La croissance exponentielle du e-commerce force les acteurs du secteur a trouvé de nouveaux moyens pour livrer toujours plus vite et moins cher. A quoi ressemblera le futur de la livraison ? Quelles sont les tendances livraison en 2025 ?

Face au besoin des citoyens à vivre dans des villes moins polluées, l’avenir de la livraison passe par des solutions plus respectueuses de l’environnement. Mais une contrainte, cette fois économique, pèse également sur l’e-commerce : le prix de la livraison. Comment réduire les coûts tout en conservant une qualité de service ? De nombreuses entreprises travaillent aujourd’hui sur l’automatisation des processus logistique via les nouvelles technologies. Vous voulez en savoir plus ? On vous révèle notre Top 10 des tendances livraison en 2025.

Une livraison toujours plus urbaine

Tendance #1 : Les vélos, encore et toujours

Le vélo – qu’il soit électrique ou non – a encore de beaux jours devant lui. La livraison en hyper-centre est un casse-tête qui accompagne la croissance du e-commerce. Certaines entreprises font déjà le pari des véhicules autonomes pour réguler la circulation en ville, mais en attendant, les vélos restent un mode de livraison facile et rapide pour le dernier kilomètre.

Le Plan Climat de la ville de Paris élaboré dès 2005 prévoit un Paris 100% cyclable dès 2020 et plus de voiture diesel ni essence en 2030 pour améliorer la qualité de l’air. Les vélos ont donc toute leur place, surtout que le marché de la livraison du dernier kilomètre devrait atteindre 5,2 milliards d’euros d’ici 2025

Tendance #2 : Les entrepôts mobiles

La livraison en véhicule écologique ne sera possible qu’avec la création de lieux de stockage – voire de mini-entrepôts – à l’abord des villes. Les acteurs du e-commerce l’ont bien compris et l’on va bientôt voir apparaitre les entrepôts mobiles. Imaginez un véhicule autonome quittant un entrepôt de banlieue et s’installer en centre-ville avec l’ensemble des colis à distribuer dans la journée. A partir de ce lieu mobile, des cyclistes mais également des drones et des robots se chargeraient de la livraison en moins de 30 minutes.

Dans la même veine, les enseignes de mode sont de plus en plus nombreuses à développer le « ship-from-store » où les boutiques deviennent des mini lieux de stockage d’où partent les commandes en ligne. La fin de la rupture de stock – en magasin comme en ligne – pointe son nez. 

Tendance #3 : Les consignes accessibles 24/24

Les consignes sont peu développées en France, malgré les avantages qu’elles apportent au client du e-commerce : une livraison moins chère car globalisée sur le dernier kilomètre et surtout une disponibilité du produit 7 jours sur 7, 24H sur 24H.

Mais les géants du e-commerce comme Amazon et les leaders du transport (La Poste, DHL…) n’abandonnent pas ce mode de livraison et Cdiscount s’associe à Amazon pour mettre à disposition des « Amazon lockers » dans des magasins Casino. Sans compter le partenariat avec la SNCF qui prévoit le déploiement de consignes dans 1000 gares en France d’ici 2025. La livraison du futur passera forcément par la consigne ! 

La technologie de la donnée au service de la livraison

Tendance #4 : La blockchain 

La traçabilité est le keyword de 2019. Les derniers scandales sanitaires ont obligé les entreprises du secteur agroalimentaire à être plus transparentes sur leur pratique et l’origine de leurs produits.

Ainsi, la blockchain permet à Carrefour de créer un dispositif de traçabilité de sa viande : de l’éleveur au supermarché en passant par l’usine de transformation. Plus rien n’échappe aux contrôles. L’agroalimentaire est précurseur mais très vite toutes les entreprises vont prendre le pli et se servir de la blockchain pour rassurer les clients. Vous pourrez partager de nombreuses informations concernant la logistique et la livraison de vos produits. Vos acheteurs suivront en temps réel leur commande : du point de départ de la plateforme logistique à la livraison entre leurs mains.

Tendance #5 : Le big data

L’institut américain IDC estime que chaque individu génère 1,7 mégabytes de données par seconde, un volume mondial de données qui double tous les trois ans selon McKinsey Global Institute. Le big data va donc transformer le secteur de la livraison d’ici 2025. En agrégeant toutes les données de vos clients (leurs préférences de lieux de livraison, de mode d’expédition…)  vous allez pouvoir offrir une expérience unique et ultra-personnalisée à vos acheteurs. 

