Top 100 E-Commerce France : 2ème semestre 2023

E-Commerce Nation

12.09.2023


Top 100 E-Commerce en France : 2ème semestre 2023

ARTICLE | TOP 100 E-COMMERCE |

Découvrez le Top 100 E-commerce France, établi par E-Commerce Nation en collaboration avec Similarweb. Comme la période précédente, le 2ème semestre de cette année a été marqué par la poursuite de l’inflation, impactant le pouvoir d’achat des ménages sur la période des fêtes de fin d’année.

Encore une fois, les Français se tournent davantage vers des solutions de seconde main et des plateformes C2C pour consommer. Du côté des professionnels, ceux-ci sont de plus en plus à s’orienter vers les achats en ligne. En effet, les ventes B2B ont progressé de 5% par rapport au second semestre de l’année 2022.

Pour vous aider à visualiser le marché du e-commerce en France ainsi qu’à identifier les tendances de fonds qui se dessinent, nous vous proposons ce Top 100 E-commerce. Agrémenté d’analyses et co-construit par E-Commerce Nation et Similarweb, ce classement donne les axes de compréhension des stratégies d’acquisition des plus grandes boutiques présentes sur le marché français. Nous incluons désormais le trafic généré par les applications afin de vous montrer l’importance de proposer un parcours omnicanal.

Le Top 10 du E-Commerce France

Le classement des 10 commerçants générant le plus de trafic en France, sur le second semestre 2023, est le suivant : 

  1. Amazon : Comme toujours, la marketplace profite de sa popularité et se hisse de nouveau à la première place de ce classement. En moyenne, Amazon France génère 317 millions de visiteurs mensuels
  2. Leboncoin : La marketplace française, qui diversifie ses activités en appuyant sur l’automobile et la recherche d’emploi, ravit toujours autant les consommateurs français. Leboncoin, ce sont près de 297 millions de visites mensuelles
  3. Vinted : Unique représentant lituanien de ce classement, ce site propose originellement à ses utilisateurs de vendre leurs vêtements entre eux, toutefois, de nouveaux produits voient le jour sur la plateforme. Celle-ci génère environ 170 millions de visites mensuelles
  4. Aliexpress : La marketplace appartenant au groupe Alibaba est désormais entrée dans les mœurs des consommateurs occidentaux. Les prix bas sont notamment très appréciés en période d’inflation. Au total, 94 millions de visites sont générées mensuellement
  5. Temu : Nouveau venu, originaire de Chine, fracassant la porte de ce Top 100 pour se hisser directement à la 5ème place. Comment ? Une communication agressive sur TikTok et une grande campagne d’influence lui ont permis de générer près de 65 millions de visites par mois
  6. SNCF Connect : La dernière plateforme de la SNCF centralise les services du groupe ferroviaire et permet aux Français de se déplacer sur le territoire, spécialement en période de fêtes. En tout, la SNCF génère plus de 53 millions de visites mensuelles
  7. Shein : 3ème commerçant chinois présent dans ce top 10, proposant de nombreuses collections de vêtements à des prix défiant toute concurrence, au détriment de l’existence d’une politique RSE. Chaque mois, plus de 50 millions de visites sont effectuées sur le site
  8. Booking.com : Cette plateforme est incontournable pour les voyageurs, et permet à ceux-ci de comparer rapidement des offres touristiques et de faire leurs réservations directement. Ce service permet à Booking de générer plus de 44 millions de visites par mois
  9. Ebay : La marketplace historique est toujours présente dans ce top 10, malgré une légère baisse de trafic (-9.2%). Tous les mois, Ebay génère près de 38 millions de visites
  10. Cdiscount : Cette marketplace généraliste est l’un des plus importants e-commerçants français, attirant de nombreux consommateurs chaque mois : près de 31 millions de visites mensuelles pour Cdiscount

Les marketplaces restent un moyen pratique pour les consommateurs français d’acheter : 

  • De nombreux produits sont proposés par de nombreux vendeurs
  • L’offre est centralisée
  • Les services logistiques sont très avantageux
  • Il est possible de comparer les prix

Il est toutefois possible de remarquer une présence croissante de commerçants chinois dans ce Top 10 (30%, comme les commerçants français). Effectivement, les Français s’orientent vers des alternatives moins chères pour garder un niveau de consommation équivalent à la période pré-inflationniste.

La puissance des commerçants français

Malgré la présence de commerçants américains (11%) et de commerçants allemands (8%) dans ce Top 100, les consommateurs français se dirigent tout de même vers des commerçants nationaux, représentant 62% des sites.

De grands sites e-commerce français sont très appréciés des consommateurs, tels que Leboncoin ou Cdiscount, centralisant l’offre de produits, sans coûter cher. Il est également possible de citer Leroy Merlin, générant plus de 30 millions de visites mensuelles ou encore la Fnac (25 millions), Carrefour (25 millions) ou Leclerc (21 millions).

Durant la période de fêtes, marquée notamment par le Black Friday et le Cyber Monday, les consommateurs cherchent les meilleures opportunités pour acheter sans sacrifier leur budget. Il est également possible de parler de la normalisation des courses en ligne, vers laquelle de nombreux Français se dirigent désormais naturellement.

