E-commerce

Tout savoir sur le Web to Store en une infographie

Eros Sahmanovic

Consultant Webmarketing, je développe des sites sous WordPress principalement et leurs apporte de la visibilité via les moteurs de recherche, les réseaux sociaux, l'emailing et la publicité.
Je mets en place des opérations de communication grâce aux techniques d'Inbound Marketing et de Growth Hacking, afin d'apporter plus de trafic qualifié aux sites Internet. J'ai aussi une expertise en analyse de données statistiques et sémantiques, en optimisation technique pour le référencement naturel, en gestion de campagne de liens sponsorisés et en rédaction web.

Les derniers articles par Eros Sahmanovic (tout voir)

Dès l’apparition du e-commerce, les commerçants « classiques » craignaient que l’e-commerce domine le marché et qu’une grande part des magasins physiques disparaissent. Mais nous savons maintenant que cela ne s’est pas produit, au contraire, l’e-commerce et le commerce classique ont donné lieu à un nouveau comportement, le Web to Store. Mais alors, qu’est-ce que concrètement le Web to Store ?

Qu’est-ce que le Web to Store ?

Le Web to Store décrit le nouveau comportement des internautes qui recherchent des informations sur internet avant d’aller acheter les produits en magasin. Si vous avez entendu parler de ROPO (Research Online Purchase Offline), ROBO (Research Online Buy Offline) ou encore SOLOMO (Social Local Mobile) cela signifie exactement la même chose.

infographie2

Le comportement des consommateurs a évolué ces dernières années et on a vu le parcours d’achat évoluer avec des comportements hybrides, associant internet et point de vente.
Ce comportement créé de nombreux avantages du côté consommateurs mais aussi du côté des commerçants et e-commerçants.

Les avantages du Web to Store

Les avantages du Web to Store sont multiples, analysons-les en détails.

  • Côté consommateurs :
    Ils utilisent internet pour préparer leurs achats et se rendent ensuite dans leurs commerces pour les effectuer. Ils contournent ainsi certains freins à l’achat sur le web comme les frais de ports, les problèmes de tailles (pour les vêtements), les délais de livraison et la sécurité des paiements.
  • Côté commerçants :
    C’est surtout avoir une plus grande visibilité, une nouvelle clientèle peut se créer par le biais d’Internet. Cela permet également de faciliter la mise en place et la communication sur les offres promotionnelles. C’est aussi connaître les avis négatifs, savoir comment y faire face et répondre aux clients mécontents. Enfin le web to store permet de garder un contact avec la clientèle et la fidéliser.

infographie3

Voyons maintenant dans quels cas privilégier l’achat sur internet ou l’achat physique en s’appuyant sur différentes données.

Quelques chiffres

Voyons donc en premier, les raisons de privilégier, pour certains produits, l’achat sur Internet plutôt que dans des commerces de proximité :

  • Le prix 66%
  • Le gain de temps 52%
  • Bénéficier de bon plan, promotion 49%

Et les raisons de privilégier, pour certains produits, l’achat dans les commerces de proximité plutôt que sur Internet :

  • Voir le produit en réel 61%
  • Disposer du produit immédiatement 50%
  • Sentir et toucher le produit 50%

Comportement des consommateurs :

  • 91 % des consommateurs ont fait une recherche en ligne au préalable.
  • 75 % des possesseurs de smartphones ou de tablettes déclarent s’être connectés à Internet au moins une fois lors d’un achat en commerce.
  • 51 % utilisent leur mobile pour obtenir des informations complémentaires sur le produit.

infographie4

Le Web to Store permet également d’améliorer son référencement notamment sur Google.

 

Optimiser son référencement local avec Google My Business

Afin d’optimiser son référencement local, Google propose un outil bien pratique qui est My Business. Cette fonctionnalité permet à un commerce d’apparaître sur Google Maps et d’être plus visible dans les recherches sur Google.

infographie5

C’est un outil gratuit et simple d’utilisation, la fiche Google My Business permet de renseigner vos coordonnées, de détailler vos activités et vos services, d’ajouter vos photos et de répondre aux avis des internautes.

Une des facettes spécifique du Web to Store est le click and collect, voyons en détails sur quoi il repose.

