant qu’on puisse négliger le référencement Google ? Bien sûr que non. Il ne suffit pas de publier des contenus intéressants pour attirer les clients. Encore faut-il que ces contenus soient bien référencés pour être vus par un maximum de prospects.

A LIRE  Le top 20 des influenceurs e-commerce

Pourquoi améliorer le référencement ?

Comme nous l’avons déjà mentionné dans le paragraphe précédent, il est primordial que les supermarchés apparaissent dans les premiers résultats de recherche sur Google et les autres moteurs de recherche.

Premièrement, en bénéficiant d’une bonne visibilité, les supermarchés profitent de plusieurs avantages :

• Ils renforcent leur image de marque,
• Inspirent confiance auprès des internautes,
• Cela se répercute positivement sur le nombre de visites de leur site web,
• Cela permet d’augmenter le taux de conversion de prospects.

Autrement dit, un bon référencement est un excellent moyen de marquer l’esprit des internautes. C’est très important dans la mesure où la concurrence est très rude et que les supermarchés ne peuvent plus se contenter de mener une guerre des prix.

SEO et les supermarchés - Supermarchés et Google : le référencement crée-t-il de nouvelles opportunités ?

Deuxièmement, il faut savoir qu’en matière d’achat, plus de 90 % des consommateurs français (et pas seulement eux) ne se décident pas tout de suite. Ils consultent d’abord leur smartphone, leur tablette ou leur ordinateur avant de se rendre dans un magasin pour acheter un produit. C’est ce qu’on appelle le « réflexe Google ».

Réflexion faite, il est important de comprendre qui effectue ce genre de recherches, pourquoi, et surtout, comment utiliser ce genre d’informations : pour les supermarchés, il semble que ces clients potentiels se renseignent globalement sur une enseigne de supermarché (produits proposés, prix moyens, facilité d’accès, etc.) avant de s’y rendre.

Comment optimiser son référencement sur Google ?

Même si pour les grandes enseignes, c’est souvent une agence de référencement spécialisée qui se charge du travail, il est intéressant de comprendre les bases afin d’aligner au mieux sa stratégie.

Les bons mots-clés avant tout

En premier lieu, les supermarchés doivent bien entendu élargir leur base de mots-clés en y incluant les mots-clés stratégiques. Pour ce faire, ils doivent se mettre à la place des internautes et se demander ce que ces derniers pourraient bien chercher sur Google. En deuxième lieu, il est essentiel de créer des contenus en se basant sur ces mots-clés.

A LIRE  L'importance de la vitesse de chargement d'un site e-commerce

SEO et les supermarchés - Supermarchés et Google : le référencement crée-t-il de nouvelles opportunités ?

Être référencé dans sa zone géographique

Pour véritablement cibler la population autour de ses lieux d’implantation, la chaîne de supermarché se doit de booster son référencement local. C’est-à-dire qu’il va falloir se positionner sur des mots-clés comprenant le nom d’une ville ou d’un département. Sans oublier Google Maps qui fait aussi partie des incontournables. Rappelons qu’une recherche sur 4 est une recherche locale, et que 85 % des consommateurs ont le réflexe de consulter Google et les autres moteurs pour trouver des commerces locaux.

Proposer l’option livraison

Emploi du temps chargé oblige, les consommateurs consacrent de moins en moins de temps aux courses. En revanche, ils sont de plus en plus nombreux à faire leurs provisions en ligne (en particulier les consommateurs issus de la génération Y qui sont quasiment connectés en permanence). Les chaînes de grande distribution qui ne proposent pas ce service (ou qui le proposent sur un rayon restreint) passent à côté d’un marché « fructueux ».


Rien n’est perdu, les supermarchés ont encore le temps de repenser leur référencement. Tout reste à jouer dans ce secteur où jusqu’alors les dirigeants et responsables marketing ont quasiment ignoré la force de l’incroyable levier de développement qu’est le référencement. Qu’il s’agisse de référencement payant, naturel, local… (le panel est large), une seule conclusion : il faut enclencher le pas.

Pour en savoir plus sur le référencement :