Le cross-border représente une source de revenus considérable pour les e-commerçants : c’est d’ailleurs pourquoi 68% des sites e-commerce leaders vendent d’ores et déjà à l’international. Mais pour attirer une clientèle internationale, il est capital de traduire et localiser son site e-commerce : 55% des consommateurs n’achètent que sur des sites disponibles dans leur langue maternelle ! Cela représente donc un projet de grande ampleur, qui doit être bien pensé en amont.

Découvrez les bonnes pratiques pour réussir la traduction et la localisation de votre site e-commerce.

Choisir les contenus à traduire

La première question que vous devez vous poser est simple : quels contenus devez-vous traduire ? Et la réponse est tout aussi simple : tous !
Il paraît bien sûr évident que vous devez traduire votre menu, votre page d’accueil et votre catalogue produits. Mais il est également important de penser à tous les éléments présents sur votre site, et à tous les supports de communication qui y sont associés. Vous devrez entre autres considérer :

  • Les titres des pages et méta-descriptions
  • Les textes dans les images et textes Alt
  • Les URLs et mots-clés
  • Le header et le footer
  • Les mentions légales et CGV
  • Les e-mails automatiques (de type confirmation de commande)
  • Les messages d’erreurs, popups, formulaires, boutons
  • Les contenus marketing (blog, vidéos, infographies, ebooks…)

Traduire tous ces contenus permettra de rassurer vos clients potentiels sur la fiabilité de votre site e-commerce. Ceci n’est pas une simple formalité mais bien une étape indispensable dans le développement de votre site e-commerce à l’international. Mais cette étape n’est que le premier bloc de votre internationalisation !

 

Localiser son site e-commerce : des détails culturels aux paramètres techniques

L’ensemble des contenus de votre site e-commerce est traduit ? C’est très bien, mais cela ne suffit pas ! Il vous reste encore de nombreux détails à prendre en compte. Il est en effet indispensable d’aller plus loin en optimisant au maximum votre boutique en ligne pour qu’elle réponde aux attentes des consommateurs locaux… et des moteurs de recherche.

A LIRE  3 astuces pour réussir son site e-commerce

Il vous faudra ainsi localiser de nombreux détails comme les informations de livraison, les modalités de livraison et de retour, les unités de mesure, les devises, les informations de contact ou encore les méthodes de paiement. Tâchez de penser notamment à tout ce qui peut bloquer la conversion d’un visiteur de votre site : ces éléments doivent être bien pensés dans la langue source, et bien traduits et localisés dans la langue cible !

Les consommateurs ne vous attendent pas : vous devez leur prouver que vous êtes en mesure de répondre à leurs attentes, de les rassurer et de leur fournir la même qualité de service que celle que vous proposez à vos clients dans votre pays d’origine.

D’un point de vue technique, l’étape inévitable est de travailler sur les mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner sur les moteurs de recherche. Et pour cela, se confronter à des natifs est capital : seuls des locaux sauront quels mots clés sont susceptibles d’être recherchés dans leur pays.

Faites également attention à bien structurer votre nom de domaine ou de sous-domaine, et à préciser vos audiences dans le Webmaster Tool de Google afin que la bonne version de votre site soit indexée. Investir dans les backlinks avec des sites locaux populaires aura également des répercussions très bénéfiques sur le SEO de votre site e-commerce.

Miser sur la bonne solution de traduction

Il peut paraître plus simple de faire appel à des amis “bilingues” ou encore à des collaborateurs internationaux pour traduire votre site e-commerce. Toutefois, la traduction de contenus constitue une véritable expertise, et parler la langue voulue ne suffit pas lorsqu’il s’agit d’optimiser votre site e-commerce pour des audiences locales, d’autant plus lorsque les volumes sont décuplés et les délais très courts.

A LIRE  Le top 20 des influenceurs e-commerce

Les outils de traduction automatique pourront éventuellement vous dépanner afin de comprendre le sens d’un message reçu (questions de clients, demandes de partenariats…) mais ne fourniront pas une traduction de qualité suffisante.

Par ailleurs, faire appel à des traducteurs freelances ou à une agence de traduction est peu envisageable si les volumes sont gros, les délais courts ou la scalabilité un enjeu majeur de votre stratégie.

Les plateformes en ligne, qui proposent une solution tout-en-un depuis la sélection des traducteurs jusqu’à la livraison des projets, ont été pensées et conçues pour des sites e-commerce : elles représentent ainsi la meilleure alternative pour la traduction et la localisation de votre site e-commerce.

Vous l’aurez compris, lancer votre site e-commerce à l’international représente un vrai challenge en termes de traduction et de localisation. Mais les consommateurs de chaque marché ont des attentes bien spécifiques, et il est indispensable d’y répondre au mieux.

Étudiez attentivement chaque marché cible, tâchez de n’omettre aucun détail et choisissez une solution adaptée à vos besoins ; c’est la meilleure solution pour vous assurer un taux de conversion maximal et accroître votre clientèle et vos revenus ! Pour en savoir plus, téléchargez l’e-book sur les bonnes pratiques sur la traduction et la localisation d’un site e-commerce :

Traduire et localiser son site e-commerce

Vous souhaitez faire traduire votre site e-commerce ? N’hésitez pas à contacter l’équipe TextMaster pour parler de votre projet !