Tendance #6 : L’intelligence artificielle et le machine learning

L’un des apports fondamentaux de l’intelligence artificielle pour le secteur de la livraison réside dans l’instantanéité. Analyser une situation en temps réel va aider tous les acteurs du e-commerce à fluidifier les processus logistiques. Imaginez que deux de vos clients (qui sont voisins) passent une commande le même jour.

Il pourrait être très intéressant pour vous – en terme de temps et d’argent – de pouvoir combiner ces deux livraisons en un même transport. L’intelligence artificielle a la capacité d’organiser vos livraisons en temps réel grâce aux données qu’elle emmagasine à chaque seconde. De même, en période de forte activité, au moment des fêtes de fin d’année ou des soldes, où de nombreux produits sont commandés puis annulés (ou retournés), le machine learning peut vous aider à gérer votre stock. Vous pourriez conserver les retours dans des entrepôts mobiles afin de reproposer ces produits à des acheteurs proches du lieu de stockage. Fini les allers et retours coûteux.

Les modes de livraison autonomes et écologiques

Tendance #7 : Les drones

C’est le gros projet d’Amazon concernant la livraison des petits colis (moins de 3kg), qui représente 86% des commandes. Le géant américain du e-commerce a commencé à développer la livraison par drone avec l’objectif de livrer ses abonnés Prime en moins de 30 minutes.

En attente des autorisations de l’agence fédérale de l’aviation américaine (FAA), Amazon n’est pas le seul à avancer ses billes dans la livraison par drones. UPS vient de demander les certifications pour démarrer sur le continent américain (en Automne) et DHL s’est associé au spécialiste du drone EHang pour couvrir le territoire chinois. Le transporteur allemand a mis en place des mini-entrepôts d’où partent les drones qui livrent sur un trajet de 8km (en 40 mn). Le client vient ensuite récupérer son colis dans une consigne DHL.

Tendance #8 : Les véhicules autonomes

Que ce soit pour les courses (Walmart), la restauration à emporter (Domino’s Pizza) ou une commande sur Amazon, tous les acteurs du secteur automobile développent un utilitaire autonome dédié à la livraison.

L’objectif est de proposer un véhicule électrique sans conducteur ni livreur ! Ford espère commercialiser son premier utilitaire autonome d’ici 2021. Mais le constructeur américain va même plus loin et envisage déjà l’étape suivante : associé à un drone, ce véhicule permettrait de livrer les clients même en étage élevé sans l’intervention d’un humain. Ce que nous promet la livraison 3.0 ? Un service plus écologique et moins cher mais qui est encore en phase de test. Il est plus difficile d’obtenir les autorisations de faire circuler de type d’engins que de les inventer.

Tendance #9 : Les robots

Ford avance vite et imagine déjà le robot livreur du futur. Le véhicule autonome c’est déjà une petite révolution mais comment couvrir les derniers mètres qui séparent le camion de livraison et le client ? Quand vous n’avez plus de livreur, c’est un automate qui prend le relais et vient frapper à la porte.

A la différence du drone qui ne peut pas soulever de colis supérieur à 3 kg, le robot aurait la capacité de livrer vos charges lourdes. De plus, cet androïde ne serait pas limiter en distance et pourrait marcher plusieurs kilomètres. Plus proche de nous, Amazon teste actuellement son propre robot, prénommé Scout, qui livre sur le trottoir : le client reçoit une notification et retrouve le robot à quelques pas de sa maison. 

Les outils dédiés à la livraison

Tendance #10 : L’automatisation de la logistique

Vous n’avez pas besoin d’attendre 2025 pour transformer vos processus logistiques. Des applications et logiciels sont d’ores et déjà disponibles sur le marché français pour vous aider à gagner du temps et faire de économies. Que ce soit pour fluidifier le traitement des commandes entrantes de votre boutique en ligne, automatiser le suivi de colis pour vos clients ou encore faciliter la gestion des retours, il y a de nombreux outils disponibles pour vous assister au quotidien.

La solution SendCloud permet aux e-commerçants d’optimiser l’ensemble du processus d’expédition : import de commandes, impression des étiquettes, suivi de colis, portail de retours etc. En connectant votre boutique en ligne à SendCloud, vous bénéficiez également d’un large réseau de transporteurs pour vous permettre de préparer et expédier toutes vos commandes en quelques clics. N’oubliez pas que 66% des acheteurs en ligne boycottent un site e-commerce s’il sont mécontents du service de livraison. Prenez-les devant et assurez-vous d’avoir les meilleurs partenaires pour des expéditions rapides et sans stress.

Et vous, comment voyez-vous la livraison de demain ?

Top 10 des Tendances Livraison en 2025 - Infographie

En savoir plus sur SendCloud