La répartition du trafic

Comme tous les semestres, nous faisons l’analyse du trafic généré par chacune des industries présentes dans ce Top 100. Comme dans nos autres éditions, les commerçants généralistes raflent la mise avec 50% du trafic généré par les commerçants du top, ce qui représente près d’un milliard de visites mensuelles.

Ensuite, vient l’industrie de la mode portée par de grands pure-players tels que Vinted, Shein ou encore Zalando, ou par de grandes enseignes comme H&M, Zara ou Kiabi. Au total, près de 300 millions de visites sont générées, chaque mois, sur ces sites. Il est possible de voir que les Français ne s’éloignent pas du fonctionnement de la marketplace, même dans l’industrie de la mode. En effet, les commerçants tels que Vinted, Zalando (et son site de ventes privées), La Boutique Officielle, … sont des marketplaces, très appréciés en hexagone.

Sur la 3ème place des secteurs les plus prisés par les consommateurs Français : l’industrie du voyage, regroupant les transporteurs et les offres hôtelières. Avec plus de 220 millions de visites par mois, les Français cherchent à s’offrir du bon temps et profiter des vacances. Les compagnies aériennes ont notamment été très prisées durant la période.

L’adoption du shopping sur les applications

Les applications gagnent, petit à petit, en popularité. De nombreux commerçants de ce Top 100 ont adopté cette plateforme et attirent de nombreux clients dessus. Ce canal est notamment très exploité par les consommateurs de produits de mode, avec 67% du trafic généré via les applications. Cela peut notamment être dû à la nature impulsive de ce type d’achat, poussant les consommateurs à acheter après avoir entendu parler d’un produit ou de l’avoir aperçu dans une vitrine.

La deuxième catégorie de site e-commerce à attirer de nombreux consommateurs sur les applications est le secteur alimentaire, notamment porté par des acteurs tels qu’Uber Eats ou encore Deliveroo. Cela s’ajoute évidemment aux enseignes de grande distribution proposant, aujourd’hui, quasiment toutes du drive.

Enfin, la troisième catégorie est la catégorie Voyages. En effet, de nombreux consommateurs choisissent de naviguer sur leur téléphone et de profiter des fonctionnalités de centralisation des billets, des paiements via Apple Pay, Google Pay, …

Découvrir le Top 100 E-Commerce : 2ème semestre 2023


Le Top 100 E-Commerce France : 1er semestre 2023

Le top 10 du Top 100 E-commerce

Le classement des 10 principales plateformes en France est le suivant :

  1. Leboncoin, avec un impressionnant trafic de 285,5 millions, confirme la tendance croissante de la consommation de produits de seconde main, tout en demeurant un acteur majeur de l’e-commerce généraliste.
  2. Amazon, avec 277 millions de visites, reste le leader incontesté des places de marché.
  3. Vinted, générant 166,13 millions de trafic, s’inscrit également dans la tendance de la seconde main, mais se spécialise dans l’industrie textile.
  4. Aliexpress, représentant la montée en puissance des e-commerçants chinois, occupe la quatrième place.
  5. Shein, autre acteur chinois en plein essor, suit de près.
  6. SNCF Connect attire un trafic significatif à l’approche des vacances.
  7. Booking.com, également dans l’optique des vacances, propose des réservations d’hôtels et autres activités touristiques.
  8. Ebay, avec une orientation vers la seconde main, se maintient parmi les géants de l’e-commerce généraliste.
  9. Leroy Merlin, leader de l’industrie maison, bricolage et jardinage, occupe la neuvième place.
  10. Cdiscount, acteur majeur de l’e-commerce généraliste en France, complète ce top 10.

Les généralistes restent très prisés des consommateurs français, représentant la moitié de ce classement, tandis que les acteurs spécialisés dans la mode, la seconde main et le tourisme continuent de gagner en importance, chacun occupant une part de 20%.

Les Français veulent voyager

Sur cette période, les sites spécialisés dans les industries du voyage et du tourisme sont particulièrement mis en avant : 18 sites sont présents dans ce Top 100, générant 12% du trafic total. 

Comme mentionné précédemment, SNCF Connect et Booking.com sont présents dans le top 10 de cette édition, générant 44,9 millions (2,5% du trafic du top 100) et 41,5 millions de visites (2,31% du trafic du top 100), respectivement. Cette industrie est aujourd’hui dépendante de ses applications, leur permettant de générer 54% de leur trafic total (20% sur ordinateur, 31% sur appareils mobiles).

D’autres acteurs tels que Airbnb ou Blablacar réussissent à attirer 25,4 et 19,1 millions de visiteurs sur cette période de 6 mois. Le succès d’Airbnb peut notamment être expliqué par les Jeux Olympiques 2024 qui auront lieu dans la capitale française, générant une forte demande de la part des personnes souhaitant assister à l’événement.

L’application la plus populaire de cette industrie est celle de SNCF Connect, attirant près de 31 millions de visiteurs mensuels. Cela est notamment dû au fait que les billets de train sont par exemple directement disponibles au sein de l’application une fois achetés. 

