ECN XperienceRejoignez-nous le 19 mars 2024 pour l'événement en ligne dédié au e-commerce et au retail 🚀

Je m'inscris gratuitement →

Les dernières tendances du retail : à quoi s’attendre en 2024 ?

Adyen

29.11.2023


Les dernières tendances du retail : à quoi s’attendre en 2024 ?

ARTICLE | PAIEMENT | SOLUTION DE PAIEMENT

Ces dernières années, le secteur du retail a été secoué par une série de bouleversements provoqués notamment par la pandémie de 2020-2021 ayant entraîné des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement et la crise économique mais aussi par les tensions géopolitiques. Ces circonstances ont non seulement modifié les attentes et les comportements des consommateurs, mais elles ont également poussé les commerçants à repenser leurs stratégies. 

Afin de mieux comprendre les tendances qui façonnent actuellement le secteur du retail, Adyen, plateforme globale de technologie financière au service des grandes entreprises, a mené une étude approfondie en interrogeant plus de 12 000 marchands dans 24 pays. Ces derniers ont partagé leurs ambitions, leurs objectifs et leurs projets d’investissement pour l’avenir. Afin d’avoir une vision 360 des tendances majeures qui auront un impact sur le secteur, Adyen a également consulté plus de 36 000 consommateurs répartis dans 26 pays.  

Dans cet article, nous explorons les tendances essentielles qui ont émergé de cette étude  en abordant des aspects tels que le pouvoir d’achat et les attentes des consommateurs. De plus, nous analysons les évolutions à venir du côté des retailers pour répondre à ces attentes. Plongeons dans les tendances qui façonneront l’avenir du secteur du retail. 

Pouvoir d’achat et attentes des consommateurs 

La recherche du meilleur rapport qualité-prix et le plébiscite des marketplaces 

La situation économique actuelle est source d’inquiétude. 75% des Français expriment en effet un sentiment “négatif” concernant leur pouvoir d’achat. 

Ainsi, 78% des répondants de l’étude d’Adyen consacrent davantage de temps à la recherche de bonnes affaires, privilégiant les commerçants proposant les prix les plus attractifs. Pour répondre aux attentes économiques des consommateurs, il est essentiel d’analyser précisément l’offre de la concurrence et d’aligner les prix en conséquence, voire de les baisser. En effet, une offre compétitive favorise la fidélisation des clients et réduit le risque de perte d’utilisateurs. 

Parmi les canaux de distribution digitaux préférés des Français, les marketplaces se démarquent. 60% des acheteurs Français déclarent qu’ils préfèrent les sites e-commerce dotés d’une marketplace. En effet, pour 61% d’entre eux les prix y sont plus avantageux et pour 46% la sélection de produits est plus adaptée.  

La tendance mondiale confirme le ressenti des Français puisque 77% des consommateurs trouvent les marketplaces plus pratiques pour les achats en ligne, soit +10% par rapport à 2021. Les marketplaces ont plus que jamais le vent en poupe mais doivent consolider leur avance en proposant des programmes de fidélité, d’abonnements, des recommandations personnalisées… 

Plus de choix et une personnalisation en contrepartie de leur fidélité  

Les consommateurs sont de plus en plus exigeants en matière d’expérience d’achat, ils veulent des expériences omnicanales fluides et flexibles. 55% des acheteurs abandonnent la commande si leur méthode de paiement préférée n’est pas proposée. 

De plus, et en contrepartie de leur fidélité, il veulent être reconnus via une personnalisation de l’acte d’achat. 68% des personnes interrogées déclarent qu’elles souhaiteraient recevoir des réductions personnalisées de la part de leurs e-commerçants.  

Pour ces commerçants, cela implique l’étude des comportements des utilisateurs de leurs sites, pour comprendre leurs intentions et identifier leurs produits préférés afin de proposer des offres promotionnelles adaptées.  

Quelles technologies pour répondre à ces attentes ? 

Face à des consommateurs de plus en plus exigeants, les entreprises qui souhaitent rester dans la course doivent faire des choix en matière de technologie, notamment pour proposer une parcours d’achat fluide et réussi.  

En 2024, il est essentiel d’éliminer toutes les frictions potentielles afin de garantir une expérience client irréprochable.  

Dans cette optique, l’adoption du commerce unifié semble être une excellente solution. Cette stratégie  vise à  fusionner le on et le offline, en d’autres termes, à intégrer l’ensemble des canaux de vente et de communication d’un commerçant au sein d’une seule et même plateforme. L’objectif est de développer une expérience client homogène et fluide, peu importe les canaux utilisés par les consommateurs. Le commerce unifié rend l’expérience d’achat plus simple et pratique pour les acheteurs ce qui a un impact positif sur le taux de conversion et sur leur fidélité.  

Les retailers qui ont déjà investi en 2022 dans une stratégie de commerce unifié ont pu voir leurs revenus augmenter de 8%. Selon, l’étude d’Adyen, si de plus en plus de retailers faisaient le choix du commerce unifié, on pourrait s’attendre à une augmentation de 1,5 milliard de dollars pour le secteur dans le monde.  

Les leçons à en tirer 

Les données présentées dans cette étude menée par Adyen mettent en évidence l’importance pour les retailers de répondre aux attentes des consommateurs, en adoptant notamment une stratégie de commerce unifié mais aussi en misant sur la personnalisation de l’expérience client. 

L’analyse de ces tendances permet d’orienter ses investissements dans des technologies adaptées et de développer des stratégies efficaces afin de répondre aux besoins actuels des consommateurs, en constante évolution. 

E-Commerce Nation
E-Commerce Nation est le 1er Web Media E-Commerce en France et un centre de formation e-commerce.
communauté slack - blanc
Rejoignez
la communauté

Échanger à tout moment
avec la communauté de +1200 explorateurs, 
16 experts et 25 ambassadeurs.

picto newsletter-blanc
Recevez
la newsletter

Recevez chaque semaine,
les astuces du e-commerce.