L’essor du click and collect

Adopté et popularisé par les grands réseaux de magasins physiques, le retrait en magasin s’avère être une stratégie efficace, répondant au besoin de nombreux consommateurs. Bien sûr, ce dispositif implique une organisation logistique.

Le principe est simple, le consommateur achète et paye en ligne, il reçoit la confirmation de la préparation de commande dans l’heure*(selon les capacités organisationnelles) et il n’a plus qu’à récupérer sa commande dans le point de vente.

infographie6

Même si la livraison à domicile reste l’option numéro 1 de la distribution, le click & collect gagne du terrain de plus en plus, selon le baromètre Mappy/BVA sorti en octobre 2015.

  • 43% des internautes déclarent avoir déjà utilisé le service Click & Collect
  • 85% envisageraient de l’utiliser dans le futur

Pour réussir sa stratégie Web to Store, il faut avoir une stratégie social media forte. Voici des pistes pour réussir votre stratégie.

Réseaux sociaux : Animez vote communauté

Elaborez votre stratégie sociale média en définissant les objectifs de vos actions de communication.

Où et qui sont vos clients ?

Identifiez les spécificités des différents réseaux et choisissez les plus permanents pour votre activité. Adaptez votre communication à votre cible.

Animer la communauté pour renforcer la proximité

Pour animer votre communauté vous devrez créer des publications à la fois divertissantes, utiles et valorisantes pour votre commerce.

infographie7

Mais votre stratégie sociale média doit aussi contenir une grande part d’interactions avec les membres de la communauté. Vous devez être chaleureux et dialoguer avec eux régulièrement.

Tous les contenus produits sur vos réseaux sociaux doivent laisser transparaître votre personnalité et image que vous aimeriez véhiculer.

En plus de la stratégie social media, des actions push doivent être menées.

Les actions Push

Voici quelques pistes de reflexion sur les actions push à mettre en place.

M couponing :

Les coupons numériques ou M-coupons peuvent être une grande opportunité pour améliorer votre stratégie marketing existante.

Le M-couponing est une technique marketing ou commerciale qui permet à une enseigne d’envoyer un coupon de réduction au format numérique, un SMS ou une notification à un prospect contenant une promotion afin que celui-ci se rende en magasin et utilise le coupon pour finaliser un achat.

Les avantages du M-couponing sont multiples

  • Développement des ventes en incitant les achats spontanés
  • Fidélisation de la clientèle
  • Génération de trafic en magasin
  • Stratégie de communication cross-canal
  • Adaptation au marketing mobile
  • Augmentation de la base de données clients
  • Développement durable avec la dématérialisation

Chèques cadeaux :

Pour se démarquer, le commerçant doit utiliser les nouvelles technologies. Les chèques cadeaux peuvent être un bon moyen pour développer ses ventes. Il existe des plateformes nationales et locales pour mettre en place vos actions de push.

infographie8

Pensez à utiliser tous les leviers disponibles pour aller chercher vos clients.

Vous êtes maintenant incollable sur le Web-to-Store et ces nombreux avantages. Si vous même vous avez une stratégie Web-to-Store particulière, n’hésitez pas à nous en parler en commentaire. A très vite pour de nouvelles infographies e-commerce !

REJOIGNEZ LE CLUB
E-COMMERCE NATION
Rejoignez notre communauté de plus de 7.000 acteurs du e-commerce et recevez nos dernières actualités pour développer votre activité e-commerce, booster votre trafic et fidéliser vos clients.
Aucun spam ne vous sera envoyé.
3 commentaires

3 Comments

  1. CAROLINE THOMAS

    25 octobre 2016 at 14 h 53 min

    Bonjour,
    Article très intéressant !
    Pourriez-vous m’indiquer d’où sont extraits les chiffres que vous citez ?
    merci beaucoup
    Caroline

    • E-commerce Nation

      25 octobre 2016 at 15 h 09 min

      Bonjour, ces chiffres sont extraits d’une des keynotes d’IRCE, ayant eu lieu en juin à Chicago. Ils sont voués à évoluer, bien évidemment.

  2. Pingback: Tout savoir sur le Web to Store en une infographie | E-commerce Nation – Digital in retail

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top