La popularité des généralistes

Depuis que nous avons sorti notre premier Top 100, nous constatons sans cesse l’écrasante domination de grands acteurs généralistes du E-commerce. Parmi ceux-ci, il est très difficile de passer à côté d’Amazon. Malgré de nombreuses tourmentes et plusieurs bad buzz, Amazon semble ne pas ralentir et reste l’une des plus grandes entreprises du monde.

D’une période sur l’autre, le monstre du E-commerce n’a pas perdu de trafic, malgré une moyenne de -7,35% de trafic pour le reste du top 10 (le seul site observant une augmentation est SNCF Connect). 

Leboncoin prend la tête de ce classement grâce notamment au trafic généré par son application. La marketplace de seconde main correspond aux besoins actuels des consommateurs, qui cherchent depuis quelques années à responsabiliser leurs achats ainsi qu’à limiter les dépenses superflues. 

Le Top 100 E-commerce du 1er semestre 2023

Si vous désirez obtenir toutes les informations sur les 100 sites E-commerce les plus populaires en France, vous pouvez télécharger notre Top 100 E-commerce. 

Dans cette étude faite en collaboration avec Similarweb, vous retrouverez le classement complet des boutiques en ligne en fonction du trafic qu’elles génèrent en France, la répartition du trafic sur leur site ainsi que sur leur application, ainsi qu’une étude approfondie des dix secteurs mentionnés.

N’hésitez pas à partager votre avis et vos commentaires sur nos réseaux sociaux


Top 100 E-Commerce France : 2ème semestre 2022

Le top 10 du Top 100 E-commerce

Malgré une chute de la vente de produits en ligne (-7% selon la Fevad), les marketplaces généralistes tiennent bon grâce à des prix toujours plus attractifs et une logistique implacable, attirant naturellement les consommateurs.

Le podium est majoritairement représenté par des marketplaces C2C : Leboncoin et Vinted, suivant Amazon de très près. Cela montre que les consommateurs ont une appétence croissante quant à la consommation de produits de seconde main. Comme expliqué en introduction, cela est notamment dû à une augmentation générale des prix ainsi qu’une préoccupation grandissante pour l’écologie.

Comme mentionné, il est également possible de noter la présence de SNCF Connect, le service du leader ferroviaire français remplaçant OUI.sncf. La majorité (plus de 63%) du trafic de ce site est générée par son application. Le service de la SNCF est suivi par le site Booking.com, permettant la comparaison et la réservation d’hôtels, entre autres activités touristiques.

Les généralistes ont toujours la côte auprès des consommateurs français, représentant la moitié de ce top 10. Toutefois, les acteurs spécialisés dans la mode et dans le tourisme occupent chacun une part de 20%.

La représentation du secteur de la mode

La France est un pays porté sur les produits de mode. Au total, ce secteur représente 18% des sites présents dans le top 100, générant 17% du trafic. Il est important de noter que la majorité des acteurs de la mode présents dans ce top 100 sont français.

Il est toutefois possible de retrouver Shein dans le top 10, à l’opposé des valeurs défendues par Vinted et Leboncoin. L’entreprise chinoise de l’ultra fast-fashion est souvent citée comme étant l’un des acteurs ayant l’un des plus gros impacts négatifs sur l’écologie, influençant notamment les jeunes générations à renouveler plus souvent leur garde-robe.

L’image négative de la marque ne l’empêche pas d’afficher un chiffre d’affaires estimé à 30 milliards de dollars en 2022, représentant une augmentation de plus de 90% par rapport à 2021.

Les applications populaires dans le secteur alimentaire

La majorité (52%) du trafic du secteur de l’alimentaire provient des applications. Cela est notamment dû à la popularité d’applications telles que Ubereats ou les applications de drive, qui permettent aux consommateurs de commander directement depuis leur téléphone, que ce soient des repas ou leurs courses.

Le secteur E-commerce multi (représenté notamment par des acteurs majeurs du E-commerce en France tels que Amazon ou Cdiscount), génèrent 43% de leur trafic grâce aux applications, juste derrière le trafic mobile représentant un tiers du trafic total.

Le secteur de l’électronique / informatique / accessoires est toutefois largement dépendant du trafic mobile, sans toutefois passer par des applications. Au total, plus de la moitié (51%) du trafic est généré sur leur site mobile, et seulement 10% de l’acquisition est faite sur les applications.

Le Top 100 E-commerce du 2ème semestre 2022

Si vous désirez obtenir toutes les informations sur les 100 sites E-commerce les plus populaires en France, vous pouvez télécharger notre Top 100 E-commerce. 

Dans cette étude faite en collaboration avec Similarweb, vous retrouverez le classement complet des boutiques en ligne en fonction du trafic qu’elles génèrent en France, la répartition du trafic sur leur site ainsi que sur leur application, ainsi qu’une étude approfondie des dix secteurs mentionnés.

N’hésitez pas à partager votre avis et vos commentaires sur nos réseaux sociaux.

Je télécharge le Top 100 E-commerce


Top 100 E-Commerce France : 1er semestre 2022

Le top 10 du Top 100 E-commerce

Comme à chaque édition, le podium est le même. Il est possible de retrouver Amazon, Leboncoin et Cdiscount. Toutefois, Booking fait une percée dans le top 5 de ce classement, particulièrement porté par la période, les Français étant de plus en plus enclins à partir en vacances, malgré l’inflation.

