A l’heure où l’écart s’accentue entre le ressenti des Français et les statistiques officielles concernant l’évolution de leur pouvoir d’achat, les sites e-commerce essaient de tirer leur épingle du jeu en proposant des solutions de financement pour encourager davantage les clients à l’achat. La stratégie des sites e-commerce est en effet de faciliter l’accès aux produits ou services malgré la morosité qui pèse sur le moral des Français. Quelles sont les solutions en question ? Est-il vraiment possible de souscrire un crédit en ligne sur un site e-commerce ?

Paiement en plusieurs fois et crédit gratuit

Dans un contexte plutôt enclin à une certaine baisse générale du pouvoir d’achat des français, les e-commerces viennent rivaliser d’ingéniosité en matière de paiement afin de préserver la capacité d’achat de leurs clients.

 L’enjeu des sites e-commerce est « d’adapter ses services à la gestion budgétaire des consommateurs, en proposant des solutions simples à mettre en œuvre pour les enseignes, et claires et souples pour les acheteurs », explique Sébastien Godin, Directeur commercial de Cofidis France.

En effet, il existe de grands avantages pour les e-shops à donner des facilités de paiements aux consommateurs comme :

  • Offrir une expérience simple et fluide à ses clients
  • Etre aligné avec les pratiques de paiement du marché
  • Développer une nouvelle clientèle qui n’a pas forcément les fonds à disposition pour payer une grosse quantité d’argent d’un coup mais cependant qui sont prêts à acheter le produit s’il est possible d’étaler la somme dans le temps
  • Développer le chiffre d’affaires de votre site e-commerce

Des solutions modulables

Ces solutions peuvent être avec ou sans frais. Dans le premier cas, on parle de « crédit gratuit ». C’est-à-dire que le client achète un produit sur un site e-commerce et paie en plusieurs fois grâce à un crédit totalement souscrit en ligne. Cependant, celui-ci est sans intérêts, le client ne rembourse donc que le capital emprunté. Le but de l’enseigne est d’écouler ses produits plus facilement. L’autre cas de figure repose sur le même fonctionnement, à savoir acquérir un produit grâce à la souscription d’un crédit mais qui cette fois-ci n’est pas gratuit. Pour cette option,  des intérêts seront appliqués au capital emprunté que le client devra rembourser.

Facilité de paiement, mais la même loi pour tout le monde

Attention car facilité de paiement ne veut pas dire absence de sanctions en cas de non-paiement. Vous êtes engagé au même titre qu’un emprunteur lambda qui aurait souscrit directement auprès d’un organisme de crédit. Le non-respect des modalités de remboursement vous expose à l’inscription au Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP). Cette inscription perdurera pendant 5 ans au cours desquels vous ne pourrez plus prétendre à un autre crédit. La seule manière de pouvoir de nouveau emprunter durant cette période sera en cas de remboursement des sommes dues auprès de votre créancier.

Les e-commerçants, acteurs des facilités de paiements de leurs e-shops

Pour rendre possible la mise en place de facilités de paiement, les sites e-commerce négocient avec les organismes de crédit les modalités du prêt. La banque choisie par la boutique en ligne ne peut être modifiée par le client. L’ensemble est en fait scellé par des accords d’exclusivité pour éviter tout problème par la suite.

C’est généralement également le cas pour les crédits dits affectés, qui préfèrent toujours assurer leurs arrières. Le prêt est affecté à l’achat d’un bien ou d’un service en particulier, contrairement à d’autres types de crédits comme le prêt personnel par exemple qui n’exige aucun justificatif de dépense et qui peut être utilisé comme bon vous semble. C’est encore moins le cas pour le prêt immobilier où tout l’intérêt pour le client est de comparer les taux immobiliers des organismes qui le proposent afin de trouver la meilleure offre sur le marché.

Le crédit immobilier, une solution très réglementée

Le crédit immobilier est très différent des autres types de prêts. Certes il permet lui aussi de financer l’achat d’un bien, mais il est spécialisé uniquement dans les biens dits immobiliers et les sommes empruntées peuvent être très importantes et engager le client sur des dizaines d’années de remboursement. Les e-commerces ne sont pas en reste sur ce sujet et permettent d’accéder ce type de crédit particulier.

Il est donc important de pouvoir comparer les offres de prêt entre elles. Les taux de prêt immobilier varient selon les banques. Certaines procèdent à des décotes afin d’attirer de nouveaux clients tandis que d’autres choisissent de privilégier les dossiers d’emprunteurs de qualité. Comparer est donc le maître mot pour un financement réussi.

Faire appel à un courtier en ligne, une bonne option ?

Souscrire un crédit en ligne, possible sur un site e-commerce ?

Pour optimiser ses chances d’obtenir un crédit immobilier au meilleur taux immobilier, il est recommandé de faire appel à un courtier. Ce dernier s’occupe d’étudier la faisabilité de votre projet en évaluant votre capacité d’emprunt, puis d’interroger les banques pour vous trouver l’offre la plus intéressante sur le marché. Pour être sûr d’obtenir le taux le plus bas, il met en avant vos points forts afin de séduire les banques sur le potentiel de votre évolution professionnelle ou sur votre capacité à épargner par exemple.

Vous bénéficiez également de son aide pour la compréhension des conditions de crédit que les banques vous proposent. Libre à vous ensuite de choisir vers laquelle vous tourner, chose impossible à réaliser dans le cadre de l’achat d’un produit sur un site e-commerce. L’organisme de prêt est donc imposé. Vous choisissez ensuite d’accepter ou non la solution de financement proposée par la banque partenaire du site qui commercialise le produit que vous convoitez.

Autre raison pour laquelle faire appel à un courtier en prêt immobilier est nécessaire : le gain de temps. Au lieu de faire le tour des banques une à une, vous optimisez vos chances en mandatant un professionnel du crédit qui, grâce au réseau qu’il s’est constitué de par son expérience dans le métier et sa formation, vous déniche l’offre de crédit sur-mesure !

Aujourd’hui, grâce à la digitalisation, il est possible de faire appel à un courtier en ligne pour permettre aux utilisateurs  d’avoir encore plus de choix et de rendre le courtage en immobilier accessible quelques clics. Il est donc possible de gérer l’ensemble de ces opérations en ligne en toute sécurité.  Le courtage en ligne donne en fait la chance de comparer les taux des crédits immobiliers avec un devis personnalisé, tout ça depuis votre ordinateur, chez vous.  

Pour conclure

Pour conclure, on peut donc dire que de nos jours, les paiements sont globalement extrêmement facilités notamment par les e-commerçants qui connaissent les enjeux et les nécessités des consommateurs.  Permettre des paiements en plusieurs fois ainsi que des crédits gratuits s’est affiché comme une option totalement dans l’air du temps et en adéquation avec la clientèle actuelle.

Ces facilitations permettent, sur le plan marketing,  de vendre mieux et davantage de produits parfois trop élevés pour des paiements en une seule fois ;  ils donnent également la possibilité de viser un public plus large, du plus aisé au un peu plus modeste.

Enfin, quant au crédit immobilier, ce dernier est différent des autres crédits puisqu’il varie énormément selon les banques. Gare donc à bien comparer les propositions de chaque banque en prenant son temps pour éviter de regretter par la suite. La recherche peut s’avérer fastidieuse, c’est pourquoi faire appel à un courtier en ligne peut vous apporter une aide précieuse dans votre quête de la meilleure offre.

CREDIT IMAGE: by Andrew McKay