Un certain nombre de démarches peuvent être mises en place facilement pour booster vos ventes. Nous détaillerons ici six conseils rapidement applicables pour vous permettre d’augmenter vos ventes en ligne.

Marqué par une hausse de près de 14 % au premier trimestre 2017, avec un total de 20 milliards d’euros de vente uniquement sur le marché français, le secteur du e-commerce s’avère aujourd’hui particulièrement dynamique. En conséquence, les e-commerçants sont toujours plus nombreux et la concurrence pousse chacun à l’optimisation constante pour se démarquer.

1 – Analyser et tester votre site régulièrement

L’un des éléments clés du webmarketing consiste en l’analyse des statistiques relevant des pratiques des utilisateurs sur votre site. C’est un moyen pertinent de déterminer l’efficacité de vos décisions, afin de pouvoir réagir rapidement et optimiser vos pages. Il est important de bien connaître les habitudes des internautes au sein de votre boutique en ligne : leur provenance, les pages qu’ils plébiscitent et celles qu’ils délaissent.

Les statistiques vous seront précieuses pour rendre votre site plus performant. Pour cela, pensez à réaliser régulièrement des split tests (ou tests A/B) en proposant plusieurs versions successives de vos pages de vente.

2 – Optimiser votre site pour une meilleure expérience client

La qualité de votre site de vente en ligne a bien entendu un impact majeur sur vos ventes. Inutile de dépenser une fortune pour cela : une e-boutique doit être avant tout fonctionnelle pour séduire de potentiels clients. Un site possédant notamment de longs temps de chargement sera boudé par les internautes et moins bien référencé par les moteurs de recherche.

Il est possible de vérifier simplement votre vitesse de chargement avec un outil comme Google PageSpeed Insights. De plus, la navigation sur mobile constitue désormais un élément important à prendre en compte : en 2016, 25 % des ventes en ligne se sont faites depuis un mobile. Le responsive design, qui vise à rendre la consultation d’un site confortable à partir de n’importe quel terminal mobile, est en mesure d’augmenter vos ventes de manière notable.

A LIRE  L'emballage : comment le choisir et quel est son rôle ?

3 – Améliorer votre logistique pour être plus attractif

On sous-estime trop souvent l’impact d’une logistique performante dans une activité e-commerce. Il s’agit d’un secteur déterminant, qui a une incidence forte sur l’image et la réputation de votre entreprise. Les acheteurs en ligne sont de plus en plus exigeants dans ce domaine à l’heure actuelle : d’après un rapport de Forrester Research, près de la moitié des paniers non finalisés ont pour cause des frais de port trop élevés.

Vous pourrez donc générer plus de ventes en offrant les frais de port à vos clients, ou en les diminuant via plusieurs modes de livraison. En intégrant la logistique à votre stratégie commerciale, il vous saura possible de convaincre plus facilement de nouveaux clients, qui passeront alors commande pour un montant plus important.

4 – Créer du contenu afin d’être mieux référencé

Les e-commerçants le savent, le référencement est un domaine crucial pour espérer tirer son épingle du jeu par rapport à la concurrence. En dépit de l’attractivité visuelle de votre site et de la qualité de vos produits, si votre boutique en ligne ne draine pas suffisamment d’internautes au quotidien, il sera impossible de voir vos ventes décoller.

Pour cela, votre référencement naturel (ou SEO) passe en grande partie par la qualité de votre contenu rédactionnel. Il s’agit d’une méthode efficace pour générer un trafic qualifié, susceptible de vous assurer un taux de conversion élevé.

5 – Prendre des initiatives pour fidéliser vos clients

S’il est important de faire venir des utilisateurs sur votre site, il est tout aussi indispensable de parvenir à fidéliser vos clients dès leur premier achat. Plusieurs initiatives simples sont à réaliser dans ce but. Une newsletter régulière vous permettra de communiquer autour de vos produits. Un programme de parrainage est une bonne idée pour attirer de nouveaux acheteurs.

Donner de l’importance à vos clients, en intégrant par exemple leurs commentaires à vos fiches produits, est une démarche intéressante également. Plusieurs actions marketing (promotions ponctuelles, avantages après un certain nombre d’achats, etc.) sont à mettre en place tout au long de l’année pour récompenser vos clients réguliers.

A LIRE  Comment développer sa visibilité de marque auprès des shoppers ?

6 – Renforcer vos campagnes publicitaires

En menant des campagnes publicitaires efficaces, il sera bien plus aisé pour vous d’attirer de nouveaux prospects. Cependant, il n’est pas toujours simple de savoir comment réaliser ce type de campagnes search ou sur les réseaux sociaux. Il peut être intéressant de passer par un prestataire spécialisé dans ce secteur, afin d’optimiser vos campagnes en fonction de votre cible.

Un service comme SteerFox, grâce à son outil publicitaire intelligent, vous permet d’automatiser les différentes étapes de création et de gestion de vos campagnes publicitaires en fonction d’un objectif donné. Vos campagnes seront alors plus performantes, garantissant une meilleure visibilité pour votre boutique en ligne et un retour sur investissement optimisé. Vous pourrez cibler des prospects similaires à ceux fréquentant votre site, un procédé utile pour générer un trafic qualifié sur votre site, et ainsi augmenter vos ventes sans que ayez à effectuer ces taches chronophages.

Quels que soient les produits ou les services proposés, augmenter vos ventes en ligne passe nécessairement par une organisation accrue dans tous les secteurs de votre activité. Il suffit de quelques actions ciblées pour améliorer durablement l’ergonomie de votre site, le référencement de vos pages, votre logistique, vos campagnes publicitaires ainsi que la fidélisation de votre clientèle. Prendre du recul au moins une heure par semaine pour réfléchir à ces questions est le meilleur moyen de trouver des solutions adaptées, qui rendront votre boutique en ligne plus performante sur le long terme.