La majorité (50%) des acteurs présents dans ce top 10 sont des sites E-commerce généralistes, secteur suivi par celui du bricolage – maison (20%). Ces sites profitent d’une forte popularité auprès des consommateurs français, malgré de fortes variations de trafic dues notamment aux saisonnalités.

Les marketplaces ont toujours la cote auprès des consommateurs, facilitant la recherche de produits et proposant des tarifs écrasant une grande partie de la concurrence (comme Amazon ou encore Leboncoin de par sa nature seconde main).

La popularité du secteur du voyage

Comme mentionné précédemment, la saisonnalité influe fortement sur l’acquisition de trafic des acteurs du tourisme. Ce secteur est le 4ème le plus représenté en termes de trafic total du Top 100, représentant 10%.

Ce secteur est particulièrement efficace quant à la génération de trafic via les liens d’affiliation. 10% du trafic total des acteurs présents dans le Top 100 E-commerce est généré via ce canal. A titre de comparaison, ce chiffre s’élève en moyenne à 4% pour l’ensemble des secteurs référencés.

Il en est de même pour la publicité sur les moteurs de recherche, qui sont davantage utilisés par ces acteurs que ceux du reste du classement (9% contre 7%). Les périodes durant lesquelles des produits et services sont “tendances” sont plus propices à une acquisition payante.

Les secteurs sous-représentés

Certains secteurs ne sont pas populaires auprès des Français. Les deux secteurs les moins présents dans ce Top 100 E-commerce sont :

  • Beauté / Pharmacie : 1% de la répartition du trafic total
  • Auto / Moto : 1% de la répartition du trafic total

Pour le premier, cela s’explique notamment par l’expérience physique qui est très importante concernant ce type de produits. L’essai des produits est encore fortement ancré chez les consommateurs de parfums, cosmétiques, … 75% des enseignes présentes dans ce Top 100 proposent une expérience complète accompagnée de conseils, d’essais et autres poussant le consommateur à l’achat.

Notino sort toutefois du lot, proposant une grande quantité de produits proposés par ses concurrents physiques, à des prix plus avantageux. Cela fonctionne particulièrement sur les réseaux sociaux tels qu’Instagram. La marque a adopté une stratégie de localisation de son contenu sur l’ensemble de ses réseaux sociaux en créant des comptes nationaux sur les marchés sur lesquels elle est présente.

En ce qui concerne le second secteur, cela peut s’expliquer par une digitalisation difficile de l’industrie. Les services rendus sont difficilement faisables à distance, et les produits proposés sont trop coûteux et spécifiques pour être commandés directement en ligne. Cela est notamment le cas pour les voitures, malgré un site comme celui de Tesla qui enregistre plus de 17 millions de visites mensuelles en mai dans le monde.

Naturellement, les acheteurs de véhicules restent attachés à l’expérience physique. Les professionnels du milieu se concentrent ainsi davantage sur la digitalisation du point de vente afin de profiter d’une potentielle omnicanalité, que sur le développement de leur offre 100% en ligne.

L’importance du référencement organique

Dans ce Top 100 E-commerce, 45% de l’ensemble du trafic est généré grâce au SEO. Le secteur le plus efficace est “maison-brico-jardin”. Les acteurs de cette industrie bénéficient effectivement de la possibilité de facilement développer une stratégie de marketing de contenu.

La nature des produits vendus permet effectivement de créer des contenus écrits et vidéo pertinents dans le cadre de présentation de produits, tutoriels, … Leroy Merlin exploite notamment cette stratégie en proposant un site communautaire entièrement dédié à sa cible.

Le site permet d’accéder à une FAQ, pertinente pour le référencement organique, ainsi que du contenu généré par l’utilisateur (UGC) dans le forum et des tutoriels complets dans son magazine en ligne. En plus de favoriser le SEO du site E-commerce de l’entreprise, cela fournit un sentiment de confiance au consommateur et appuie la position d’expert de Leroy Merlin.

Télécharger le Top 100 E-Commerce France : 1er semestre 2022


Top 100 E-Commerce France : 2ème semestre 2021

Découvrez le Top 100 E-Commerce en France, établi par E-Commerce Nation en collaboration avec Similarweb. La croissance de la vente en ligne se poursuit dans l’hexagone, notamment influencée par les nouvelles habitudes de consommation des acheteurs se dirigeant davantage et plus naturellement vers les boutiques en ligne.

Les marques sont de plus en plus incisives en ce qui concerne la vente en ligne. Effectivement, la croissance de popularité de ce mode de consommation pousse ces dernières à intensifier leurs efforts, au fil des années, afin de gagner de nouveaux clients.

D’après le rapport de la Fevad publié le 3 février 2022, le secteur du E-commerce a progressé de 15,1% par rapport à la période précédente (2021). Cela porte la valeur de ce marché à 129 milliards d’euros. Cette évolution est notamment dûe aux quelques 2,1 milliards de transactions réalisées sur Internet, avec une augmentation de 24% pour le secteur des services, ainsi que de 7% pour les produits, par rapport à 2020.

Malgré une augmentation du nombre de consommateurs en ligne, notamment dû au contexte ayant marqué 2020 et 2021, le E-commerce a tout de même connu un chamboulement sur la période analysée. Effectivement, le retour relatif à la normale a influencé les consommateurs et les a poussés à de nouveau s’orienter vers les boutiques physiques, en ce qui concerne certains types de produits. Cela peut vouloir dire que les acheteurs favorisent toujours la consommation en physique pour certaines catégories de produits, pour diverses raisons comme l’envie de consommer localement, ou encore voir le l’objet avant de l’acheter, par exemple.

Afin de vous aider à visualiser le marché E-Commerce français ainsi qu’à comprendre les tendances qui se dessinent, nous vous proposons notre Top 100 E-Commerce. Celui-ci est agrémenté d’analyses et du classement, co-construits par E-Commerce Nation et Similarweb. Ce classement des plateformes de vente en ligne les plus visitées en France a été construit grâce aux données fournies par Similarweb, prenant en compte diverses données telles que le trafic généré par chacun des sites listés, ainsi que leurs sources d’acquisition de trafic, le que les utilisateurs passent sur les pages visitées, et bien d’autres données.

Ainsi, quels sont les secteurs ayant attiré le plus de trafic durant la période analysée ? Quels sont les canaux d’acquisition les plus exploités par les acteurs majoritaires de diverses industries ? Quelles sont les tendances qui se dessinent sur cette fin d’année 2021 ? Découvrez la réponse à ces questions dans notre Top 100 E-Commerce, du 2ème semestre 2021.

Le retour dans le top 10

Traditionnellement, le top 10 de notre classement est majoritairement constitué de marketplaces. Sur cette période, on retrouve ainsi divers acteurs, dont le classement n’a pas évolué tels que :

  • Amazon
  • Leboncoin
  • Cdiscount
  • Ebay
  • AliExpress
  • Leroy Merlin

Nous avons néanmoins constaté quelques baisses de trafic, chez des acteurs tels que la Fnac ou Microsoft. Un acteur a tout de même su tirer son épingle du jeu, en profitant du retour à la normale : Booking.com. Effectivement, l’acteur du tourisme et du voyage a intégré le top 10 de notre classement sur la fin d’année 2021. Cela montre que les consommateurs ont profité du retour à la normale pour voyager davantage.

Cette tendance peut être liée au Revenge Buying ou Revenge Shopping. Cette notion désigne le comportement qu’adoptent les consommateurs suite à une grande période de frustration. Les gens ont effectivement envie et besoin de se faire plaisir, et s’orientent vers ce que l’on appelle l’achat-plaisir. L’objectif est donc de consommer ce dont nous avons envie, et pas ce dont nous avons besoin, correspondant ainsi aux activités touristiques.

De plus, le manque de possibilités de mouvement ayant marqué ces deux dernières années pousse naturellement les consommateurs à compenser.

Le E-commerce généraliste en baisse

Malgré une grande domination de la part des sites généralistes, que nous avons brièvement cités précédemment, la tendance est à la baisse. Nous avons effectivement pu observer une baisse de trafic estimée à 1,5% sur cette période, par rapport à la précédente.

Cela n’affecte pas beaucoup les sites concernés, dont le trafic représente 47% du trafic total analysé dans le Top 100. Néanmoins, le secteur du E-commerce généraliste fait pâle figure face à une industrie telle que le tourisme / voyage, qui affiche une augmentation de 3,54%.

Qu’est-ce qui justifie la baisse de trafic sur les sites généralistes ? Un élément de réponse est apporté par le cabinet GfK, qui parle d’un coup de frein du Black Friday. Ce recul est alors estimé à 16,9% par rapport à la période précédemment analysée.

Cela peut notamment s’expliquer par l’envie de retrouver les magasins ainsi qu’une expérience de shopping plus traditionnelle. Les consommateurs favorisent alors naturellement les boutiques physiques. En plus de cela, le Baromètre GreenFlex indique en 2021 que 72% des Français déclarent modifier leurs habitudes de consommation afin de favoriser la responsabilité. La baisse d’achats et de fréquentation en ligne pendant le Black Friday peut alors également s’expliquer par cette tendance.

Le Recommerce et la fast-fashion : le paradoxe

Nous l’avons mentionné, les consommateurs veulent consommer de manière plus responsable. On peut donc observer une nette augmentation chez Vinted, par exemple, qui gagne en popularité et grimpe de 3 places dans notre classement. Les Français sont davantage à privilégier la seconde main, ce qui permet à la marketplace lituanienne de générer plus de trafic, étant le seul acteur mode dans le top 10 de notre classement.

Durant cette période, Vinted a été sacrée marketplace transfrontalière la plus durable d’Europe par le bureau d’études et lobby des vendeurs en ligne Cross-Border Commerce Europe. De plus, les vendeurs de la plateforme ne manquent pas d’idées pour augmenter leur chiffre d’affaires, puisqu’un compte a par exemple fait le choix de proposer les tenues portées par les acteurs de séries diffusées sur TF1. Cela contribue alors naturellement au gain de popularité de la plateforme auprès des consommateurs.

Ceux-ci sont néanmoins paradoxaux. Nous avons en effet parlé de l’envie de responsabiliser ses achats, exprimée par les consommateurs français. Néanmoins, nous pouvons observer une popularité de plus en plus marquée des acteurs de la fast-fashion. Parmi eux, nous pouvons retrouver Shein, qui affiche une augmentation de fréquentation de près de 21% par rapport à la période précédente.
Malgré des accusations de plagiat et son bannissement en Inde (aujourd’hui résolu grâce à Amazon), Shein est de plus en plus populaire, spécialement chez les plus jeunes. La génération Z représente effectivement une part massive de la base de consommateurs de la marque chinoise. D’après Vox, cela est notamment dû au fait que les plus jeunes veulent acheter davantage à moindre coût, ayant majoritairement connu ce mode de consommation, dû à l’inflation qui a eu pour effet de faire baisser les prix des produits de mode entre 2000 et 2014. Cela rejoint notamment la tendance de consommation sur Vinted, marketplace sur laquelle proposent des produits de seconde main, moins chers que leur prix original, ce qui pousse à se poser la question suivante : les consommateurs sont-ils vraiment plus responsables ?

Je découvre le Top 100 E-Commerce 2ème semestre 2021


Top 100 E-Commerce France : 1er semestre 2021

Découvrez le Top 100 E-Commerce en France, établi par E-Commerce Nation en collaboration avec Similarweb. Le E-Commerce, comme depuis plusieurs années, affiche une forte croissance, particulièrement stimulée par les changements d’habitudes de consommation. 

Outre la nécessité de consommer sur Internet, les acheteurs sont, d’eux-mêmes, de plus en plus enclins à profiter des offres en ligne. Effectivement, cette façon d’acheter réduit les déplacements, et a su au fil des années gagner en rapidité ainsi qu’en efficacité.

D’après le rapport de la Fevad, publié le 31 août 2021, le secteur du E-Commerce a atteint le chiffre record de 112,2 milliards d’euros en 2020, représentant une croissance de 8,5% par rapport à l’année précédente. Cette croissance trouve notamment sa cause chez les 41,6 millions d’acheteurs en ligne, ayant réalisé 1,8 milliard de transactions.

Qui dit plus de transactions, dit également plus d’attentes chez les consommateurs. Effectivement, ceux-ci sont de plus en plus regardants sur les différents services complémentaires proposés, ainsi qu’aux coûts engagés, aux délais de livraison, et bien d’autres éléments. Pour cela, les sites E-Commerce existants se doivent d’être davantage à l’écoute des demandes des consommateurs, tout en usant des nouvelles technologies pour offrir une expérience client optimale.

Afin d’avoir une visibilité sur les performances de ces E-commerçants, engagés dans la course à la satisfaction client, E-Commerce Nation vous propose, en exclusivité ainsi qu’en étroite collaboration avec Similarweb, le Top 100 des E-Commerces les plus visités en France, au cours du 1er semestre 2021. Ce classement a été créé grâce aux données fournies par Similarweb, prenant différentes données en compte telles que le trafic généré par chacun des acteurs listés, ainsi que leurs sources d’acquisition de trafic, le comportement des utilisateurs sur la page, et bien d’autres données.

Ce Top 100 E-Commerce permet notamment d’identifier les stratégies mises en avant par les boutiques en ligne listées, grâce à l’analyse des tendances. Pour plus de détails, ce classement prend désormais en compte des analyses sectorielles, ne mettant ainsi plus seulement en avant des E-commerçants isolés, mais des marchés entiers, présents en ligne.

Rappelons que l’année 2021 est particulièrement marquée par les événements de l’année 2020, à savoir la pandémie. Celle-ci a fortement influencé les façons de consommer, poussant de plus en plus d’acheteurs vers Internet et le E-Commerce. 

Quels sont les secteurs ayant profité de cet essor de la consommation en ligne pour développer leur base de clients en 2021 ? Quels sont les points de différenciation des E-commerçants et des secteurs entre eux ? Des tendances émergentes sont-elles observables sur ce 1er semestre ?

Les marketplaces confirment leur domination

Comme observé sur nos précédentes éditions de ce Top 100 E-Commerce, les places de marché sont particulièrement appréciées par les consommateurs français. Dans le Top 10 de ce classement, on peut, encore une fois, retrouver :

  1. Amazon
  2. Leboncoin
  3. Cdiscount
  4. Ebay
  5. AliExpress
  6. Leroy Merlin
  7. Vinted
  8. Microsoft
  9. Fnac
  10. Booking.com

Amazon confirme encore une fois sa place de leader de ce classement, avec plus de 160 millions de visites, en moyenne, générées chaque mois. Néanmoins, l’acteur C2C Leboncoin profite du développement de la seconde et de ses 15 ans pour mettre en avant sa marketplace, grâce à des spots publicitaires et différentes actions de communication institutionnelle. Cela a fonctionné, puisque, désormais, ce sont près de 8 millions de visiteurs, en moyenne, qui font la différence entre Amazon et Leboncoin. 

Ce Top 10 est, comme mentionné, influencé par le développement de la seconde main. Cette tendance éco-responsable rejoint un autre besoin relatif à la consommation : la recherche de la bonne affaire. C’est pourquoi, en plus de retrouver Leboncoin, on peut encore une fois retrouver Vinted dans ce classement. Concernant la recherche de la bonne affaire, on peut retrouver AliExpress, marketplace chinoise qui se fait une place de plus en plus importante sur le marché français, ainsi que Booking.com, acteur du tourisme permettant de comparer les offres et de choisir la moins chère.

En comparant à la période N-1, le top 10 de ce classement a connu une augmentation moyenne de son trafic de près de 14%, avec une mention spéciale pour AliExpress, affichant un bond de 43,43%.

Le développement du “bien chez soi”

Les confinements de l’année 2020 ont eu un fort impact sur le type de produits que les consommateurs achètent. C’est pour cela que l’on retrouve différents acteurs spécialisés dans le marché de la décoration et du bricolage (en clair, tout ce qui touche à l’habitat).

Cette tendance est particulièrement marquée chez La Redoute qui, en plus de proposer une nouvelle offre C2C de seconde main (La Reboucle, concurrençant ainsi Vinted), propose de plus en plus de produits maison. 

La présence d’autres acteurs spécialisés tels que ManoMano (ayant bouclé une 3ème levée de fonds en 3 ans), Darty, Ikea (qui propose désormais une offre énergie), Boulanger, … prouve que les consommateurs sont de plus en plus nombreux à rénover leur habitat en achetant leurs produits en ligne.

Parmi les 10 secteurs référencés dans notre Top 100 E-Commerce, le secteur Maison / Brico / Jardin représente aujourd’hui 14% de la part de trafic global en France avec une baisse de 1% par rapport à la période N-1 (marquée par les confinements).

Les acteurs du tourisme ne se remettent pas

Malgré les ponts et la période estivale concluant ce 1er semestre 2021, les acteurs digitaux du tourisme n’ont pas relevé la tête. Des acteurs tels qu’Opodo, Ryanair ou encore Lastminute sont ainsi amenés à quitter notre classement.

De façon générale, ce secteur a perdu 3% de parts par rapport à la période N-1, ne représentant ainsi que plus que 5% du trafic général référencé dans notre classement. 

On peut néanmoins observer que les acteurs proposant des offres majoritairement nationales, tels que les filiales de la SNCF Oui.sncf et Ouigo progressent dans le classement, tandis que les acteurs proposant des offres européennes et internationales, ainsi que les compagnies aériennes, reculent.

Le développement sans fin de la mode en ligne

La digitalisation de la vie quotidienne passe également par l’adoption de nouvelles méthodes de communication, permettant de mettre en avant ses produits de manière originale, en se rapprochant du consommateur. C’est notamment le cas pour SHEIN, qui ne cesse de progresser dans notre Top 100 E-Commerce, affichant une augmentation de trafic moyen de plus de 80% par rapport à N-1.

Cela peut notamment être expliqué par les prix appliqués, la facilité de navigation sur le site, et bien d’autres éléments propres au site et son offre en lui-même. Néanmoins, SHEIN a su faire la différence face à la concurrence en organisant des campagnes d’influence autour du “Haul”. Cette stratégie tourne fortement autour de la vidéo et de la communication visuelle auprès d’une audience ciblée : une influenceuse présente ainsi les achats qu’elle a effectués sur un site en particulier, faisant la promotion de ses produits et de la marque auprès de son public.

Cette stratégie a pour avantage de créer une relation indirecte avec une audience précise, permettant d’adapter l’offre et d’augmenter le retour sur investissement, en étudiant et en choisissant les modèles d’influenceurs en fonction de leurs caractéristiques. L’audience ne verra alors pas cette communication d’un mauvais œil, puisqu’elle s’inscrit dans un registre de promotion plus indirecte que la publicité.

Ciblant les mêmes profils de consommateurs que SHEIN, Asos affiche également une forte croissance avec une augmentation de 85,12% de la fréquentation moyenne de son site, générant alors plus de 7 millions de visites par mois.

Télécharger le Top 100 E-Commerce France : 1er semestre 2021


Top 100 E-Commerce France : 2ème semestre 2020

Découvrez le Top 100 e-commerce en France établi par E-Commerce Nation en collaboration avec SimilarWeb. Le E-Commerce, depuis plusieurs années, affiche une croissance toujours plus impressionnante. Il est désormais un mode de consommation très apprécié des consommateurs, notamment pour sa facilité d’utilisation, sa rapidité et son efficacité, qui sont, entre autres, des avantages indéniables. 

Selon les prévisions de la Fevad, établies le 4 février 2021, les ventes en ligne françaises devraient dépasser les 112 milliards d’euros en 2020. Pour rappel, le chiffre d’affaires s’élevait à 103 milliards d’euros en 2019, ce qui représente une augmentation de 8,73%. L’année particulière que nous avons vécu a poussé les Français de tous âges à se familiariser avec l’achat en ligne et toutes les tendances du E-Commerce.

D’autre part, les boutiques en ligne existantes ne cessent de se réinventer pour rester en course et ne pas perdre pied face à leurs concurrents.

Pour ce faire, les sites E-Commerce doivent être à la pointe de la technologie, en proposant un site toujours plus performant et intuitif, un système logistique extrêmement bien paramétré, un service client impeccable, qui utilisent les meilleurs leviers de conversion pour fidéliser sa clientèle tout en recrutant de nouveaux clients

Dans ce concours au E-Commerce techniquement bien optimisé, certains e-commerçants réussissent à se démarquer et faire mouche auprès de e-acheteurs toujours plus exigeants. Aujourd’hui et à l’issu du deuxième semestre de l’année 2020, E-Commerce Nation vous propose en exclusivité et en étroite collaboration avec Similarweb, le top 100 E-Commerce des sites les plus consultés en France. Ce classement a été effectué grâce aux données fournies par SimilarWeb, prenant ainsi en compte le trafic mensuel de chacun des acteurs présentés.

Grâce à ce rapport approfondi, les questions que chacun d’entre vous se posent à propos de l’évolution et de la progression de l’E-Commerce en France sont soulevées.

A noter également, que ce Top 100 E-Commerce du deuxième semestre 2020 a particulièrement été impacté par la période de la peak season et, plus particulièrement, Noël.

De plus, la crise sanitaire a accéléré la transition digitale de certaines entreprises. De même, les entreprises ayant une présence en ligne ont dû innover rapidement pour adopter de nouvelles stratégies digitales. 

Nous verrons notamment au travers de cet article les secteurs d’activité les plus impactés par la crise en fonction de fortes hausses de trafic ou au contraire de baisses significatives.

Quels sont les secteurs les plus porteurs sur cette fin d’année 2020 ? Comment certains sites E-Commerces ont su se différencier des autres sur le deuxième semestre 2020 par rapport au premier trimestre ? Quelles sont les tendances émergentes et les surprises de ce top 100 E-Commerce du marché français ?

Les marketplaces et la seconde main, sources d’approvisionnement de cadeaux

La période de la peak season est particulièrement marquée par les fêtes de fin d’année, occasion d’offrir à nos proches. Comme dans les précédentes périodes analysées de ce top 100 E-Commerce, les places de marché sont toujours leader de ce classement :

  1. Amazon
  2. Le Bon Coin
  3. Cdiscount
  4. Ebay
  5. FNAC
  6. AliExpress
  7. Leroy Merlin
  8. Vinted
  9. Microsoft
  10. Darty

On peut néanmoins remarquer le présence de 2 acteurs majeurs du C2C : Le Bon Coin et Vinted. Ces plateformes, permettant de mettre en avant la seconde main, sont véhiculées par la tendance de l’écoresponsabilité ainsi que par la période, propice à la revente de cadeaux et d’affaires.

Dans l’ensemble, le top 10 des E-commerçants en France ont connu une augmentation de 23,3% par rapport à la même période, en 2019.

Le E-Commerce vestimentaire profite du Black Friday

La peak season est également marquée par le Black Friday et le Cyber Monday. En ligne, ces événements ont particulièrement bien fonctionné, étant donné l’accès restreint aux boutiques physiques.

Les boutiques en ligne spécialisées dans la mode ont notamment su profiter de cette période. On peut ainsi citer quelques grandes progressions dans notre top 100 E-Commerce, comme celles de :

  • Zalando : progressant de 7 places
  • Asos : progressant de 29 places
  • Zara : progressant de 6 places
  • Etam : progressant de 28 places

Les Français ont envie de se faire plaisir, et de dépenser. Cela peut être assimilé à un phénomène de revenge buying ou revenge shopping, désignant une tendance que l’on a observée en Chine, à la fin du confinement. Cela désigne les consommateurs en manque de shopping, qui veulent “rattraper le temps perdu”.

La mise en avant du bien-être

Dans notre top 100 E-Commerce du 1er semestre 2020, nous avions abordé une augmentation de trafic sur certaines boutiques, liées aux hobbies praticables chez soi (jardinage, bricolage), ainsi que les sports.

Les Français, en plus d’avoir appris à prendre du temps pour eux, ont également appris à prendre soin de leur corps. Ce classement semestriel fait ressortir une tendance de mise en avant du bien-être, spécialement concernant la cosmétique.

On peut alors observer des progressions de la part d’acteurs de la cosmétique tels que Nocibé (+37 places), Yves Rocher (+7 places), ou encore la filiale bien-être de Fnac-Darty : Nature et Découvertes, qui fait son entrée dans notre classement.

L’achat de jouets en ligne se démocratise

Traditionnellement, les jouets sont achetés en magasin, lors de la période des fêtes de fin d’année. Malgré une ouverture de ces boutiques pour cette période, les Français, ayant pris l’habitude d’acheter en ligne, se sont appropriés les E-Commerces spécialisés dans le divertissement pour enfant.

En plus d’acheter sur les places de marché généralistes, comme Amazon et Cdiscount, les consommateurs français se sont tournés vers des boutiques spécialisées comme Joué Club, profitant d’une augmentation de trafic de plus de 164% par rapport à la période précédente, King Jouet, avec son augmentation de plus de 112%, et Oxybul avec son augmentation de plus de 32%.

Télécharger le Top 100 du 2ème semestre 2020


Top 100 E-Commerce France : 1er semestre 2020